Un bloqueur qui pourrait ne pas être réinscrit

Venez nous parler des problèmes de nos écoles ( service minimum, l'accueil des enfants, effectifs dans les classes ... )
Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 23 juil. 2009, 06:01:00

Au-delà du cas de ce triste petit crétin, ce qui apparait, c'est que les partis comme le PS oue le PC, qui sont intervenus en sa faveur, se moquent évidemment du sort des élèves comme des établissements d'enseignement.

A court d'idées, ils ut!lisent n'importe quel fait divers comme "arme de guerre" contre le gouvenement et la société.

Inciviques, méprisants pour les indispensables valeurs, ils ne sont pous que des nuisances.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 23 juil. 2009, 09:54:00

Si l'UMP avait usé de son pouvoir auprès des rectorats, il n'aurait pu se soustraire à ses responsabilité, mais l'UMP fait une fois encore la preuve de sa soumission à la gauche !

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34015
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 23 juil. 2009, 10:00:00

Bonjour,

Je ne vois pas pourquoi déjà les partis politiques s'en sont mélés, et je pense que si l'ump s'en serait mélé certains auraient criés au scandale, que le pouvoir qui décidait de tout, donc je pense qu'aucun des partis auraient du défendre cet élève.

A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 23 juil. 2009, 10:06:00

Dans la mesure où les formations de gauche soutienne un individu qui cause tant de problèmes aux éudiants sérieux, je ne vois en quoi le fait que la droite fasse prévaloir la discipline et le sérieux sur ce mauvais éléments constitue une immixion du pouvoir dans l'Education....Je rappelle que l'Education aujourd'hui prise en otage par des syndicats idéologiques est censée être une Education Nationale !

Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Message non lu par Georges » 23 juil. 2009, 10:45:00

politicien a écrit :Bonjour,
Je ne vois pas pourquoi déjà les partis politiques s'en sont mélés, et je pense que si l'ump s'en serait mélé certains auraient criés au scandale, que le pouvoir qui décidait de tout, donc je pense qu'aucun des partis auraient du défendre cet élève.

A plus tard,
La droite s'en est mêlée par l'intermédiaire deu proviseur de droite.

"qui cause tant de problèmes aux éudiants sérieux"

Il ne faut pas non plus exagéré, et puis il ne devait pas être tout seul.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 23 juil. 2009, 13:00:00

Dans la mesure où il voulut en être le meneur, il convient qu'il prenne aussi ses responsabilités.....Pourquoi autant de complaisances à l'encontre d'un individu qui n'a eu que faire de la volonté des étudiants sérieux qui refusaient les blocages ?

C'est ta conception de la justice sociale Georges ? Gouverner en fonction du bon vouloir des minorités agissantes qu détriment des étudiants majoritairement sérieux ?

Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Message non lu par Georges » 23 juil. 2009, 13:10:00

Pour moi les étudiants sérieux sont ceux qui luttes contre des décisions qui vont contre l'intérêt des étudiant.

C'est toi qui le dit qu'ils étaient minoritaires.

Si on prenait un peu plus l'avis des "minoritaires" cela se passerait autrement.
Les étudiants comme les agriculteurs, les routiers, les salariers d'entreprise ... ont compris que la lutte dans les entreprises et dans la rue finissaient par payer, et que lorsque le gouvernement refuse d'écouter, c'est le seul moyen de se faire entendre; je peux te dire que c'est loin d'être terminé et que la fin de l'année sera chaude. Les partis anticapitalistes s'y préparent pendant ces vacances.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 23 juil. 2009, 13:12:00

Non, le meilleur moyen de se faire entendre est de rejeter les orientations gouvernementales par les urnes !

Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Message non lu par Georges » 23 juil. 2009, 13:18:00

kpmpf a écrit :Non, le meilleur moyen de se faire entendre est de rejeter les orientations gouvernementales par les urnes !
Je serais d'accord dans la mesure où un élu ne tenant pas ses engagement soit révocable, sans attendre la fin de son mandat. Tu sais parfaitement bien, par exemple, que Sarkozy ne fait pas la politique pour lequel il a été élu.
Et que l'on ne nous dise pas que c'est la faute de la crise, dans 6 mois ce sera aussi la faute de la grippe.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 23 juil. 2009, 13:47:00

Je suis d'accord avec toi....Mais c'est pour cela qu'à l'occasion des présidentielles les français auront la possibilité de le revoquer.

Les électeurs de gauche pourront se choisir le candidat, au premier tour qu'ils estiment dignes et capables d'assumer la fonction suprême avec un projet de rassemblement des françcais et les électeurs de droite pourront se choisir un nouveau champion face à la gauche qui soit autrement plus sérieux, crédible et courageux que cet agité.

Avatar du membre
axeland
Messages : 213
Enregistré le : 04 juin 2009, 00:00:00
Localisation : Rouen
Contact :

Message non lu par axeland » 24 juil. 2009, 09:28:00

Georges a écrit : Pour moi les étudiants sérieux sont ceux qui luttes contre des décisions qui vont contre l'intérêt des étudiant.

C'est toi qui le dit qu'ils étaient minoritaires.

Si on prenait un peu plus l'avis des "minoritaires" cela se passerait autrement.
Les étudiants comme les agriculteurs, les routiers, les salariers d'entreprise ... ont compris que la lutte dans les entreprises et dans la rue finissaient par payer, et que lorsque le gouvernement refuse d'écouter, c'est le seul moyen de se faire entendre; je peux te dire que c'est loin d'être terminé et que la fin de l'année sera chaude. Les partis anticapitalistes s'y préparent pendant ces vacances.
Pardon ?
Pour toi un élève sérieux est celui, donc, qui le même avis que toi ?
Autant pour moi je ne savais pas qu'il fallait être de gauche pour être un élève sérieux (voir d'extrême gauche).
Tu crois sincèrement qu'un élève demandant d'entrer dans son lycée et qui se fait bloquer n'est pas sérieux ?
Je sais très bien comment se passe ses blocages j'étais au lycée il y a encore quelques mois donc ne raconte pas n'importe quoi. Tout ce qu'on entend quand on essaye d'expliquer aux bloqueurs qu'on a le bac à préparer c'est des arguments stupides, des insultes, des preuves de leur ignorance de la réforme qu'ils combattent et en fond on entend la plupart des élèves s'extasier d'être en vacances plus tôt que prévu.

C'est bizarre mais sur le coup le mot "sérieux" n'est pas le premier qui m'est venu. C'est bien une illusion de gauche révolutionnaire que de croire que les étudiants manifestent pour ce qu'ils son censés manifestés.
Et puis j'aurais confiance en le syndicalisme étudiant le jour où il ne sera plus financé par le PS et que les AG ne soit pas reservées à ceux qui votent le blocage.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 24 juil. 2009, 10:13:00

Entièrement d'accord...Un élève s'adonnant par conformisme et excès syndicaux aux blocages et qui méprisent autant la liberté des étudiants qui veulent recevoir le contenu pedagogique suffisant pour obtenir leur diplôme ne mérite pas le qualificatif de sérieux mais de perturbateurs.

Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Message non lu par Georges » 24 juil. 2009, 10:28:00

Comme je l'ai déjà dit, c'est en refusant tout dialogue que le gouvernement crée des "perturbateur", et comme je le disais aussi la fin de l'année a toutes les chances d'être chaude.
Quand à l'activité des ces "perturbateurs" qui auraient empêché les éléves "sérieux" de travailler pour leur bac, laissez moi rire. J'ai quitté l'école à 15 ans pour des raisons financiéres, et je travaillais 45 à 50 heures par semaine, et cela ne m'a pas empêché d'étudier le soir et le dimanche, et les seuls jours que j'ai passé dans un lycée furent lors de mon examen du bac passé et réussi en candidat libre. Et comme certains l'ont déjà fait remarqué le bac passé en 1970 était d'une autre qualité que celui passé à notre époque.

Audrey
Messages : 204
Enregistré le : 14 oct. 2008, 00:00:00
Localisation : France

Message non lu par Audrey » 24 juil. 2009, 10:33:00

Biensûr qu'on peut travailler les cours à la maison, mais si on a créé l'école c'est pas pour rien, et pas pour que ça coûte un bras au budget. Et est-ce une raison de bloquer un lycée ? Y'a des élèves qui ne peuvent travailler qu'avec des profs.
Bref cet élève ne mérite pas d'être réinscrit, puisque pour lui l'école ne semble pas si important,

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 24 juil. 2009, 12:28:00

Tristan préfère evidemment les revendications idéalistes aux efforts et au serieux qui s'imposent pour faire face aux difficultés.

Ce ne sont pas des revendications et des lamentations qui sortiront la France de la crise actuelle, ce sont les efforts, le travail, l'innovation et donc la maitrise des savoirs, par conséquent, cet élève n'est pas dans le monde actuel mais vit à l'époque du passé, de la croissance et du plein emploi qui permettent des marges de manoeuvre qui justifient ces revendications.

Répondre

Retourner vers « Nos écoles »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré