Méthodes de contrôle social

venez parler des sujets de société qui vous concerne ( drogue, alcool, avortement...)
worldpeace
Messages : 568
Enregistré le : 02 juin 2009, 00:00:00
Localisation : Alsace

Message non lu par worldpeace » 04 juil. 2009, 21:24:00

Dette : être en dette, c'est avoir plus reçu que donné. Dans une telle situation, on va naturellement essayer de donner pour rétablir l'équilibre ou en tout cas accepter une autorité nous disant de rendre la pareille. Convaincre les gens qu'ils sont en dette, soit en surestimant ce qu'on leur donne, soit en se faisant passer pour celui qui donne comme par exemple avec la création monétaire taxée par les banques, on peut exiger des intérêts pour les emprunts des particuliers ou pour la dette nationale. Les gens se sentant endettés vont alors payer leur tribu. En réalité la majorité des gens qui sont officiellement endettés ne le sont pas réellement envers leurs semblables. L'argent et la finance permettent ce genre de pirouettes, et permet de masquer une dette sociétale des pays développés envers les pays "pauvres".

Peur panique : en flanquant la frousse au gens, on peut leur imposer des limites sans qu'ils s'en aperçoivent. La peur inhibe la pensée et invite à la fuite ou au combat. La fuite est utilisée pour créer un enclos mental, et le combat est utilisé pour justifier la guerre. C'est donc une méthode de contrôle social et de justification d'actions impopulaires pour des buts stratégiques non explicites. Le but n'est pas forcément de convaincre de la menace, mais de convaincre que les gens en général en sont convaincu.

Pessimisme : lorsque l'on est déprime ou que l'on est sujet à la résignation aquise, on ne tentera pas de se libérer, on obéit en évitant les coups et en attendant que cela se passe. L'optimisme raisonnable est donc une entrave au contrôle social. Il peut paradoxalement être neutralisé par l'exhibition d'un optimisme naïf. Les gens qui ont des status sociaux élevés peuvent donc penser avoir un intérêt à maintenir un pessimisme généralisé. On peut aussi obtenir un effet semblable grâce à l'apathie et au divertissement.

Désinformation : lorsque l'on est conscient de ce qu'il se passe, on est à même d'y réagir. Alors, en limitant le contact entre les gens et l'information sur leur environnement réel et en inventant une pseudo-réalité, on peut induire des comportements décalés par rapport à la réalité. On transforme alors la réalité selon ce qu'on veut obtenir. C'est le principe de la propagande utilisée partout dans le monde, notamment les média de masse.

Culpabilité : quand on est coupable, on doit réparer ou bien donner quelque chose de valeur supérieure au tort, ou bien se devouer au bien commun. Si la personne n'accepte pas simplement des excuse ou qu'il est possible qu'on cause des dommages similaires à l'avenir, mériter une punition pour nous "convaincre" de ne pas recommencer, que ce soit des chatiments corporels ou bien la privation de liberté. On voit alors l'intérêt égoïste qu'il peut y avoir à ce que d'autres se sentent coupables, afin d'obtenir d'eux ce qu'on désire et qu'ils désirent eux-mêmes se punir s'ils ne nous donne pas satisfaction. La religion fait abondamment usage de cette technique. En réalité, une partie de la culpabilité s'annule étant donné que s'il nous arrive de blesser les autres par manque d'empathie, il arrive que les autres nous blessent également.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 05 juil. 2009, 17:37:00

Pfff ...
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

worldpeace
Messages : 568
Enregistré le : 02 juin 2009, 00:00:00
Localisation : Alsace

Message non lu par worldpeace » 16 juil. 2009, 11:19:00

Tu gonfles quoi mps ?

Voilà quelques compléments.

Le diverstissement : on peut le rapprocher de la désinformation et de la séparation entre les gens et les informations sur leur environnement. C'est un peu aussi une méthode de contrôle par le désir.

Le désir : ce qui nous amène à encore une autre méthode, la canalisation et la génération des désirs. Si les gens sont trop occupés à chercher à assouvir des désirs impossibles, ils sont neutralisés.

La méfiance : j'ai pensé aussi encore à autre chose, c'est la méfiance. En fin de compte que personne ne se fasse confiance est un moyen efficace d'éviter toute association construite et organisée des gens pour s'affranchir.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 16 juil. 2009, 12:31:00

Re pfff ... icon_biggrin
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
Libre penseur
Messages : 2138
Enregistré le : 17 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : Vendée

Message non lu par Libre penseur » 17 juil. 2009, 21:13:00

Bonjour,

Méthode de contrôle social, autrement dit Manipulation des masses, on peut remarquer que la plus part de ces méthodes font appel à l'émotionnel, ce qui est une technique classique pour court-circuiter l'analyse rationnelle, et donc le sens critique des individus...

worldpeace
Messages : 568
Enregistré le : 02 juin 2009, 00:00:00
Localisation : Alsace

Message non lu par worldpeace » 17 juil. 2009, 22:23:00

Oui l'émotionnel et notamment l'hystérie sont de puissants outils pour exclure et écarter les gens qui réfléchissent "trop". En fait, qui pensent librement. Cela rejoint alors la question de la liberté. La liberté de pensée est en partie un préalable à la liberté d'action.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 18 juil. 2009, 07:15:00

Avant d'avoir la liberté de penser, il faudait d'abord apprendre à penser ... icon_biggrin icon_biggrin icon_biggrin
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
Libre penseur
Messages : 2138
Enregistré le : 17 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : Vendée

Message non lu par Libre penseur » 19 juil. 2009, 22:08:00

worldpeace a écrit : Oui l'émotionnel et notamment l'hystérie sont de puissants outils pour exclure et écarter les gens qui réfléchissent "trop". En fait, qui pensent librement. Cela rejoint alors la question de la liberté. La liberté de pensée est en partie un préalable à la liberté d'action.
La première chose a supprimer si l'on veut être à minima manipuler, c'est le petit écran à décervelage (pub, journal tv...)
Je finirais sur une note d'optimisme, en concluant sur cette phrase de Jean Yanne "La manipulation des élites est encore plus simple que celle des masses."

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 19 juil. 2009, 22:16:00

Moi, je trouve la télé un excellent exercice ... Tous les jours je regarde 5 bulletins d'info différents (français, belges, anglais, US ...) et je joue au jeu des 7 erreurs !

Ce qui se dit me distrait, mais ce qui ne se dit pas m'intéresse icon_biggrin

Pour la presse, n'ayant jamais lu UN article correct sur des sujets que je possédais à fond, je me contente de quelques toutes-boites pour allumer le feu !
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
Libre penseur
Messages : 2138
Enregistré le : 17 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : Vendée

Message non lu par Libre penseur » 19 juil. 2009, 22:34:00

Tant que tu as un oeil critique sur l'interprétation que les journaux tv peuvent donner à une information, je n'y vois aucune objection.
Pour infos, est ce que vous avez un équivalent de TF1 en belgique, si oui, je te conseille d'éviter d'en abuser...
mps a écrit :
Pour la presse, n'ayant jamais lu UN article correct sur des sujets que je possédais à fond, je me contente de quelques toutes-boites pour allumer le feu !
Pour la presse, je te rejoints, la presse étant souvent politisé, que ce soit à gauche ou droite, il est préférable de se contenter de l'info brut et de se faire sa propre analyse...
mps a écrit :
Moi, je trouve la télé un excellent exercice ... Tous les jours je regarde 5 bulletins d'info différents (français, belges, anglais, US ...) et je joue au jeu des 7 erreurs ! 
Ce qui se dit me distrait, mais ce qui ne se dit pas m'intéresse icon_biggrin
Et c'est souvent ce qui ne se dit pas qui est le plus important... icon_biggrin La forme étant souvent privilégié au fond, n'est ce pas?

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 23 juil. 2009, 00:52:00

Les français disposent actuellement de la possibilité de trouver des sources diversifiées d'information qui, par recoupement permettent d'atteindre une certaine objectivité et fiabilité nécessaire au developpement de sa prise de position personnelle.

Evidemment, s'il est du devoir de chaque formation politique d'indiquer aux français la voie à suivre pour atteindre la prospérité, le redemarrage de notre économie et le progrès social, il convient que ces derniers aient surtout le reflexe de conduire eux mêmes leurs propres reflexions.

A l'heure où la situation politique tend à renforcer le bipartisme autour d'une gauche et d'une certaine droite, reproduisant en cela le modèle amércain qui ne permet plus l'expression du pluralisme politique autrement que par l'intégration à une grande formation unique de la droite ou de la gauche.

Je crois que cela constituerait, dans nos pays habitué à l'expression du pluralisme et à la defense de ses convictions, une regression démocratique...C'est pour cela qu'il est nécessaire de ne pas s'engager dans cette voie et de soutenir les formations à droite et à gauche qui oeuvre à la defense d'une expression spécifique.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 23 juil. 2009, 06:27:00

Il me semble au contraire qu'il faille oublier ce byzantisme qui produit à peu près autant de partis que de citoyens ...

Et qu'il est bien plus lisible et démocratique de voir de "grandes banières" regrouper des sensibilités différentes qui s'équilibrent en leur sein.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 23 juil. 2009, 09:57:00

Dans ce cas, nombreux sont les électeurs qui ne voteront pas...En ce qui concerne par exemple fortement ancré dans la droite patriote, reformatrice et moderne, je ne saurais me porter sur un Sarkozy exuberant, agité, incapable de présenter le moindre succès et de definir calmement un cap politique, penchant à gauche et s'entourant des personnalités sociales démocrates les plus sinistres constituant pour moi un reniement des valeurs sur lesquelles il s'est fait élire.

MAM a la limite, pourquoi pas, elle est pragmatique, sérieuse au travail, obtient des resultats sans tambours ni trompettes...

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 23 juil. 2009, 10:34:00

Chacun ses goûts, mais ils s'expriment aussi bien dans de grandes nébuleuses de droite ou de gauche que danns de ridicules petits partis dont les votrs sont autant de voix perdues.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 23 juil. 2009, 12:55:00

Qui es tu pour affirmer que les voix des partis autre que l'UMP et le P Ssont des voix perdues ?

C'est aux électeurs de se determiner en fonction de leurs convictions et de leur conception de la démocratie....Pour ma part, au vu du sectarisme dont tu fais preuve et du desastre de la politique de Sarkozy, j'avoue ne pas du tout me reconnaître dans cet individu qui ne representera jamais l'ensemble de la droite en gouvernant avec un Gouvernement de cohabitation et en conduissant une politique sociale démocrate digne de Chirac et de Mitterrand avec simplement davantage de tambours et de trompettes.

Répondre

Retourner vers « Société »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré