Le plan Hirsch pour aider les jeunes

Venez discuter de l'actualité politique.
Répondre
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34015
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 08 juil. 2009, 16:47:00

Bonjour,

Le haut commissaire aux Solidarités actives et à la Jeunesse, a rendu public ce mardi matin son livre vert sur la jeunesse, et c’était, de son propre aveu, inespéré. «On ne savait pas si on allait s’en sortir. On est tombé sur un accord hier soir à 19h55 avec les 80 membres de la commission.»
Les discussions laborieuses (170 heures de réunion) ont abouti à 57 propositions «ambitieuses» selon Hirsch… mais ont buté sur un point essentiel: le financement et les moyens de mise en œuvre. Aucun consensus n’a été trouvé sur ce point, le livre vert ne comprend pas d’estimation du budget nécessaire à sa mise en place. Sur ce point, Martin Hirsch botte en touche d’un: «Ces mesures peuvent avoir un coût, mais elles rapportent aussi beaucoup.»
«Augmenter de 10% le nombre de jeunes de moins de 25 ans en emploi, lit-on ainsi dans le livre vert, c’est rendre 300.000 jeunes de plus assujettis à notre système de protection sociale, ce qui augmente les recettes d’environ 1 milliard d’euros par an».

Revue des principales propositions, annoncées ce matin:

- Créer un service public de l’orientation
«Connecté à l’école mais pas dépendant de l’Education nationale», ce service aurait notamment vocation à décloisonner les filières et revaloriser les filières professionnelles et techniques.

- Interdire les stages hors cursus
Objectif: éviter que les stages ne soient utilisés par les employeurs pour remplacer un contrat de travail. La commission préconise donc de mieux encadrer la signature des conventions de stage par les universités, et ce dès la rentrée 2009.

- Encourager la transmission intergénérationnelle
Développer à grande échelle le tutorat au travail entre jeunes et seniors au sein des entreprises, avec une activité réduite à 50% du senior et  une rémunération de la fonction de tutorat à hauteur de 25% dans le  cas d’embauche d’un jeune.

- Prendre en charge les jeunes jusqu'à 18 ans

Actuellement, l’école est obligatoire de 6 à 16 ans. La commission propose une «prise en charge» jusqu’à 18 ans : les jeunes se verraient systématiquement proposer une formation ou un premier emploi par la collectivité publique, via notamment les missions locales dont le rôle serait renforcé.

-Doubler le nombre de contrats en alternance d’ici 2015
Pour parvenir à cet objectif, déjà annoncé par Nicolas Sarkozy, les membres de la commission proposent de réformer la taxe d’apprentissage, de développer les offres de logement et les aides à la mobilité pour les apprentis (type Erasmus). La commission prône l'ouverture des mêmes droits que les étudiants «classiques» : restau U, Erasmus, réduction pour les musées et les transports, mutuelle étudiante…

La commission n’ayant pas trouvé de consensus, deux options devraient être expérimentées: une «dotation autonomie» (le jeune aurait à sa disposition une certaine somme (4.000 euros maximum) pendant une période définie, utilisable pour financer une formation, ou pour l’aider dans sa recherche d’emploi). Autre formule qui devrait être testée : l’allocation versée sur la base d’un contrat. Le jeune toucherait une allocation mensuelle attribuée à condition de remplir certaines obligations (ex : obligation de suivre une formation).

Aujourd’hui, rappelons-le, seuls les jeunes âgés de 25 ans et plus sont éligibles au RSA. Résultat: un jeune de 26 ans travaillant à ¾ temps touche 200 euros par mois au titre du RSA, alors qu’un jeune dans la même situation mais âgé de 24 ans et demi n’a pas droit à de complément de revenus…

La commission propose donc d’ouvrir «un système équivalent au RSA complément de revenu» à partir d’une durée minimale de travail et de cotisations sociales. Mais cette mesure ne fait pas consensus, faut-il étendre ce dispositif aux étudiants ou seulement aux jeunes en emploi ?

Martin Hirsch veut que les pouvoirs publics prennent en charge pendant cinq ans le coût de l'assurance contre les non-paiements de loyers pour inciter les propriétaires à louer aux jeunes.
En refermant ce livre vert, deux interrogations persistent: Martin Hirsch aura-t-il les moyens financiers de mettre en œuvre ces mesures ? Le cas échéant, quel sera le calendrier législatif ? Pour toute réponse, le haut commissaire lâche avec le sourire: «Je ne sais pas du tout»

Qu'en pensez vous ?

A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 08 juil. 2009, 22:46:00

L'école obligatoire jusqu'à 18 ans, c'est le cas en Belgique depuis plus de 20 ans !

Sans aucun bénéfice que de soulager les statistiques du chômage, en gardant une bande de crétins vieillissant dans des garderies.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 09 juil. 2009, 09:48:00

Le tutorat ainsi que les contrats de professionnalisation peuvent être une réponse au chomage des jeunes qui dépend essentiellement des créations d'emplois au niveau national d'une part et de la qualité de la formation initiale d'autre part.

Je reste sceptique quant à l'alourdissement des dépenses publiques avec le conseil d'orientation service public, qui va à l'encontre des engagements présidentiels (mais ce ne sera pas la première fois qu'on trahis une promesse pour faire de la subventionnite) sans apporter une valeur ajoutée concrète.

En ce qui concerne les stages hors cursus, je crois que si l'idée est de favoriser l'apprentissage, elle peut être une solution adpatée mais s'il s'agit de réduire les possibilités d'insertion dans les entreprises, cela n'aboutira pas....

Répondre

Retourner vers « L'actualité politique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré