Le congrès de Versailles

Venez discuter de l'actualité politique.
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34014
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 16 juin 2009, 18:47:00

Bonjour,

Nicolas Sarkozy a décidé de réunir le 22 juin l'Assemblée nationale et le Sénat en Congrès à Versailles pour présenter ses propositions en matière de politique européenne ainsi que son projet économique et social après le scrutin du 7 juin. C'est la première fois que le chef de l'État s'exprimera devant les deux assemblées, comme le lui en donne le droit la Constitution depuis sa réforme votée le 22 juillet 2008.

Certains députés et sénateurs ont annoncé leur intention de boycotter cette assemblée des deux chambres, d'autres au contraire appellent à s'y rendre. Voici la liste de ceux qui iront et ceux qui n'iront pas.

Ils iront le 22 juin à Versailles :

Le Premier ministre François Fillon assistera à l'intervention du chef de l'Etat mais ne prendra pas la parole, a indiqué le président de l'Assemblée nationale, Bernard Accoyer (UMP).

Aucune défection n'est prévue à droite même chez les villepinistes. Dominique de Villepin, s'est dit "partisan d'une application stricte de la séparation des pouvoirs", mais voit "un intérêt à la déclaration que va faire le président de la République".

François Grosdidier, député (UMP) et secrétaire général de Valeur Ecologie, sera présent à Versailles le 22 juin et a vivement critiqué la défection des Verts.

François Bayrou (MoDem) sera à Versailles.

Les députés PS seront présents au Congrès pendant le discours de Nicolas Sarkozy mais ne prendront pas part au débat parlementaire organisé après le départ du chef de l'Etat, a annoncé l'entourage du chef des députés PS Jean-Marc Ayrault.
Les sénateurs PS, en revanche, veulent rester pour le débat. Le conseil national du PS doit trancher mardi soir.

Jack Lang, député PS du Pas-de-Calais, a conjuré les socialistes de "ne pas pratiquer la politique de la chaise vide" affirmant que "s'ils décident de ne pas y aller, il ira".

Le socialiste Laurent Fabius s'est prononcé contre un boycott car "la politique de la chaise vide ne serait pas comprise", indiquant que pour sa part il irait à Versailles.

La porte-parole du groupe PS à l'Assemblée nationale, Aurélie Filippetti, s'est prononcée "contre le boycott" des députés PS.

Le député PS André Vallini a estimé que les parlementaires socialistes devaient assister au Congrès de Versailles: "A titre personnel, je pense qu'il faut y aller."

Ils n'iront pas :

Les parlementaires Verts (quatre députés et cinq sénateurs) ont décidé lors d'une réunion à l'Assemblée nationale de boycotter le Congrès, a annoncé le sénateur Jean Desessard.
Les Verts avaient voté à une large majorité samedi, lors de leur conseil national interrégional (CNIR), en faveur d'un boycott de cette réunion du Parlement, mais la décision ne faisait pas l'unanimité parmi les parlementaires.
Les députés François de Rugy et Yves Cochet et la sénatrice Dominique Voynet avaient jugé "puéril" un boycott, qui relève de "l'antisarkozysme pavlovien".
Les députés Noël Mamère et Martine Billard avait parlé de "mascarade" et de "conférence de presse" du président de la République.

Les parlementaires PCF ont décidé de boycotter le Congrès de Versailles a annoncé le porte-parole des députés communistes Roland Muzeau.

Qu'en pensez vous ?

A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Message non lu par Georges » 16 juin 2009, 20:15:00

Je suis pour ceux qui n'iront pas.
C'est quoi cette "démocratie" où le président va venir apporter la bonne parole, sans que les élus de la nation n'aient pas la possibilité de lui répondre; et ce président qui se prend de plus en plus pour un monarque ne s'abaissera même pas à écouter les débats qui suivront son discours.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 17 juin 2009, 20:15:00

Je crois que la responsabilité de parlementaire exige la présence au Congrès de Versailles, c'est pour cela que je pense qu'il est nécessaire de s'y rendre ne serait ce que pour évaluer la prise en compte par le chef de l'Etat du resultat des élections européenne et de vérifier si les orientations prises en matière européenne sont en conformité avec les engagements pris devant les français et contraire au Traité de Lisbonne.

La politique de la chaise vide pourra se justifier mais dans le cas présent, je crois qu'elle serait contre productive d'où la nécessité, à mon sens de se rendre à ce Congrès.

Avatar du membre
artragis
Messages : 7846
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 17 juin 2009, 20:46:00

génial, on élit des représentants, et ils ne veulent pas nous représenter... Je suis contre ceux qui ne viennent pas, pour moi la démocratie, c'est s'exprimer directement ou parl e biais des représentants. Pour Georges, je rappelle qu'après le discours du président, le congrès débattra donc qu'il pourront lui répondre, si on arrêter de dire n'importe quoi, et pour une fois, je sais c'est anti-démocratique, mais je le dis, ce que tu dis c'est n'importe quoi et c'est contre toute logique.
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Message non lu par Georges » 17 juin 2009, 21:24:00

Une partie des orientations européennes prise par le membres du gouvernement ne correspond pas au traité de Lisbonne, mais Sarkozy n'est pas à un reniement prêt, et qu'en sera-t-il dans la réalité, il faudra suivre ses votes au parlement européen pour le savoir.

Oui il y aura débat, pas avec Sarkozy, mais avec des députés de droites qui sont les larbins du président et qui n'ont aucun pouvoir puisqu'ils sont aux ordres de l'Elysée, la preuve quand ils ne votent pas "correctement" ils sont convoqués au palais comme des domestiques.

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34014
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 17 juin 2009, 21:48:00

Bonjour,

Moi je me pose quand même des questions, car on reproche souvent à N.Sarkozy d'être anti-démocratique, de priver les gens de la liberté d'expression, et là quand y'a un moyen de s'exprimer, certains ne veulent pas y aller ? Et ces mêmes gens qui n'y seront pas allé, critiqueront ? Donc je comprends pas bien cette position.

A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Message non lu par Georges » 17 juin 2009, 21:54:00

Pour qu'il y est une véritable liberté d'expression, il faut qu'il y ait un dialogue, et là le président fera un discours, un de plus.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 18 juin 2009, 07:23:00

Je suis pour ceux qui n'iront pas.
C'est quoi cette "démocratie" où le président va venir apporter la bonne parole, sans que les élus de la nation n'aient pas la possibilité de lui répondre; et ce président qui se prend de plus en plus pour un monarque ne s'abaissera même pas à écouter les débats qui suivront son discours.
MDR !

Certains ont complètement perdu de vue (s'ils l'ont jamais compris) que le Président de la République était de facto au-dessus des partis et représentait emblématiquement l'Etat.

Cas bien connu en France, avec les cohabitations.

En geignant sur le "temps de parole", ces crétins s'imaginent que Sarko, c'est la majorité, et eux l'opposition.

Inouï d'inculture du Droit Public. 
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 18 juin 2009, 09:33:00

Il est du devoir des parlementaires d'entendre et de verifier les orientations prises par le chef de l'Etat en matière européenne et économique pour constater les conclusions qu'il a tiré de l'élection européenne d'une part.

D'autre part, s'il convient de faire preuve de reticences, l'ostracisme n'a jamais été la meilleure des attitudes, par conséquent, je crois qu'il faut se rendre à ce Congrès pour juger des orientations européennes du chef de l'Etat.

En revanche, la critique peut et devrait porter sur le fait que Sarkozy évite de s'adresser au peuple après lui avoir promis, à travers les axes de campagne de l'UMP, la préférence communautaire, la definition d'un périmètre excluant la Turquie et une relance industrielle communautaire, dispositions interdites par le Traité de Lisbonne dont je l'accuse de poursuivre la promotion.

Avatar du membre
artragis
Messages : 7846
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 18 juin 2009, 09:44:00

le congrès va-t-il être retransmi sur Fr3?
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 18 juin 2009, 10:01:00

Je n'en sais rien !

Invité

Message non lu par Invité » 18 juin 2009, 10:04:00

Bonjour,

Je passais par là, pour vous répondre artragis, oui il sera retransmit sur France 3, donc il s'adressera aussi devant le peuple icon_biggrin

Avatar du membre
racaille
Messages : 8609
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Sous Castaner
Contact :

Message non lu par racaille » 20 juin 2009, 19:46:00

Georges a écrit :Je suis pour ceux qui n'iront pas.
C'est quoi cette "démocratie" où le président va venir apporter la bonne parole, sans que les élus de la nation n'aient pas la possibilité de lui répondre; et ce président qui se prend de plus en plus pour un monarque ne s'abaissera même pas à écouter les débats qui suivront son discours.
Pas mieux. Georges a bien résumé le problème et pourquoi le boycott est de rigueur.

Personnellement je préfèrerai de loin une cérémonie religieuse laïque qui permettrait aux parlementaires de questionner le chef de l'Etat sur sa politique.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 21 juin 2009, 12:45:00

Et à quoi amènera le boycott....Sarkozy prononcera son discours et les absents ne pourront évaluer sa politique...L'objectif est d'assumer pleinement sa responsabilité de parlementaires et je doute que les français aient mandaté les parlementaires pour les voir appliquer la politique de la chaise vide qui ne se justifie pas, au vu de la ratification de la modification constitutionnelle !

Avatar du membre
racaille
Messages : 8609
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Sous Castaner
Contact :

Message non lu par racaille » 21 juin 2009, 18:08:00

Les absents pourront toujours suivre le discours depuis leur canapé sur France 3, une bière à la main ;)
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Répondre

Retourner vers « L'actualité politique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré