Zemmour et les "races" : SOS Racisme scandalisé

Venez discuter de l'actualité politique.
Avatar du membre
lucifer
Messages : 4158
Enregistré le : 17 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Naoned

Message non lu par lucifer » 30 déc. 2009, 16:58:00

Je sais lire, merci.
Alors selon cette logique biscornue à souhait, il y a des espece canines, mais pas humaines.
Il y a des races canines mais pas humaines.
Et bien sûr, toi, tu ne fais pas parti du regne animal, et tu n'es pas un mamifere.

Si c'est seulement le mot "race" qui vous dérange, changez le au nom de l'hypocrisie à la française, mais les faits resteront. Dites "espèces", "famille", et autres.Et encore, vous seriez capable d'inventer les mots "especistes" ou "famillistes".

Jouer sur les mots, on a l'habitude: exemple les nains, qu'on apelle "personnes de petite taille". Tellement débile que la maladie initiale reste la nanisme, pas le petitetaillisme.

Logan, les profs font dans le politiquement correct de gauche, froussards à souhait quand il s'agit de prendre position. De gauche en public et de droite sur les bulletins de vote.

N'est ce pas credible que toi, Logan, on te mettrait le nez dans la me... que tu dirais que c'en est pas parce que tes profs t'on dit que c'etait du miel ?

Est tu tellement optu que tu serais capable de dire à un noir qu'il est blanc, rien que pour faire dans la gauche caviar ?

Pourquoi les blacks se considerent ils de la race noire quand ils parlent de leur peuple, à ton avis, et qu'ils font les scandalisés quand on leur dit la même chose ?

Et surtout, pourquoi les français crient ils au racisme dés que ça va pas, alors qu'ils  pretendent que le mot "race" n'existe pas chez les hommes ?

C'est c.., non ?
Maintenant que j'habite en province, je suis devenu peace and love. Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ( surtout les descendants d'immigrés des cités que j'adore dorénavant )

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 30 déc. 2009, 18:13:00

icon_biggrin icon_biggrin icon_biggrin  Bien vu !
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
lucifer
Messages : 4158
Enregistré le : 17 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Naoned

Message non lu par lucifer » 30 déc. 2009, 18:16:00

Historiquement, le terme « race » a été employé pour désigner des groupes se différenciant par leur religion (e.g., la race juive)[3] ou encore par leur nationalité (« race allemande », « race germanique »), notamment dans les discours nationalistes du XIXe siècle. À l'heure actuelle, le terme de « race » conserve souvent une connotation négative liée aux nombreuses dérives racistes dans son utilisation. Néanmoins, en particulier dans les pays anglophones comme les États-Unis d'Amérique ou le Canada, le terme race (ou « ethnicity ») demeure utilisé dans le langage courant pour faire référence à l'origine ethnique déclarée par un individu, généralement sans qu'il n'y ait de consensus sur les divisions admises pour ce faire (« blanc », « africain », « afro-américain », « indien d'Amérique », « hispanique », etc.). Cette pratique totalement admises dans ces pays est fortement rejetée dans d'autres comme la France.

Cette hypocrisie est bien nationale, rien à redire là dessus.

Si le mot "race "n'existe pas chez les humains, alors arreter de parler de "racisme"et de par la même d'utiliser ce mot, ça n'a plus aucun sens.


Mais le + débile arrive. L'assocation qui se veut outrée (tu parles, juste un pretexte pour occuper le devant de la scene) s'appelle: devinez comment ?

Et bien SOS RACISME , avec le mot "race " dans son propre nom, il y a des quoi se tordre de rire, non ?
Celle la même qui se dit choquée par le mot l'incruste dans son nom.

Vous avez dit débile ?
icon_mrgreen
Maintenant que j'habite en province, je suis devenu peace and love. Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ( surtout les descendants d'immigrés des cités que j'adore dorénavant )

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 30 déc. 2009, 18:21:00

Nuance : aucun exotique n'appartient à "une race", mais les français, eux, sont des "sous-chiens" icon_biggrin icon_biggrin icon_biggrin
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

logan
Messages : 1868
Enregistré le : 02 avr. 2009, 00:00:00

Message non lu par logan » 30 déc. 2009, 18:54:00

J'essaie de réexpliquer plus clairement ...

Une espèce, est un groupe d'êtres vivants qui peuvent se reproduire entre eux. C'est comme cela qu'on la définit en science, ce n'est pas une définition arbitraire de vilains gauchistes qui veulent t'embetter, c'est une définition nécessaire parce que c'est uniquement sur ce critère, en faisant cette distinction entre les différents êtres vivants, que l'on peut comprendre leur évolution.

La seule chose que nous savons c'est que les chiens et les loups font partie de la même espèce parce qu'ils peuvent se reproduire entre eux, c'est l'espèce des canidés. Ce n'est pas contestable, ils peuvent se reproduire entre eux. Tandis qu'un chien et un chat ne peuvent pas se reproduire entre eux. Là aussi c'est incontestable. Ils ne font donc pas partie de la même espèce.

Les êtres humains peuvent tous se reproduire entre eux, on fait donc tous partie de la même espèce. Par contre les gorilles et les humains ne peuvent pas se reproduire entre eux, les gorilles et les humains ne font donc pas partie de la même espèce.

Il n'existe qu'une seule espèce d'êtres humains. C'est un fait incontestable.

Libre à toi de vouloir trafiquer le sens du mot espèce, mais à part introduire des idées fausses ou de la confusion inutile, quel intérêt de faire ça ? Juste parce que la réalité ne te convient pas ?
Pour des gens comme toi qui se pensent plus pragmatiques que les autres c'est rigolo.

Certaines théories pensent que les chiens descendent des loups, les hommes préhistoriques auraient apprivoisé des groupes de loups les plus dociles et les plus sociables, qui seraient ensuite devenus des animaux parfaitement domesticables, alors que le loup lui ne l'est pas. Mais ce ne sont que des théories. Comme l'ensemble de la théorie de l'évolution d'ailleurs, si tu penses avoir des éléments qui peuvent réfuter cette théorie je t'en prie, fais toi publier, tu recevras surement le prix nobel.

Par contre le loup et le chien sont des races différentes, et parmi les loups et parmi les chiens il existe aussi des races différentes.

Une race se définit comme une lignée, c'est à dire que c'est un groupe d'individus qui se reproduisent non seulement entre eux ( et qui sont donc de la même espèce ) mais qui en plus ont les mêmes ancêtres communs.

Deux ou plusieurs races peuvent exister à l'intérieur d'une même espèce. Une race est donc un sous-ensemble d'une espèce.
Deux individus de races différentes font donc partie de la même espèce et peuvent donc se reproduire entre eux.
Mais ce qui conduit deux groupes d'individus à former deux races différentes, c'est que les individus d'un groupe ne se reproduisent qu'avec les membres de ce même groupe, mais pas avec les membres de l'autre groupe. Ils pourraient se reproduire parce qu'ils font partie de la même espèce mais ils ne le font pas, les raisons peuvent être diverses.
Mais la raison principalement observée, c'est l'isolement géographique.

Imagine par exemple un groupe de singes qui migre et qui se retrouve sur une ile isolée des terres où se trouvent les autres singes de leur espèce, ce groupe va donc évoluer en parallèle et indépendant des autres membres de leur espèce, et c'est ainsi qu'ils vont former une nouvelle race.

Une nouvelle espèce se forme à partir du moment où une race évolue tellement indépendamment des autres races de son espèce que son code génétique devient tellement différent qu'il n'est plus possible pour eux de se reproduire avec les autres.

Aucun groupe humain n'évoluant de manière isolée des autres groupes humains sur la planète, nous ne formons qu'une seule et même race.

Est-ce plus clair expliqué ainsi ?

Alors pareil que pour l'espèce, pourquoi vouloir donner une autre définition au mot race alors qu'encore une fois sa définition est totalement liée à la théorie de l'évolution et qu'ainsi on peut comprendre de façon très claire comme évolue la vie sur terre ?

Pourquoi dire race noire introduisant ainsi une confusion qui laisserait penser que tous les noirs faisant ainsi partie de la même race parce qu'ils sont noirs partageraient en plus ensemble d'autres propriétés, ou feraient partie d'une lignée différente de la nôtre, et alors qu'on peut dire peau noire ou noir tout court et alors qu'en plus ces termes sont plus pertinents vu que n'entretenant ainsi aucune confusion vu que la seule chose qu'ils ont en commun c'est bel et bien uniquement leur couleur de peau ( et encore où est la limite entre le noir et le blanc ) ?

Si d'autres définitions ont été données par le passé, ou sont données encore aujourd'hui, c'est parce que jusqu'au début du siècle, toutes ces choses étaient ignorées, ce sont les percées scientifiques en génétique, et en archéologie, qui ont permis de comprendre et de confirmer ces théories.

Alors en France on est des gens intelligents, quand on comprend qu'on avait tort jusqu'à présent de penser qqchose et quand on découvre qu'en vérité ce n'était pas dutout ce qu'on pensait, on s'adapte et on adopte la vérité au lieu de continuer à entretenir le faux.

Les racistes ne peuvent pas accepter cette vérité ( qu'il n'existe qu'une seule race ), ca démonte toute leur idéologie. Alors que penser des gens comme vous qui font une crise et qui nient cette réalité ? Faites vous partie de ces gens racistes ?

Avatar du membre
lucifer
Messages : 4158
Enregistré le : 17 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Naoned

Message non lu par lucifer » 30 déc. 2009, 19:12:00

Bien sûr que je suis racciste.
C'est l'evidence même, vu que dés qu'on parle "etranger" en france, on est catalogué.
Dés que l'on parle "race", on est raciste
Dés que l'on parle "islam" on est raciste
Dés que l'on dit le mot "noir" on est raciste
Dés que l'on parle immigration, on est raciste

Dites, ça doit etre chiant les conversations à table, à toujours faire attention à ce que pense l'autre de peur de se faire traiter de raciste, non ?

Donc, selon ton texte, les USA (premier peuple d'immigrés au monde, vu qu'en fait, ce pays est issu totalement de l'immigration), le Canada sont des pays racistes ?

Perso, je ne connais pas les USA, par contre, je connais assez bien Montreal et surtout Quebec. Je n'ai pas vu + de racistes là bas qu'ici, et pour cause.
Ici, on fabrique le racisme, des organisations (et non associations comme ils veulent se faire appeler) se paluchent à voir des racistes partout.
Et si il n'y en a pas assez , ils vont chercher la petite bête pour en inventer.
Et certains français (qu'ils soient noirs, beurs, blancs, jaunes) plongent dans cet andoctrinement et finissent par voir des racistes partout.

Si les racistes n'étaient plus fabriqués en france, SOS RACISME mettrait la clé sous la porte, donc quand ils voient qu'ils baissent dans les sondages, il cherchent le petit mot, la petite phrase, quitte à fouiller dans les poubelles comme des paparazis, pour trouver du racisme bien de chez nous.

Je l'ai dejà ecris, qu'on remplace le mot race ne me dérange pas.
Mais même si on me peignais en noir, je resterais blanc. C'est comme ça, mon apparence n'est pas africaine, et il en va de même pour les blacks.
Et alors, rien ne me choque de dire qu'un africain se considerant comme de la race noir (j'en frequente et ça ne les choque pas, vu qu'ils le revendiquent) se veut etre egal de la race blanche, et il aura raison.
Tant qu'on se sait egaux en droits, je ne vois aucune diffrence entre la pseudo race blanche et la pseudo race noire.

Apres, c'est dans la tête que ça se passe, mais etre scandalisé par un mot, faut vraiment avoir que ça à foutre.
Et si l'autre truffe de la télé avait untilisé le mot "noir" sans le mot "race", la reaction de l'organisation face à lui aurait eu la même resonnance.
SOS racisme etait là pour trouver du raciste, et ils ont trouvés leur pigeon.
Qu'il soit raciste ou non n'a aucune importance. Ce n'est d'ailleur même pas le sujet. Seul la mediatisation du racisme prime, quitte à inventer ou relever des mots qui seraient passés partout ailleurs.
Maintenant que j'habite en province, je suis devenu peace and love. Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ( surtout les descendants d'immigrés des cités que j'adore dorénavant )

logan
Messages : 1868
Enregistré le : 02 avr. 2009, 00:00:00

Message non lu par logan » 30 déc. 2009, 19:49:00

Les états unis sont clairement un pays où le racisme et le communautarisme sont très développés, la preuve en est la situation des noirs américains qui peuplent majoritairement les prisons américaines. Le canada je ne connais pas je ne saurais pas me prononcer.

Maintenant pourquoi refuser les définitions issues de la théorie de l'évolution vu qu'elles correspondent à la réalité et vu que les anciennes définitions étaient fausses ? Pourquoi devrions nous entretenir artificiellement des définitions qui sont non seulement fausses mais qui en plus font le jeu des racistes en entretenant la confusion alors qu'adopter tous la même définition nous permettrait, non seulement de mieux nous comprendre, mais en plus d'empécher pour toujours tout retour du terrible racisme qui a généré les génocides nazis ou d'autres drames dans d'autres pays ?

lambertini
Messages : 3119
Enregistré le : 29 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : normandie

Message non lu par lambertini » 30 déc. 2009, 20:36:00

sos raciste pousse un peu , on ne peut plus rien dire.
ils deviennent ridicules
je ne suis pas outré si on parle des miens comme race foncée, bien que moi je suis blanc comme n importe quelle francais, .
a trop crié au loups, on ne le voie plus..
le mot races n est pas une insulte..




chez nous ont dit dieu a fait l homme noir en premier, il la regarder et dit ....trop cuit...
puis il a recommencer , il a fait l homme noir, il la regarder et dit ...pas assez cuit.
et la troisieme fois, il a fait l homme legerement bronzé, un peu mat, et la il a dit ...parfait.
la caravane passe et les chiens aboient

worldpeace
Messages : 568
Enregistré le : 02 juin 2009, 00:00:00
Localisation : Alsace

Message non lu par worldpeace » 30 déc. 2009, 20:42:00

lucifer a écrit :SOS racisme etait là pour trouver du raciste, et ils ont trouvés leur pigeon.
Qu'il soit raciste ou non n'a aucune importance. Ce n'est d'ailleurs même pas le sujet.
C'est vrai, mais de là à prendre le parti opposé et de dire que si les races ça veut dire quelque chose etc.

Perso, je ne pense pas qu'il faille en faire toute une histoire, et bien sûr que les organisations antiracistes peuvent se montrer très casse-c....... Mais je ne pense quand même pas que les races ça veut dire quelque chose, non pas parce qu'il n'y a eu une évolution divergente des humains, ça c'est incontestable, mais parce que parmi les "blancs" il y a plein de variations, et parmi les "noirs" il y a plein de variations. Entre certains peuples noirs, il peut y avoir plus de différence génétique qu'entre des peuples blancs et des peuples noirs. Il y a un continuum des phénotypes. Alors on peut sans doute avoir des repères, mais bon franchement pour pas dire de bêtises sur le sujet, il faut avoir étudié sérieusement la question. Les apparences ne permettent pas de déterminer comme ça l'arbre phylogénétique.

Bon après, je ne sais pas s'il y a eu une évolution complètement séparée ou pas qui a donné les différences de phénotypes qu'on observe, ou si l'évolution a eu lieu conjointement, avec un échange génétique de proche en proche. En supposant qu'il y a eu une évolution séparée, à présent elle n'est plus séparée, donc ce n'est pas vraiment faire partie d'une race mais avoir une race d'origine. Mais après, comment savoir quels ont été les mélanges ? Par exemple, certains disent qu'Obama est noir, qu'est-ce que ça veut dire ? Il est plutôt du genre métisse, non. Il est de quelle race alors ? S'il y a des races d'origine, alors il est d'origine blanc et noir.

Au sujet du post, j'ai une question philosophique. Cela veut dire quoi qu'une organisation soit scandalisée ? Depuis quand une organisation a une émotion ? Cela donne l'impression qu'ils ont tous les même sentiment là-bas, qu'ils sont tous sur les nerfs que Zemmour ait parlé de race. Cela ne veut pas dire grand chose. Pas plus que les propos de Zemmour. Alors un dialogue de non sens ?

Avatar du membre
Libre penseur
Messages : 2127
Enregistré le : 17 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : Vendée

Message non lu par Libre penseur » 04 janv. 2010, 12:55:00

Logan a raison, on parle d'espèce humaine, et plus globalement d'espèce quand les animaux d'un même groupe peuvent se reproduire entre eux et ont donc un génotype commun.


Cela dit, Zemmour a aussi  raison, car l'espèce humaine est effectivement subdivisé en race, du fait de leur différence de phénotype.

Je réitère mon premier message 
Mon avis est partagé, on peut admettre que l'espèce humaine est subdivisé en race, cependant on est tous issu d'une souche commune avec des gènes communs, surement africaine, et ensuite la dispersion géographique et les climats ont fait que la morphologie des humains on été différenciées...on parle ici de sélection naturelle(cf théorie de darwin), ensuite il y a eu plus ou moins ces derniers siècles une sélection sexuelle, et "demain" les humain se ressembleront de plus en plus, du faite du mélange des genres et de la mondialisation, en somme cette notion est ambigu. Par contre je déplore ceux qui utilisent cette notion de "race" a des fins racites, hors je pense que Zemmour n'est pas raciste et qu'on lui fait un faux procès d'intention. 
Je rejoint worldpeace au tout début de ce topic concernant le phénotype.
 
Il y a trois choses différentes qu'on confond avec la notion de race : tout d'abord, la reconnaissance par le phénotype d'un certaine proportions des allèles des gènes, ensuite la question de l'interfécondité, et enfin la hiérarchisation des individus en fonction de la catégorie dans laquelle on les range.

Les différence de phénotype, c'est-à-dire d'apparence sont incontestables entres les individus, et on peut localiser les individus non pas dans des cases mais sur un continuum en fonction de leur couleur de peau et de leurs caractéristiques morphologiques. Par contre il est illusoire d'arriver à faire des catégories bien délimitées, parce que justement, tout le continuum peut exister. Il suffit que des personnes se mélangent.
Ce sont les phénotypes qui font la différence, car nos gênes sont les mêmes, sauf exception, handicap génétique expl: trisomie 21...


Et pour conclure, je rajouterai cette subtile intervention de tentation_ultra qui permettra surement d'apaiser les tensions inutiles :

N'oublion pas que le racisme est la hierarchisation des races.
La reconnaissance des races/populations (qui revient strictement au même), n'est pas raciste !
Là est la différence, on peut tout fait parler de race, sans être raciste, Zemmour n'est bien évidemment pas raciste, il est simplement doté d'un certain esprit de discernement que tout le monde n'a pas. ;)

logan
Messages : 1868
Enregistré le : 02 avr. 2009, 00:00:00

Message non lu par logan » 04 janv. 2010, 13:27:00

Libre penseur a écrit : Logan a raison, on parle d'espèce humaine, et plus globalement d'espèce quand les animaux d'un même groupe peuvent se reproduire entre eux et ont donc un génotype commun.


Cela dit, Zemmour a aussi  raison, car l'espèce humaine est effectivement subdivisé en race, du fait de leur différence de phénotype.

Je réitère mon premier message 
Mon avis est partagé, on peut admettre que l'espèce humaine est subdivisé en race, cependant on est tous issu d'une souche commune avec des gènes communs, surement africaine, et ensuite la dispersion géographique et les climats ont fait que la morphologie des humains on été différenciées...on parle ici de sélection naturelle(cf théorie de darwin), ensuite il y a eu plus ou moins ces derniers siècles une sélection sexuelle, et "demain" les humain se ressembleront de plus en plus, du faite du mélange des genres et de la mondialisation, en somme cette notion est ambigu. Par contre je déplore ceux qui utilisent cette notion de "race" a des fins racites, hors je pense que Zemmour n'est pas raciste et qu'on lui fait un faux procès d'intention. 

Je rejoint worldpeace au tout début de ce topic concernant le phénotype.
 
Il y a trois choses différentes qu'on confond avec la notion de race : tout d'abord, la reconnaissance par le phénotype d'un certaine proportions des allèles des gènes, ensuite la question de l'interfécondité, et enfin la hiérarchisation des individus en fonction de la catégorie dans laquelle on les range.

Les différence de phénotype, c'est-à-dire d'apparence sont incontestables entres les individus, et on peut localiser les individus non pas dans des cases mais sur un continuum en fonction de leur couleur de peau et de leurs caractéristiques morphologiques. Par contre il est illusoire d'arriver à faire des catégories bien délimitées, parce que justement, tout le continuum peut exister. Il suffit que des personnes se mélangent.

Ce sont les phénotypes qui font la différence, car nos gênes sont les mêmes, sauf exception, handicap génétique expl: trisomie 21...


Et pour conclure, je rajouterai cette subtile intervention de tentation_ultra qui permettra surement d'apaiser les tensions inutiles :


N'oublion pas que le racisme est la hierarchisation des races.
La reconnaissance des races/populations (qui revient strictement au même), n'est pas raciste !

Là est la différence, on peut tout fait parler de race, sans être raciste, Zemmour n'est bien évidemment pas raciste, il est simplement doté d'un certain esprit de discernement que tout le monde n'a pas. ;)
Je ne comprends pas pourquoi vous voulez continuer à véhiculer des mensonges. Puisqu'on vous dit que l'espèce humaine n'est composée que d'une seule race, et qu'on apprend cela dans le programme commun de sciences naturelles, pourquoi insistez-vous ?

Ce n'est pas un débat de société, c'est scientifique, c'est donc soit vrai ou faux et en l'occurence ce que vous racontez c'est faux. On ne peut pas distinguer des groupes d'êtres humains en fonction de leurs phénotypes, deux personnes ayant la même couleur de peau pouvant très bien être plus éloignées génétiquement ou avoir un ancêtre commun plus éloigné que deux personnes ayant une couleur de peau différente.
Et toutes les personnes partageant un même phénotype n'ont rien d'autre en commun à part ce même phénotype et à part ce qui est commun à toute l'humanité.
Il n'y a qu'une seule race, et vouloir faire croire le contraire, c'est introduire une confusion ( nier ces réalités scientifiques ) absolument inutile, c'est de la désinformation, qui ne peut servir et qui n'a pour but que d'alimenter le racisme.

Avatar du membre
Libre penseur
Messages : 2127
Enregistré le : 17 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : Vendée

Message non lu par Libre penseur » 04 janv. 2010, 14:55:00

L'homme est une espèce, et non une race.

Quelle est la définition de la race?

Race :


Division de l'espèce humaine.
Division de l'espèce animale.


On peut aussi parler de sous espèce dans le cas de l'homme.

L'interaction du génotype avec l'environnement détermine le phénotype. P=G+E (Phénotype=Génotype+Environnement)
La sélection naturelle, l'environnement dans lequel on vit a fait son travail en différenciant les êtres de la même espèce, en l'occurrence l'homo-sapien dont l'origine commune serait africaine s'est subdivisé en différente race via les migrations.


Tout comme on peut faire cette disctintion pour les animaux. Il y a bien des éléphants d'Afrique et d'autres d'Asie (de même pour les ours, les chevaux, les chats...) ce n'est pas un hasard. Toutes ces espèces animales se subdivisent en race, juste ou pas?

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 04 janv. 2010, 15:44:00

L'idée que des espèces différentes ne se reproduisent pas entr'elles et vive-versa est clairement démontée par Desmond Morris.

Il fait état d'une espèce d'oiseaux dont une partie s'est spécialisée dans les ressources de la forêt, et l'autre a migré en plaine.

Le plumage des "forestiers" a foncé, celui des "campagnards" a blondi, mais ces oiseaux une fois plumés, sont rigoureusement identiques.

Cependant, rien n'arrive à les faire se reproduire entr'eux.

Méfions nous des "évidences" simplistes.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

logan
Messages : 1868
Enregistré le : 02 avr. 2009, 00:00:00

Message non lu par logan » 04 janv. 2010, 18:06:00

Libre penseur a écrit : L'homme est une espèce, et non une race.

Quelle est la définition de la race?

Race :


Division de l'espèce humaine.
Division de l'espèce animale.


On peut aussi parler de sous espèce dans le cas de l'homme.

L'interaction du génotype avec l'environnement détermine le phénotype. P=G+E (Phénotype=Génotype+Environnement)
La sélection naturelle, l'environnement dans lequel on vit à fait son travail en différenciant les êtres de la même espèce, en l'occurrence l'homo-sapien dont l'origine commune serait africaine s'est subdivisé en différente race via les migrations.


Tout comme on peut faire cette disctintion pour les animaux. Il y a bien des éléphants d'Afrique et d'autres d'Asie (de même pour les ours, les chevaux, les chats...) ce n'est pas un hasard. Toutes ces espèces animales se subdivisent en race, juste ou pas?
Je t'ai donné la définition d'une race elle n'a rien avoir avec celle que tu donnes, les termes "espèce" et "race" sont des termes qui sont employés pour distinguer les êtres vivants et leur évolution dans la théorie de l'évolution que l'on nous enseigne en sciences naturelles.

Une race est un sous-groupe dans une espèce qui ne se reproduit uniquement qu'avec les membres de ce sous-groupe, évoluant ainsi parallèlement et différement des autres membres ou sous-groupes de la même espèce. Les raisons à cela sont pour la plupart du temps dues à un isolement géographique. Et c'est quand une race évolue différement jusqu'au point de ne plus pouvoir se reproduire avec des membres de leur ancienne espèce si elles les rencontrent un jour qu'elles forment une nouvelle espèce.

Il ne s'agit donc en aucun cas de distinguer les êtres vivants selon leurs phénotypes mais de les distinguer selon leur évolution parce que cette distinction est la seule qui est utile, comme je t'ai dit plus haut, des distinctions selon la couleur de peau n'ont aucune utilité et ne permettent en rien de préjuger de quoi que ce soit au niveau génétique ou au niveau de l'évolution et encore moins au niveau des origines, faire de telles distinctions ne peut qu'entrainer des idées fausses, favoriser la propagande de mensonges et le racisme.

Ainsi il n'y a qu'une seule et unique race d'êtres humains, l'homo sapiens sapiens. Ce n'est pas contestable c'est un fait.

Il existe des races différentes chez les animaux car les sous-groupes de leur espèce dont ils font partie ont évolué indépendament et de manière isolée des autres membres ou sous-groupes de leur espèce. Ce qui n'est pas le cas de l'homme qui depuis l'aube de son histoire est très migrateur, et se mélange sans cesse, voyage beaucoup. C'est évidemment encore plus flagrant aujourd'hui alors que nous avons inventé des véhicules qui nous permettent de voyager rapidement d'un bout à l'autre de la planète.

Bien sur l'environnement est tout comme pour les animaux responsable de bon nombres de sélections génétiques chez l'être humain, c'est ainsi que les peuples à la peau noir et aux cheveux noirs ont été particulièrement exposés pendant des générations à des climats chauds et tropicaux, ceux à la peau blanche ou aux cheveux blonds à des climats froids et nordiques. A la base de cette diversité de phénotypes il y a des mutations génétiques qui se sont imposées parce qu'elles étaient plus adaptées à l'environnement que subissait le corps humain ou tout simplement par hasard, mais par les migrations ces phénotypes se sont exportés dans toutes les régions du monde et se sont mélangés pour donner différentes nuances.
C'est ainsi que cela se passe aucune population n'a évoluée suffisament longtemps indépendemment d'autres populations pour pouvoir former une race différente et un phénotype n'est absolument pas propre à une région du monde comme cela peut être encore le cas de certaines espèces d'animaux ou de plantes.

anonyme
Messages : 1256
Enregistré le : 15 juin 2009, 00:00:00

Message non lu par anonyme » 04 janv. 2010, 18:29:00

Pour reprendre ce que disait mps il y a quelques temps sur la "notion" bien dangereuse et sulfureuse de "race juive" (ce que les personnes dites Juives ne reconnaissent pas comme terme car elles se définissent dans une communauté, voire une "nation" ).


mps reprend le terme de "mariage" entre Goys et Juifs pour signifier que selon la mère la descendance est Juive où ne l'est pas... C'est un critère purement subjectif de type ethnico-religieux qui ne repose sur rien et que même de nombreux Juifs très impliqués dans la communauté ne reconnaissent pas, non plus.


D'ailleurs dans ce cas là, puisque le nom de famille a été cité, on peut parler de la "race" des "Clermont-Tonnerre" ( qui d'ailleurs est éteinte, une notion encore plus subjective quand on sait que les comtes de clermont et les seigneurs de Tonnerre sont originaire de deux régions situées à plus de 500 km l'une de l'autre...


Il ne faut confondre race et Race !!

Répondre

Retourner vers « L'actualité politique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré