La fin de la scientologie en France ?

Venez nous parler de notre justice française ( les prisons, les procès en cours... )
Marie-Novembre
Messages : 11
Enregistré le : 26 nov. 2013, 20:05:45

Re: La fin de la scientologie en France ?

Message non lu par Marie-Novembre » 08 déc. 2013, 12:14:06

En tout cas, je ne sais pas si vous êtes heureuse grâce à la scientologie, mais vous avez appris à mentir comme un arracheur de dent. Votre nez doit déjà faire la circonférence de la terre. La France est loin d'être isolée, la scientologie n'est pas reconnue comme religion aux Royaume-Unis, considéré comme secte en France, en Belgique et en Allemagne. La Suisse refuse aussi de considérer comme religion la scientologie et la surveille de près. De plus, certains pays ont une définition très extensive de la liberté religieuse, ce qui n'est pas le cas en France. La religion est un tabou dans tout les pays, y compris en France. Dans certains pays, ce tabou s'exprime que l'on peut faire n'importe quoi puisqu'au final, c'est "sacré".

Le Royaume Uni

L’authenticité de la Scientologie a été officiellement reconnue par de nombreuses administrations et divers services publics, dont :
Le Service des douanes et taxes de sa Majesté, qui a classé l’Église parmi les organisations religieuses ;
Le Service des douanes et taxes de sa Majesté, qui a classé l’Église parmi les organisations religieuses ;
Le Service des impôts britannique, qui a statué que le personnel de l’Église œuvrait par engagement religieux, plutôt que pour des gratifications financières ;
Le Bureau des Statistiques Nationales, qui a classé la Scientologie parmi les religions ;
La Commission Indépendante de la Télévision, qui a déclaré que pour la télévision britannique, l’Église était un annonceur religieux reconnu ;
La Haute Autorité de la Radio, qui a également déclaré que pour la radio britannique, l’Église était un annonceur religieux reconnu ;
Le Ministère de la Défense, qui a officiellement reconnu la religion de Scientologie dans la Royal Navy ;
Le Centre de recherche et de documentation religieuses de l’Université de Derby, qui a décrit la Scientologie comme étant une religion selon la loi du Royaume Uni sur les Droits de l’Homme ;
Le responsable des services fiscaux de la Ville de Londres, qui a reconnu l’Église comme « une organisation établie dans un but charitable uniquement » pouvant bénéficier d’exonération de la taxe foncière ;
Le Bureau des Finances de la ville de Westminster, qui a déclaré que l’Église de Scientologie possède les critères d’une association philanthropique et que «ses objectifs servent la collectivité» ;
Le Ministère du Commerce et de l’Industrie, qui a récemment publié ses Notes Explicatives sur l’Egalité des Chances à l’emploi (section sur la Religion et les Croyances), décrivant la Scientologie comme une religion reconnue par la Cour Européenne des Droits de l’Homme ;
Le Bureau du Registre général en Écosse a autorisé un ministre de Scientologie à célébrer les mariages en tant que ministre du culte

L’Allemagne
Les tribunaux allemands ont reconnu l’authenticité religieuse de la Scientologie dans plus de 40 affaires. Le 12 décembre 2003, la Cour d’Appel administrative de Bade-Wurtemberg a établi que l’Église de Scientologie de Stuttgart était une organisation religieuse protégée par la Constitution allemande. La Cour d’Appel Administrative n’a d’ailleurs trouvé aucune preuve qui aurait pu étayer les allégations du gouvernement selon lesquelles l’Église mènerait des activités commerciales....
Le 23 mars 2004, l’Église de Scientologie de Düsseldorf fut officiellement enregistrée comme « association à but idéaliste » (statuts proches de l’association à but non lucratif) par le Tribunal fédéral de Düsseldorf. En juin 2004, la Cour d’Appel Administrative de l’Etat de Hambourg confirma que les actions discriminatoires entreprises par le gouvernement à l’égard d’une scientologue transgressaient ses droits à la liberté de religion protégés par l’article 4 de la Constitution allemande. Cette décision de la Cour confirme clairement l’existence des droits religieux des membres de l’Eglise de Scientologie : « Il a donc été établi que la demanderesse non seulement affiche et professe une croyance personnelle, particulière, religieuse ou philosophique, mais qu’elle la partage de plus avec d’autres personnes ; en conséquence de quoi elle bénéficie de la protection de l’article 4 [liberté de religion ou de croyance] de la Constitution ».

Scientologie : authenticité reconnue par les instances européennes
La Cour européenne des Droits de l’homme, dans une décision historique rendue à l’unanimité le 5 avril 2007, a tranché en faveur de la religion de Scientologie.
Les instances européennes des droits de l'homme reconnaissent la ScientologieElle affirme ainsi le droit à la liberté de religion des scientologues et de leurs associations religieuses dans les 47 pays qui ont signé et ratifié la Convention européenne de sauvegarde des Droits de l’homme et des libertés fondamentales (CEDH), adoptée par le Conseil de l’Europe en 1950. Par cette décision en faveur de l’Eglise de Scientologie, la Cour a réaffirmé un principe important que la Fédération de Russie s’est engagée à respecter : le droit à la liberté de religion, non seulement pour les scientologues, mais également pour les membres de toutes les religions dans l’Europe entière.

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 25947
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Re: La fin de la scientologie en France ?

Message non lu par El Fredo » 08 déc. 2013, 14:19:39

C'est très bien de vouloir défendre ton organisation, mais quand tu t'es inscrite sur notre forum tu étais forcément au courant qu'il y avait d'autres rubriques et d'autres sujets de discussion, non ? Si tu es ici dans le seul but de faire du prosélytisme je te conseille - amicalement - d'aller voir ailleurs, nous sommes un site de débat et pas une plateforme de propagande.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Marie-Novembre
Messages : 11
Enregistré le : 26 nov. 2013, 20:05:45

Re: La fin de la scientologie en France ?

Message non lu par Marie-Novembre » 08 déc. 2013, 14:59:50

C'est très bien de vouloir défendre ton organisation, mais quand tu t'es inscrite sur notre forum tu étais forcément au courant qu'il y avait d'autres rubriques et d'autres sujets de discussion, non ? Si tu es ici dans le seul but de faire du prosélytisme je te conseille - amicalement - d'aller voir ailleurs, nous sommes un site de débat et pas une plateforme de propagande.
Un site de débat où on vous accuse de "mentir comme un arracheur de dent" et où on vous demande de la fermer ?
Drôle de conception de la liberté d'expression !
Les faits sont les faits,et si pour toi c'est de la "propagande",ne les lis pas !
Ce n'est pas moi qui ai lancé ce sujet !

Avatar du membre
Baltorupec
Messages : 13720
Enregistré le : 13 juil. 2011, 00:00:00

Re: La fin de la scientologie en France ?

Message non lu par Baltorupec » 08 déc. 2013, 15:47:05

Je ne prends pas mes infos dans la presse et les sites poubelles qui font plus de la désinformation que de l'information et se gardent bien de donner la parole au porte-parole de la Scientologie ou à ses avocats,leur point de vue vaut pourtant largement le leur !
Je n'ai donc pas lu la totalité de vos copiés collés !
Oui, je me doute bien que vous ne prenez vos informations qu'estampillées par l'Office Centrale des Affaires.
Au passage ce n'est pas très gentil, j'ai pris la peine de lire l'intégralité de vos écrits, même si je les juge d'autant plus après les avoir lu comme un concentré de bêtise, je pense que dans un débat les deux partis doivent faire un effort. Au passage, la minorité de ce que j'ai écrit sont issus de copiés collés, si vous n'avez juste pas pris le temps de lire les copiés collés, vous avez lu quand même 70 % de ce que j'ai écrit. Pourquoi vous ne répondez qu'à 10% de mes arguments ? Cela confirme ce que j'ai entendu de la scientologie, mensonges, diffamations, déformations de la vérité. Vous êtes celle qui ne veut pas voir, ne pas entendre, ne rien dire.

http://2.bp.blogspot.com/-LOMqVUM6Hp0/T ... singes.jpg
Apportez la preuve que c'est la Scientologie qui a fait modifier la loi pour empêcher sa dissolution et donnez les à la police !
Parce que voyez-vous,si cette loi a été modifiée,ce n'était sûrement pas pour en faire profiter la Scientologie puisqu'elle bénéficiait d'un non lieu à ce moment là !
Scientologie - chronologie d'un procès
http://www.sectes-infos.net/Scientologie_justice.htm
Je ne comprend pas pourquoi vous êtes autant contre les médicaments psychotropes. Il y a de très bon anti-délirants aujourd'hui. Vous devriez en prendre, parce que je dois vous avouer, ça me perturbe. Je n'ai jamais affirmé que la scientologie a fait modifier la loi pour empêcher sa dissolution... Ni aucun des articles que je ne cite, en effet, l'article que je cite fait références selon les termes de Michèle Aliot-Marie à une erreur matérielle. Mais bon, cette attitude sur la défensive sur quelque chose dont je n'ai pas parlé est assez suspicieuse.
Ce procès a été une parodie de justice sans victimes
Assez amusant ce mensonge. J'aurais cru qu'après avoir autant menti, vous auriez acquis un peu d'expérience. Un procès sans partie civile n'existe pas et ce n'est pas l'état qui s'est porté partie civile mais bien des gens qui se sont estimées victimes de la scientologie.
on en trouve comme cette soi-disant "victime" qui n’a jamais porté plainte, est en fait toujours scientologue et ne comprend pas comment une Cour peut décider à sa place s’il doit pratiquer librement sa religion ou non, et si le fait de soutenir volontairement son Eglise fait de lui, contre sa volonté, une victime, comme il l’a signifié dans une lettre ouverte adressée aux journalistes.
Oh, le grand complot des méchants. Je parie que c'est encore un coup des psychiatres. Non sérieusement, on ne peut pas témoigner contre sa volonté ni porter plainte contre sa volonté. J'aimerais bien que vous affichiez des sources sérieuses. Oh passage, arrêtez de jouer les victimes d'un immonde procès en religion. La scientologie n'a pas été condamnée pour son idéologie débile, mais bien pour escroquerie.
L’UNADFI qui a pollué les débats tout au long du procès a été définitivement déboutée
Content pour vous. Dommage que vous ayez quand même été condamné deux fois.
l’affaire est portée devant la Cour Européenne des Droits de l’Homme
Désolé de vous dire que vous avez assez peu de chance de gagner. Des preuves matérielles lors de persuisitions prouvent que des cadres scientologues ont eu pour principal le but le profit et non une finalité religieuse.
qui a condamné la France plusieurs fois.
Enfin vous progressez un peu dans l'art de mentir. Le mensonge par omission ! Condamnée plusieurs fois ? Pas pour des faits concernant l'église de scientologie, surtout pour des faits concernant la police, la prison (presque jamais la justice), des expulsions et une affaires concernant d'autres sectes.
escroquerie en bande organisée
Vous devriez bien vous entendre alors ?

Il y a une différence entre être une association religieuse telle que le reconnait le royaume unis et être reconnue comme Église, je rappelle qu'au Royaume-Unis, la scientologie est classée comme association à but non lucratif et non comme église quelque soit le classement d'autres administrations.

En Allemagne, la scientologie n'est toujours par reconnu comme religion et comme je viens de l'apprendre, la surveillance de cette association est relâchée. Malgré tout, je ne trouve aucune place de ces quarante affaires reconnaissant le caractère religieux de la scientologie. Ni de cette décision de la cour d'appel administrative du baden-wurtemberg. J'ai été contrarié d'apprendre que l'Allemagne a décidé de relâcher sa surveillance de la scientologie.

En ce qui concerne la décision de la cour européenne des droit de l'homme, l'arrêt du 6 avril 2005 est en fait une décision de justice. J'ai eu ainsi l'agréable surprise que la cour européenne des droits de l'homme a juridiction en Russie. La décision statuait sur la liberté religieuse, qui n'est pas niée en France, personne n'a le droit de vous empêcher de faire vos trucs de scientologue. Elle n'inclut aucun rappel à l'ordre pour les autres pays européens.

Enfin, tout cela, c'est du blabla, que la scientologie soit une entreprise, une association ou une religion, elle est de toute façon à combattre pour ce qu'elle est, une organisation dirigée par une pseudo-élite vampirique et perverse soutenue par une bande de fanatiques bornés.

Sinon, vous allez répondre au reste ?
Et puis j'ai quelques questions, comment va Xenu et ses potes psychiatres ?
Si il a bien tué 13 500 milliards d'extra terrestres, on doit avoir chacun environ 2000 âmes de ces extra terrestres sur chacun de nous. Vous devez être descendu à 1997, j'ai confiance en la scientologie. Il ne vous reste plus qu'à payer 60 000 euros pour vous débarasser des influences négatives de ces autres âmes.
Sinon, pas trop vexée d'avoir été spoilé pour Xenu. Vous n'êtiez peut être pas encore au courant ? Enfin bon, rassurez vous je vous ai fait économiser 30 000 euros.
Et quand est ce que c'est la prochaine opération Snow White ?

J'ai le droit d'être classé comme suppressif maintenant ?

Sinon, non vous êtes le bienvenus pour le débat, moi ça me fait rire tout ces mensonges.
“Tout ce que tu peux régler pacifiquement, n’essaie pas de le régler par une guerre ou un procès.” Jules Mazarin

Avatar du membre
karoline
Messages : 3526
Enregistré le : 18 juin 2013, 13:22:35

Re: La fin de la scientologie en France ?

Message non lu par karoline » 08 déc. 2013, 18:31:49

Nous réagissons tous différemment à notre environnement, l'inconvénient de notre intelligence, notre sensibilité, notre vécu, notre sens des responsabilités, ne nous sert pas uniquement dans le sens qui est positif pour nous et les autres, je pense qu'il faut un minimum d'égoïsme pour ne pas vivre trop mal avec soi même! Mais les problèmes d'adaptation à la jungle (non animale) ne sont pas de "maladies"

Avatar du membre
Baltorupec
Messages : 13720
Enregistré le : 13 juil. 2011, 00:00:00

Re: La fin de la scientologie en France ?

Message non lu par Baltorupec » 09 déc. 2013, 21:24:25

http://www.sciencesetavenir.fr/biologie ... ouris.html

L'épigénétique semble aussi jouer un rôle.
Le terme de maladie peut porter à débat. On soupçonne cependant que certaines cas de dépression ou de névrose serait plus dues à un défaut de sécrétion de certains neuro-transmetteurs qu'à des facteurs environnementaux.
“Tout ce que tu peux régler pacifiquement, n’essaie pas de le régler par une guerre ou un procès.” Jules Mazarin

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 58024
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: La fin de la scientologie en France ?

Message non lu par Nombrilist » 09 déc. 2013, 21:27:02

Oui, il y a une grosse part de génétique dans la sensibilité à l'environnement.

Répondre

Retourner vers « Notre justice »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré