Le débat sur les retraites relancé ?

Venez discuter des problèmes du travail dans notre pays, mais aussi des problèmes sociaux ( retraites, chomage...)
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34015
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 23 juin 2009, 21:05:00

Bonjour,

Concernant la réforme des retraites le chef de l'Etat a déclaré que "le temps de la décision" se situerait "à la mi-2010", précisant que "toutes les options seront examinées" devant le Congrès, y compris le relèvement de l'âge de départ. "2010 sera un rendez-vous capital, il faudra que tout soit mis sur la table: l'âge de la retraite, la durée de cotisation et la pénibilité", a-t-il ajouté. Indiquant que "les partenaires sociaux feront des propositions", Nicolas Sarkozy précise qu'il n'a "nullement l'intention de fermer le débat alors même qu'(il) commence à l'ouvrir".

Kpmpf, il a parlé de la pénibilité, donc cela pourrait rentrer en vigueur non ?

A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 24 juin 2009, 09:25:00

J'ai eu l'occasion de commenter le discours de Versailles et sur ce point, j'approuve le chef de l'Etat qui arrive à reconcilier le temps de la reflexion et des propositions, l'exploration des pistes de financement ainsi que l'urgence de la situation.

C'est, avec l'emprunt à la condition que ce dernier soit affecté à des dépenses utiles d'investissements porteurs de croissance et d'emploi, une mesure concrète qui est positive....Mais en l'absence de politique industrielle ambitieuse ainsi que de protection de nos entreprises, cet emprunt risque de servir la croissance des autres pays...Par conséquent, il convient, aujourd'hui que l'UMP a emporté les européennes sur des idées de protections, qu'elle agisse en vue de promouvoir une orientation protectrice de manière raisonnable au niveau européen pour que ces dispositions soient applicables.

Avatar du membre
racaille
Messages : 8609
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Sous Castaner
Contact :

Message non lu par racaille » 24 juin 2009, 12:52:00

Si j'ai bien compris, le fait que l'on nous agite le slip sale du financement des retraites sous le nez depuis quelques semaines correspond au constat de l'échec patent de la réforme des retraites menée par François Fillon sous la présidence Chirac. Et dire que c'est cet incompétent notoire qui est actuellement notre premier ministre...
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 24 juin 2009, 20:28:00

Fillon n'est que l'exécutant de Sarkozy aujourd'hui mais le financement des retraites doit effectivement être rapidement, mais en ayant exploré toutes les pistes, afin de pouvoir y répondre....

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34015
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 27 juin 2009, 23:03:00

Bonjour,

"Il n'y a pas d'autre solution pour sauver nos régimes de retraite que de travailler plus longtemps", a réaffirmé samedi François Fillon, envisageant un débat sur l'âge légal de la retraite si l'allongement de la durée de cotisation n'est pas suffisant pour convaincre les Français "de rester plus longtemps au travail".

"Il s'agit maintenant d'évaluer le résultat de l'ensemble de ces réformes et voir ensemble si l'allongement de la durée de cotisation est suffisant pour convaincre nos concitoyens de rester plus longtemps au travail", a expliqué François Fillon.

"Car il n'y a pas d'autre solution pour sauver nos régimes de retraite que de travailler plus longtemps, alors même que la vie s'allonge", a insisté le Premier ministre, estimant que "si ça n'est pas le cas alors il faudra débattre ensemble de la question de l'âge légal de la retraite".

mais je me pose une question, dans notre système actuel n'y a t'il pas d'autres solutions que de travailler plus longtemps ?

A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 28 juin 2009, 09:00:00

mais je me pose une question, dans notre système actuel n'y a t'il pas d'autres solutions que de travailler plus longtemps ?
Oui, bien entendu ! Diminuer le montant des retraites ... (mal vu)

Le principe étant que la retraite soit juste de quoi éviter à son bénéficiaire d'être dans les critères d'obtention de l'aide sociale. Pour le reste, il peut évidemment se garantir un complément par tous moyens qu'il juge opportun (placements immoibiliers, assurances-vie, etc).

En Belgique, prévoyant depuis très longtemps l'afflux des enfants du baby-boom à l'age de la pension, un système a été mis en place depuis au moins 30 ans :

- provisions systématiques de l'Etat pour faire face à cette charge supplémentaire de retraites le moment venu.
- mais aussi déductibilité fiscale des sommes annuellement versées sur base volontaire à tout organisme privé assurant une "pension complémentaire", généralement sous forme d'assurance-vie touchable à 65 ans.

Bien entendu, ce système n'a de sens que si l'anticipation a été suffisante.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
lucifer
Messages : 4158
Enregistré le : 17 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Naoned

Message non lu par lucifer » 28 juin 2009, 11:25:00

En france, tous partis politiques confondus, et dans tous les domaines, on est specialisés dans le curatif, pas dans le preventif.
Voilà le resultat.
Maintenant que j'habite en province, je suis devenu peace and love. Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ( surtout les descendants d'immigrés des cités que j'adore dorénavant )

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 28 juin 2009, 13:05:00

Le Premier ministre a raison puisqu'en réalité, l'âge couperet de la retraite fixé à 60 ans n'était pas tenable en l'absence d'un financement durable et non pénalisant pour la compétitivité de nos entreprises.

Hélàs, la carence d'une telle mesure et l'omission de provision annuelle pour faire face à cette charge considerable ont eu raison d'une idéologie périmée.

Alors evidemment, accroître la durée de cotisation alors même que le pays voit son taux de chômage augmenter relève du dogmatisme et c'est donc bien sur l'emploi et la croissance qu'il convient de jouer d'abord plutôt que sur la fixation d'un nouveau couperet...Etant, pour ma part, partisan du libre choix d'âge de départ à la retraite et pour la définition d'un nouveau mode de calcul introduisant la notion de point plutôt que ce système complexe de decote et de surcote qui présente tout de même un intérêt.

Avatar du membre
lucifer
Messages : 4158
Enregistré le : 17 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Naoned

Message non lu par lucifer » 28 juin 2009, 20:11:00

Et si on forçait les gens à bosser, pour commencer, au lieu de vivre grace à des aides ?
Plus de personnes cotiseraient, donc moins de pb de retraite.
Mais je sais, là encore, c'est pas politiquement correct.
Pas mal de mecs et nanas ne méritent que des coups de pieds au cul, car le vrai probleme, c'est l'assistanat débile et hypocrite de nos divers dirigeants en mal de votants.
Me parlez pas de la crise, les assistés etaient là bien avant elle.

Assisté, le metier de reference en france.
Maintenant que j'habite en province, je suis devenu peace and love. Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ( surtout les descendants d'immigrés des cités que j'adore dorénavant )

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 28 juin 2009, 20:30:00

icon_biggrin icon_biggrin icon_biggrin

Pas qu'en France !
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 28 juin 2009, 20:45:00

Lucifer, tu évoques, certes avec des termes spécieux, l'obligation de travailler...En réalité, il est évident effectivement que l'augmentation du nombre de travailleurs se traduisant inévitablement par l'augmentation des cotisants.

Cela présente l'avantage de faciliter le financement des retraites mais le problème reste entier..L'emploi et la recession qui transforment peu à peu en desert industriel !

Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Message non lu par Georges » 28 juin 2009, 22:08:00

lucifer a écrit :Et si on forçait les gens à bosser, pour commencer, au lieu de vivre grace à des aides ? Plus de personnes cotiseraient, donc moins de pb de retraite.
Mais je sais, là encore, c'est pas politiquement correct.
Pas mal de mecs et nanas ne méritent que des coups de pieds au cul, car le vrai probleme, c'est l'assistanat débile et hypocrite de nos divers dirigeants en mal de votants.
Me parlez pas de la crise, les assistés etaient là bien avant elle.

Assisté, le metier de reference en france.
Tu devrais proposer tes service au ministre du chômage travail, car si tu as découvert le moyen de trouver un emploi a un maximum de chômeurs, en préservant évidemment les profits du patronat, tu seras reçu à bras ouvert.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 29 juin 2009, 12:36:00

Disons que le principal problème est que pour forcer les gens à travailler, et à recompenser aussi cette valeur, il convient tout d'abord de faire en sorte qu'il y a, dans ce pays, de l'emploi afin que les travailleurs puissent s'impliquer ainsi que des structures de formation modernes permettant le reclassement ou la reconversion des salariés licenciés.

Or, à l'heure actuelle, je ne vois pas l'horizon pour ceux qui cherchent un emploi alors que le chômage ne cesse de s'accroître...Travailler plus longtemps, oui évidemment, atteindre le plein emploi est aussi une piste sérieuse de financement à la fois des retraites et du chômage mais dans quelles entreprises ?

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 29 juin 2009, 12:53:00

Il faut aussi voir l'envers du décors.

L'industriel, comme au XIXème siècle, c'est fini. De même  que l'emploi "en troupeaux", où le salarié aménait ses muscles, et rien d'autre.

Mais comment expliques-tu que les couvreurs ne trouvent plus ni apprentis ni collaborateurs confirmés ? et que ce soit pareil dans tous les métiers du bâtiment, ou au mieux s'amènent quelques "diplômés" aussi infatués que peu courageux ?

Pourquoi, pour descendre dans l'échelle sociale, 9 femmes d'ouvrage sur 10 ne valent pas tripette, alors que la dizième est sensationnelle, souriante, efficace, pleine de bonnes idées ?

Et pour remonter cette même échelle, pourquoi la france est-elle si généreuses de "Bac + beaucoup" si stupides qu'on n'oserait pas leur confier la garde de son poisson rouge ?

Finalement, je crois que c'est moins la formation qui est en cause, que l'absence totale de mental.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 29 juin 2009, 12:59:00

Je rappelle que l'education est une prerogative de l'Etat qui devrait, effectivement se montrer capable de sortir l'Education de l'emprise idéologique de syndicat retrograde pour y faire prévaloir son autorité et l'enseignement de valeurs civiques et patriotiques qui forgeront les citoyens de demain !

Tu as raison de pointer les insuffisances du Gouvernement Sarkozy, malgré le courage de Xavier Darcos, en ce domaine mais je crois qu'il faudra evidemment rehabiliter ces valeurs si l'on souhaite faire de nos enfants des citoyens !

Répondre

Retourner vers « Travail »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré