Sarkozy a rencontré Aubry et il recevera aussi les autres ch

Venez discuter de l'actualité politique.
Répondre
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34138
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 10 juin 2009, 18:42:00

Bonjour,

L'Elysée a annoncé mardi 9 juin que Nicolas Sarkozy recevra la numéro 1 du PS Martine Aubry, mercredi à 12h. Le président de la République recevra François Bayrou, le patron du Modem, jeudi à 17h, et Philippe de Villiers (Mouvement pour la France) jeudi à 19h.
Les autres dirigeants de partis représentés à Strasbourg seront reçus ultérieurement.
"Comme il l'a annoncé, le président de la République recevra à l'Elysée les responsables des partis politiques français représentés au Parlement européen", est-il indiqué dans le communiqué de l'Elysée.

Martine Aubry, reçue pour la première fois par le chef de l'Etat depuis son accession à la tête du PS en novembre dernier, a été raccompagnée sur le perron par Nicolas Sarkozy, échangeant une poignée de main avec le président.
L'entretien "s'est passé dans un climat très direct, très courtois et très ouvert", a commenté la patronne du PS. "On n'a pas parlé des élections de dimanche", a affirmé Martine Aubry, fragilisée par la déroute des listes socialistes, talonnée par celles d'Europe Ecologie.

Martine Aubry a interrogé le chef de l'Etat sur ses positions vis-à-vis de la reconduction de José Manuel Barroso, candidat à un nouveau mandat de cinq ans à la présidence de la Commission. La France attend de celle-ci un programme "plus audacieux et plus volontariste" face à la crise, a expliqué mardi le Premier ministre François Fillon. Nicolas Sarkozy "s'exprimera lui-même sur la position de la France dans le cadre du prochain conseil européen", a précisé le porte-parole du gouvernement Luc Chatel.
"Je lui ai dit pourquoi nous ne pouvions en aucun cas le faire parce que c'était un peu le symbole du libéralisme, de l'absence de régulation et puis aussi de l'impuissance pendant cette période de crise"

Elle a aussi évoqué avec le chef de l'Etat le redécoupage des circonscriptions législatives, jugé "partisan" par le PS.
Martine Aubry a jugé "utile" cet entretien entre le chef de l'Etat et la responsable du premier parti d'opposition. Selon elle, Nicolas Sarkozy lui a proposé de la "rencontrer plus souvent". "Je lui ai dit que non seulement j'en étais d'accord mais que dans une période de crise, il me paraissait important effectivement d'écouter l'opposition".


Qu'en pensez vous ?

Je donnerais un résumé plus tard, pour les prochaines rencontres.

A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
axeland
Messages : 213
Enregistré le : 04 juin 2009, 00:00:00
Localisation : Rouen
Contact :

Message non lu par axeland » 10 juin 2009, 19:44:00

Ca montre qu'Aubry veut faire avancer la France même si pour cela elle doit céder quelques détails au gouvernement. Espérons que cela soit constructif.

PatJol
Messages : 1832
Enregistré le : 03 juin 2009, 00:00:00
Contact :

Message non lu par PatJol » 10 juin 2009, 22:59:00

C'est une très bonne chose que le chef de l'Etat rencontre les responsables des partis.

Mais au fait, Bayrou n'avait pas reproché à Cohn Bendit d'avoir été reçu par Sarko ?
Dans une discussion, le difficile, ce n'est pas de défendre son opinion, c'est de la connaître.
André Maurois

Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 10 juin 2009, 23:43:00

C'est plutôt normal que le président reçoive les leaders des partis politiques après une élection non ? En tout cas c'est traditionnel d'après ce que j'ai compris.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34138
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 12 juin 2009, 21:29:00

Bonjour,

Le président du Front national Jean-Marie Le Pen "décline l'invitation du président de la République de se rendre à l'Elysée" pour cause de "manquements graves et répétés du chef de l'Etat à la démocratie", annonce jeudi le parti d'extrême droite.

Nicolas Sarkozy, qui souhaitait recevoir "les chefs" des partis représentés au Parlement européen, s'est entretenu mercredi avec la Première secrétaire du PS Martine Aubry, et devait voir jeudi le président du MoDem François Bayrou puis celui du président du Mouvement pour la France (MPF) Philippe de Villiers. Jean-Marie Le Pen était attendu vendredi.

"Invité téléphoniquement à rencontrer le président de la République, Jean-Marie Le Pen, député européen, lui a écrit pour décliner cette invitation, faisant état des manquements graves et répétés du Chef de l'Etat à la démocratie, au pluralisme et à la plus élémentaire équité vis-à-vis du Front National", explique le parti dans un communiqué.

A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Garance
Messages : 650
Enregistré le : 28 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Ile de France

Message non lu par Garance » 12 juin 2009, 21:47:00

A quoi servent toutes ces gesticulations, puisque Sarko "dit ce qu'il fait" , "fait ce qu'il dit", et "qu'il écoute mais tient pas compte", dixit himself ?

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 14 juin 2009, 13:02:00

C'est une bonne chose que le Président reçoive les chefs des formations politiques qui ont vocation à faire entendre et à representer l'opinion de leurs électeurs mais après avoir tant refusé de debattre et de se confronter aux projets alternatifs, je trouve que convoquer les chefs de partis aussi vite au lendemain d'une élection relève de la provocation.

Répondre

Retourner vers « L'actualité politique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré