Zemmour et les "races" : SOS Racisme scandalisé

Venez discuter de l'actualité politique.
Avatar du membre
French_Connection
Messages : 371
Enregistré le : 03 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : Sydney

Message non lu par French_Connection » 18 nov. 2008, 08:44:00

http://tempsreel.nouvelobs.com/actualit ... /zemmour_e…

Zemmour et les "races" : SOS Racisme scandalisé Invité à débattre sur le métissage dans l'émission d'Arte "Impertinente" présentée par Isabelle Giordano, l'éditorialiste a notamment déclaré qu'il existait "des races" reconnaissables "à la couleur de peau".
L'association SOS Racisme s'est dite, lundi 17 novembre, "scandalisée" par les propos d'Eric Zemmour. Lors de l'émission "Paris/Berlin : le débat" sur Arte le 13 novembre, l'éditorialiste du Figaro a défendu l'existence de plusieurs races différentes au sein de l'espèce humaine lors d'un débat intitulé "Demain, tous métis ?". "SOS Racisme tient à faire part de sa vive réprobation suite à la réhabilitation de la théorie des races", explique l'association dans un communiqué. "Monsieur Zemmour se permet de défendre l'existence de plusieurs races différentes au sein de l'espèce humaine en se situant, explicitement dans un 'entre deux' ; entre la sacralisation des races opérées par les nazis et la négation de ces dernières, présentée clairement comme un symptôme", poursuit le communiqué.

"J'appartiens à la race blanche, vous appartenez à la race noire !"

Face à Rokhaya Diallo, présidente de l’association "Les indivisibles", Vincent Cespedes, philosophe, et Renan Demirkan, comédienne et écrivaine allemande d’origine turque, Eric Zemmour a expliqué qu'existaient "des races" reconnaissables "à la couleur de peau". Et d'argumenter sa pensée : "J'ai le sentiment qu'à la sacralisation des races de la période nazie et précédente a succédé la négation des races". Deux attitudes qu'Eric Zemmour a qualifié d'"aussi ridicule l'une que l'autre".
Apostrophé par les autres invités, notamment par Rokhaya Diallo, jeune Française d’origine sénégalaise, le chroniqueur a alors lancé : "J'appartiens à la race blanche, vous appartenez à la race noire !".

___________________________________________  Voilà donc j'aimerais bien lancer le débat ici même sur les récents propos d'Eric Zemmour (une vidéo de ses dires est disponible sur le lien si-dessus).  Selon moi, les races existent ; je me permet de vous joindre une vidéo (en anglais mais compréhensible sans avoir un niveau très élevé). [media][/media]  Afin de créer le débat, je vous laisse réagir.
 

En ligne
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 31012
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 18 nov. 2008, 18:13:00

Bonsoir,

Eric Zemmour ne fait jamais dans la dentelle, mais il a été trop loin je pense, sera t-il sanctionné ? Affaire à suivre.

A plus tard
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
French_Connection
Messages : 371
Enregistré le : 03 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : Sydney

Message non lu par French_Connection » 18 nov. 2008, 18:59:00

Source: http://query.nytimes.com/gst/fullpage.h ... 5751C1A964…

Des scientifiques reconnaissent l'existence des races.
Mais ils préférent utiliser le nom de populations pour qualifier cela.
"Even though this split broadly corresponds with popular notions of race, the authors of Science article avoid using the word, referring to the genetic patterning they have found with words like ''population structure'' and ''self-reported population ancestry.''

But Dr. Feldman said the finding essentially confirmed the popular conception of race."

Donc Eric Zemmour ne dit certainement pas des bêtises.
Mais bon en France on ne reconnait pas l'existence des races (#USA) pour un idéal de pensées qui vont en totales contradictions avec celles des scientifiques.

En ligne
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 31012
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 18 nov. 2008, 20:02:00

Bonsoir,

Pour moi le mot race, ça fait quand même référence au animaux, et puis ça fait aussi référence à la 2ème guerre mondiale et donc hitler.

A plus tard
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Libre penseur
Messages : 2127
Enregistré le : 17 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : Vendée

Message non lu par Libre penseur » 18 nov. 2008, 20:16:00

Salut à toi Tentation_Ultra,

Mon avis est partagé, on peut admettre que l'espèce humaine est subdivisé en race, cependant on est tous issu d'une souche commune avec des gènes communs, surement africaine, et ensuite la dispersion géographique et les climats ont fait que la morphologie des humains on été différenciées...on parle ici de sélection naturelle(cf théorie de darwin), ensuite il y a eu plus ou moins ces derniers siècles une sélection sexuelle, et "demain" les humain se ressembleront de plus en plus, du faite du mélange des genres et de la mondialisation, en somme cette notion est ambigu. Par contre je déplore ceux qui utilisent cette notion de "race" a des fins racites, hors je pense que Zemmour n'est pas raciste et qu'on lui fait un faux procès d'intention.

Bien cordialement. Hugo :)

Avatar du membre
Pierre DUPONT
Messages : 5
Enregistré le : 18 nov. 2008, 00:00:00

Message non lu par Pierre DUPONT » 19 nov. 2008, 01:37:00

Zemmour= race des blaireaux...

Avatar du membre
French_Connection
Messages : 371
Enregistré le : 03 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : Sydney

Message non lu par French_Connection » 19 nov. 2008, 12:20:00

Libre penseur a écrit :Par contre je déplore ceux qui utilisent cette notion de "race" a des fins racites, hors je pense que Zemmour n'est pas raciste et qu'on lui fait un faux procès d'intention. Bien cordialement. Hugo :)
Je suis tout à fait d'accord avec toi !
Même si Zemmour est un fin provocateur de temps en temps, il ne dit pas pour autant que des bétises.
Je peux comprendre, qui plus est en France, que le mot "race" puisse choquer, mais même si on le redefinit en "population", son existence reste evidente.
Pierre DUPONT a écrit :Zemmour= race des blaireaux...
:lol:  Je comprend que tu as bien aimé ce qu'il a dit ...

Avatar du membre
Gis
Messages : 4919
Enregistré le : 13 oct. 2008, 00:00:00
Localisation : Loire-Atlantique

Message non lu par Gis » 24 nov. 2008, 10:17:00

Bonjour,

J'aurais tendance à rejoindre ce que tu dis Libre penseur..

mais en fait je n'en sais rien !

Je sais juste que la Constitution française utilise ce terme dans son Article 1er : "La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l'égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d'origine, de race ou de religion. Elle respecte toutes les croyances. Son organisation est décentralisée."
Il était d'ailleurs question de le supprimer et de rajouter un "s" à origine... je ne sais pas non plus où en est ce projet ?

Je rajouterais que parler de races, pourquoi pas, mais cela dépend du but ! Cette classification ne peut servir à classer les individus sur leurs différentes qualités ! et d'arriver à quelque chose comme un certain Hitler ! ou alors servir de base à des thèses racistes !

Voilà, à plus

Avatar du membre
French_Connection
Messages : 371
Enregistré le : 03 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : Sydney

Message non lu par French_Connection » 28 nov. 2008, 10:57:00

N'oublion pas que le racisme est la hierarchisation des races.
La reconnaissance des races/populations (qui revient strictement au même), n'est pas raciste !

lambertini
Messages : 3119
Enregistré le : 29 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : normandie

Message non lu par lambertini » 29 nov. 2008, 12:29:00

le sang est toujours rouge ,mais certaines cultures ne sont pas faitent pour vivre ensemble
la caravane passe et les chiens aboient

Avatar du membre
River Phoenix
Messages : 41
Enregistré le : 05 nov. 2008, 00:00:00
Contact :

Message non lu par River Phoenix » 29 nov. 2008, 12:48:00

politicien a écrit :Bonsoir,

Eric Zemmour ne fait jamais dans la dentelle, mais il a été trop loin je pense, sera t-il sanctionné ? Affaire à suivre.

A plus tard
  • Le premier qui dit, se trouve toujours sacrifié.
    D'abord on le tue, puis on s'habitue.
    On lui coupe la langue, on le dit fou à lier.
    Après sans problème, parle le deuxième.

    Le premier qui dit la vérité,
    Il doit être exécuté.
    Le premier qui dit la vérité,
    Il doit être exécuté.[/list:u]

worldpeace
Messages : 568
Enregistré le : 02 juin 2009, 00:00:00
Localisation : Alsace

Message non lu par worldpeace » 23 déc. 2009, 18:22:00

Il y a trois choses différentes qu'on confond avec la notion de race : tout d'abord, la reconnaissance par le phénotype d'un certaine proportions des allèles des gènes, ensuite la question de l'interfécondité, et enfin la hiérarchisation des individus en fonction de la catégorie dans laquelle on les range.

Les différence de phénotype, c'est-à-dire d'apparence sont incontestables entres les individus, et on peut localiser les individus non pas dans des cases mais sur un continuum en fonction de leur couleur de peau et de leurs caractéristiques morphologiques. Par contre il est illusoire d'arriver à faire des catégories bien délimitées, parce que justement, tout le continuum peut exister. Il suffit que des personnes se mélangent.

Ensuite, les personnes de différentes apparences peuvent généralement avoir des enfants, donc de ce point de vue, il n'y a qu'une seule race humaine.


Enfin, la hiérarchisation des individus peut se baser sur l'apparence, mais aussi sur des critères sociaux. Il est clair qu'une telle hiérarchisation est contraire aux principes humanistes. On peut aussi citer l'exemple des castes, des religions, des partis politiques etc.


Pour revenir Zemmour, la phrase qu'il a prononcé "J'appartiens à la race blanche, vous appartenez à la race noire !" présuppose l'existence de deux groupes sociaux "blancs" et "noirs". Or il y a plusieurs groupes sociaux où il y a des blancs, plusieurs groupes sociaux où il y a des noirs, et plusieurs groupes sociaux où il y a les deux, sans parler des groupes avec des personnes métisse. Il n'y a donc pas une race "blanche" et une race "noire" d'un point de vue sociologique. Il y a bien sûr des proximités sociales à divers degrés, mais cela ne constitue pas un groupe social nettement délimité. Donc Zemmour a tort. Cependant, on peut interpréter sa phrase comme une description de phénotype. A ce moment-là, pour être correct, il aurait dû dire "J'ai un phénotype blanc et vous avez un phénotype noir et cela est aussi une réalité sociologique dans la mesure où il y a une plus grande fréquence statistique de proximité de personnes de même couleur, et la prévalence de phénotypes selon les pays, en l'occurence, les pays européens avec une plus grande proportion de phénotype blanc, d'autres pays avec une plus grande prévalence de phénotype noir". Ce faisant, on pourrait oublier qu'il y a aussi des pays avec une majorité de phénotype mat, asiatique etc. L'inconvénient de l'analyse phénotypique est qu'elle masque les réalités culturelles notamment. Quelle différence entre un français et un allemand ? Entre un sénégalais et quelqu'un du Togo ? Entre un habitant de Shanghai et un japonais ? On va encore retrouver des proportions statistiques, mais qui seront culturelles par exemple.


En fait, en disant ce que qu'il dit Zemmour tombe dans le piège de l'apparence, lui donnant plus d'importance que d'autres aspects. Il est sans doute plus pertinent d'un point de vue statistique de parler de français, d'allemands, de sénégalais, de togolais, d'habitant de Shanghai, de japonais etc. ou même d'européen, de maghrébin, de noir-africain etc. mais ces termes ont un sens très vague, et ont un sens surtout économique et politique, plutôt que culturel.


Le débat de fond est peut-être le suivant. Il y a une différence entre la moyenne de richesse des personnes de phénotype blanc et les personnes de phénotype noir, ce qui fait que certaines personnes en déduisent une infériorité du phénotype noir. Or il s'agit des questions politiques, pas biologiques. Il s'agit d'une confusion entre l'inné et l'acquis, les conditions d'enrichissement (matériel et culturel mais pas spirituel) étant plus souvent réunies pour des personnes blanches que pour des personnes noires. On peut faire le parallèle avec les esclaves de l'antiquité, qui avaient des muscles et étaient obéissants, ce qui faisait que certains philosophes considéraient que c'était dans leur nature alors qu'il est clair que c'étaient les conditions qui faisait la différence.

anonyme
Messages : 1256
Enregistré le : 15 juin 2009, 00:00:00

Message non lu par anonyme » 23 déc. 2009, 18:30:00

Durant des 40.000 dernières années, il n'y a eu que deux races humaine sur Terre ( c'est à dire portant des caractéristiques physiologiques indépendantes dans une classification taxinomique ), ce fut "Homo Sapiens" et "Homo Neandertalensis", et depuis la disparition de cette dernière, il n'y a plus q'une seul race humaine sur Terre.


Le reste, c'est de la littérature de science fiction de série Z...

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 23 déc. 2009, 21:56:00

Sommes-nous au pays des précieuses ridicules ?

Evidemment qu'il existe des races, et même des sous-races !

Tout le monde fera immédiatement la différence entre une africaine et une autre, entre une "africaine arabisée" (souvent superbes) entre une françise une asiatique et une eurasienne, de même qu'en Jordanie, on trouvera des palestiniens, mais aussi des Circasiens beaucouup plus blancs de peau. Au Sénégal, un enfant métis est considéré comme un enfant roi ...

C'est intéressant, amusant même, et ces particularités physiques ne sont pas plus fascistes que de faire la différence entre l'accent suisse et l'accet périgourdin.

Faut vraiment avoir l'esprit mal tourné pour s'offusquer de ces évidences.

Remarquons que ces couinements viennent souvent de ceux qui traitent leur Président de "nain" ou de "juif", mais se déclarent nnon-racistes icon_biggrin icon_biggrin icon_biggrin
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

anonyme
Messages : 1256
Enregistré le : 15 juin 2009, 00:00:00

Message non lu par anonyme » 23 déc. 2009, 22:47:00

 
Evidemment qu'il existe des races, et même des sous-races ! 

En Wallonie, peut-être mais pas ici !!  :lol:


 
Tout le monde fera immédiatement la différence entre une africaine et une autre, entre une "africaine arabisée" (souvent superbes) entre une françise une asiatique et une eurasienne, de même qu'en Jordanie, on trouvera des palestiniens, mais aussi des Circasiens beaucouup plus blancs de peau. Au Sénégal, un enfant métis est considéré comme un enfant roi ... 
Quel rapport avec l'idée de "races" ? Aucun !!


 
C'est intéressant, amusant même, et ces particularités physiques ne sont pas plus fascistes que de faire la différence entre l'accent suisse et l'accet périgourdin. 


Tout à fait, cela n'a donc bien aucun rapport !!


 
Remarquons que ces couinements viennent souvent de ceux qui traitent leur Président de "nain" ou de "juif", mais se déclarent nnon-racistes

Je ne pense pas qu'une personne antiraciste utiliserait cela comme un argument  ( bien que le terme de "juif" utilisé tout seul ne soit pas spécialement "raciste", tout dépend de ce qui est dit autour )

Répondre

Retourner vers « L'actualité politique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré