Le FN

Avatar du membre
racaille
Messages : 8609
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Sous Castaner
Contact :

Message non lu par racaille » 26 févr. 2010, 14:14:00

wesker a écrit :En réalité, il suffit de cesser de se voiler la face pour comprendre que plus il y a de main d'oeuvre, moins le progrès social est possible.

Plus il y a de personnes aux moeurs et aux valeurs si différentes, moins la paix sociale et civile sont facile à preserver....C'est ce qui se passe dans le pays et c'est ce que les politiciens refusent de voir.
Par "moeurs et valeurs si différentes" tu fais référence à quoi exactement ?
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
keserasera
Messages : 1582
Enregistré le : 11 avr. 2009, 00:00:00
Localisation : Carpentras
Contact :

Message non lu par keserasera » 27 févr. 2010, 09:20:00

racaille a écrit :Moi c'est marrant je constate qu'une grande partie de mes compatriotes pensent comme moi. Ma compagne, quant à elle, a fait le constat qu'une grande partie de ses compatriotes pensent comme elle. Pareil pour toute ma cage d'escalier, bizarrement tous les français que les gens croisent pensent comme eux ou presque. Bref c'est une allégation vide de sens car invérifiable. Je ne t'apprends rien, on ne peut pas fonder de vérité d'ordre général à partir d'une expérience singulière.
Tes "compatriotes" ou tes camarades de la LCR ?
"je me suis souvent demandé et me le demande souvent encore, ce qui peut bien différencier une mauvaise bronchite d'une bonne" Pierre Dac

Avatar du membre
racaille
Messages : 8609
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Sous Castaner
Contact :

Message non lu par racaille » 27 févr. 2010, 15:42:00

Entre nous la LCR je m'en soucie comme d'une guigne. Mon commentaire avait principalement pour but de relativiser ta connaissance universelle - autoproclamée - des désirs des français profonds. Parler au nom des autres lorsqu'on n'est pas mandaté pour cela, je trouve ça carrément présomptueux ;)
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 28 févr. 2010, 01:27:00

C'est pourtant ce que ne cesse de faire des groupuscules ou des associations qui se disent representatives d'une parti de la population alors qu'elles ne representent, trop souvent qu'une partie d'une catégorie de la population et bénéficient de larges subventions.

Avatar du membre
racaille
Messages : 8609
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Sous Castaner
Contact :

Message non lu par racaille » 28 févr. 2010, 16:51:00

C'est effectivement un travers très fréquent en politique. Je me souviens que le gros Séguin était lui aussi spécialiste de cet exercice, je l'avais remarqué à de nombreuses reprises. C'est une manière rhétorique d'élargir son propos, de lui donner de l'importance même s'il n'en a aucun, de pratiquer la généralité en ne se basant que sur son cas particulier.

Personnellement je préfère parler en mon nom et revendiquer ma subjectivité. Ce qui ne m'interdit pas de commenter les sondages ou de les prendre en compte car eux, au moins, s'appuient sur des statistiques (même s'ils valent ce qu'ils valent).
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 28 févr. 2010, 19:59:00

Ce sont les résultats des urnes que je commenterais car ils reflèteront, quoiqu'on en dise l'appréciation des français d'une part des politiques régionales et du comportement de la pretendue opposition et d'autres part, de la politique nationale car les français s'expriment toujours par rapport aux choix gouvernementaux dans une élection.

Avatar du membre
racaille
Messages : 8609
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Sous Castaner
Contact :

Message non lu par racaille » 28 févr. 2010, 23:33:00

La différence entre un sondage et une élection, c'est qu'il n'y a jamais 50% des sondés qui s'abstiennent de répondre aux questions qu'on leur pose. Alors que pour les régionales à venir... tel que c'est parti, l'abstention va encore gagner les élections ;)
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
Libre penseur
Messages : 2138
Enregistré le : 17 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : Vendée

Message non lu par Libre penseur » 01 mars 2010, 02:40:00

racaille a écrit :
Libre penseur a écrit : J'entend beaucoup plus de vérité au FN que dans beaucoup d'autre partis. Je crois qu'il y a de nombreux points de convergences entre une certaine gauche et le FN, cf. protectionnisme, politique internationale...  à quand le ralliement des forces d'opposition au système mondialiste...
Personnellement je ne fais pas partie de cette certaine gauche à laquelle tu fais allusion. J'ai du mal à trouver des points communs entre mes aspirations personnelles et celles du FN. Certes, désormais au FN le libéralisme n'est plus au goût du jour étant donné qu'il n'est pas populaire en France. Moi non plus je n'aime pas trop le libéralisme. Et alors ? Est-ce que ce point commun en creux crée automatiquement une convergence idéologique ? Bien sûr que non, on l'a bien vu avec l'électorat disparate du "NON" au référendum de 2005. Aucun front anti-technocratie néo-libérale et bruxelloise ne s'est constitué tout simplement parce que les conceptions du monde du FN et des gauchistes qui n'ont pas oublié leurs idéaux en cours de route sont diamétralement opposées.

La gauche française est très majoritairement internationaliste et tournée vers l'Europe - sans pour autant adhérer systématiquement à l'Europe technocratique moderne. Elle est aussi largement immigrationniste. Seuls quelques rejetons post-staliniens reconvertis en trublions politico-médiatiques nationalistes et une poignée de souverainistes de gauche subsistent, et, heureusement, ne pèsent pas lourd dans la balance.
Une partie de la gauche française, y compris au PS est favorable au protectionnisme, on ne peut donc pas dire que la gauche française soutient à 100% le libéralisme mondialisé.

De plus, la gauche de la gauche s'oppose toujours au délocalisation via la préservation des moyens de production en France, dans un autre registre la droite nationale aspire à l'apport de capitaux nationaux sur notre territoire, même si l'un défend le revenu du travail et l'autre celui du capital, il y a tout de même le souhait indéniable de préserver l'économie nationale.

Cela dit, bien évidemment, il existe bien plus de points de divergences entre la gauche et le fn qu'entre l'ump et le FN...  :)

Avatar du membre
keserasera
Messages : 1582
Enregistré le : 11 avr. 2009, 00:00:00
Localisation : Carpentras
Contact :

Message non lu par keserasera » 01 mars 2010, 08:07:00

Mais, chers amis, qui est-ce qui parle "des étudiants" lorsqu'une poignée de gauchistes décide de fermer les facs, qui parle "des fonctionnaires" lorsqu'un poignée de branleurs de la CGT décide de geler la Poste ou la SNCF ?
Ce n'est pas une généralisation, ça ?
Et puis, vous nous parlez de représentativité des partis ? Mais moi je vous parle de ce que vivent tous les jours des millions de Français qui ne se reconnaissent pas dans les partis du "système" !
Vous croyez franchement que les gens de Roubaix se reconnaissent dans le PS ou l'UMP ?
"je me suis souvent demandé et me le demande souvent encore, ce qui peut bien différencier une mauvaise bronchite d'une bonne" Pierre Dac

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 01 mars 2010, 13:46:00

Entièrement d'accords et, lassés les électeurs se refugient dans l'abstention...C'est une grossière erreur car ce sont les autres qui votent à leurs places et prennent des decisions qui, peut être, ne correspond pas à leurs attentes.

A titre d'exemple....Lors des élections européennes que l'UMP pretend avoir remporté, seuls 1 électeurs sur 10 inscrits a voté pour l'UMP. C'est moins pour les concurrents certes mais ces derniers n'ont pas fanfaronner partout.

Avatar du membre
racaille
Messages : 8609
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Sous Castaner
Contact :

Message non lu par racaille » 01 mars 2010, 17:46:00

Libre penseur a écrit :
racaille a écrit :
Libre penseur a écrit : J'entend beaucoup plus de vérité au FN que dans beaucoup d'autre partis. Je crois qu'il y a de nombreux points de convergences entre une certaine gauche et le FN, cf. protectionnisme, politique internationale...  à quand le ralliement des forces d'opposition au système mondialiste...
Personnellement je ne fais pas partie de cette certaine gauche à laquelle tu fais allusion. J'ai du mal à trouver des points communs entre mes aspirations personnelles et celles du FN. Certes, désormais au FN le libéralisme n'est plus au goût du jour étant donné qu'il n'est pas populaire en France. Moi non plus je n'aime pas trop le libéralisme. Et alors ? Est-ce que ce point commun en creux crée automatiquement une convergence idéologique ? Bien sûr que non, on l'a bien vu avec l'électorat disparate du "NON" au référendum de 2005. Aucun front anti-technocratie néo-libérale et bruxelloise ne s'est constitué tout simplement parce que les conceptions du monde du FN et des gauchistes qui n'ont pas oublié leurs idéaux en cours de route sont diamétralement opposées.

La gauche française est très majoritairement internationaliste et tournée vers l'Europe - sans pour autant adhérer systématiquement à l'Europe technocratique moderne. Elle est aussi largement immigrationniste. Seuls quelques rejetons post-staliniens reconvertis en trublions politico-médiatiques nationalistes et une poignée de souverainistes de gauche subsistent, et, heureusement, ne pèsent pas lourd dans la balance.
Une partie de la gauche française, y compris au PS est favorable au protectionnisme, on ne peut donc pas dire que la gauche française soutient à 100% le libéralisme mondialisé.

De plus, la gauche de la gauche s'oppose toujours au délocalisation via la préservation des moyens de production en France, dans un autre registre la droite nationale aspire à l'apport de capitaux nationaux sur notre territoire, même si l'un défend le revenu du travail et l'autre celui du capital, il y a tout de même le souhait indéniable de préserver l'économie nationale.

Cela dit, bien évidemment, il existe bien plus de points de divergences entre la gauche et le fn qu'entre l'ump et le FN...  :)
Hello LP !

Je faisais plutôt référence à l'internationalisme de tradition révolutionnaire et progressiste de la gauche, plus qu'au soutien de celle-ci au libéralisme économique sans frontières. Tu as raison, l'extrême gauche, elle aussi, désire conserver des emplois en France. Mais ça, en même temps, ce n'est pas un sujet propre aux clivages politiques gauche-droite. L'internationalisme des peuples, par contre, c'est typiquement de gauche. Les sujets attenants sont l'immigration, les résistances de classes au niveau mondial, ainsi que l'universalisation des savoirs.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
Libre penseur
Messages : 2138
Enregistré le : 17 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : Vendée

Message non lu par Libre penseur » 01 mars 2010, 18:57:00

Salut racaille,

D'accord, mais cela signifie aussi que la gauche qui prône l'internationalisme, le NPA par exemple, accepte que les salariés soient mobile mondialement, ce qui rejoint d'assez près la vision néo-libérale du libre échange.

Avatar du membre
racaille
Messages : 8609
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Sous Castaner
Contact :

Message non lu par racaille » 01 mars 2010, 20:04:00

On est d'accord.

J'ajoute qu'il existe un clivage important entre la démarche politique de l'extrême-gauche et celle du FN : ce dernier veut juste un changement politique qualitatif, alors que l'EG réclame un changement structurel dans la manière dont s'exerce le pouvoir politique. C'est une volonté politique radicale - au sens premier du terme, qui va chercher les problèmes à la racine - contrairement à la volonté politique du FN qui se conterait parfaitement des structures politiques préexistantes.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Message non lu par Georges » 01 mars 2010, 22:28:00

"le NPA par exemple, accepte que les salariés soient mobile mondialement,"

Je ne vois pas où tu es allé cherché ça.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 01 mars 2010, 23:22:00

Sauf que, pour maintenir l'emploi sur le territoire, c'est la nation qui a apporté les réponses et qui permets d'atteidnre cet objectifs....L'ouverture de nos frontières à la concurrence déloyale des pays à bas coûts de travail ne peut qu'entrainer nos entreprises vers ces pays...C'est ce qui explique d'ailleurs l'incohérence de l'extrême gauche qui defend l'internationalisme tout en en contestant ses conséquences.

Répondre

Retourner vers « Mieux connaitre vos partis »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré