Le congrès de Versailles

Venez discuter de l'actualité politique.
PatJol
Messages : 1832
Enregistré le : 03 juin 2009, 00:00:00
Contact :

Message non lu par PatJol » 22 juin 2009, 19:27:00

PS au congrès : L'absurde consensus
Aujourd'hui s'ouvre le congrès à Versailles, avec le discours si controversé du PR devant les députés et sénateurs.

Ce discours est très différent du discours de politique générale du PM, parce que le PR n'engage pas sa responsabilité devant l'assemblée nationale ni devant le parlement. Ce discours est en fait la même idée que le discours sur l'état de l'Union que le président américain prononce tous les ans devant les parlementaires. Ce président n'engage pas non plus sa responsabilité devant eux. Tous les ans, ce discours sert à exposer les grands axes de la politique à venir pour la prochaine année. C'est justement ce qui manque à Sarko, de donner une vision cohérente de toutes les réformes qu'il entreprend.

C'est le premier discours de ce genre, disposition introduite par la réforme de la constitution (voir Retour sur la réforme constitutionnelle). La gauche s'est fermement opposée à cette réforme, et plus particulièrement à ce que le PR puisse s'exprimer devant les parlementaires. C'est un point de vue qui peut se comprendre, d'ailleurs. Pour protester contre cet état de fait, les socialistes ont décidé d'être présents lors du discours du PR mais pas lors du bébat qui s'ensuivra avec le PM. Les Verts et le PC, eux, ont décidé de boycotter les deux. Le consensus des socialistes est absurde : Ce qu'ils contestaient dans la première version de la réforme constitutionnelle, c'était que le PR puisse s'exprimer devant l'assemblée. Dans la version définitive, c'est devant le parlement en congrès que le PR s'exprime. Le débat avec le PM, ils n'ont jamais été contre. Leur argumentation repose sur le fait que seul le PM engage sa responsabilité devant le parlement. Le PR ayant une autre légitimité, ils considèrent qu'il n'a pas à s'exprimer devant les parlementaires. Et maintenant, ils ont décidé d'être présent pour le discours et pas pour le débat. Incompréhensible.

Je suis d'ailleurs assez troublé de voir des députés refuser d'appliquer la constitution de la République. Ca me rappelle un peu M. Vanneste qui, après avoir fortement critiqué la loi sanctionnant les propos homophobes comme les propos incitant à la haine raciale au moment où cette loi était en débat, a ensuite fait comme si cette loi n'avait pas été votée en tenant des propos publics qui ont été considérés très homophobes.
Et même si on considérait que c'est le droit des socialistes de boycotter ce discours alors qu'il est prévu par la constitution, c'est une erreur stratégique de leur part. En effet, le problème se posera tous les ans, mais à chaque fois la réforme constitutionnelle sera un peu plus ancienne et cette disposition finira par ne plus faire débat. Un peu comme la loi sur le PaCS aujourd'hui. Résultat, il y aura une année où ils devront se déjuger en revenant au congrès pour ce discours annuel parce que l'immense majorité ne comprendra pas qu'ils ne respectent pas la constitution.

http://politique-blog.over-blog.fr/arti ... 40521.html
Dans une discussion, le difficile, ce n'est pas de défendre son opinion, c'est de la connaître.
André Maurois

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 22 juin 2009, 20:54:00

Globalement, si je partage le constat et l'analyse de la situation, je note qu'il y a, hormis l'emprunt que très peu de propositions concrètes si cen'est l'idée saugrenue de retirer des marges de manoeuvres aux collectivités territoriales qui sont pourtant en charge du financement et des investissements demandés par l'Etat et dont la France a besoin...Disposant de compétence et étant au plus près du terrain, je m'interroge sur la pertinence de ce choix ainsi que sur l'absence d'annonce de politique industrielle ambitieuse européenne ainsi que de nouveaux outils de gouvernance tels que le protectionnisme européen.

Sur la burqa, je partage l'avis du Président et espère que la commission d'enquête arrivera aux conclusions rapidement afin qu'une loi interdisant cet instrument indigne soit prise et appliqué dans les délais les plus bref.

Sur le social, je me réjouis que Sarkozy prenne le temps d'étudier et d'explorer,sans dogmatisme toute les pistes possibles en ce qui concerne la retraite.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 22 juin 2009, 21:30:00

Des lapalissades ? Oui, parfois, mais il est bien utile de rappeler des évidences, comme il l'a fait.
C'était sobre, accessible, volontariste, très porteur.

Mais l'observateur étranger frémit, comme chaque fois que quoi que ce soit se passe en France, devant les tombreaux de critiques d'affutent les déficitaires existenciels .

Modéré en tout, le Président a signalé les problèmes qui devaient trouver une solution rapide, et affimé qu'il laisserait aux partenaires sociaux et partis politiques le temps d'en débattre, mais qu'à défaut d'accord de leur part dans un délai raisonnable (12 mois !) il ne laisserait pas pourrir la situation comme c'est le cas parfois depuis 20 ans.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 23 juin 2009, 10:13:00

Je ne suis pas critique sur tout...Contrairement à toi qui est incapable d'émettre la moindre observation différentes...D'ailleurs tes interventions sont inutiles il nous suffit d'écouter le nabot pour savoir ce que tu penses !

Enfin, ainsi que je l'ai déjà écrit, je partage le constat que Sarkozyu a fait de la situation de manière sincère et lucide et approuve globalement son idée d'un emprunt national.

En revanche, je reste interrogatif sur la politique industrielle qu'il n'a pas abordé ainsi que sur le retablissement des protections que le Traité de Lisbonne interdit.
Sa volonté d'explorer toutes les pistes en matière de retraite démontre, pour une fois, une volonté de faire preuve de pragmatisme et de sérieux sur une question qui touche particulièrement les français....Et sur la burqa, si son annonce est une évidence, je déplore qu'il n'ait pas missionné la Commission d'enquête pour qu'elle lui délivre un rapport précis sur les différentes interprétations de l'islam et espère que le Gouvernement arivera rapidement à une loi sur cette quesiton qui touche aux valeurs de notre civilisation.

Enfin, sur les collectivités territoriales, vouloir les priver de leurs marges de manoeuvres ne me paraît pas pertinent dans la mesure où ce sont elles qui financent l'investissement, l'innovation et mettent en oeuvre le plan de relance.

Avatar du membre
arthur
Messages : 123
Enregistré le : 30 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Waremme, belgitude

Message non lu par arthur » 23 juin 2009, 13:16:00

Pfft... à Versailles... v'là t'y pas qu'il se prend maintenant pour Louis XIV... çà lui manquait encore, au rase-bitume de Neuilly... 

La seule chose qui m'ait marqué dans cette pantalonnade grotesque... ce sont tous ces parle-menteurs qui se levaient en applaudissant... fichtre... il y avait là une sacrée foutredieu de pléthore de lèche-talonnettes...
Si les élections pouvaient changer le système, il y a longtemps qu'elles seraient supprimées...

Ni dieu, ni maître... et basta...

Avatar du membre
racaille
Messages : 8609
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Sous Castaner
Contact :

Message non lu par racaille » 23 juin 2009, 13:55:00

arthur a écrit :Pfft... à Versailles... v'là t'y pas qu'il se prend maintenant pour Louis XIV... çà lui manquait encore, au rase-bitume de Neuilly... 

La seule chose qui m'ait marqué dans cette pantalonnade grotesque... ce sont tous ces parle-menteurs qui se levaient en applaudissant... fichtre... il y avait là une sacrée foutredieu de pléthore de lèche-talonnettes...
C'est pas innocent si le meurtre symbolique du parlementarisme français s'est effectué à Versailles. sur ce point je suis d'accord avec l'analyse de Bayrou :P
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 23 juin 2009, 14:26:00

Et dire que tout ce tintamarre pour faire entrer Mitterrand dans le Gouvernement sous le seul prétexte de son nom et en vue de destabiliser un peu plus le PS....C'est navrant de voir un Président s'adonner à de telles manoeuvres politiciennes plutôt que de chercher à mettre en application la politique dont il vante pourtant les vertus (politique industrielle, protection et périmètre de l'Europe....)

Avatar du membre
racaille
Messages : 8609
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Sous Castaner
Contact :

Message non lu par racaille » 23 juin 2009, 17:20:00

D'autant plus que Frédéric Mitterand a toujours voté à droite. Enfin de mémoire il me semble que c'est le cas.

Enfin bref, pourquoi pas, ce type est loin d'être une tanche et je le vois bien à ce poste. Ca peut pas être pire que Mémère Hadopi de toute façon :D
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 23 juin 2009, 18:00:00

C'est pas innocent si le meurtre symbolique du parlementarisme français s'est effectué à Versailles. sur ce point je suis d'accord avec l'analyse de Bayrou :P
Avis à Arthur et à ceux qui croient futé de glausser sur le choix de Versailles.

Sous Pompidou, je crois, Versailles en cours de restauration est arrivé à cette grande salle nécessitant d'importants budgets.

Or l'Assemblée ne disposait pas de salle lui permettant de se réunir en Congrès, c'est à dire Chambre et Sénat joints.

La grand salle avait trouvé sa vocation, et fait désormais partie du patrimoine de l'Assemblée.

C'est donc l'Assemblée qui a décidé du lieu, tout naturellement.

Autre signe dans le protocole, que Sarkozy était simplement "invité", l'arrivée du Président du Sénat précédé d'un tambour.

Sakozy, plus tard, a gagné l'estrade sans le moindre faste.

Bref, il y en a qui ont perdu une belle occasion de se taire icon_biggrin
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
racaille
Messages : 8609
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Sous Castaner
Contact :

Message non lu par racaille » 23 juin 2009, 18:23:00

Non mais Mps je sais bien que c'est pas le premier conseil tenu à Versailles et que c'est loin d'être le dernier (bien que l'Olympia soit plus bling-bling, hein Carlita ?). Merci pour le cours d'histoire ceci dit.

Je trouve juste que c'est une scène parfaite pour s'afficher en monarque absolu devant les représentants muets de la plèbe.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 23 juin 2009, 20:02:00

Oui enfin, mps, on ne peut contester le fait qu'une réunion d'une telle envergure ne s'était pas vu depuis Napoléon III....Je crois qu'on peut donc s'interroger sur l'ego du personnage mais au delà de cette question de forme qui n'a fait que confirmer l'opinion de lui même à Sarkozy, c'est sur le fonds qu'il convient de s'interesser.

Si l'idée d'un emprunt populaire est rassurante pour le financement des investissements dans les secteurs de l'innovation et les secteurs de demain, il conviendra de voir comment les fonds sont utilisés (Sarkozy ayant jusqu'ici démontré sa capacité à gerer de manière pertinente les deniers publics)...En revanche, l'absence de politique industrielle et l'incapacité de retablissement des protections pourtant reclamées par l'UMP à l'occasion des européennes laisse interrogatif ainsi que l'absurde reforme des collectivités territoriales qui, loin de reduire les deficits ne fera qu'accroître l'éloignement des élus et des français d'une part tout en remettant en cause le financement des investissements que les collectivités mettent en oeuvre.

Avatar du membre
arthur
Messages : 123
Enregistré le : 30 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Waremme, belgitude

Message non lu par arthur » 23 juin 2009, 21:58:00

Avis à Arthur et à ceux qui croient futé de glausser
Oufti que diantre... ainsi, mézigue et d'autres "glaussent"... foutredieu donc! je ne me savais point capable de commettre des actes pour le moins mystérieux...
Si les élections pouvaient changer le système, il y a longtemps qu'elles seraient supprimées...

Ni dieu, ni maître... et basta...

Avatar du membre
sdemoranville
Messages : 8
Enregistré le : 28 nov. 2008, 00:00:00
Contact :

Message non lu par sdemoranville » 25 juin 2009, 10:05:00

Ses paroles haineuses concernant le port du voile m'ont choqué ! Ce n'est pas le voile qui n'est pas le bienvenue sur le sol français ; ce sont les personnes haineuses qui ne sont pas les bienvenues en France ! Sarko ferait mieux de s'occuper de "vrais problèmes" comme l'augmentation du taux de chômage, plutôt que de faire une fausse polémique qui finit toujours par renforcer les préjugés. Qu'est-ce qu'il est superflu ce débat ! 
« La démocratie c'est le pouvoir pour les poux de manger les lions. »

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 25 juin 2009, 12:41:00

Sarkozy n'a pas évoqué le voile mais la burqa...Approuver le phénomène revient à cautionner les valeurs étrangères qui portent pourtant atteintes à la dignité de la femme, aux valeurs républicaines et au respect qui caractérise une démocratie moderne.

Les propos deSarkozy étaient pertinents, j'attend desormais qu'il fasse preuve de courage, de volontarisme, de determination dans les faits en interdisant purement ce symbole choquant et degradant qui n'est pas digne de la France.

La France a acepté de recevoir ces etrangers qui doivent à leur tour, accepter les règles et les valeurs du pays qui a su se montrer si accueillant à leur égard quand d'autres les masscraient ou leur tiraient dessus à l'instar du gouvernement socialiste de Zapatero en Espagne!

Avatar du membre
sdemoranville
Messages : 8
Enregistré le : 28 nov. 2008, 00:00:00
Contact :

Message non lu par sdemoranville » 26 juin 2009, 11:19:00

Et si la femme a choisi de porter la burqa ? Elle n'est pas forcée si c'est son choix. Une interdiction de son port n'est-elle pas aussi une atteinte à la dignité de la femme, aux valeurs républicaines comme la liberté ? Comme je l'ai dit avant, c'est à chaque personne de décider si elle portera la burqa ou non ! Interdire le port de la burqa n'est pas la meilleure façon de défendre les droits des femmes, ni de libérer les femmes ! 


Si Sarko s'inquiète tellement pour la dignité des femmes, pourquoi le gouvernement ne s'occupe-t-il pas de l'augmentation des violences conjugales en France ? Ni des inégalités croissantes entre les hommes et les femmes ? Il y a de vrais problèmes concernant le statut des femmes dans notre société auxquels le gouvernement doit faire face.  Et pourtant le président de la République vise à légiférer sur un habit... 
« La démocratie c'est le pouvoir pour les poux de manger les lions. »

Répondre

Retourner vers « L'actualité politique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré