Le ps : l'heure des comptes

Venez discuter de l'actualité politique.
Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 16 juin 2009, 09:51:00

Georges, pour l'instant, à l'UMP, les personnalités sont toutes couchées devant le seigneur Sarkozy qui impose ses caprices sans consultation ni pragmatisme.

D'ailleurs, même si nombreuses sont les personnalités de l'UMP à contester la pratique du pouvoir par Sarkozy, aucune ne peut avoir le courage (hormis il est vrai Dominique de Villepin mais c'est pour d'autres raisons - amertumes, ambitions...) de s'élever contre le monarque qui peut les renvoyer à tout moment où les priver yu compris des mandats que leur confie les français à l'image de Hortefeux, député européen qui n'ira pas sièger car cela entrerait en contradiction avec la volonté de l'Elysée.

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34069
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 16 juin 2009, 18:57:00

Bonjour,

Pour sa première sortie depuis les résultats des élections européennes, Ségolène Royal a appelé, lundi 15 juin, le Parti socialiste à prendre en compte la forte abstention qui a marqué les élections pour se renouveler. Elle l'appelle à réagir par "un sursaut, une audace nouvelle" et à avoir "le courage de reconstruire" un parti "plus enthousiaste, plus aventureux, plus audacieux, plus généreux".
"Cette abstention appelle un sursaut, une audace. Ce sont ceux qui souffrent le plus de la crise qui sont le moins aller voter", a-t-elle déclaré en ouvrant à Paris une université populaire participative sur la crise.

L'ex-candidate du PS à la présidentielle a vu dans l'abstention "un message politique de la part de ceux qui attendent parfois désespérément des solutions porteuses d'espoir".
"Face à cette situation nous devons avoir l'audace d'espérer (référence au titre d'un livre du président américain Barack Obama, NDLR), le courage de reconstruire, la générosité pour changer de système", a déclaré Ségolène Royal devant plus de 500 personnes à la mairie du IVème arrondissement.

"Qu'est-ce qu'un parti politique de gauche - il deviendra exemplaire, ce parti, s'il est plus enthousiaste, plus aventureux, plus audacieux, plus généreux, plus hospitalier aux idées et aux êtres, plus sincère et en son sein plus fraternel que la société qu'il veut transformer", a-t-elle dit.

"Les citoyens viendront voter s'ils se sentent respectés, ils sont les meilleurs experts de ce qui les concerne", selon elle.
"Sur le Parti socialiste je dirai juste un fait non polémique qui est un fait précis et incontestable", a ajouté Ségolène Royal. "Ce sont 6,7 millions de voix qui ont été perdues depuis le premier tour de l'élection présidentielle. Surtout chez les jeunes, les femmes et les quartiers populaires. Ce qui veut dire que ceux qui subissent la crise sont ceux qui ce sont détournés du vote".

Que pensez vous de propos de Mme Royal ?

A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
axeland
Messages : 213
Enregistré le : 04 juin 2009, 00:00:00
Localisation : Rouen
Contact :

Message non lu par axeland » 16 juin 2009, 19:14:00

Elle reprend un peu ce que tout le monde a dit à savoir qu'il faut changer. Mais elle ne parle pas vraiment de débattre sur un projet elle fait comme toujours de belles phrases n'amenant pas à grand chose de concret... 

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 16 juin 2009, 20:41:00

Ce sont des propos creux, vide de substance qui n'ont vocation qu'à rappeler la perte de voix subie par quasiment toute les formation, victime de l'abstention.

En revanche, je crois qu'ils sont aussi le reflet de rester dans le jeu et de se maintenir en vue de la présidentielle....Alors que c'est un projet, une coherence et une démarche desintéressé que les français attendent de la part des politiques en particulier des formations de gouvernement.

Avatar du membre
arthur
Messages : 123
Enregistré le : 30 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Waremme, belgitude

Message non lu par arthur » 16 juin 2009, 21:04:00

Politicien a écrit :Que pensez vous de propos de Mme Royal ?

Bof.
Si les élections pouvaient changer le système, il y a longtemps qu'elles seraient supprimées...

Ni dieu, ni maître... et basta...

Avatar du membre
Gis
Messages : 4939
Enregistré le : 13 oct. 2008, 00:00:00
Localisation : Loire-Atlantique

Message non lu par Gis » 16 juin 2009, 21:32:00

Bonsoir,


Je ne sais pas si vous vous souvenez des mousquetaires avec d'Artagnan et leur devise : "un pour tous, tous pour un" enfin il me semble que c'est cela  :) . Euh.. non, je ne suis pas hors sujet, mdr, en fait je voulais évoquer la solidarité que sous-entend le terme qui m'a "interpellée" dans la phrase de Royal :

"Qu'est-ce qu'un parti politique de gauche - il deviendra exemplaire, ce parti, s'il est plus enthousiaste, plus aventureux, plus audacieux, plus généreux, plus hospitalier aux idées et aux êtres, plus sincère et en son sein plus fraternel que la société qu'il veut transformer", a-t-elle dit.

N'est-ce pas la solidarité qui unit les membres d'un parti ? Un lien entre ceux qui défendent la même cause ?
A-t-elle respecté ce qu'elle dit ? pourquoi ne l'a-t-on pas vu avec Aubry après les résultats des élections ? Cela aurait été un symbole d'unité, d'une solidarité peut-être retrouvée..  au lieu de cela, elle a choisit le silence et maintenant elle parle de changement ? Il aurait dû commencer depuis longtemps ce changement. Je pense qu'elle aurait dû commencer en changeant d'attitude et de "jouer" parti et non "solo".

Propos très beaux en théorie mais vides quand il s'agit de les appliquer... enfin qui sait si ces résultats ne vont pas les faire réagir un peu ? L'avenir nous le dira.

à plus
 

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 17 juin 2009, 06:59:00

Pour Madame Royal, ce n'est pas l'heure des comptes, mais l'heure des contes ... icon_biggrin icon_biggrin icon_biggrin
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 17 juin 2009, 10:28:00

Entièrement d'accord avec mps....Segolène Royal se berce d'illusion et plutôt que de tenir des propos avec des mots bien pensants et conformistes vide de sens, elle serait plus inspirés de preparer un projet qui soit en mesure de réunir la majorité des français.

C'est par la qualité des projets qu'on se distingue et actuellement, si le PS ne manque pas de candidat, il manque de projet.

Avatar du membre
axeland
Messages : 213
Enregistré le : 04 juin 2009, 00:00:00
Localisation : Rouen
Contact :

Message non lu par axeland » 19 juin 2009, 20:31:00

Hélas Mme Royal ne semble pas compter sur l'établissement d'un programme pour se présenter en 2012... 

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34069
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 20 juin 2009, 13:20:00

Bonjour,

Un avis assez intéressant: selon le politologue Gérard Grunberg, le silence de Ségolène Royal s'explique: "si elle intervenait, soit elle le ferait contre le PS et ce serait contre-performant pour elle, ou elle le ferait pour le PS et elle s'identifierait au malaise et à la crise du parti", laminé par son échec aux européennes.

"Depuis 2006, elle est le seul dirigeant socialiste capable de mobiliser et d'avoir un certain charisme, surtout en milieu populaire,, car elle a réussi à nouer une vraie relation", estime M. Grunberg. Cependant, Mme Royal a "beaucoup perdu dans les classes supérieures" et sa "crédibilité" a pâti, notamment, de son "pardon" controversé à Jose Luis Zapatero pour des propos qu'aurait tenus Nicolas Sarkozy.


"Elle sait qu'elle n'a aucune chance d'être candidate aujourd'hui (à la présidentielle) si elle n'a pas au mimimum neutralisé le Parti socialiste", juge le politologue.

"Mme Royal est beaucoup plus isolée qu'elle n'était au PS. La plupart des gens qui la soutiennent l'ont quittée", poursuit-il, en allusion à Vincent Peillon ou Manuel Valls.

Sachant qu'elle 3 ans pour monter son programme, peut elle rassembler autour d'elle ? Ou contraire comme en 2007 elle divisera son camp ?

A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 20 juin 2009, 20:24:00

Ce genre de reflexion relève de la cuisine politicienne...La seule recommandation que les citoyens pourraient adresser aux partis politiques est plutôt de reflechir aux moyens à mettre en oeuvre pour sortir de la crise plutôt que les attitudes, les alliances ou les calculs à adopter pour parvenir au pouvoir.

Répondre

Retourner vers « L'actualité politique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré