Le débat sur les retraites relancé ?

Venez discuter des problèmes du travail dans notre pays, mais aussi des problèmes sociaux ( retraites, chomage...)
Avatar du membre
lucifer
Messages : 4158
Enregistré le : 17 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Naoned

Message non lu par lucifer » 05 juil. 2009, 00:09:00

Je suis d'accord avec Georges. Ce systeme va bientot devenir une chimère.
Je ne suis pas négatif, seulement realiste.
Mais voilà, à partir de quand va t'on dire aux gens: maintenant, vous cotiserez pour vous ?

Là, on tombe sur un gros probleme icon_eek
Maintenant que j'habite en province, je suis devenu peace and love. Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ( surtout les descendants d'immigrés des cités que j'adore dorénavant )

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 05 juil. 2009, 20:58:00

Non. La pauvreté dans le monde augmente tout simplement avec la démographie.

Là où la terre pouvait nourrir 250 millions de gens, elle ne peut le faire pour un millird.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Message non lu par Georges » 05 juil. 2009, 21:48:00

mps a écrit :Non. La pauvreté dans le monde augmente tout simplement avec la démographie.
Là où la terre pouvait nourrir 250 millions de gens, elle ne peut le faire pour un millird.
Ton agrument n'est pas bon. Actuellemnt la production de nourriture sur la terre pourrait nourrir 12 milliards d'êtres humains, et nous somme 6 milliards.
Ce n'est pas la quantité de nourriture produite qui est en cause, du moins pas pour le moment, mais la répartition de cette nourriture. Le profit toujours le profit; les pays riches et leurs multinationales préférent jeter des millions de tonnes de nourriture que de baisser leurs prix.
Cette absence de solidarité entre les pays pauvres et les pays riche a pour résultat l'immigration, alors quand dans 40 ans nous auron atteind les 10 milliards d'être humain, alors si les états les plus riches, les multinationale, le capitalisme en générale ne changent d'attitude, inutile de vous faire un dessin sur ce que sera immigration que la plus part d'entre vous, redoutés.

Avatar du membre
lucifer
Messages : 4158
Enregistré le : 17 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Naoned

Message non lu par lucifer » 05 juil. 2009, 21:51:00

Georges, je ne redoute pas l'immigration. Et comme tu le dis si bien, les pays ne changeront pas leur fusil d'epaule.
C'est aussi ça le capitailisme et le communisme, la soif de l'or.

Je redoute par contre l'immigration non maitrisée, et surtout non gérée.
Maintenant que j'habite en province, je suis devenu peace and love. Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ( surtout les descendants d'immigrés des cités que j'adore dorénavant )

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 06 juil. 2009, 08:09:00

Cette immigration à la noix est la mérule de nos sociétés, et nous 'en sortirons pas puisque nnous avons balancé nos nationalités à la tête du tout venant, et que le regroupement familial suivra en permanence.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34015
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 08 juil. 2009, 10:41:00

Bonjour,

Cépajuste a écrit :L’approche du gouvernement sur la question des retraites est idéologique et pas du tout pragmatique. La précédente réforme (de Fillon, déjà…) est un échec car elle a abouti à l’inverse de ses objectifs affichés : non seulement l’âge (réel) de départ à la retraite a baissé depuis 2003, encore plus vite que dans la période précédente, mais de plus les déficits n’ont fait que se creuser à un rythme plus rapide que ce qui était prévu.(...)
Or on reste dans la même logique sans voir que ces recettes ne marchent pas.
il est illusoire d’espérer des taux de croissance importants dans les années qui viennent, cette période-là est finie. Si l’on veut résoudre les problèmes du chômage et des retraites, il faut réduire drastiquement le temps de travail. C’est à l’opposé de l’idéologie au pouvoir actuellement.


Cépasjuste, j'ai une question concernant ce que tu as écrit, tu dis "réduire drastiquement le temps de travail" Sur quelle base ? 25h ? 30h ?  tu penses que cela est possible ? Et il y aurait une conséquence favorable sur les retraites ? Car peut être qu'il y aurait un peu plus d'embauches, mais les salaires baisseraient, donc les recettes sur les retraites resteraient quasiment inchangées ?
A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Cépajuste
Messages : 514
Enregistré le : 18 déc. 2008, 00:00:00

Message non lu par Cépajuste » 08 juil. 2009, 17:07:00

Un économiste socialiste (Pierre Larrouturou) a beaucoup travaillé sur cette question. Pour résumer, il est favorable à la semaine de 32 heures sur 4 jours, cela permettrait de sortir du chômage de masse, et du même coup de libérer les salaires de la pression que le chômage leur fait subir.
Ci-dessous le lien d’un chat du Monde datant de mars 2007 (avant la crise des subprimes), dans lequel Pierre Larrouturou explique sa proposition et où il parle déjà de la crise qui arrivait (et que peu de monde à l’époque avait vu venir).

http://www.lemonde.fr/politique/chat/20 ... u-la-semai…

Avatar du membre
racaille
Messages : 8609
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Sous Castaner
Contact :

Message non lu par racaille » 29 juil. 2009, 00:23:00

En consommant de manière plus rationnelle - donc moins compulsive - nous pourrions réduire la semaine de travail à moins de 20 heures icon_exclaim
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 29 juil. 2009, 07:57:00

20 heures ? Mais c'est de l'esclavagisme ! icon_biggrin
A moins qu'on ne puisse faire ces 20 heures en un jour, pour éviter de trop nombreux transports !

Si on restait sérieux.

Et dans le sujet, qui est l'age de la retraite.

Vouloir coupler retraite et chômage est tout à fait fallacieux. C'est oublier que, s'il y a 10 % de chômeurs, c'est qu'il y a 90 % d'actifs ...
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
racaille
Messages : 8609
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Sous Castaner
Contact :

Message non lu par racaille » 29 juil. 2009, 18:35:00

Pour toi la diminution radicale du temps de travail hebdomadaire n'est pas un sujet sérieux ?
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
Cépajuste
Messages : 514
Enregistré le : 18 déc. 2008, 00:00:00

Message non lu par Cépajuste » 29 juil. 2009, 19:08:00

De toute façon, le temps de travail réel va diminuer, c’est inévitable. La seule question qui se pose, c’est de savoir si ça va se faire de façon anarchique par l’explosion du chômage et de la précarité, ou de façon organisée par le partage du travail.

Répondre

Retourner vers « Travail »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré