MoDem : quel futur ?

Venez discuter de l'actualité politique.
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34058
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 09 juin 2009, 18:57:00

Bonjour,

La formation centriste se retrouve loin derrière les listes Europe Ecologie de Daniel Cohn-Bendit qui engrangent plus de 16 % des suffrages. Rentré en fin d’après-midi de Pau pour s’enfermer aussitôt dans son bureau, le président du Modem a réfléchi son intervention télévisée jusqu’à 22 heures après un bref entretien avec Marielle de Sarnez et Jean-Luc Bennahmias : «Le résultat d’aujourd’hui est une déception. J’en prends ma part de responsabilité. Dans une campagne très dure, je ne suis pas parvenu à faire passer le message que je voulais faire passer. Je me suis laissé entraîner dans une polémique excessive», faisant référence à l’échange avec Daniel Cohn-Bendit jeudi soir sur le plateau de France 2. Il l’avait alors accusé à mots voilés de cautionner des pratiques pédophiles. Pourtant, le lendemain de cette passe d’arme, il déclarait, lors d’une conférence de presse, tout «assumer» de ses déclarations.

Au sein du Modem, les règlements de comptes n’ont pas tardé. Corinne Lepage n’a pas caché son amertume. «C’est une vraie déception. Je ne suis pas contente de ce résultat. Il faudra tirer les conséquences de la stratégie qui a été suivie. Il ne faut pas que le Modem soit une aventure personnelle mais collégiale, avec une autre forme de gouvernance», a déclaré la présidente de Cap 21, petite structure écolo intégrée au Modem. Même Jean-Luc Bennahmias, le vert converti à l’orange, couleur du Modem, a regretté que «les préoccupations environnementales n’aient pas été plus présentes dans notre campagne». «Nous avons oublié que cette élection était, en fait, un référendum pour sauver la planète.» «Le temps des explications doit venir plus tard», modère Marielle de Sarnez. Mais ces critiques ciblent directement la stratégie préprésidentielle poursuivie par le président du Modem

Marielle de Sarnez, bras droit de François Bayrou et tête de liste du MoDem en Ile-de-France, a reconnu dimanche soir "un échec relatif, mais tout de même un échec, ça n'est pas un succès": "nous n'avons pas le succès que nous pensions, le score que nous prévoyions"
"Dans la vie, on a quelque fois des hauts, des bas. La vie politique, c'est exactement ça... Il y a des moments difficiles, il y a des échecs, il faut savoir les regarder, il faut savoir les assumer (...) les comprendre (...) et surtout rebondir derrière", a-t-elle dit sur France-2

Après les législatives de 2007 puis les municipales de 2008, le MoDem vient d'essuyer son troisième échec, plus cinglant celui-là, aux élections européennes. L'avenir de la formation centriste de François Bayrou, qui s'était hissée à la troisième place lors de l'élection présidentielle, apparaît compromis.

François Bayrou comptait rester en position de force en vue des régionales de 2010 puis de la présidentielle de 2012. Relégué à la quatrième place, il lui sera plus que difficile de négocier avec le Parti socialiste et de représenter une alternative crédible au pouvoir en place.

Qu'en pensez vous ? Quel sera l'avenir du MoDem ? et de celui de Bayrou ? Peut il se relever de cet échec ?

Beaucoup de questions icon_biggrin

A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 09 juin 2009, 20:56:00

Le Modem a-t-il jamais eu l'ombre d'un futur ? icon_biggrin
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
axeland
Messages : 213
Enregistré le : 04 juin 2009, 00:00:00
Localisation : Rouen
Contact :

Message non lu par axeland » 10 juin 2009, 12:11:00

Le MoDem c'est Bayrou. Ni plus, ni moins. Une fois qu'il est KO il n'y a plus rien et c'est ce qui c'est passer avec ses attaques sur Cohn-Bendit.
M. Bayrou a un égo surdimensionné et son seul but est d'atteindre la fonction présidentielle même si il sait qu'il n'aura jamais la majorité au Parlement, il n'est pas crédible.

Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Message non lu par Georges » 10 juin 2009, 17:59:00

En politique, il ne faut jamais dire jamais.

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34058
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 10 juin 2009, 18:16:00

Bonjour,

Assez d'accord avec georges, il ne faut jamais dire jamais, c'est vrai Bayrou aurait du être le 3ème parti aux européennes, il a fait une mauvaise campagne surtout en terme de communication, il lui reste 3 ans quand même.
D'ailleurs il s'est comparé avec M.Zinédine Zidane, en faisant référence à son coup de boule, et lui à son altercation avec Cohn Bendit, qu'il arrive parfois qu'on ne garde pas son sang froid.
Mais une fois de plus François Bayrou, s'est trompé car je m'explique icon_biggrin  :
- Zidane est un grand footballeur, mais son calme ? Pas d'accord 14 fois exclus
- Bayrou compare le coup de boule de zidane lors de son dernier match par rapport à son altercation, serait-ce la dernière élection de Bayrou ?

Bon c'était pour faire un peu d'humour... Mais nul doute qu'aujourd'hui F.Bayrou est dans une mauvaise situation, le pire serait pour lui d'être laché par ses militants.

A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
axeland
Messages : 213
Enregistré le : 04 juin 2009, 00:00:00
Localisation : Rouen
Contact :

Message non lu par axeland » 10 juin 2009, 18:32:00

Je pense qu'il a perdu beaucoup de ses électeurs et 3 ans ou pas ça ne lui suffira pas pour se refonder un électorat. Enfin c'est ce que je pense après qui sait ce qui peut arriver.

Avatar du membre
racaille
Messages : 8609
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Sous Castaner
Contact :

Message non lu par racaille » 10 juin 2009, 20:31:00

Avec l'avènement d'Europe Ecologie il existe enfin une alternative au vote Modem pour les gens un peu frileux politiquement, ceux qui répugnent au vote radical. Bayrou a surtout profité du délitement continuel du PS depuis 2002. Maintenant que Dany le rouge est dans la place, l'espace politique de Bayrou se réduit comme une peau de chagrin.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34058
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 10 juin 2009, 21:04:00

Bonjour,

Racaille je suis pas trop d'accord, car tout d'abord Cohn Bendit n'est pas Français, faut le souligner cela, et donc il a dit qu'il ne jouerait pas un rôle dans l'élection présidentiel, donc Bayrou peut encore retrouver ses électeurs, mais son positionnement politique est assez flou, un peu à gauche ? un peu à droite ? C'est ce qui peut le nuir je pense.

A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
racaille
Messages : 8609
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Sous Castaner
Contact :

Message non lu par racaille » 10 juin 2009, 21:55:00

Cohn-Bendit n'a de toute façon pas l'intention de devenir président. Cela limiterait son rôle de trublion de la politique européenne, ce n'est pas dans son intérêt personnel. Et puis il faut se mettre une fois pour toutes dans la tête que ce genre de parti (à l'image de LO, du PT et du NPA) la joue collective.

Le mouvement Europe Ecologie n'en restera pas là en tout cas, ça c'est certain.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Message non lu par Georges » 10 juin 2009, 21:56:00

racaille a écrit :Avec l'avènement d'Europe Ecologie il existe enfin une alternative au vote Modem pour les gens un peu frileux politiquement, ceux qui répugnent au vote radical. Bayrou a surtout profité du délitement continuel du PS depuis 2002. Maintenant que Dany le rouge est dans la place, l'espace politique de Bayrou se réduit comme une peau de chagrin.
Je ne crois pas, car dans son électorat de dimanche, on y trouve de tout : des déçus du PS et du Modem, des écolos de gauche, voire d'extrême gauche et de droites ; je pense que dans les prochaines élections françaises chacun retornera vers son camp et les vert resteront entre 6 et 8%.

Avatar du membre
racaille
Messages : 8609
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Sous Castaner
Contact :

Message non lu par racaille » 10 juin 2009, 22:15:00

Ce que tu dis est effectivement une possibilité qui est à considérer avec attention. Je suis peut-être trop optimiste, j'ai tendance à penser qu'un de ces jours l'écologie sera prise au sérieux par les électeurs :(
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
axeland
Messages : 213
Enregistré le : 04 juin 2009, 00:00:00
Localisation : Rouen
Contact :

Message non lu par axeland » 10 juin 2009, 22:42:00

L'écologie, dans un vote pour un parlement peu connu des électeurs, a joué le rôle de sujet auxiliaire. Ceux qui ne savaient pas à quoi sert l'Europe se sont dit que voter vert aller au moins aider à quelque chose. Enfin c'est ce que je pense au vu du résultat des verts en général entre européennes et nationales.

PatJol
Messages : 1832
Enregistré le : 03 juin 2009, 00:00:00
Contact :

Message non lu par PatJol » 10 juin 2009, 22:52:00

Je suis content que Bayrou se soit pris une bonne claque, parce qu'il se faisait passer pour ce qu'il n'est pas.
Après avoir trahi ses électeurs de centre-droit qui avaient voté pour lui en 2002 en se réfugiant dans l'indépendance face à l'UMP puis l'opposition au pouvoir, pourtant pas si différent de son discours de candidat en 2002, après cette phase il a entretenu une illusion, se faisant passer pour ce qu'il n'est pas.
Ce qu'il est est simple : Un ancien démocrate-chrétien, de centre-droit, qui a décidé de retourner sa veste pour devenir social-démocrate. Pourquoi pas, mais alors il faut l'assumer. Il veut phagocyter l'électorat du PS comme Sarko l'a fait avec celui du FN, OK. Mais il faut l'assumer. Et ne pas se placer au-dessus des clivages alors que lui crée la division.

Quand il a perdu en 2007 j'ai prédit qu'il n'aurait pas de 2e chance. Un peu comme Barre, Balladur, Chevènement, ...

Maintenant les électeurs ouvrent les yeux sur lui et voient qu'au-delà du beau parleur qui ne fait que critiquer, il n'y a rien de constructif.
Dans une discussion, le difficile, ce n'est pas de défendre son opinion, c'est de la connaître.
André Maurois

Avatar du membre
racaille
Messages : 8609
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Sous Castaner
Contact :

Message non lu par racaille » 10 juin 2009, 23:13:00

PatJol pourquoi dis-tu que Bayrou est un ancien chrétien démocrate ? A ma connaissance il l'est toujours, et plus que jamais même.

Je reconnais que je m'y connais moins que toi sur le sujet Bayrou étant donné que tu as déjà eu l'occasion de creuser la question (enfin si je me rapporte à ta présentation). Mais personnellement j'ai du mal à déceler l'orientation soc-dem de Bayrou dont tu parles. tu pourrais développer s'il-te-plais ?

Par contre je suis d'accord avec ta phrase de conclusion :)
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

PatJol
Messages : 1832
Enregistré le : 03 juin 2009, 00:00:00
Contact :

Message non lu par PatJol » 10 juin 2009, 23:43:00

Depuis environ 5 ans, Bayrou passe son temps à critiquer ce que font les chrétiens démocrates. Ceux de l'UMP, ceux du nouveau centre, etc...
Stratégiquement, s'il se coupe de la droite il ne peut que s'attacher à la gauche. Et la gauche modérée, en Europe ça s'appelle social-démocratie.
Dans une discussion, le difficile, ce n'est pas de défendre son opinion, c'est de la connaître.
André Maurois

Répondre

Retourner vers « L'actualité politique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré