Un bloqueur qui pourrait ne pas être réinscrit

Venez nous parler des problèmes de nos écoles ( service minimum, l'accueil des enfants, effectifs dans les classes ... )
Avatar du membre
Cépajuste
Messages : 514
Enregistré le : 18 déc. 2008, 00:00:00

Message non lu par Cépajuste » 10 juil. 2009, 19:30:00

artragis a écrit : ici on parle de jugement et de punition sur des actes, pas d'une mise à l'écart d'un groupe de telle ou telle personne.
A ma connaissance il n'y a pas eu de jugement ni de sanction disciplinaire, c'est une décision arbitraire du chef d'établissement.

Avatar du membre
artragis
Messages : 7846
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 10 juil. 2009, 19:35:00

Attend, prendre la décision de mettre un jeune devant ses responsabilités, c'est quoi pour toi?
C'est rare que je dise cela mais je n'entends pas les gens qui défendent ce type comme des gens censés (sur ce point là seulement...). Je ne comprends même pas pourquoi c'est passé dans les médias. Je comprends même pas pourquoi on en parle. Le proviseur a mis un jeune devant ses responsabilité et lui a fait comprendre qu'il a été tolérant. Il lui donne une seconde chance et ce jeune doit faire appel à TF1 pour y survivre? Pathétique, dénué de sens. Qu'il subisse cete sanction qui ressemble à une tape sur les doigts qu'on donne à un bébé qui a fait tombé une babiole.
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Avatar du membre
Cépajuste
Messages : 514
Enregistré le : 18 déc. 2008, 00:00:00

Message non lu par Cépajuste » 10 juil. 2009, 19:49:00

Pour moi faire grève, bloquer et occuper un établissement lorsque c’est le seul moyen de faire reculer des politiques dangereuses et lorsque c’est une action collective, c’est un acte citoyen que je comprends. Si Tristan avait commis une faute, il fallait le sanctionner par les voies administratives ou judiciaires, tandis que là, on a affaire à un chef d’établissement qui outrepasse ses droits en réclamant un engagement écrit qui n’a d’ailleurs aucune valeur, c’est clairement un abus de pouvoir teinté de paternalisme.

Avatar du membre
artragis
Messages : 7846
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 10 juil. 2009, 19:57:00

des politiques dangereuses
Lol elle était pas parfaite la politique, je dirai même qu'elle n'était pas souhaitable mais de là à dire "dangereuse"...
c’est un acte citoyen
Faire grève est citoyen, bloquer ne l'est pas et ne le sera jamais. Que tu comprennes l'acte soit (je le comprends aussi) mais que tu le trouves citoyen faut pas passer les limites !!
outrepasse ses droits en réclamant un engagement écrit
C'est dans les droits du proviseur, on appelle ça un contrat pédagogique...
qui n’a d’ailleurs aucune valeur,
C'est ce à quoi je m'attendais en ouvrant se post... et il faut presque être en 3ème page pour l'avoir. Je ne m'abaisserai pas à dire "si ça a pas de valeur pourquoi en faire un plat" car c'est plus compliqué que cela. Mais avoue quand même que pour le proviseur, avoir une promesse de bonne conduite est un moyen de calmer les ardeurs très pédagogique (et je suis pour). Je rappelle que si l'élève prend cet engagement, il est accepté dans le lycée. Donc il n'y a pas discrimination. Le proviseur ne lui demande pas de changer ses idées (de toute façon le projet de loi a changé).
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Avatar du membre
Cépajuste
Messages : 514
Enregistré le : 18 déc. 2008, 00:00:00

Message non lu par Cépajuste » 10 juil. 2009, 20:20:00

artragis a écrit :C'est dans les droits du proviseur, on appelle ça un contrat pédagogique...
Je ne vois pas ce que ça a de pédagogique, c’est un geste politique pour contrôler un lycéen un peu trop actif. C’est un peu comme si un employeur demandait à un salarié, avant de l’embaucher, une promesse qu’il n’occupera pas l’entreprise en cas de grève, c’est tout à fait inacceptable sur le principe, même si cet engagement n’a effectivement aucune valeur juridique.

Avatar du membre
artragis
Messages : 7846
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 10 juil. 2009, 20:37:00

Je ne vois pas ce que ça a de pédagogique, c’est un geste politique pour contrôler un lycéen un peu trop actif.
C'set toi qui le voit comme ça. Mais dis toi que garder le calme dans un lycée et presque synonyme de réussite...
C'est considéré comme contrat. En plus il y a bien une contrepartie de la part du lycée. Et dès que c'est ça c'est très acceptable et pédagogique.
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34014
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 10 juil. 2009, 20:40:00

Bonjour,

Alors je trouve aussi cette médiatisation assez étrange, comme çi c'était la 1ère fois... mais là on parle de cet élève là, mais donc si bloquer un lycée c'est normal, il est normal donc que les autres élèves qui veulent eux aller en cours se retrouvent aussi bloqué ?

A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
lucifer
Messages : 4158
Enregistré le : 17 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Naoned

Message non lu par lucifer » 10 juil. 2009, 20:45:00

Cépajuste a écrit :
artragis a écrit :C'est dans les droits du proviseur, on appelle ça un contrat pédagogique...
Je ne vois pas ce que ça a de pédagogique, c’est un geste politique pour contrôler un lycéen un peu trop actif. C’est un peu comme si un employeur demandait à un salarié, avant de l’embaucher, une promesse qu’il n’occupera pas l’entreprise en cas de grève, c’est tout à fait inacceptable sur le principe, même si cet engagement n’a effectivement aucune valeur juridique.

Mon enfant ,celui qui etait en 6 em et qui entre en 5em, a signé une charte en debut d'année sur la discipline et est noté sur le respect de celle ci.

Ca se passe pas comme ça, en lycée ?
Maintenant que j'habite en province, je suis devenu peace and love. Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ( surtout les descendants d'immigrés des cités que j'adore dorénavant )

Avatar du membre
Cépajuste
Messages : 514
Enregistré le : 18 déc. 2008, 00:00:00

Message non lu par Cépajuste » 10 juil. 2009, 20:49:00

politicien a écrit :Bonjour,

Alors je trouve aussi cette médiatisation assez étrange, comme çi c'était la 1ère fois... mais là on parle de cet élève là, mais donc si bloquer un lycée c'est normal, il est normal donc que les autres élèves qui veulent eux aller en cours se retrouvent aussi bloqué ?

A plus tard,
Je ne dis pas que bloquer un lycée, c’est normal, de même que bloquer une entreprise ou bloquer la rue lorsqu’on manifeste. Ce n’est pas "normal" mais ça peut se justifier et il ne faut pas oublier qu’une action collective est une réponse à une décision qui n’a généralement pas été négociée avec les intéressés et qui est vécue comme une injustice.
Maintenant, mettons de côté la justification ou non de ce blocage, car le sujet n’est pas là, il est dans la demande d’un engagement écrit d’un élève comme condition de son inscription dans l’établissement. Cette demande n’est pas normale, ce n’est pas de cette façon que l’on peut éviter des occupations d’établissements.

Avatar du membre
Cépajuste
Messages : 514
Enregistré le : 18 déc. 2008, 00:00:00

Message non lu par Cépajuste » 10 juil. 2009, 20:53:00

lucifer a écrit :Mon enfant ,celui qui etait en 6 em et qui entre en 5em, a signé une charte en debut d'année sur la discipline et est noté sur le respect de celle ci.

Ca se passe pas comme ça, en lycée ?
L’action politique ne relève pas de la discipline, et là il ne s’agit pas d’une charte ou d’un règlement intérieur, il s’agit d’un engagement écrit qui n’est demandé qu’à un seul élève.

Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Message non lu par Georges » 10 juil. 2009, 20:58:00

Si le proviseur avait voulu encore plus radicaliser ce jeune, il n'aurait pas agi autrement. Un proviseur qui n'a toujours pas compris comment fonctionne les jeunes.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 10 juil. 2009, 21:32:00

Cépajuste, tu oublies une notion générale de droit. Ton crétin de protégé est un élève mineur, qui n'a aucun droit civique

Qu'il travaille en classe, il fera de la politique plus tard ...

Bientôt, on verras des grèves de pampers dans les maternelles, soutenues par des gens comme toi. 
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Invité

Message non lu par Invité » 10 juil. 2009, 21:38:00

Georges a écrit :Si le proviseur avait voulu encore plus radicaliser ce jeune, il n'aurait pas agi autrement. Un proviseur qui n'a toujours pas compris comment fonctionne les jeunes.
La preuve que oui, car il a puni celui qui empêchait les jeunes qui voulaient travailler de le faire. donc il a bien compris les jeunes.

Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Message non lu par Georges » 10 juil. 2009, 21:41:00

mps a écrit :Cépajuste, tu oublies une notion générale de droit. Ton crétin de protégé est un élève mineur, qui n'a aucun droit civique Qu'il travaille en classe, il fera de la politique plus tard ...

Bientôt, on verras des grèves de pampers dans les maternelles, soutenues par des gens comme toi. 


Tu en sais quoi qu'il est mineur ?

Avatar du membre
Cépajuste
Messages : 514
Enregistré le : 18 déc. 2008, 00:00:00

Message non lu par Cépajuste » 10 juil. 2009, 21:47:00

En Mai 68, beaucoup d'étudiants étaient mineurs (la majorité était à 21 ans à l'époque).
Que les mineurs n'aient aucun droit, je le conteste. Il n'ont pas le droit de vote, mais ils ont le droit d'avoir des opinions et de les défendre.

Répondre

Retourner vers « Nos écoles »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré