Les lectures d'un chancelier.

Ici on parle de tout, sauf de politique
Répondre
Avatar du membre
Katyn
Messages : 33
Enregistré le : 12 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Lac des cygnes

Message non lu par Katyn » 12 juin 2009, 16:48:00

Image

Si Adolf Hitler était un grand lecteur,un ogre en la matière,
c'est non seulement parce qu'en bon homme politique il se devait de posséder
une culture vaste et transversale, c'est aussi parce qu'il était un passionné
qui ne se satisfaisait pas des généralités thématiques et du vulgaire vernis culturel.
Mais,avant tout,la lecture procurait au jeune Adolf puis au Führer
un enchantement extraordinaire tant il était réceptif aux images mythifiées proposées
en premier lieu par les récits d'aventures véridiques et par les livres d'histoire
ou de grandes épopées.
Timothy W Ryback, dans son dernier ouvrage élu meilleur livre de l'année 2008
par le Washington Post
(ce qui ne constitue cependant pas selon moi un cachet reluisant)
et intitulé sobrement Dans la bibliothèque privée d'Hitler,
fait l'inventaire * des ouvrages qui ont enchanté,influencé et intrigué l'auteur de Mein Kampf.
Qui,jeune enfant, dévora Don Quichotte,Robinson Crusoé,
voyages de Gulliver
et, chose plus surprenante,La case de l'oncle Tom.
Plus tard il découvrit Shakespeare et Le Marchand de Venise;
ce qui marqua le commencement de la gestation de sa conscience politique
qui se structurait déjà au fond de son âme.
Mais,jeune soldat lors de la Première Guerre Mondiale;Hitler
restait encore accroché à ses rêves architecturaux et étudiait entre deux bombardements
les opuscules et traités sur le sujet.
Plus tard,sa rencontre avec Dietrich Eckart lui fit apparaître les dessous des cartes.
Et entreprit de lire toute la littérature antisémite qu'il découvrit brutalement.
Sur ce point le livre d' Henry Ford,:
Le juif international :Le problème du monde
(Edition de Cassandra),constitua une référence pour le jeune tribun sur lequel il s'appuya
durant de nombreuses années.
Jusqu'en 1933 Hitler dévora également les livres de Jünger
"J'ai lu toutes vos oeuvres, écrivit-il ainsi au géant.
J'y ai découvert le plus grand chantre des expériences vécues sur le front"
Et il s'inspira pour son propre travail d'écriture de Darwin et de Max Weber.
Il serait absurde de dresser une liste exhaustive de toutes les lectures d'Hitler
(aussi bien des essais philosophiques de Schopenhauer que des romans d'amour
très fleur bleue).
Nous pouvons en revanche évoquer celles qui ont soutenu dans l'épreuve
le Führer en fin de règne et qui apparaissent a posteriori
comme des antidotes à son désespoir.
Telle la monumentale biographie (2 100 pages) de Carlyle sur
Frédéric le Grand qui "n'était pas seulement un grand monarque,
mais aussi la preuve que le peuple prussien méritait un grand monarque.
Les deux doivent se mériter mutuellement."


*Dans la bibliothèque privée d'Hitler
(Le Cherche Midi,416 pages,index et annexes,21 euros)



"Il n'y a que les montagnes
qui ne se rencontrent pas".

Avatar du membre
racaille
Messages : 8609
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Sous Castaner
Contact :

Message non lu par racaille » 12 juin 2009, 19:09:00

Il y a une différence considérable entre lire des livres et les comprendre (je pense à Darwin en particulier) icon_idea
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Garance
Messages : 650
Enregistré le : 28 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Ile de France

Message non lu par Garance » 12 juin 2009, 19:31:00

Il est surprenant que "L'Homme, cet inconnu" de Alexis Carrel, n'ait pas figuré en bonne place dans sa bibliothèque ...

Avatar du membre
Libre penseur
Messages : 2138
Enregistré le : 17 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : Vendée

Message non lu par Libre penseur » 05 sept. 2009, 01:56:00

Il est aussi surprenant de voir un topic qui a pour seul but de flatter la culture littéraire, si il en est, de l'un des pire tyran de ce siècle.

Avatar du membre
racaille
Messages : 8609
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Sous Castaner
Contact :

Message non lu par racaille » 08 sept. 2009, 10:09:00

On peut être un monstre et avoir mon goût ceci dit ;)
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Répondre

Retourner vers « Espace détente »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré