Un bloqueur qui pourrait ne pas être réinscrit

Venez nous parler des problèmes de nos écoles ( service minimum, l'accueil des enfants, effectifs dans les classes ... )
Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 11 juil. 2009, 06:37:00

Ridicule.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
artragis
Messages : 8007
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 11 juil. 2009, 08:43:00

mps a écrit :Ridicule.
Je suis mineur, j'ai mes opinions, je les défends pourtant tu es le premier à loué mon bon sens, pas mon ridicule.
Je ne suis pas pour les grèves étudiantes mais bon elle n'ont jamais fait de mal. Un bloquage oui. Georges, il n'a pas humiliation ici, si ce n'est que l'élève a fait tout un ramdam.
Comme je l'ai déjà dit lorsqu'un élève a des problèmes de discipline ou de travail, on lui fait signer un contrat, cela se passe entre lui et le proviseur ou le responsable de niveau. Les parents sont parfois conviés en cas de grave problème et il est demandé aux professeurs de faire preuve de discretion et d'encourager l'élève à suivre son contrat. Tristan a cru bon de faire ameuter tout le monde comme il l'a fait pendant les bloquages. Plutôt que de comprendre que ça n'amenait que des ennuis il s'est mis au centre d'une nouvelle polémique, un futur de la SAS, la star academy of syndicat...
Comme je l'ai dit je ne considère personne qui soit un soutient à ce garçon qui n'a rien eu qu'un rappel à l'ordre.
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Avatar du membre
Cépajuste
Messages : 514
Enregistré le : 18 déc. 2008, 00:00:00

Message non lu par Cépajuste » 11 juil. 2009, 10:11:00

artragis a écrit :Comme je l'ai déjà dit lorsqu'un élève a des problèmes de discipline ou de travail, on lui fait signer un contrat, cela se passe entre lui et le proviseur ou le responsable de niveau.
On n’est pas du tout dans ce cas de figure d’un élève ayant des problèmes de comportement en classe. Cet élève n’a aucun problème personnel.
Traiter un différend politique qui a concerné de nombreux étudiants comme un problème de discipline ne concernant qu’un élève, c’est un contresens grave.

Avatar du membre
artragis
Messages : 8007
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 11 juil. 2009, 10:15:00

Tu dis que c'est un différent politique... Moi je vois une action qui ternit l'image du lycée et qui entrave les liberté des autres. C'est bel et bien un problème disciplinaire. En plus c'est un récidiviste alors vraiment tu crois que si c'était juste politique on ne l'aurait pas fait avant? Défendre le diable n'est pas une bonne position à prendre.
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Avatar du membre
Cépajuste
Messages : 514
Enregistré le : 18 déc. 2008, 00:00:00

Message non lu par Cépajuste » 11 juil. 2009, 10:25:00

Lorsqu’on est engagé en politique, je n’appelle pas ça récidivisme mais constance dans ses opinions. De toute façon il n’est pas le seul a avoir entrepris cette action, ce n’est pas une histoire personnelle mais collective. Vouloir réduire cette affaire à un problème de discipline, c’est nier sa dimension politique et c’est ça qui est grave. L’autisme n’a jamais été une solution, quelle que soit l’opinion que l’on peut avoir des actions de blocage.

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34138
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 11 juil. 2009, 10:30:00

Bonjour,

Cépajuste j'ai une question : dans un lycée en moyenne c'est 500 élèves, est-ce que pendant les bloquages il y'a eu 500 élèves qui bloquaient ? Je pense qu'ils sont une minorité de bloqueurs, donc est-il normal que les autres élèves puissent pas suivre les cours ? Car on est en démocratie, donc la majorité doit l'emporter non ?
Là cet élève là, signe un réglement intérieur en début d'année, qu'il n'a donc pas respecter... quand on respecte pas engagement, il est normal qu'on applique des sanctions.

A plus tard, 
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Cépajuste
Messages : 514
Enregistré le : 18 déc. 2008, 00:00:00

Message non lu par Cépajuste » 11 juil. 2009, 10:38:00

politicien a écrit :Bonjour,

Cépajuste j'ai une question : dans un lycée en moyenne c'est 500 élèves, est-ce que pendant les bloquages il y'a eu 500 élèves qui bloquaient ? Je pense qu'ils sont une minorité de bloqueurs, donc est-il normal que les autres élèves puissent pas suivre les cours ? Car on est en démocratie, donc la majorité doit l'emporter non ?
Là cet élève là, signe un réglement intérieur en début d'année, qu'il n'a donc pas respecter... quand on respecte pas engagement, il est normal qu'on applique des sanctions.

A plus tard, 
Je ne sais pas combien il y avait de manifestants dans ce lycée ni combien étaient contre, je suppose que dans ce genre d’affaire, comme dans tout mouvement, il y a une avant-garde, une opposition et une grande masse d’élèves qui est partagée, certains soutenant le mouvement sans y participer activement. Ce n’est pas aussi simple, mais je pense que beaucoup d’élèves étaient contre les réformes qui étaient l’objet du conflit et ils sont bien contents que des élèves comme Tristan se soient bougés.

Avatar du membre
artragis
Messages : 8007
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 11 juil. 2009, 10:47:00

Cépajuste. je l'ai déjà dit, Tristan s'est fait le porte parole des élèves. Maintenant qu'il se fait punir il veut devenir le martyre c'est tout. Loué soit-il. J'espère que le priviseur gardera sa position.
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Avatar du membre
Cépajuste
Messages : 514
Enregistré le : 18 déc. 2008, 00:00:00

Message non lu par Cépajuste » 11 juil. 2009, 11:12:00

artragis a écrit :Cépajuste. je l'ai déjà dit, Tristan s'est fait le porte parole des élèves. Maintenant qu'il se fait punir il veut devenir le martyre c'est tout. Loué soit-il. J'espère que le priviseur gardera sa position.
Punir un porte-parole, c’est encore une erreur. C’est utile un porte-parole, c’est un interlocuteur pour négocier et dénouer les crises. Le proviseur a outrepassé ses droits et il sera sans doute obligé de revenir en arrière.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 11 juil. 2009, 11:14:00

Ce n'est évidemment pas comme "porte-parole" que ce héro a des ennuis, mais comme troublions bloqueur.

Le rôle d'un porte parole est d'établir un dialogue et d'apporter ses arguments, pas de barrer le passage.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
Cépajuste
Messages : 514
Enregistré le : 18 déc. 2008, 00:00:00

Message non lu par Cépajuste » 11 juil. 2009, 11:31:00

mps a écrit :Ce n'est évidemment pas comme "porte-parole" que ce héro a des ennuis, mais comme troublions bloqueur.

Le rôle d'un porte parole est d'établir un dialogue et d'apporter ses arguments, pas de barrer le passage.
Dans un conflit, on ne choisit pas son interlocuteur, on négocie avec la partie adverse même si on a des reproches à lui faire.

Avatar du membre
lucifer
Messages : 4158
Enregistré le : 17 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Naoned

Message non lu par lucifer » 11 juil. 2009, 11:52:00

Je aprs du principe que l'on a le droit d'avoir des idées, mais il y a les bureaux de vote pour ça.
Un etudiant qui bosse pas n'a pas à organiser des bloquages politiques.
Le jour où il votera, il pourra choisir ce qu'il veut.

Comme dans toute democratie, on a le droit de ne pas etre d'accord, mais aucun droit de faire justice soit même.

Je suis pour le droit de greve (et non l'abus de celui ci), mais la greve, c'est pour ceux qui bossent.
Greve et etudiants, c'est deux mots qui vont pas ensemble.
Maintenant que j'habite en province, je suis devenu peace and love. Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ( surtout les descendants d'immigrés des cités que j'adore dorénavant )

Avatar du membre
Cépajuste
Messages : 514
Enregistré le : 18 déc. 2008, 00:00:00

Message non lu par Cépajuste » 11 juil. 2009, 12:15:00

lucifer a écrit :Un etudiant qui bosse pas n'a pas à organiser des bloquages politiques.
Le jour où il votera, il pourra choisir ce qu'il veut.

Comme dans toute democratie, on a le droit de ne pas etre d'accord, mais aucun droit de faire justice soit même.
Ce sont là des principes un peu dépassés, depuis Mai 68 la jeunesse a acquis des droits par ses luttes et personne ne pourra lui retirer.
Quant à se faire "justice soi-même", ça peut s’appliquer à l’initiative du chef d’établissement.

Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Message non lu par Georges » 11 juil. 2009, 12:20:00

lucifer a écrit :Je aprs du principe que l'on a le droit d'avoir des idées, mais il y a les bureaux de vote pour ça. Un etudiant qui bosse pas n'a pas à organiser des bloquages politiques.Le jour où il votera, il pourra choisir ce qu'il veut.

Comme dans toute democratie, on a le droit de ne pas etre d'accord, mais aucun droit de faire justice soit même.

Je suis pour le droit de greve (et non l'abus de celui ci), mais la greve, c'est pour ceux qui bossent.
Greve et etudiants, c'est deux mots qui vont pas ensemble.


Qui te dit qu'il n'a pas le droit de vote ? Et si les politiques demandaient aux étudiants leurs avis sur les lois qu'ils pondent, car c'est tout de même eux les concernés, c'est leur avenir que d'autres décident pour eux. Il n'ont pas le droit de donner leur avis, mais si nous avions un confli, ils auraient le droit de servire de chairs à canons.

Avatar du membre
artragis
Messages : 8007
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 11 juil. 2009, 12:25:00

ar c'est tout de même eux les concernés
Tu crois qu'un collégien de 14/15 ans est capable de juger efficacement d'une telle loi? Pourquoi je dis collégien? Bah c'est simple, tu parles des gens concernés. Hors à l'époque de la loi, les seuls concernés étaient les collégiens qui étaient en 3eme...
Il n'ont pas le droit de donner leur avis
_________________________________________
Je aprs du principe que l'on a le droit d'avoir des idées
Peut être un problème de communication.
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Répondre

Retourner vers « Nos écoles »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré