Le FN

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le FN

Message non lu par wesker » 26 déc. 2011, 09:51:25

Entendre Mélenchon vouloir interdire le FN et considérer que ce mouvement est raciste et l'autre qui nous explique qu'il défends les riches, est à mourir de rire. Enfin, heureusement, les travailleurs, qui, nombreux se reconnaissent dans les propositions de Marine Le Pen, ne croient pas ces vieilles accusations de la part des héritiers et anciens alliés du stalinisme !

Nico37
Messages : 18623
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le FN

Message non lu par Nico37 » 26 déc. 2011, 19:11:48

wesker a écrit :Entendre Mélenchon vouloir interdire le FN et considérer que ce mouvement est raciste et l'autre qui nous explique qu'il défends les riches, est à mourir de rire. Enfin, heureusement, les travailleurs, qui, nombreux se reconnaissent dans les propositions de Marine Le Pen, ne croient pas ces vieilles accusations de la part des héritiers et anciens alliés du stalinisme !
nouveaux alliés tu veux dire :!:
Tu t'époumones à nous faire croire que le discours sur le FN concerne l' " ancien " FN, réplique ci-dessous...
Quand Marine Le Pen s'adresse aux travailleurs, elle ne leur propose rien Alexis Corbière

Alexis Corbière revient sur l'absence dans le discours de Marine Le Pen, de propositions concrètes pour la classe ouvrière.

Quand Marine Le Pen s'adresse aux travailleurs, elle ne leur propose rien

Dans la vie publique, le choix de certains mots, ou le non-choix, a son importance. Il éclaire toujours des faits et des actes à venir. La sémantique est aussi de la politique. Aussi, je crois utile de revenir sur le discours que Marine Le Pen a tenu à Metz dimanche dernier.

A croire les médias présents, cette dernière aurait fait à cette occasion un discours social, volontairement donné sur des terres à forte tradition ouvrière, où c'est par les luttes sociales que les droits collectifs ont progressé. Dans son discours, elle voulait montrer, paraît-il, l'importance qu'elle accorde aux catégories populaires et à la classe ouvrière.

Vraiment ? Une étude un peu fine des termes choisis pour son discours démontre l'inverse.

Dimanche dans ce discours prétendument social donc, de plus d'une heure, et d'une quinzaine de pages, Marine Le Pen a réussi le tour de force de n'utiliser que deux fois le mot "ouvrier", deux fois également le mot "travailleur", deux fois le mot "précarité", mais jamais celui de "titulaire" ni de "titularisation", une seule fois le mot "salaire", mais jamais le mot "augmentation".

Quid des grèves, quid du Smic ?

Si le verbe "augmenter" est utilisé, ce n'est pas au sujet du pouvoir d'achat, des retraites ou d'un quelconque droit social, alors qu'il y a là des demandes fortes dans la population, mais c'est une seule fois, pour le regretter, à propos de l'immigration. Au FN, les présidents changent, mais pas les boucs émissaires.

Pendant une heure, la présidente du FN a prononcé une seule fois les mots "retraite" et "service public", deux fois le mot "logement", mais jamais celui de "loyer", alors que toutes les études démontrent qu'il y a là les principales priorités des catégories populaires. Jamais elle n'utilise les mots "grèves", "licenciement", "SMIC", et "riche". Si le mot de "syndicat" est employé une fois, c'est pour le critiquer bien évidemment de façon violente. Elle reconnaît elle-même vouloir représenter "ceux qui ne manifestent pas".

Le FN rêve d'un pays sans syndicat qui proteste, avec des travailleurs bien sages, qui ne se mettent jamais en grève à l'appel de leurs organisations syndicales. On le sait, Marine Le Pen veut des syndicats exclusivement nationaux qui ne défendent que les travailleurs français en concertation étroite avec les patrons français. En d'autres temps, on appelait cela du corporatisme.

Dimanche, dans le vocabulaire de la candidate d'extrême-droite, il n'y a eu que quatre fois le mot "banque" mais il n'y avait pas de "patrons", pas de "profit", pas de "capitalisme" ni de "libéralisme". Ces oublis sont assez incroyables. Cela n'empêche pourtant pas la Présidente du FN d'affirmer : "je serai la présidente du retour à la réalité de ce que vivent les Français." C'est pourtant l'inverse. Ses discours sont l'archétype des grandes généralités et des grandes banalités, où le quotidien des gens modestes n'est jamais vraiment abordé de façon précise, où aucun engagement social précis n'est pris en faveur des plus modestes.

Par contre, au cours de ce long discours, les mots "France" et "Français" sont utilisés soixante et seize fois, et le mot "peuple" quinze fois ! La présidente de FN saoule son public et l'enivre de "cocoricos" ronflants vides et sans contenus qui tombent à plat. L'exaltation d'un nationalisme xénophobe sans dimension sociale n'est qu'un dangereux attrape-nigaud.

Le partage nécessaire en période de crise

L'enjeu majeur, en ce début du 21e siècle, dans un pays qui n'a jamais été aussi riche, où les inégalités n'ont jamais été aussi profondes, est celui du partage. Et sur ce point, Marine Le Pen est silencieuse depuis des mois et le mot de "partage" ou le verbe "partager" n'est jamais présent dans aucun de ses discours.

Peut-on aimer la France, la France républicaine belle et rebelle, et ne pas voir que sa première identité c'est cette passion de l'égalité et du partage qui a servi de moteur à tant de combats collectifs pendant des siècles ? Selon moi, non. On peut donc répéter soixante-seize fois un mot et ne pas le comprendre dans sa dimension profonde. Marine Le Pen nous en a fait une nouvelle démonstration.

Loin d'un "retour à la réalité", la campagne du FN et les discours de sa présidente sont ceux au contraire des grandes planantes soporifiques, toujours opposés au progrès social, où les coupables désignés ne sont pas toujours les vrais responsables. Il est temps que Marine Le Pen réponde clairement à une question : que propose-t-elle aux travailleurs ? La réponse est claire : rien. A la différence du Front de Gauche qui veut le SMIC à 1700 euros, elle refuse toute augmentation réelle du SMIC qu'elle considère comme une "mesurette" indigne de sa hauteur de vue.

Quelle avancée sociale ?

Quand le Front de gauche propose la mise en place d'un salaire maximum dans l'entreprise n'excédant pas un écart de un à vingt, elle dénonce immédiatement "une fausse bonne idée, version soviétique". Elle s'indigne encore face à toute idée d'un encadrement des loyers. D'autres exemples équivalents existent et ils illustrent tous combien le FN ne propose aucune avancée sociale matérielle pour les travailleurs de notre pays, mais à l'inverse se moque de toutes propositions concrètes sitôt qu'elles sont portées dans le débat public notamment par le Front de Gauche et Jean-Luc Mélenchon.

Pour contourner cette question majeure, la candidate à la présidentielle est fidèle aux vieilles techniques de son père, agite les mots de "voyous", qui revient quatre fois dans ce discours, accolés à celui "d'immigration" et même celui de "barbares".

Enfin, concernant la laïcité, terme parfois kipnappé par le FN, il faut souligner que le même jour où se tenait ce meeting à Metz, une manifestation d'intégristes catholiques se déroulait à Paris, pour interdire une représentation théâtrale qui leur déplaisait, sans que le FN n'y trouve rien à redire. On sait même que de certains responsables du FN soutiennent activement ces rassemblements d'exaltés qui veulent réhabiliter le délit de blasphème pourtant inconcevable dans une république laïque. Sur ce point aussi, dans les silences de la candidate d'extrême droite, on constate une fois de plus sa fausse conception de la laïcité à géométrie variable.

Pour lutter contre les idées du Front national, il importe d'écouter d'abord ce qu'elle dit réellement et de faire appel à la raison pour lui répondre. Trop souvent, des commentaires approximatifs sans reculs de certains médias renforcent la campagne de "communication" de Marine Le Pen. C'est regrettable. Il faut dire les choses clairement : le "tournant social" du FN n'existe pas et aucun travailleurs de notre pays n'a d'intérêt à voter pour cette formation. Bien au contraire.

Le seul candidat qui refuse la rigueur, qui veut engager le partage des richesses et la transition écologique, qui propose une relance économique et qui avance des mesures sociales concrètes qui changeraient la vie, vraiment, c'est Jean-Luc Mélenchon. Sa campagne est la plus efficace pour faire reculer le FN.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le FN

Message non lu par wesker » 26 déc. 2011, 21:05:05

Effectivement, cette analyse très critique et très démagogique explique qu'il n'y a pas de défense du progrès social dans les positions de Marine Le Pen. C'est vrai que cette dernière préfère défendre, avec réalisme, les travailleurs et entrepreneurs plutôt que de promettre un partage illusoire, démagogique des richesses qui ne seront pas crée s'il n'y a, dans le pays ni initiative, ni investissement et d'emplois qui permettent de partager et de financer nos caisses sociales solidaires. Ces dernières alimentés par les travailleurs de notre territoire n'ont pas la possibilité d'assurer la solidarité mondiale, c'est pourquoi d'ailleurs la rigueur est, entre autre concurrence déloyale et laxisme budgétaires, d'actualité.

Nico37
Messages : 18623
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le FN

Message non lu par Nico37 » 26 déc. 2011, 21:42:48

wesker a écrit :Effectivement, cette analyse très critique et très démagogique explique qu'il n'y a pas de défense du progrès social dans les positions de Marine Le Pen. C'est vrai que cette dernière préfère défendre, avec réalisme, les travailleurs et entrepreneurs plutôt que de promettre un partage illusoire, démagogique des richesses qui ne seront pas crée s'il n'y a, dans le pays ni initiative, ni investissement et d'emplois qui permettent de partager et de financer nos caisses sociales solidaires. Ces dernières alimentés par les travailleurs de notre territoire n'ont pas la possibilité d'assurer la solidarité mondiale, c'est pourquoi d'ailleurs la rigueur est, entre autre concurrence déloyale et laxisme budgétaires, d'actualité.
Le problème n'est pas le volume de richesses mais leur répartition. Cela fait 2 siècles que le patronat et la bourgeoisie ne partagent pas, c'est pas maintenant que ça va commencer...

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le FN

Message non lu par wesker » 27 déc. 2011, 11:26:02

En Corée du Nord, régime communiste autarcique, partage t-on les richesses ?

Si le progrès est une valeur à laquelle chacun peut être attaché, le dirigisme, l'autoritarisme et l'égalitarisme n'est pas, heureusement, la seule manière d'y parvenir, sachant d'ailleurs que cela n'a jamais réellement fonctionné !

Nico37
Messages : 18623
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le FN

Message non lu par Nico37 » 27 déc. 2011, 20:09:21

wesker a écrit :En Corée du Nord, régime communiste autarcique, partage t-on les richesses ?

Si le progrès est une valeur à laquelle chacun peut être attaché, le dirigisme, l'autoritarisme et l'égalitarisme n'est pas, heureusement, la seule manière d'y parvenir, sachant d'ailleurs que cela n'a jamais réellement fonctionné !
:lol: Même Wikipedia n'ose pas affirmer que la RPCN est un régime communiste...

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le FN

Message non lu par wesker » 28 déc. 2011, 10:39:39

Ah bon ? Alors c'est sans doute la faute à Le Pen encore !

Nico37
Messages : 18623
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le FN

Message non lu par Nico37 » 29 déc. 2011, 00:04:24

Quel rapport Wesker :?:
Marine le Pen : que sait-on de son livre à paraître le 25 janvier 2012 ? 28/12/2011 L.M.

Que contient le second livre de Marine le Pen, Pour que vive la France, à paraître le 25 janvier prochain aux éditions Jacques Grancher ? La suite de ses confidences autobiographiques exposées en 2006 dans son premier livre A contre flots, publié chez le même éditeur ? Son programme pour les élections présidentielles ?

(...)

Nico37
Messages : 18623
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le FN

Message non lu par Nico37 » 29 déc. 2011, 22:36:11


Avatar du membre
Aska
Messages : 184
Enregistré le : 26 déc. 2009, 00:00:00
Localisation : Guadeloupe
Contact :

Re: Le FN

Message non lu par Aska » 30 déc. 2011, 00:20:53

Charmant ce pdf. Bon ca reste de la com du FdG et du PCF, mais mis à part ca il est vrai qu'avec le FN c'est la france aux blancs.

J'imagine le truc.
Premier réferendum suite à son élection :
Les noirs doivent ils être payés pour leur travail ?
Deuxième réferendum :
Les arabes sont ils des noirs ?
Troisième referendum :
Doit on tirer a vue aux frontières ?

Bon c'est sans fin, l'imagination me déborde.
En vadrouille.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le FN

Message non lu par wesker » 30 déc. 2011, 14:06:36

Argumentaire intéressant mais qui vise et fait des liens assez extravagants entre des vieilles organisations, dont la plupart n'existent plus et le mouvement de Marine Le Pen. En revanche, je suis d'accords sur la conclusion, que le débat des idées permettent aux français de se faire leur opinion plutôt qu'un cordon sanitaire qui n'aurait aucun sens ni aucune légitimité démocratique comme on l'a vu par le passé.

Concernant la porosité entre l'UMP et le FN, elle est fantasmatique lorsqu'on connaît les liens et convergences idéologiques qui unissent la droite parlementaire à la gauche.

Nico37
Messages : 18623
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le FN

Message non lu par Nico37 » 30 déc. 2011, 19:43:24

wesker a écrit :Argumentaire intéressant mais qui vise et fait des liens assez extravagants entre des vieilles organisations, dont la plupart n'existent plus et le mouvement de Marine Le Pen. En revanche, je suis d'accords sur la conclusion, que le débat des idées permettent aux français de se faire leur opinion plutôt qu'un cordon sanitaire qui n'aurait aucun sens ni aucune légitimité démocratique comme on l'a vu par le passé.

Concernant la porosité entre l'UMP et le FN, elle est fantasmatique lorsqu'on connaît les liens et convergences idéologiques qui unissent la droite parlementaire à la gauche.
Comme d'habitude tu ne réponds sur rien...
L'historique est lapidaire mais correct, ce qui m'a plus étonné est la fin du 2°) : cela fait un bail que le FN n'accuse plus les immigrés d'être à l'origine de la diffusion du sida (ou alors il me faut des sources récentes). Tout aussi étonnant que le point 4 ne soit pas le 1er et le point 7 en 2è...
Pour l'argumentaire long qui est bien plus intéressant : http://www.pcf.fr/sites/default/files/a ... e_long.pdf

Pour la porosité UMP/FN ; il vaut mieux pointer la porosité Droite populaire et mouvements associés (CNI, MPF...) et FN... :
Cette droite radicale qui laboure les terres du FN | 28.12.11 | 12h43

La région Provence-Alpes-Côte d'Azur est-elle en train de devenir un laboratoire de la recomposition de la droite ? Ici, le Front national a connu certains de ses succès les plus fulgurants à la fin des années 1990, s'installant durablement dans le paysage local. L'extrême droite ne dirige plus les mairies de Toulon (Var) ou de Vitrolles (Bouches-du-Rhône), mais elle a su imposer ses thèmes et son agenda.

(...)

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le FN

Message non lu par wesker » 31 déc. 2011, 13:36:43

Nico37....Effectivement, certaines formafions qui se revendiquent ou se créent à partir de la droite parlementaire reprennent les thèmes et la sémantique du FN, cela n'en fait pas, pour autant des preuves de porosité. Jusqu'à présente, ces formations ont, lors des moments clés, rejoints les partis du système, parfois même contre les candidats nationaux alors qu'idéologiquement ils s'en sentaient plus proches, par conséquent, j'attend que ces formations fassent la preuve de leur attachement au progrès de leurs idées avant de les considérer comme authentiques, sincères et nationales

Nico37
Messages : 18623
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le FN

Message non lu par Nico37 » 01 janv. 2012, 19:37:03

wesker a écrit :Nico37....Effectivement, certaines formafions qui se revendiquent ou se créent à partir de la droite parlementaire reprennent les thèmes et la sémantique du FN, cela n'en fait pas, pour autant des preuves de porosité. Jusqu'à présente, ces formations ont, lors des moments clés, rejoints les partis du système, parfois même contre les candidats nationaux alors qu'idéologiquement ils s'en sentaient plus proches, par conséquent, j'attend que ces formations fassent la preuve de leur attachement au progrès de leurs idées avant de les considérer comme authentiques, sincères et nationales
Comme tu pourras voir ci-dessous le FN n'est pas fâché avec son ex ennemi principal tout comme le FN est allié aux identitaires dans les Alpes Maritimes...
Cour administrative d'appel : le FN et le MNR font front contre la mosquée

Quatre élus municipaux FN et MNR avaient attaqué hier devant la cour administrative d'appel de Marseille le bail emphytéotique d'une durée de 50 ans conclu au profit de l'association "La Mosquée de Marseille". Ils demandaient l'annulation de la délibération municipale du 16 juillet 2007, qui a approuvé cette mise à disposition par la mairie. Le rapporteur public Anne-Laure Chenal-Peter a conclu hier au rejet des deux requêtes qui étaient présentées.

Les élus invoquaient, à l'appui de leur demande d'annulation, une série d'arguments, dont un défaut d'information des élus, un détournement de pouvoir et surtout une entorse au principe de neutralité de l'État qui, aux termes de la loi de 1905 sur la séparation des Églises et de l'État, ne doit pas subventionner les cultes. Le magistrat a toutefois estimé que le Conseil d'État avait tranché cette question et que le principe d'une redevance modique - en l'occurrence 24 000€ de loyer annuel - n'était pas illégal.

"Rien n'est remis en cause. On avance", a estimé Me Grégoire Rosenfeld, l'avocat de la mairie. Le permis a été annulé, mais l'association "La Mosquée de Marseille" a fait appel. Cet appel n'est pas suspensif. L'arrêt de la cour, présidée par Gérard Ferulla, a été mis en délibéré.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le FN

Message non lu par wesker » 02 janv. 2012, 21:09:28

D'une part, je te rappelle que lors des présidentielles précédentes, le MNR apporta son soutien à la candidature de Jean Marie Le Pen mais qu'en dépit de convergences idéologiques évidentes, il s'est depuis rapproché de la nébuleuse PDF dans le souci de s'opposer en opposant à la stratégie et aux orientations impulsées par Marine Le Pen. C'est leurs choix mais dans les positions il n'est pas étonnant de retrouver des élus, des différentes formations nationales, se retrouver pour s'ériger en opposant aux orientations contraires aux valeurs nationales, identitaires qui sont défendues par ces mouvements politiques.

Répondre

Retourner vers « Mieux connaitre vos partis »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré