Debout la République repart au combat

Répondre
En ligne
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 31898
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Debout la République repart au combat

Message non lu par politicien » 14 mai 2012, 11:05:52

Bonjour,
On va voir ce qu’on va voir. Avec seulement 1,8 % des suffrages au soir du 1 er tour de la présidentielle, Nicolas Dupont-Aignan (NDA), président de Debout la République, pouvait légitimement aspirer à un peu de recul. Mais c’était sans compter sur sa farouche détermination à ne rien céder au système dont la dénonciation est devenue son leitmotiv.

Bien décidé à figurer dans ce troisième tour, Debout la République s’apprête à investir 350 à 400 candidats sur les 577 circonscriptions. À défaut de nourrir l’espoir d’envoyer des élus au Palais-Bourbon, les militants souverainistes entendent bien alimenter les caisses du parti. « L’argent reste le nerf de la guerre », confirme André Jacques, secrétaire départemental de DLR en Moselle. Et pour le coup, le score de la présidentielle fait figure de promesse alléchante. La loi sur le financement de la vie politique prévoit en effet le versement de 1,63 € par suffrage aux partis qui obtiendront au moins 1 % lors du scrutin. C’est dire la perspective de pactole que constituent les 650 000 voix obtenues par Dupont-Aignan à la présidentielle.

(...)
http://www.republicain-lorrain.fr/mosel ... -au-combat
Qu'en pensez vous ?

A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50344
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Debout la République repart au combat

Message non lu par Nombrilist » 14 mai 2012, 16:53:44

Moi aussi je vais créer un parti ^^. Je l'appellerai le parti des laissés-pour-compte. Je vais me faire un fric monstre.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

En ligne
Avatar du membre
johanono
Messages : 23367
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Debout la République repart au combat

Message non lu par johanono » 18 mai 2012, 18:38:11

politicien a écrit :Bonjour,
On va voir ce qu’on va voir. Avec seulement 1,8 % des suffrages au soir du 1 er tour de la présidentielle, Nicolas Dupont-Aignan (NDA), président de Debout la République, pouvait légitimement aspirer à un peu de recul. Mais c’était sans compter sur sa farouche détermination à ne rien céder au système dont la dénonciation est devenue son leitmotiv.

Bien décidé à figurer dans ce troisième tour, Debout la République s’apprête à investir 350 à 400 candidats sur les 577 circonscriptions. À défaut de nourrir l’espoir d’envoyer des élus au Palais-Bourbon, les militants souverainistes entendent bien alimenter les caisses du parti. « L’argent reste le nerf de la guerre », confirme André Jacques, secrétaire départemental de DLR en Moselle. Et pour le coup, le score de la présidentielle fait figure de promesse alléchante. La loi sur le financement de la vie politique prévoit en effet le versement de 1,63 € par suffrage aux partis qui obtiendront au moins 1 % lors du scrutin. C’est dire la perspective de pactole que constituent les 650 000 voix obtenues par Dupont-Aignan à la présidentielle.

(...)
http://www.republicain-lorrain.fr/mosel ... -au-combat
Qu'en pensez vous ?

A plus tard,
A DLR, on ne reconnaît ni dans le PS, ni dans l'UMP. Il est donc logique de présenter des candidats partout où l'on peut. Malheureusement, on manque de moyens pour faire campagne. Et aux législatives, les media ne sont plus tenus de respecter l'égalité du temps de parole.

Avatar du membre
Godefroy
Messages : 660
Enregistré le : 08 avr. 2012, 20:39:15
Parti Politique : République Solidaire (RS)

Re: Debout la République repart au combat

Message non lu par Godefroy » 18 mai 2012, 19:03:26

Il faut instituer des seuils. En dessous de 5%, aucun financement. En dessous, celà revient à distribuer du fric à des sécessionnistes et des velléitaires non représentatifs (comme DLR, NPA, LO, PT, etc).
L’homme de gauche n’annonce la société solidaire que comme la prostituée promet l’amour. L’un et l’autre ne peuvent offrir que des simulacres (ivresse passagère et frustration). Christian Michel (Le Socialisme, pornographie de la Solidarité)

Avatar du membre
racaille
Messages : 8609
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Sous Castaner
Contact :

Re: Debout la République repart au combat

Message non lu par racaille » 21 mai 2012, 22:50:16

4e circonscription : exclu de DLR après son retrait au profit du FN

Après avoir déclaré "retirer (s)a candidature aux élections législatives dans la 4ème circonscription du Rhône et porter (s)on soutien entier et sincère à Madame Nicole Hugon, candidate du Rassemblement Bleu Marine" sur son site personnel (http://romainvaudan.fr/), Romain Vaudan ne fait aujourd'hui plus partie de Debout La République. "Cette déclaration a été une réelle surprise, il était très engagé derrière Nicolas Dupont-Aignan", témoigne-t-on depuis la délégation départementale du parti. "Il a naturellement été exclu immédiatement de Debout la République car contrairement à lui, nous ne pensons pas avoir les mêmes valeurs que le Front National".
--> http://www.lyoncapitale.fr/Journal/Autr ... ofit-du-FN

DLR atteint du même mal que l'UMP ? En tout cas NDA a eu raison de trancher promptement dans le vif. Ca aurait pu faire une mauvaise pub.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Répondre

Retourner vers « Debout la République »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré