Le FN

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 12 août 2011, 13:34:00

A entendre les propositions du FN et de Marine Le Pen, tu conviendras tout de même que les interventions portent sur les réelles préocupations des français.

Quant à tes sous entendu de totalitarisme, les nationaux n'imposent guère de régime totalitaire, à l'heure actuelle ce sont plutôt les marchés qui tendent vers la contrainte des Etats que les défenseurs de la cause nationale.

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 58024
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 12 août 2011, 13:45:00

A chacun de se faire son idée. Je sais que toi, tu es un indécrottable. Je me demande sincèrement ce que tu as à gagner si le FN passe. J'essaie plutôt d'ouvrir les yeux au jeune Mouarfs.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 12 août 2011, 13:58:00

A titre individuel, je n'ai rien à gagner. Je pense tout simplement à mon pays, à son avenir et aux conséquences économiques, sociales et culturelles si les propositions mondialistes, internationalistes ou ultra libérale étaient appliquées. Où nous conduiraient ces régularisations massives que prônes ta formation politique alors que nous sommes déjà incapable de fournir des emplois à nos chômeurs, d'assurer la sécurité en raison des réductions d'effectifs et des insuffisances de notre système judiciaire.

Quant au choix de Mouarf, tu dis que tu veux lui ouvrir les yeux (pourquoi tu penses qu'il n'est pas suffisamment ouvert ?), je préfère pour ma part l'informer des orientations que défend le mouvement national et lui laisser faire et exprimer ses choix !

Avatar du membre
marco
Messages : 1541
Enregistré le : 10 févr. 2011, 00:00:00

Message non lu par marco » 12 août 2011, 14:23:00

je te comprends bien ,mais la dictature syndicale de la grève au moment des vacances (d'ouvriers entre autres!!) est absolument intolérable  et fleure bon aussi la dictature par la force d'une minorité sur la population.
il y a des corps de métier ou la grève est interdite en France et pour autant les problèmes arrivent a se régler sans tomber dans ce carnaval Français tout a fait ubuesque.
c'est a force d'abuser que les extrêmes sont déclenchés .
Pour autant je ne conteste pas le droit de grève mais simplement si on pouvait agir avec un peu plus de modération et d'intelligence ,tout le monde y gagnerait.
http://compte-a-rebours-francois-hollande.fr/
Le défaut du capitalisme c'est qu'il répartit inégalement la richesse; la qualité du socialisme c'est qu'il répartit la misère équitablement.

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 58024
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 12 août 2011, 14:30:00

"il y a des corps de métier ou la grève est interdite en France et pour autant les problèmes arrivent a se régler sans tomber dans ce carnaval Français tout a fait ubuesque."

Ah bon ? Tu as des exemples de problèmes résolus dans ces corporations ? Non parce que si tu parles des flics ou des pandores, tu te plantes. Si ils pouvaient faire grève, ils la feraient en permanence tellement ils en ont marre du manque de moyens.

"je te comprends bien ,mais la dictature syndicale de la grève au moment des vacances (d'ouvriers entre autres!!) est absolument intolérable  et fleure bon aussi la dictature par la force d'une minorité sur la population."

A ce que je sache, les syndicats n'ont encore tabassé personne, ni empêché personne de s'exprimer. Ils font ch... le monde par moment, mais ça c'est une autre histoire. Moi je parle de droit de grève et son corollaire: le droit d'expression.

Avatar du membre
marco
Messages : 1541
Enregistré le : 10 févr. 2011, 00:00:00

Message non lu par marco » 12 août 2011, 14:43:00

oui et moi je te parle de société ou si on continue a faire n'importe quoi ;n'importe comment ,il n' y aura plus rien a partager quand tout sera par terre.
tu vois j'ai toujours refusé de m'en prendre aux patients quand nous étions en conflit avec l’administration.
refuser d'aller soigner un gamin avec une bronchiolite pour des problèmes administratifs m'a toujours été odieux .et les syndicats me l'ont fait savoir à l'époque ,mais le gamin lui n'y était pour rien.
alors s'en prendre a qui de droit et occuper les caisses de secu ou les ministères  oui,..là les syndicats étaient moins chauds.....car  les possibilités de réaction étaient possibles.
un peu de lâcheté quand même à s'en prendre a la population.
http://compte-a-rebours-francois-hollande.fr/
Le défaut du capitalisme c'est qu'il répartit inégalement la richesse; la qualité du socialisme c'est qu'il répartit la misère équitablement.

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 58024
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 12 août 2011, 14:58:00

Quand les syndicalistes s'en prennent à une préfecture, tout le monde râle. Faudrait savoir.

Avatar du membre
marco
Messages : 1541
Enregistré le : 10 févr. 2011, 00:00:00

Message non lu par marco » 12 août 2011, 15:09:00

mais non! c'est la destruction du bien public que le contribuable a payé et qu'il va repayer qui est critiqué, pas la paralysie de l'administration. quoique pour parler de paralysie faudrait que ça bouge avant!!!!!!
quand avec des collègues nous avons lâché des souris a la CPAM du coin en disant vous nous faites ch..,nous aussi on peut le faire,la population s'est marré.!! mais ça nous a pris une heure et les gens n'ont pas été lésés car on a fait une heure de plus de boulot ce jour là ,c'est tout.
http://compte-a-rebours-francois-hollande.fr/
Le défaut du capitalisme c'est qu'il répartit inégalement la richesse; la qualité du socialisme c'est qu'il répartit la misère équitablement.

Avatar du membre
marco
Messages : 1541
Enregistré le : 10 févr. 2011, 00:00:00

Message non lu par marco » 12 août 2011, 16:15:00

voilà une petite étude sur le droit de grève en Europe et sur la considération et le respect de la population  face à la grève.


http://www.lepoint.fr/actualites-societ ... reve-decry…
http://compte-a-rebours-francois-hollande.fr/
Le défaut du capitalisme c'est qu'il répartit inégalement la richesse; la qualité du socialisme c'est qu'il répartit la misère équitablement.

Nico37
Messages : 18623
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Message non lu par Nico37 » 12 août 2011, 19:26:00

marco a écrit :voilà une petite étude sur le droit de grève en Europe et sur la considération et le respect de la population  face à la grève.


http://www.lepoint.fr/actualites-societ ... reve-decry…
Et si on cherchait un topic sur le droit de grève ousi on ouvrait ce topic icon_question

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 58024
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 12 août 2011, 19:43:00

"mais non! c'est la destruction du bien public que le contribuable a payé et qu'il va repayer qui est critiqué, pas la paralysie de l'administration."

C'est vrai.

Nico37
Messages : 18623
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Message non lu par Nico37 » 13 août 2011, 01:24:00

wesker a écrit :Ces observations, en 6 mois sont intéressantes, depuis des années que j'y suis je ne partage pas cette analyse.

Le FN accueille des français de confession juive, rappellons que la mère de Louis Aliot est de confession juive, par conséquent, c'est assez absurde comme analyse.

Concernant les délires sur un complot, force est de constater le caractère mondial de la crise, on l'annonce assez tout les jours, et je déplore que de tels individus viennent faire de l'entrisme au sein d'une formation politique pour y voir des menaces brunes au lieu de participer à un travail constructif d'élaboration d'un projet, d'un budget et de perspectives qui soient réellement alternatives à l'UMPS.
Un autre avis que tu ne vas sûrement pas partagé...
Les tourments de Farid Smahi « l’arabe du FN »

Par Loïc H. Rechi, photo Vincent Desailly - article paru dans Snatch #07, avril-mai 2011

Après une quinzaine d’années passées à servir le Front National, Farid Smahi, Français d’origine algérienne, était débarqué par Marine Le Pen suite à la grand-messe du parti d’extrême droite. Rencontre triste avec un ex-joueur de waterpolo qui s’est sans doute trompé d’équipe.

Nico37
Messages : 18623
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Message non lu par Nico37 » 13 août 2011, 13:29:00

Gis a écrit :Salut,

Dis Lambertini, ils correspondent à qui "les gens de la vraie France" ? de souche, encore ce critère qui revient ? mais y-t-il des degrés dans le fait d'être français ?
Français ne correspond pas à une couleur, ni à une religion.. et concernant cette carte d'identité, tu parles d'un aspect administratif et elle n'est pas obligatoire, utile certes mais pas obligatoire. La langue, oui mais elle peut s'apprendre et tous les français ne la maîtrisent pas de la même façon, est-ce pour autant qu'ils sont moins français que les autres ?

Pour la culture, elle est si vaste qu'elle s'acquiert petit à petit et elle évolue avec la vie et de l'apport des autres cultures.. elle est donc toujours en mouvement.

à plus   
Pour moi le virage le plus significatif de la divorcée MLP est la laïcité quand bien même personne ne soit dupe à moins qu'il s'agisse peut être tout simplement d'affirmer que seule MLP peut incarner la morale catholique dans le débat politique :
Marine Le Pen : "Les curés devraient rester dans leur sacristie"
Olivia Elkaim et Michel Cool - publié le 16/06/2011
La présidente du FN, qui ne réfute pas le principe de laïcité, stigmatise les prises de position des évêques sur les immigrés et les accuse de faire de la politique.

Vous êtes en rupture par rapport à l’ancien FN. Toutefois, en ne vous opposant pas au droit à l’avortement, vous avez choqué votre électorat traditionaliste. Avez-vous encore besoin des catholiques ?
(...)
ÉDITORIAL
Trompe-la-foi Jean-Pierre Denis - publié le 16/06/2011

La condamnation de l’Action française par Pie XI, en 1926, a marqué un tournant historique de l’Église. Ce pape ne manquait pas de courage, tant les idées de Charles Maurras avaient fini par imprégner une bonne partie du clergé et de l’opinion catholique, surtout après la séparation entre l’Église et l’État. Oui, mais voilà : pour Pie XI, le catholicisme de l’Action française était un trompe-l’œil, et même un trompe-la-foi. Le « natio nalisme intégral » n’a jamais été qu’un paganisme. Il assigne à l’Église catho lique – au mieux – un rôle de « soutien de l’ordre ». On ne saurait se situer plus loin de l’Évangile, cette insubordination de la conscience. Ajoutons ici le mot du cardinal Andrieu, archevêque de Bordeaux, en cette même année 1926 : « Catholiques par calcul et non par conviction, les dirigeants de l’Action française se servent de l’Église, ou du moins ils espèrent s’en servir, mais ils ne la servent pas. »
(...)

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 13 août 2011, 14:02:00

Farid Smahi fut évincé de ses responsabilités politiques au motif (selon des responsables du mouvement) qu'il ne fut pas élu au comité central.

Pour connaître l'individu, j'ai regretté son départ mais il pouvait demeurer adhérant et militer pour ses idées même dépourvue de responsabilité. J'en conviens, des explications ou des éclairages pédagogiques auraient pû être apportées et je crois que cette décision hâtive n'est aujourd'hui bénéficiable à qui que ce soit !

Nico37
Messages : 18623
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Message non lu par Nico37 » 14 août 2011, 12:44:00

Nombrilist a écrit :A chacun de se faire son idée. Je sais que toi, tu es un indécrottable. Je me demande sincèrement ce que tu as à gagner si le FN passe. J'essaie plutôt d'ouvrir les yeux au jeune Mouarfs.
Justement un peu d'histoire
Les numéros deux du Front national (3/4) : Bruno Mégret, le technocrate LE MONDE MAGAZINE | 27.07.11 | 10h47

Ce 11 décembre 1998, lors d'une réunion publique du Front national à Metz, Jean-Marie Le Pen, cravate et veste noire, lâche, cinglant : "Ce qui me différencie de César, qu'approchait Brutus le couteau à la main et qui releva sa toge pour se couvrir la tête, c'est que, moi, je sors mon épée et je tue Brutus avant qu'il ne me tue !" Une quarantaine de mégrétistes se lèvent alors et quittent la salle. Le président du FN se passe la langue sur les lèvres et engloutit un verre d'eau. Il vient de franchir le Rubicon en poussant son second à la scission. Le Pen avait averti quelques semaines plus tôt : "Il n'y a qu'un seul numéro au FN, c'est le numéro un."
(...)

Répondre

Retourner vers « Mieux connaitre vos partis »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré