L'absentéisme des enseignants montré du doigt

Venez nous parler des problèmes de nos écoles ( service minimum, l'accueil des enfants, effectifs dans les classes ... )
Répondre
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34015
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 05 juil. 2009, 21:15:00

Bonjour,

Les enseignants des écoles primaires (maternelles et élémentaires) abusent-ils du congé maladie ? Selon une enquête confidentielle citée par la radio RTL ce lundi, 45% des professeurs des écoles ont posé au moins un congé maladie en 2007-2008, soit près d'un sur deux.

«C'est le double comparé aux salariés du privé en France, puisque 22% des actifs en entreprise ont déposé un arrêt de travail l'an dernier», explique le rapport.

«Je refuse la stigmatisation par principe d'une profession, a rétorqué le tout nouveau ministre de l'éducation Luc Chatel ce lundi. Très prudent pour l'une de ses premières interventions depuis sa nomination, Luc Chatel a refusé de parler «d'abus», et défendu les enseignants plus exposés selon lui, aux maladies que les salariés du privé.
 «Ce n'est pas parce qu'un enseignant n'est pas devant un élève que son absence est injustifiée. Il peut être en formation... On a plus de chance d'être malade quand on travaille au contact du public que quand on est au bureau.»
«Le vrai sujet c'est qu'il y ait continuité du service public. C'est sans doute sur ce point qu'il faut perséverer», a poursuivi le ministre.
Selon ce rapport confidentiel, c'est à la fin du premier trimestre qu'on observerait le pic des absences «avant et après les vacances de Noël, avec les grippes et les gastro-entérites saisonnières».

La durée d'absence des enseignants du primaire l'an dernier était de onze jours, contre neuf jours pour les salariés du privé. Enfin,  sur dix jours d'absence d'un enseignant du premier degré, seuls 6 jours seraient réellement remplacés. 
Qu'en pensez vous ?

A plus tard,
Modifié en dernier par politicien le 05 juil. 2009, 21:59:00, modifié 1 fois.
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
lucifer
Messages : 4158
Enregistré le : 17 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Naoned

Message non lu par lucifer » 05 juil. 2009, 21:54:00

Je n'apprecie pas trop les profs, mais je suis persuadé que la diferrence avec les autres metiers, c'est que leurs congés maladie sont visibles par tous les parents d'élèves.
C'est certainement exactement la même chose dans les autres métiers, sauf que celà ne se voit pas/
Modifié en dernier par lucifer le 05 juil. 2009, 21:59:00, modifié 1 fois.
Maintenant que j'habite en province, je suis devenu peace and love. Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ( surtout les descendants d'immigrés des cités que j'adore dorénavant )

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 06 juil. 2009, 07:57:00

Les classes sont de véritables bouillons de culture ! Mal aérées pour cause d'économies d'énergie, bourrées de gosses ussi saturés de microbes qu'une bombe bactériologique, les enseignants sont évidemment plus exposés qu'un comptable seul dans son bureau.

Lorsque vient le gros rhume, l'angine, la bronchite fiévreuse, il est encore possible de faire un travail administratif, mais certainement pas de mangnétiser toute une classe d'une voix claire et déterminée.

Et indécent de contaminer les élèves, bien entendu.

Rien qu'à ce titre, il est tout à fait normal que les enseignants aient plus de jours d'absence que la moyenne des salariés.

Je ne pense pas que les carrotiers soient majoritaires. Les profs savent dans quelle purée leur absence met leurs collègues ...
Modifié en dernier par mps le 05 juil. 2009, 21:59:00, modifié 1 fois.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

En ligne
Avatar du membre
artragis
Messages : 7847
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 06 juil. 2009, 10:08:00

De un ce ne sont pas les profs qui sont sujet de cette enquête mais les enseignants.
De deux, les enseignants, s'ils perdent un jour, c'est unjour entier de classe en moins pour une classe alors que pour un prof c'est 1heure pour 7 classes maximum.
De trois, quand on voit comment certains enseignants sont traités, je comprends que l'arrêt dure deux semaines au lieu d'une et donc que la moyenne soit augmentée.
De quatre, c'est lors des pics de maladie que l'absentéisme est le plus fort.
De cinq, plus de la moitié des enseignents n'ont pas pris de congés maladie, donc cette pratique est encore minoritaire. C'est encore une enquête faite pour ne rien dire.
Modifié en dernier par artragis le 05 juil. 2009, 21:59:00, modifié 1 fois.
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

democrate-67
Messages : 1
Enregistré le : 07 juil. 2009, 00:00:00
Contact :

Message non lu par democrate-67 » 06 juil. 2009, 22:21:00

Je pense qu'il s'agit là en réalité d'un faux débat; en effet, les enseignant sont plus sensibles aux maladies pour des raisons qui tombent sous le sens (contacts quotidiens avec un grand nombre de "microbes").¨

Monsieur Chatel ferait mieux de revenir sur les décisions prises par son prédecesseur (suppresions de postes) plutot que de jouer au médecin (ou à l'anesthésiste !).
Modifié en dernier par democrate-67 le 05 juil. 2009, 21:59:00, modifié 1 fois.

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34015
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 06 juil. 2009, 23:20:00

Bonjour,

Je voulais apporter quelques chiffres quand même : Dans le détail, les 283.772 enseignants titulaires du primaire ont été absents en moyenne 11 jours par an (contre 9 pour les salariés du privé) et ont cumulé quelque 3 millions de jours d'absence. des pics autour des ponts du mois de mai, qui concentrent à eux seuls 80% des arrêts de courte durée. Quant aux 30.000 professeurs des écoles remplaçants, leur absentéisme est encore plus élevé, avec 17 jours déclarés en moyenne. Et selon l'enquête du ministère, sur dix jours d'absence d'un enseignant titulaire, seuls six sont réellement remplacés.

Ces piques proche des ponts, vous pensez que c'est parce qu'il sont vraiment malades ?

A plus tard,
Modifié en dernier par politicien le 05 juil. 2009, 21:59:00, modifié 1 fois.
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 07 juil. 2009, 07:54:00

Ce sont peut-être des accidents !

Un tour de rein en prenant les valises au-dessus d'une armoire, un étouffement en essayant une robe bain de soleil devenue trop étroite, une intoxication en buvant par mégarde de l'ambre solaire ... icon_biggrin
Modifié en dernier par mps le 05 juil. 2009, 21:59:00, modifié 1 fois.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
lucifer
Messages : 4158
Enregistré le : 17 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Naoned

Message non lu par lucifer » 07 juil. 2009, 12:01:00

Je maintiens, c'est certainement la même chose ailleurs, mais ça se voit moins.
Celà dit, ces arretes sont moins comprehensible que les gars du batiments, qui pourtant ne s'arrettent quasi jamais.
Modifié en dernier par lucifer le 05 juil. 2009, 21:59:00, modifié 1 fois.
Maintenant que j'habite en province, je suis devenu peace and love. Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ( surtout les descendants d'immigrés des cités que j'adore dorénavant )

Avatar du membre
racaille
Messages : 8609
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Sous Castaner
Contact :

Message non lu par racaille » 07 juil. 2009, 19:35:00

Je connais bien la maternelle et c'est normal que les arrêts de travail aient un pic à fin d'année scolaire dans ce secteur. C'est un boulot particulièrement exténuant pour les nerfs et surtout le dos. Ce n'est pas un travail "dur" comme la mine de sel mais on reste souvent longtemps dans de mauvaises positions (penché à hauteur des gamins) qui à la longue ruinent le dos.

Quand j'avais fait les vendanges en 1996 c'était un peu pareil : pas très difficile en soi mais une sale position pour se mettre à hauteur de coupe, c'est ça qui était éreintant.

Cette années, ma compagne instit en première années de maternelle a choppé : deux gastros, une rhyno, une grippe, une angine blanche et a porté une minerve un mois :D
Modifié en dernier par racaille le 05 juil. 2009, 21:59:00, modifié 1 fois.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 08 juil. 2009, 08:24:00

Cette années, ma compagne instit en première années de maternelle a choppé : deux gastros, une rhyno, une grippe, une angine blanche et a porté une minerve un mois :D
Pour ce qui est de sa résistance mécanique, elle pourrait faire de la kiné, genre "méthode Maizière" qui lui apprendrait à mieux adapter ses gestes.

Mais pour ce qui est microbien, je l'ai dit plus haut, elle vit évidemment dans un bouillon de culture !

Conseille lui tout de même de prendre une vitamine C tous les matins : moi, ça marche icon_biggrin
Modifié en dernier par mps le 05 juil. 2009, 21:59:00, modifié 1 fois.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
racaille
Messages : 8609
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Sous Castaner
Contact :

Message non lu par racaille » 15 juil. 2009, 20:27:00

La kiné c'est déjà le cas depuis longtemps. elle a vu aussi un ostéopathe.

Après, le reste est aussi en rapport avec les gènes, certaines de ses collègues sont plus ou moins résistantes. Disons que le plus dur à passer est l'hiver pour les microbes et le mois de juin pour les nerfs :)

enfin tout ça pour dire que ça ne m'étonne pas trop qu'il puisse y avoir de l'absentéisme dans ce corps de métier. Il n'y a pas tant d'abus que ça à mon avis, le toubib de ma compagne est plutôt parcimonieux sur les jours d'arrêts, c'est très raisonnable. Maintenant je ne sais pas comment tous les toubibs évaluent ce temps de repos mérité. Certains doivent être plus laxistes que les autres. On peut même penser qu'un médecin qui donne plus de jours de convalescence que son voisin aux salariés malades parmi sa clientèle aura tendence à augmenter le nombre de ses clients potentiels.
Modifié en dernier par racaille le 05 juil. 2009, 21:59:00, modifié 1 fois.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 15 juil. 2009, 21:03:00

Il n'y a évidemment que des cas d'espèces ...

Pour les maladies à répétition de ta chérie, une autre piste : je me tapais régulièrement des bronchites, laryngites, etc, etc ... jusqu'à ce qu'une bonne pneumonie m'amène à l'hosto. Après examen, il est apparu que j'étais allergique aux acariens ! Une longue vaccination (tous les mois pendant deux ans) mais, dès la première piqûre, je 'nai plus rien eu ... Un petit test très simple pourrait identifier cette "propension génétique" ???
Modifié en dernier par mps le 05 juil. 2009, 21:59:00, modifié 1 fois.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Répondre

Retourner vers « Nos écoles »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré