Réforme de la taxe professionnelle

Venez discuter et débattre de l'actualité économique
En ligne
pierre30
Messages : 8769
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Message non lu par pierre30 » 03 nov. 2009, 17:15:00

Dans le cas de la TP, Sarko applique le programme électoral. On ne peut pas le lui reprocher. Ou plutôt on peut lui reprocher de ne pas toujours y parvenir.

Il est vrai qu'on peut s'inquiéter légitimement pour l'avenir de la décentralisation. Quelle décentralisation peut exister si l'argent vient de l'état ?

Mais bon : il y aura toujours une bonne raison pour ne rien faire. Ce n'est d'ailleurs pas gagné pour ce sujet comme pour tous les précédents.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 03 nov. 2009, 23:25:00

mps je te rappelle que le deficits cumulés des communes restent y compris en valeur relative très inférieur à celui de l'Etat.

Et effectivement, en ce qui concerne la suppression de la taxe professionnelle, c'est évidemment conforme au programme électoral mais la suppression de cet impôt absurde et contraire à l'emploi ne doit pas se traduire, par les élus locaux, par une hausse des impôt qui frappent leur administrés.

De nombreux élus de droite l'ont été sur un programme de maitrise de la fiscalité locale et il ne faudra pas que les programmes électoraux de la majorité en matière locale entre en contradiction avec les orientations economique decidé par le Gouvernement UMP.

En ligne
pierre30
Messages : 8769
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Message non lu par pierre30 » 04 nov. 2009, 09:35:00

Aujourd'hui 4 novembre :
les élus locaux tremblent pour leur siège.
Sarko parle mais ne fera rien.
La France est raisonnable.


Tout est normal. Vous pouvez vous recoucher.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 04 nov. 2009, 13:40:00

Je crois en effet que cette réforme pourrait trouver de la coherence si elle n'avait pas pour conséquence d'exercer, auprès de certains élus locaux une influence qui s'apparente davantage à un chantage qu'à la liberté de d"bat démocratique sur certains dossiers très importants tels que celui de la taxe professionnelle.

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 04 nov. 2009, 17:28:00

C'est la méthode Sarko ....

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 04 nov. 2009, 20:55:00

Certes mais cette méthode commence à rencontrer ses limites par la reticence bien légitime et compréhensible des senateurs autour de Jean Pierre Raffarin.

S'il est en effet evident que la suppression de cet impôt se justifie au regard des emplois potentiels et des atteintes à la competitivité qui en sont la cause, il ne faut pas que cette mesure contraigne les élus de droite à augmenter la pression fiscale sur les administrés.

Or, c'est précisément cela que Sarkozy demande à ses élus d'une part et les assure d'une dépendance vis à vis de l'Etat d'autre part.

On ne peut pas, sous prétexte de reforme des collectivités imposer à tous une orientation économique au motif qu'elle satisfait le Président et user de menace à l'encontre de toutes critiques qui pouraient provenir y compris au sein de la majorité qui doit rester un lieu de débat.

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 04 nov. 2009, 21:12:00

 
S'il est en effet evident que la suppression de cet impôt se justifie au regard des emplois potentiels et des atteintes à la competitivité qui en sont la cause, il ne faut pas que cette mesure contraigne les élus de droite à augmenter la pression fiscale sur les administrés
Pourquoi de droite .... ?

Les élus de gauche on peut ... ? (remarquez, c'est ce que fait la droite depuis un bout de temps ..., et la venant de vous, c'est un ( AVEU ...)

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 05 nov. 2009, 20:20:00

Tout simplement parce que les élus de droite s'engage très souvent sur un programme qui soit hostile à l'augmentation de la pression fiscale et les derives budgetaires auxquelles la gauche nous avait habitué.

Desormais, je constate simplement que la traduction dans les regions des orientations gouvernementales amènera les équipes de droite à conduire encore davantage des politiques similaires !

Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Message non lu par Georges » 05 nov. 2009, 21:05:00

"Tout simplement parce que les élus de droite s'engage très souvent sur un programme qui soit hostile à l'augmentation de la pression fiscale et les derives budgetaires "

Ce n'est pas vraiment ce que nous à montré Sarkozy.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 05 nov. 2009, 23:00:00

Sarkozy n'est pas, selon moi, un homme de droite respectueux des valeurs et garant de l'intérêt général de la France et des français....Bien au contraire, il est un homme de droite financière et mondialiste au bilan desastreux qui est parvenu à se faire élire en prétendant incarner la rupture avec la politique qu'il avait lui même conduite, avec les valeurs du relativisme et du socialisme pour promouvoir la reforme, les valeurs nationales ainsi que celles du travail, de l'ordre...

Avatar du membre
racaille
Messages : 8609
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Sous Castaner
Contact :

Message non lu par racaille » 10 nov. 2009, 19:59:00

Wesker je suis très étonné que tu sois capable d'opérer de telles distinctions subtiles en ce qui concerne Sarkozy mais que sois incapable de faire le même distingo avec les cadres du PS et le reste de la gauche.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 11 nov. 2009, 09:33:00

si vous n'avez pas encore compris que les élus locaux qui protestent sont des gens qui veulent pouvoir maintenir leur standing électoral en galvaudant les deniers, et qu'ils râlent parce qu'ils devront équilibrer leurs recettes et leurs dépenses, vous n'avez rien compris.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 11 nov. 2009, 13:32:00

Ben certains souhaitent peut être tenir leurs engagements qui risquent d'être remis en cause au travers les décisions presidentielles qui ne se sont pas inspirés d'un débat intégrant les élus du terrain !

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34015
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 22 nov. 2009, 20:17:00

Bonjour,

Le Sénat a voté samedi 21 novembre à son tour la suppression de la taxe professionnelle dans le cadre de la première partie du projet de loi de finances pour 2010. Les députés avaient donné leur feu vert le 23 octobre. Le vote a été acquis par 178 voix pour et 159 contre.

Le Sénat avait entamé hier l'examen du dispositif de suppression de la taxe professionnelle. Les sénateurs de gauche étaient montés au créneau contre ce projet, et s'étaient succédés pour dénoncer "l'impréparation", "le flou" d'une réforme "qui condamne les collectivités locales" et qui provoque "l'inquiétude" des élus.
Début novembre, 24 sénateurs de droite, menés par Jean-Pierre Raffarin, avaient publié une tribune dans le JDD intitulée "Pourquoi nous ne voterons pas la réforme". L'ancien Premier ministre avait alors affirmé qu'il n'y avait pas de majorité au Sénat pour voter la suppression de la taxe professionnelle.

Qu'en pensez vous ?

A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 23 nov. 2009, 10:39:00

Les sénateurs sont aux ordres, comme les députés. 

Répondre

Retourner vers « Economie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré