La poste

Venez discuter des problèmes du travail dans notre pays, mais aussi des problèmes sociaux ( retraites, chomage...)
Avatar du membre
Libre penseur
Messages : 2127
Enregistré le : 17 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : Vendée

Message non lu par Libre penseur » 03 déc. 2009, 16:20:00

 
Ceci dit, j'attends toujours que l'un de vous se décide à me dire en quoi une poste privatisée serait pire que ce que nous connaissons.
J'en ai marre de radoter. Je te retourne la question. En quoi une poste privatisée sera mieux que ce que nous connaissons
politicien a écrit :Bonjour,

On pourrait revenir au sujet peut être ? je vous en remercie d'avance.

voici quelques chiffres assez intéressant :
Selon des calculs du syndicat Sud-PTT publiés lundi, La Poste a supprimé 11.428 emplois en 2009, soit une coupe de 4,2% dans ses effectifs. Un chiffre que la direction du groupe n’a pas voulu confirmer, stipulant que l’année n’était pas encore tout-à-fait terminée. En 2008, La Poste employait 295.742 personnes, dont 52% de fonctionnaires. Sud-PTT, un des premiers syndicats à s’opposer à la réorganisation du statut de la Poste et à l’ouverture du capital de l’entreprise publique, a calculé cette baisse en se basant sur le nombre de jours d’absence syndicale que la direction lui accorde pour 2010 (79.985 journées), comparé au nombre de jours accordés en 2009 (83.474 journées).     Selon un accord sur le droit syndical signé en 2006 à La Poste, les organisations syndicales représentatives «bénéficient de jours d’absence syndicales dont le volume est calculé chaque année en fonction de l’évolution des effectifs permanents».   Toujours selon le syndicat, la Poste avait déjà supprimé 7.718 emplois en 2008. Une année où régnait un « malaise profond », a indiqué le syndicat, faisant référence à la hausse de 23,38% des démissions entre 2007 et 2008 (de 2.189 à 2.701) et de 38% des licenciements (de 1.063 à 1.474). De son côté, la direction a souligné que ces nombreux licenciements allaient de pair avec la hausse des recrutements de salariés de droit privé, et qui peuvent donc être licenciés.
 

La Poste indique que depuis 2002, elle «ne recrute plus de fonctionnaires, mais uniquement des salariés de droit privé» (et même depuis bien plus longtemps)

   Face à la gronde des salariés qui redoutent la réorganisation du statut de La Poste, le gouvernement a assuré que celle-ci resterait «à 100% publique» et que le projet de loi sur le statut visait à en faire une «grande entreprise logistique moderne» capable de faire face à l’ouverture du marché à la concurrence au 1er janvier 2011.    Qu'en pensez vous ?     A plus tard,  
Quand je  vous disais que ça faisait longtemps que la Poste était en cours de privatisation...
Modifié en dernier par Libre penseur le 24 nov. 2008, 15:00:00, modifié 1 fois.

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 31238
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 12 janv. 2010, 21:45:00

Bonjour,

La Poste deviendra une société anonyme le 1er mars prochain. L'Assemblée nationale a adopté définitivement mardi soir le projet de loi sur le changement de statut de l'établissement public, dénoncé par l'opposition comme une tentative de "privatisation".
Le texte avait été voté par le Sénat dans sa version définitive le 23 décembre dernier. Le gouvernement assure que l'entreprise restera "propriété de l'Etat et de capitaux publics".

L'article 1 du projet de loi stipule notamment que "cette transformation ne peut avoir pour conséquence de remettre en cause le caractère de service public national de La Poste".
Les députés PS ont défendu mardi une "motion référendaire", procédure permise par le règlement de l'Assemblée pour soumettre un projet de loi à référendum. Cette dernière a été rejetée par une large majorité de députés.
Les socialistes et le groupe GDR (Gauche démocrate et républicaine, rassemblant PCF, Parti de gauche, Verts et divers gauche) redoutent un désengagement progressif de l'Etat au capital de La Poste, sur le modèle de Gaz de France.

Lorsque GDF a été transformée en société anonyme en août 2004, Nicolas Sarkozy, alors ministre de l'Economie, avait assuré qu'elle ne serait pas privatisée. La part de l'Etat dans le capital de l'entreprise est passée sous les 50% lors de sa fusion avec Suez en 2006.
Le texte rend La Poste "imprivatisable", a martelé le ministre de l'Industrie Christian Estrosi tout au long des débats, utilisant volontairement ce néologisme. Selon lui, l'entreprise était "en danger", confrontée à l'ouverture à la concurrence et à la baisse du courrier à cause d'internet. Le changement de statut doit notamment permettre à l'Etat et à la Caisse des dépôts et consignations de souscrire à une augmentation de capital de 2,7 milliards d'euros.

Les syndicats de La Poste ont appelé à plusieurs journées de grève l'automne dernier pour protester contre le projet. En outre, 2,2 millions de personnes ont participé à une "votation citoyenne" entre le 27 septembre et le 3 octobre, selon le comité national regroupant 62 syndicats, associations et partis de gauche, qui l'a organisée. Les votants se sont prononcés à 90% contre la "privatisation" de La Poste.

A plus tard,
Modifié en dernier par politicien le 24 nov. 2008, 15:00:00, modifié 1 fois.
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
wesker
Messages : 27543
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 13 janv. 2010, 23:35:00

Cet etablissement rendant des missions indispensables aux populations rurales, souvent les plus démunies devait se moderniser....Plutôt que d'avoir le courage d'affronter l'opinion sur les réalités économiques, on préfère s'en remettre à l'application d'une directive postale européennek, au mépris du modèle français.

C'est à ces derniers de se prononcer sur le devenir de cette entreprise dont trop d'agents considérèrent service public et non service du public.
Modifié en dernier par wesker le 24 nov. 2008, 15:00:00, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Gis
Messages : 4921
Enregistré le : 13 oct. 2008, 00:00:00
Localisation : Loire-Atlantique

Message non lu par Gis » 01 mars 2010, 23:43:00

politicien a écrit : Bonjour,

La Poste deviendra une société anonyme le 1er mars prochain. (...)

C'est fait... on est le 1er mars.. société anonyme à capitaux publics selon l'article que je viens de lire <ici>
"Des garanties sont inscrites dans la loi : le capital doit rester public. La Poste garde ses missions de service public et ses 17 000 points de vente. Les fonctionnaires conservent leur statut."




Modifié en dernier par Gis le 24 nov. 2008, 15:00:00, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 49810
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 01 mars 2010, 23:58:00

En route vers la privatisation (dans 5 ans). Pourquoi fallait-il changer la poste de statut pour que l'état puisse y réinjecter 2 milliards ? Et à quoi va servir tout cet argent ?
Modifié en dernier par Nombrilist le 24 nov. 2008, 15:00:00, modifié 1 fois.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
Norbert
Messages : 1520
Enregistré le : 05 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Val de Marne
Contact :

Message non lu par Norbert » 02 mars 2010, 08:51:00

La question du sondage ne veut rien dire, la Poste sera toujours un service public.
Modifié en dernier par Norbert le 24 nov. 2008, 15:00:00, modifié 1 fois.
Image

Avatar du membre
wesker
Messages : 27543
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 02 mars 2010, 13:42:00

C'est certain, et heureusement d'ailleurs ne serait ce que pour preserver l'équilibre des territoires...Mais Sarkozy ayant tellement menti sur des sujets similaires que les français expriment aujourd'hui de la defiance à l'égard de ses declarations.
Modifié en dernier par wesker le 24 nov. 2008, 15:00:00, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 49810
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 02 mars 2010, 13:43:00

Quelqu'un a-t-il une réponse à cette question: Pourquoi fallait-il changer la poste de statut pour que l'état puisse y réinjecter 2 milliards ? Et à quoi va servir tout cet argent ?
Modifié en dernier par Nombrilist le 24 nov. 2008, 15:00:00, modifié 1 fois.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
wesker
Messages : 27543
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 02 mars 2010, 13:51:00

A financer la modernisation des équipements et à préparer l'avenir de cet établissement qui devra, néanmoins, s'acquitter des missions de services publics pour laquelle elle est financées.

C'est du moins dans cet esprit que l'apport de liquidité est prévue, logiquement par la loi de finance mais bon, on peut toujours avoir des surprises
Modifié en dernier par wesker le 24 nov. 2008, 15:00:00, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Norbert
Messages : 1520
Enregistré le : 05 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Val de Marne
Contact :

Message non lu par Norbert » 02 mars 2010, 13:52:00

La Poste devient une entreprise dont l'État sera le principal actionnaire, c'est économiquement plus sain.
Modifié en dernier par Norbert le 24 nov. 2008, 15:00:00, modifié 1 fois.
Image

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 49810
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 02 mars 2010, 13:54:00

Ma question, c'est surtout: pourquoi fallait-il changer de statut pour cela ? L'état ne pouvait pas apporter des sous dans sa propre entreprise sans changer de statut ? Vraiment ?
Modifié en dernier par Nombrilist le 24 nov. 2008, 15:00:00, modifié 1 fois.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
Norbert
Messages : 1520
Enregistré le : 05 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Val de Marne
Contact :

Message non lu par Norbert » 02 mars 2010, 14:05:00

Le changement de statut fait de la Poste une entreprise à part entière, même si son capital reste public à 100%.
Cette mutation s'inscrit dans la lutte contre le gaspillage et la mauvaise gestion.

La RATP (que je connais bien) se bat quotidiennement pour résoudre les problèmes liés au statut EPIC de manière à rester un établissement public et ça fonctionne. C'est ce qu'aurait dû faire la Poste. Qu'ont fait les syndicats?
Modifié en dernier par Norbert le 24 nov. 2008, 15:00:00, modifié 1 fois.
Image

Avatar du membre
mareaction
Messages : 453
Enregistré le : 12 avr. 2009, 00:00:00
Localisation : partout

Message non lu par mareaction » 02 mars 2010, 14:19:00

LES SYNDICATS DE LA POSTE, ONT FAIT DES GREVES ET ENCORE DES GREVES, résultat nous le voyons!
Modifié en dernier par mareaction le 24 nov. 2008, 15:00:00, modifié 1 fois.

Avatar du membre
racaille
Messages : 8586
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Köln, NRW, Teutonnie
Contact :

Message non lu par racaille » 02 mars 2010, 16:51:00

Nombrilist a écrit :Ma question, c'est surtout: pourquoi fallait-il changer de statut pour cela ? L'état ne pouvait pas apporter des sous dans sa propre entreprise sans changer de statut ? Vraiment ?
Je n'ai pas la réponse à ta question mais a priori j'aurais tendance à parler d'enfumage.
Modifié en dernier par racaille le 24 nov. 2008, 15:00:00, modifié 1 fois.
"Comme son fils Titus lui reprochait d'avoir imposé l'urine, Vespasien lui mit sous le nez l'argent qu'avait rapporté l'impôt lors des premières rentrées et lui demanda s'il était incommodé par l'odeur." - Suétone

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 49810
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 02 mars 2010, 16:58:00

C'est aussi mon a priori, mais si quelqu'un a une réponse argumentée, je suis preneur.
Modifié en dernier par Nombrilist le 24 nov. 2008, 15:00:00, modifié 1 fois.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Répondre

Retourner vers « Travail »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré