Réforme de la taxe professionnelle

Venez discuter et débattre de l'actualité économique
Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 06 déc. 2009, 23:18:00

mps, le financement compensatoire est loin d'être prévu...Estimé par l'Elysée à 8 milliards d'euros, c'est en réalité 20 milliards d'euros de plus qu'il faudra compenser.

Or, ladite compensation prévue par l'Etat n'a qu'une durée d'un an avoir de se voir diminuer. A ce rythme les collectivités ne pourront plus faire face à l'explosion de leurs dépenses. heureusement, la France se sera debarassé de la Présidence dirigiste actuelle qui la paralyse de carcans européens

logan
Messages : 1868
Enregistré le : 02 avr. 2009, 00:00:00

Message non lu par logan » 08 déc. 2009, 15:55:00

Au delà de la question de la compensation pour les collectivités locales, c'est la question du transfert du financement des collectivités par les entreprises vers les ménages qu'il convient de dénoncer.
Une nouvelle fois c'est l'idéologie thatcherienne qui est à l'oeuvre, il s'agit de diminuer la participation des entreprises et d'en transférer le coût sur l'ensemble de la société, il s'agit d'un nouveau cadeau aux entreprises sans assurance que celles-ci le convertiront en emplois. Tous les cadeaux de ce genre sans contrepartie n'ayant jusqu'à présent JAMAIS donné le moindre résultat, il semble probable une nouvelle fois que seuls les industriels et les financiers en sortent gagnants, c'est toujours la même politique de classe qui est à l'oeuvre.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 09 déc. 2009, 09:01:00

L'économie, Logan, n'est pas affaire d'épiciers.

Toute contrainte que tu fais peser sur les entreprises est nuisible à l'emploi, y compris la contrainte d'embaucher.

Une société doit pouvoir utiliser le personnel qui lui est NECESSAIRE, en adapter le nombre librement à sa situation particulière, et gagner de l'argent.

A partir de là, un certain nombre se développeront, et augmenteront donc l'emploi chez elles.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

logan
Messages : 1868
Enregistré le : 02 avr. 2009, 00:00:00

Message non lu par logan » 09 déc. 2009, 10:33:00

Non mon cher MPS car tout l'argent que brasse une entreprise ne va pas dans l'emploi mais dans plusieurs autres domaines et notamment dans les rémunérations des cadres et des dirigeants, dans des placements financiers, pour les plus grandes entreprises dans la rémunération des actionnaires, pour les entreprises qui veulent se développer elles vont aussi dans des investissements, et évidemment une partie va dans les salaires. Toutes les contraintes que tu vas leur faire subir en terme par exemple de normes écologiques ce sont des investissements qui vont donner des marchés à des entreprises spécialisées dans les besoins écologiques, c'est donc du travail. Tout ce qui est revenu va aussi en partie dans la consommation, ce qui permet à des entreprises diverses et variées de se développer et donc c'est bon pour l'emploi. Tout ce qui est investissement pareil crée de l'activité économique et donc est bon pour l'emploi. Enfin l'argent qui est ponctionné par l'état est entièrement redistribué soit en services soit en salaires pour les agents de la fonction publique soit en investissements publiques soit en aides et donc sert aussi à créer des emplois et à développer l'activité économique.

Ce qui est réellement néfaste pour l'emploi c'est quand l'argent va vers les plus riches ( qui ne savent plus quoi en faire et qui l'accumulent ) ou vers les marchés financiers ( où l'argent se perd dans des échanges virtuels incessants, dans des bulles, et n'a plus aucune utilité, si ce n'est l'enrichissement démesuré d'une minorité )

Ton dogme qui lie contrainte sur les entreprises et emploi est totalement faux. L'économie c'est une vaste zone d'échanges et d'interdépendances, il faut que l'argent circule pour que l'économie fonctionne au mieux, toute accumulation est néfaste, et toute la difficulté est de faire en sorte que chacun ait suffisament d'argent pour pouvoir satisfaire ses besoins.

Aujourd'hui on licencie simplement pour garder un certain taux de profit pour les actionnaires. On licencie en prévision de difficultés économique plutôt que de réduire les salaires des cadres ou des dirigeants qui s'empifrent. Les travailleurs ne sont pas des marchandises, il va bien falloir un jour que les gens comme toi le comprennent, et le licenciement doit être le dernier recours, et non pas le premier ...

Avatar du membre
lucifer
Messages : 4158
Enregistré le : 17 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Naoned

Message non lu par lucifer » 09 déc. 2009, 11:42:00

Chapeau Logan, rien à redire là dessus.
Mais c'est que des fois, il remonterait dans mon estime icon_mrgreen
Maintenant que j'habite en province, je suis devenu peace and love. Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ( surtout les descendants d'immigrés des cités que j'adore dorénavant )

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 09 déc. 2009, 16:16:00

Ce qui est réellement néfaste pour l'emploi c'est quand l'argent va vers les plus riches
On fait dans l'art naïf, ou quoi ?

1°. Si l'argent des gens en général est injecté dans la consommation et fait tourner un tas d'acitivité, c'est évidemment pour une bonne part le cas de l'argent des riches. As-tu compté combien d'artisans vivent de la haute couture, de la fabrication de yachts, de l'hôtellerie de luxe, etc ?

2°. Et que devient l'argent des riches, qu'ils n'ont pas dépensé ? Ben il retourne dans le circuit économique, et se transofrme en crédits ou prises de participation dans des enteprises, en joint venture, et bien entendu en taxes diverses et fiscalité.

Aucune différence, sauf que les riches apportent beaucoup plus que les autres à la collectivité.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

logan
Messages : 1868
Enregistré le : 02 avr. 2009, 00:00:00

Message non lu par logan » 09 déc. 2009, 16:36:00

 
1°. Si l'argent des gens en général est injecté dans la consommation et fait tourner un tas d'acitivité, c'est évidemment pour une bonne part le cas de l'argent des riches. As-tu compté combien d'artisans vivent de la haute couture, de la fabrication de yachts, de l'hôtellerie de luxe, etc ?
Bien moins que le nombre de gens qui vivent des services et des biens dont les millions de personnes moins riche ont besoin. Hors quand on voit que des millions de personnes n'arrivent pas à satisfaire leurs besoins élémentaires comme se nourrir à leur faim, se loger convenablement etc ... et bien j'aimerais que tu m'expliques en quoi ce serait néfaste que l'argent serve plutôt à satisfaire ces besoins là plutôt que de croupir dans les comptes de tes riches ou sous forme de placements financiers pour les enrichir encore plus ?


 
2°. Et que devient l'argent des riches, qu'ils n'ont pas dépensé ? Ben il retourne dans le circuit économique, et se transofrme en crédits ou prises de participation dans des enteprises, en joint venture, et bien entendu en taxes diverses et fiscalité.
L'argent il s'entasse en grande partie sur des comptes en suisse ou autres paradis fiscaux et dans des placements financiers pour nourrir la spéculation et les bulles financières. Bien sur une partie de l'argent des plus riches retourne dans l'activité économique réelle, mais une partie seulement. L'autre partie, ELLE NE SERT A RIEN, ELLE NE RETOMBE PAS COMME LES GENS COMME TOI LE PRETENDENT DANS LE CIRCUIT ECONOMIQUE DE FACON VERTUEUSE, on voit bien au contraire il faudrait être d'une sérieuse mauvaise foi pour le nier, que cet argent sert au contraire à les enrichir encore plus, tandis que des masses de gens eux en manquent !

Toutes choses étant égales par ailleurs, explique moi en quoi il serait néfaste que cet argent retourne plutôt à l'état ou à ceux qui en manquent ? En quoi les utilisations qu'ils pourraient en faire serait moins créatrice d'emploi ? en quoi un riche qui gagnerait 250000 euros par mois apporterait plus à la collectivité que 100 personnes qui gagneraient 2500 euros par mois ? ou même que l'état qui en ponctionnerait 200000 pour les redistribuer sous forme de services ou d'investissements publiques ?

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 09 déc. 2009, 18:34:00

De l'argent qui ne sert à rien, cela ne se trouve que sous les matelas des petits vieilles :-)

Une fois l'argent placé, il tourne.

Viens alors le chorus sur les millions de gens qui crèvent de faim. En France : aucun. En UE non plus. Hors europe, ce ne sont pas des millions, c'est plus d'un milliard. Si tu prends l'argent de tous les riches de France, non seulement cela ne représentera que quelques euros par malheureux, mais ce sera UNE fois, parce que tes riches auront disparu comme par enchantement.

Comme tu n'es pas si bête, tu le sais bien. J'en conclus que tu te fous des pauvres, que tu cherches simplement à faire la peau aux riches, par envie.

Tu oublies aussi que ces "riches" que tu détestes donnent des sommes considérables, discrètement, par le biais de Fondations diverses. Vois Bille gates, mais il n'est pas le seul, loin de là. Et toi, par exemple, combien donnes-tu annuellement pour les gens qui crèvent de faim ? Ce serait intéressant de le savoir.

Viens ta question de petit garçon pas trop doué : "en quoi serait-il néfaste de piquer leur pognon aux riches". Et bien, mon petit, il n'et pas écrit "Bécasse" sur le front des riches ! Si tu commences à en prendre plus que les prélèvements déjà excessifs de votre pays profondément inégalitaire puisqu'il entretient la moitié de sa population à ne rien foutre, et cravache les autres pour les pomper, ta source va se tarir miraculeusement.

Capice ?
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34088
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 09 déc. 2009, 21:29:00

Bonjour,

Une question, c'est quoi le rapport avec la taxe professionnelle, on peut rester dans le sujet peut être, c'est important quand même, logan une question, es tu pour la suppression de la taxe pro ?
Sinon mps - logan, vous devriez faire un face à face,

A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 09 déc. 2009, 22:32:00

J'ai déjà dit ce que j'en pensait, Politicien. Taxer le travail et les investissement, c'est la plus formidable absurdité que j'ai jamais entendue ! Donc, oui, il fallait se débarrasser de cette idiotie, par la porte ou par la fenêtre icon_biggrin
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 10 déc. 2009, 13:47:00

Logan...Tes explications me paraissent pertinentes en matière de contraintes mais elles présentent néanmoins un oubli....Imposer des contraintes environnementales...permets l'émergence d'entreprises spécialisées qui créent de l'emploi....C'est effectivement une piste à creuser mais si ces contraintes ne sont que nationales, tu crées des emplois à l'extérieur du pays.

Cela s'appelle les dumpings et c'est, je crois, précisément ce qui se passe à l'heure actuelle. mps croit fermement que le Gouvernement allège les prélèvements, ce qui est totalement faux puisqu'en réalité, le taux de prélèvements obligatoires n'a cessé de s'aggraver depuis 2007, par la multiplication de taxes injustes, inutiles et inefficaces...La taxe carbonne en est un parfait exmple puisqu'elle est déjà reformé, pour les routiers, avant d'être appliqué.

Mais aujourd'hui ce sont les travailleurs et le travail qui est particulièrement visé par ces créations fiscales et c'est aussi l'une des causes jamais dénoncées de la montée du chômage.

Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Message non lu par Georges » 10 déc. 2009, 21:51:00

Sarkozy a prétendu dans l'un de ses discours que la taxe professionnelle était la principale cause des délocalisations, nous verrons dans un an, si une fois de plus, il a pris les Français pour des imbéciles.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 10 déc. 2009, 22:55:00

Je crois l'avoir entendu dire que c'était "une des causes" des délocalisations. Mais on ne résoudra pas tout en la supprimant. Il y a aussi la fiscalité globale, les coûts salariaux, le climat social ...
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Message non lu par Georges » 10 déc. 2009, 23:12:00

mps a écrit :Je crois l'avoir entendu dire que c'était "une des causes" des délocalisations. Mais on ne résoudra pas tout en la supprimant. Il y a aussi la fiscalité globale, les coûts salariaux, le climat social ...
On peut retrouvé son discours sur le net, il a bien le jour où il n'y aura plus de taxe professionnelles les délocalisations s'arrêteront.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 11 déc. 2009, 13:29:00

Effectivement, mps a raison sur ce point...il a declaré que c'était l'une des causes et que sa suppression aurait des effets bénéfiques...Mais comme cette taxe est remplacé par d'autres, plus lourdes et complexes à mettre en place, que les mécanismes du commerce international demeurent identiques et que le système bancaire (qu'il veut taxer mais dont les brillants économistes expliquent l'innutilité et l'inefficacité de ces propositions communes avec Brawn), il est évident qu'elle ne produira aucun effet !

Répondre

Retourner vers « Economie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré