Nos sens peuvent-ils nous indiquer de quoi le monde est fait

Vous souhaitez parler des problèmes de religion dans notre pays ou parler de philosophie c'est içi
Répondre
Avatar du membre
Libre penseur
Messages : 2138
Enregistré le : 17 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : Vendée

Message non lu par Libre penseur » 12 juin 2009, 02:46:00

Nos sens peuvent-ils nous indiquer de quoi le monde est réellement fait?


Comment trouver la connaissance vraie?
Tout cela n’est-il qu’un rêve?
D’où viennent les idées?


Un des plus anciens débats philosophiques est de savoir comment nous acquérons des connaissances. Les philosophes adoptent généralement deux points de vue différents sur cette question. Certains pensent que la connaissance s’acquiert par les sens et l’expérience, d’autres pensent plutôt que la raison est une source de connaissance plus fiable.


Voici les réponses de quelques philosophes :
[table cellpadding="0" cellspacing="0" border="1" width="100%"][tr][td valign="middle" width="130"] Parménide
[/td][td valign="middle" width="452"] Parménide percevait, grâce à ses sens, que les choses changeaient. Mais sa raison lui disait qu’il était logiquement impossible qu’une chose devienne autre chose tout en restant la même. Parménide arriva à la conclusion suivante : le changement n’existe pas et nos sens sont incapable de nous dire de quoi le monde est réellement fait.
[/td][/tr][tr][td valign="middle" width="130"] Platon
[/td][td valign="middle" width="452"] Platon pensait que l’âme immortelle de l’homme réside dans le monde des «formes» (versions parfaites de chaque chose) avant de naître dans ce monde imparfait. Elle ne conserve qu’un souvenir flou de ces formes, et notre expérience sensorielle de toutes les copies imparfaites des formes de ce monde, nous rappelle les formes elles-mêmes.
[/td][/tr][tr][td valign="middle" width="130"] Aristote
[/td][td valign="middle" width="452"] Pour Aristote, rien ne peur exister dans la conscience qui n’ait d’abord été perçu par nos sens. Aristote était un empiriste dans la mesure où il pensait que notre connaissance du monde se construit à partir de nos expériences sensorielles. Contrairement à Locke et à Hume, il insistait sur le fait que les formes essentielles du monde extérieur font partie de la nature éternelle. Il pensait que les idées de l’esprit étaient le miroir exact des formes essentielles et immuables du monde extérieur.
[/td][/tr][tr][td valign="middle" width="130"] Descartes
[/td][td valign="middle" width="452"] Descartes était un rationaliste à la recherche du fondement de la connaissance. Même si nos sens peuvent nous tromper, nous ne pouvons être trompés quant à la réalité de notre existence. À partir de cet énoncé indubitable, il plaide en faveur de l’existence de Dieu. Dieu ne nous trompant pas, toutes nos croyances qui survivent à l’examen de la raison doivent être vraies.
[/td][/tr][tr][td valign="middle" width="130"] Locke
[/td][td valign="middle" width="452"] Locke était un empiriste. Il pensait que l’expérience sensorielle est à la base de toute connaissance. Même s’il soutenait que toutes nos idées viennent de nos sens, il pensait que l’esprit était capable de manipuler ces idées, de les relier par exemple, pour former des idées complexes, ceci afin de nous aider à nous faire une image du monde.
[/td][/tr][tr][td valign="middle" width="130"] Berkeley
[/td][td valign="middle" width="452"] Pour Berkeley, tout ce qui existe n’existe qu’en tant que perçu par un sujet percevant. De son point de vue empirique, il pensait que nos sens nous disent ce qu’est le monde mais que la réalité de ce monde n’est que spirituelle. Il croyait que seuls existent les idées et l’esprit et que les choses ne sont rien d’autre que les représentations que nous en avons.
[/td][/tr][tr][td valign="middle" width="130"] Hume
[/td][td valign="middle" width="452"] En tant qu’empiriste, Hume pensait que le seul objet immédiat de notre expérience, ce sont nos contenus de conscience (perceptions). Il croyait qu’il est impossible de se représenter ou de penser une chose qui n’ait été donnée auparavant dans la perception immédiate. Pour lui, la nécessité (ou causalité) ne repose que sur l’habitude que nous avons de constater dans l’expérience certaines successions constantes.
[/td][/tr][tr][td valign="middle" width="130"] Kant
[/td][td valign="middle" width="452"] Kant pensait que nos sens ne pouvaient pas nous dire à quoi ressemble le monde. Selon lui, c’est la raison qui façonne nos expériences sensorielles et nous ne pouvons pas savoir ce qu’est le monde en soi, mais seulement comment il nous apparaît.
[/td][/tr][/table]

Avatar du membre
racaille
Messages : 8609
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Sous Castaner
Contact :

Message non lu par racaille » 12 juin 2009, 18:56:00

Intéressant débat. Je connais mal la question. A la lecture de ton tableau on voit qu'il s'agit surtout d'une histoire de préséance, à savoir si c'est la raison qui permet nos sens de comprendre le réel ou si c'est le contraire.

A priori j'aurais tendance à penser comme Locke, que tout part des sens et que la raison permet l'établissement de théories à partir des informations recueillies par ces sens. Mais cela a ses limites, comme dans la pratique des mathématiques par exemple ; je ne sais pas si dans ce cas les sens jouent un rôle très important. La technique, traduction de la théorie vers la pratique et débouchant toujours sur le réel, a nécessairement besoin des mathématiques. Le contraire n'est pas vrai, les mathématiques n'ont pas besoin du réel pour s'exercer (enfin à part la nature physiologique de notre matière grise bien sûr).

J'ai toujours aimé l'idée que se fait Berkeley de la réalité. Pour moi c'est très farfelu mais c'est en même temps très poétique.

Tiens, au passage, une petite citation de l'écrivain de sci-fi Philip K. Dick qui me semble bien coller au sujet : "La réalité est ce qui ne disparait pas lorsque l'on cesse d'y croire". J'adhère à cet objectivisme dickien.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
axeland
Messages : 213
Enregistré le : 04 juin 2009, 00:00:00
Localisation : Rouen
Contact :

Message non lu par axeland » 13 juin 2009, 12:34:00

Débat très intéressant et aussi très flippant. Pour moi nous voyons bien le réel et donc nous savons de quoi le monde est fait mais seulement en partie. On voit avec un voile de mystère recouvrant la réalité.

Avatar du membre
Libre penseur
Messages : 2138
Enregistré le : 17 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : Vendée

Message non lu par Libre penseur » 18 juin 2009, 22:14:00

C'est vrais que Berkeley a un point de vue surprenant... Platon aussi...

Je suis Kant, sur le fait que la raison à ses limites et que notre perception restreint le champ de notre raison.

Le seul moyen, de parvenir à un semblant de vérité sur la réalité du monde, ça serait de découvrir les limites de l'espace, mais celui ci étant infini, et la science ayant aussi ses limites, j'ai bien peur que cette question soit sans réponse pour l'homme.

anonyme
Messages : 1256
Enregistré le : 15 juin 2009, 00:00:00

Message non lu par anonyme » 18 juin 2009, 22:42:00

supprimé

Avatar du membre
axeland
Messages : 213
Enregistré le : 04 juin 2009, 00:00:00
Localisation : Rouen
Contact :

Message non lu par axeland » 19 juin 2009, 22:29:00

Et pis les sens peuvent parfait être trompeurs: illusions d'optique, hallucinations, ... Au fond les sens nous donnent une vision relativement subjective et incomplète du réel.

Avatar du membre
Libre penseur
Messages : 2138
Enregistré le : 17 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : Vendée

Message non lu par Libre penseur » 16 août 2009, 22:51:00

Et le sixième sens existe t'il? (télépathie, ressentie...ou autres,  par exemple quand on parle d'empathie, n'est ce pas la capacité psychologique à déceler ce que ressent un individu... ) Peut être que nous n'avons pas encore la capacité de comprendre ce qu'est réellement le 6éme sens, et peut être est t'il plus ou moins exacerbé ou sélectif selon les individus?
Houla, je dérive un peu en Science Fiction là, mais qui sait...

Répondre

Retourner vers « Philo / Religion »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré