Les relocalistions ? C'est possible ?

Venez discuter et débattre de l'actualité économique
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34066
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 14 juin 2009, 21:28:00

Bonjour,

Revenir produire « au pays »... L'idée surprend, en ces temps difficiles. Elle semble pourtant avoir le vent en poupe. Après s'être aventurée en Ukraine et en Roumanie, la société de services informatiques Risc Group est revenue s'installer à Orléans. Dans les arts de la table, Geneviève Lethu fabrique désormais moins de 10 % de sa production hors d'Europe. Ses couteaux sont réalisés à Thiers, dans le Puy-de-Dôme, et son linge de table dans les Vosges, en lieu et place de l'Inde. Deux exemples parmi beaucoup d'autres. Un grand fabricant de meubles français, le groupe Parisot, a fermé l’une de ses usines en Roumanie pour en ouvrir une en France. D’autres entreprises ont choisi de rapatrier leurs activités. Une bonne nouvelle pour l’emploi. Comme eux, des dizaines d'entreprises sont en effet tentées de reprendre le chemin de l'Hexagone.

Quelques années auparavant, ces mêmes industriels vantaient pourtant les avantages à développer des sites de production dans des pays à faible coût de main-d'oeuvre ou à la fiscalité plus attractive que sur le territoire français. Sur le papier, la solution était séduisante. Dans la réalité, elle l'était souvent beaucoup moins. Le spécialiste du mobilier de bureau Samas France en a fait l'amère expérience. En 2000, en pleine crise du marché de l'ameublement, l'entreprise décide de délocaliser sa production en Chine. Les gains attendus sont alléchants : le sous-traitant chinois propose un produit fini à un prix inférieur de 20 % au coût de production de son usine de Noyon, dans l'Oise. Le calcul est vite fait... Mais mal fait. A l'arrivée en France, le gain réel n'est que de 10 % car la moitié des économies effectivement réalisées est absorbée par les coûts de transport. Les bénéfices retirés de cette délocalisation n'éviteront pas à la société un redressement judiciaire en décembre 2004.

Dans le même temps, la Chine et les pays à bas coûts ont perdu un peu de leur attrait. La faute à des cours du pétrole qui jouent au yo-yo et aux augmentations de salaires. En Roumanie, les ouvriers de Dacia, filiale de Renault, n’ont-ils pas obtenu, après trois semaines de grève, une augmentation de 133 € brut par mois l’an dernier ? Chez Nike, les salariés vietnamiens se sont battus pour décrocher une hausse de 8 % de leur rémunération, soit 15 € de plus par mois…
A Shenzhen, qui sert souvent de référence, le salaire minimum est ainsi passé en quelques années de 28 euros à près de 100 euros par mois. Et dans la région de Shanghai, les cadres supérieurs sont désormais rémunérés entre 40.000 et 80.000 euros annuels. Une augmentation des coûts salariaux qui se généralise.

1,65 €. Le coût total d’une heure de main-d’oeuvre en Bulgarie. Selon Eurostat, elle est de 4,41 € en Lettonie, 25,25 € en France, et 33 € en Suède. Le coût de la main-d’oeuvre tchèque et roumaine a été doublé depuis l’an 2000.
112 €. C’est le salaire mensuel minimum roumain. Le plus bas d’Europe.
1 347 €. C’est la rémunération moyenne mensuelle brute d’un ouvrier en France. Selon le cabinet Mercer, l’écart est de taille avec les ouvriers indiens (237 €), chinois (274 €), bulgares (321 €), roumains (396 €) et polonais (585 €).
40,90 €. C’est ce que produit une heure de travail française. La productivité par heure des Tchèques est de 18,62 €. Les travailleurs turcs sont à 16,68 € et les Hongrois à 18,85 €.

Qu'en pensez vous ?
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 14 juin 2009, 21:39:00

Pour commencer, les chiffres de productivité n'ont aucune sens. Tous les ouvriers travaillent à peu près à la même vitesse, mais pas avec le même équipement.

Forcément que si tu prends en compte, comme je l'ai vu en Chine, des gens non qualifiés tressant à la main du treillis de poule (sic !), la productivité n'est pas énorme :D

J'enchaîne avec ton fabricant de meubles qui avait omis de prendre en compte le prix du transport !!! Il devrait abandonner la menuiserie et le garnissage, pour se consacrer aux bonnets d'ânes :)

Pour le reste, je n'ai aucun état d'âme pour les délocalisation et les re-localisation. Il n'y a que des cas d'espèces, que seuls les managers peuvent apprécier.

La bonne nouvelle, c'est la liberté, dans tous les sens.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

PatJol
Messages : 1832
Enregistré le : 03 juin 2009, 00:00:00
Contact :

Message non lu par PatJol » 15 juin 2009, 21:48:00

C'est toujours comme ça avec les changements. Il y a un changement fort, puis un retour de balancier parce qu'on est allé trop loin.
Dans une discussion, le difficile, ce n'est pas de défendre son opinion, c'est de la connaître.
André Maurois

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 18 juin 2009, 13:26:00

Lorsque Sarkoay elabora le plan de sauvetage de l'automobile, il conditionna les aides publiques à la localisation de l'activité sur le territoire national.

Cette initiative allait dans le bon sens et aurait permis au Gouvernement d'impulser l'entreprise à investir dans la recherche, l'innovation et le developpement de la voiture de demain plutôt que d'être dépendant des chinois sur cette question.

Hélàs, au nom des dogmes européens, la Commission de Bruxelles, sans aucune légitimité, a retoqué le projet gouvernemental pour supprimer la condition de localisation...Par conséquent, oui la relocalisation est possible mais pas dans le cadre du carcan européen actuel qu'il convient de reformer....ET c'est aussi l'un des engagements de l'UMP qui a réussi, sur cette question à tenir le double discours de souplesse mais de poursuite des traités qui paralysent le Gouvernement...

Attendons donc le discours du chef de l'Etat devant le Congrès pour voir quelles sont ses orientations et ses priorités en matière européenne et économique.

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34066
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 18 juin 2009, 21:10:00

Bonjour,

Sauf que Kpmpf, il y a des exemple qui montre bien que les relocalisations existent, les salariés qui étaient payé très pas chère, c'est terminé enfin presque...

Par contre j'ai une question, tu dis : "au nom des dogmes européens, la Commission de Bruxelles, sans aucune légitimité, a retoqué le projet gouvernemental pour supprimer la condition de localisation"
Tu as un texte dessus ? ça peut être intéressant

A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 18 juin 2009, 22:17:00

En effet, Bruxelles a très justement estimé qu'on n'oeuvrait pas à un grand marché unique en mettant des barrières industrielles nationales.

Si les "grands pays" (encore que, vu la dette de la France) se mettaient à tout garder pour eux, il faudrait alors qu'ils dégagent de quoi entretenir les moins riches.

Et le rêve de voir progressivement s'aligner les salaires et les conventions sociales volerait en éclat.

De toute manire, délocalisation et relocalisation doivent être des décisions manageuriales, et pas des obligations technocratiques. Les entreprises ont assez de mal à survivre pour qu'on ne vienne pas e rajouter.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 19 juin 2009, 10:01:00

Attend mps....Les barrières que tu évoques constituaient le programme de l'UMP de Nicolas Sarkozy....Serais tu desormais hostiles aux propositions du Président ?

Sur cette question, moi pas, ma seule interrogation reste de savoir comment il mettra en oeuvre l'Europe qui protège alors même qu'il continue de promouvoir un Traité qui interdit la mise en place de toutes protections aux frontières .

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 20 juin 2009, 09:01:00

Ah bon ? Le Traité de Lisbonne abroge les droits de douane et les contrôles aux frontières de l'UE ? icon_biggrin

Imagine une famille. Elle ferme sa porte extérieure, mais ses membres peuvent aller partout das la maison.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 21 juin 2009, 10:03:00

D'une part les portes extérieures ne sont pas fermées, d'autre part si 27 famillres devaient vivre ensemble dans la même pièce avec un horaire unique de repas et un programme unique de télé (uniformisation des pays européens), je pense que cela amènerait inevitablement au conflit.

Tu peux ou non l'admettre mais Sarkozy lui même évoquait la nécessité de fair respecter les frontières...Attendons de voir, puisque j'ai pris date des engagements pris à l'occasion des européennes, comment il reconciliera le Traité de Lisbonne avec les engagements qui lui sont contraires pris devant les français .

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 21 juin 2009, 21:36:00

Lassant.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 21 juin 2009, 21:41:00

Comme ta mauvaise foi....Ca te derange d'admettre qu'il arrive que Sarkozy ait tort ?

C'est ton problème...Quand il prend des décisions ou tient des propos que j'approuve, je n'ai aucune difficulté à le reconnaître...Alors que toi tu es incapable de la moindre objectivité et tu te crois au dessus des autres en approuvant et en soutenant bêtement l'UMP...L'auto suffisance est une vertu pour celui qui la pratique et une preuve de bêtise pour les autres !

Tiens répond à çà : http://www.dailymotion.com/video/x4ifjk ... achat_poli…

Mais qui était aux responsabilités pour annoncer que cette question serait "centrale"...Répond stp !

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 21 juin 2009, 21:43:00

Tiens en voici une autre...Preuve qu'il ment

http://www.dailymotion.com/related/x4if ... mpilation-…

worldpeace
Messages : 568
Enregistré le : 02 juin 2009, 00:00:00
Localisation : Alsace

Message non lu par worldpeace » 21 juin 2009, 22:12:00

Ah elle est assez complète la dernière vidéo. Cela dit, je crois qu'on s'éloigne du sujet à donner tant d'importance à cet énergumène.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 22 juin 2009, 09:29:00

Comme ta mauvaise foi....Ca te derange d'admettre qu'il arrive que Sarkozy ait tort ?
Oui, Sarkozy est un c.. et unmenteur ; les 26 autres chefs de gouvernements, et la totalité des parlementaires aussi.

Dans ce monde de ténèbres, une dernière lueur vers laquelle se tournent les yeux des désespérés s'appelle Kmp ... icon_biggrin icon_biggrin icon_biggrin
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 22 juin 2009, 09:36:00

Je n'ai pas à juger l'action des autres chefs d'Etats, qui pour la plupart raille ou se moque du Président français à l'image d'un Medvedev singeant Sarkozy ou d'un Obama lui indiquant ce que sera l'Europe de demain !

Répondre

Retourner vers « Economie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré