Le FN

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le FN

Message non lu par wesker » 15 avr. 2012, 10:51:52

La LICRA, chien de garde de la pensée de la pensée unique sort de son rôle associatif our exercer un rôle politique oubliant de ce fait qu'elle est subventionné, par l'agent des français...En temps de crise, c'est pas très sérieux.

Nico37
Messages : 18634
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le FN

Message non lu par Nico37 » 15 avr. 2012, 14:17:01

Contre le péril brun : résistance ! Réunion publique à Dieppe, le 18 avril

Des quartiers populaires totalement abandonnés, un harcèlement envers les fonctionnaires rétifs à l'ordre local, des pans de la population stigmatisés, le tissu associatif mis au pas, voire démantelé, une identité proclamée blanche et chrétienne : ce n'est pas seulement le rêve de militants partisans de l'extrême droite, c'est aussi la réalité quotidienne de plusieurs municipalités encore
aujourd'hui en France.

Les années 90 et 2000 ont vu l'accession au pouvoir de candidats d'extrême droite (quelque soit leur écurie : FN, MNR, Ligue du Sud,...) dans plusieurs communes du Sud-Est. Les noms de Vitrolles, Marignane, Orange, Bollène, Toulon résonnent encore tristement à nos oreilles comme ceux de territoires gagnés à l'extrême droite. Pourtant, on ne pourrait jeter l'opprobe sur les populations de ces villes qui ont choisi comme représentants locaux des cadres du FN, sans chercher à expliquer cette situation. Plutôt que de détourner le regard, il nous faut nous pencher sur la gestion qui a été faite de ces villes.

En effet, ces quelques municipalités ont servi de laboratoire expérimental aux politiques réactionnaires et xénophobes et à l'idéologie d'extrême droite. Elles
sont le témoin de ce que pourrait être une "vague bleu Marine" à plus grande échelle.

Ces mandats municipaux (parfois renouvelés, comme à Orange) ont aussi présenté d'autres avantages : servir de vitrine au FN, obtenir des moyens financiers et humains au service de l'organisation (tout comme les mandats européens ou d'autres mandats locaux) et gagner en respectabilité.

Si l'incapacité et la corruption généralisées ont eu raison de plusieurs de ces expériences effrayantes, certains édiles d'extrême droite se sont maintenus dans leur municipalité comme les époux Bompard (maires de Orange et Bollène dans le Vaucluse, sous l'étiquette Ligue du Sud).

Après plusieurs années de gestion par l'extrême droite, ces deux villes sont durablement marquées.
La préférence nationale y est plus qu'un slogan, les conflits entre communautés y sont bien réels et la stigmatisation de tout individu qui ne colle pas avec le décor "bleu-blanc-rouge" est passée de la parole aux actes.

L'association Ras l'front Rouen vous convie Mercredi 18 avril (19 h) à la Maison Jacques Prévert à la projection publique du documentaire de Bernard Richard et Jean-Baptiste Malet "Mains brunes sur la ville". Elle sera suivie d'une discussion.

Ce film dresse un portrait de ces municipalités "brunes" en questionnant les origines de cet état de fait. Pour nous, antifascistes, il nous invite à redoubler d'effort pour contrer tous les discours et agissements xénophobes. Il nous rappelle que l'extrême droite arrive généralement au pouvoir dans le sillage d'une dégradation grave de nos conditions d'existence et qu'elle ajoute aux ravages du capitalisme, les méfaits de la haine de l'autre, de l'intolérance et la répression de la contestation sociale.

Maison Jacques Prévert Rue Montigny – Janval 76200 DIEPPE
Contacts : infos@rlfrouen.lautre.net - www.raslfrontrouen.com

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le FN

Message non lu par wesker » 15 avr. 2012, 20:13:41

D'une part, la plupart des personnalités dont parle cet article n'appartiennent plus au mouvement, par conséquent, c'est bien qu'il y avait des divergences fortes sur la conception de la gestion municipale, d'autres part, il semble qu'elles aient été jugées positivement par les électeurs, c'est cela la base de la légitimité, enfin, amalgamer le mouvement de Marine Le Pen à une menace brune est un procédé qui laisse songeur et dont chacun peut évaluer la "crédibilité" !

Nico37
Messages : 18634
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le FN

Message non lu par Nico37 » 17 avr. 2012, 19:58:20

Porno-eugénisme, misogynie et apologie du 3ème Reich : le site de Nicolas Reynès, candidat FN de la 2ème circonscription du Nord le 16 avril

Il existe depuis déjà deux ans un site aux odeurs de 3e Reich, qui prône la supériorité de la race blanche : les Élégances. Un site comme il en existe des dizaines sur la toile. Pourtant, celui-ci a de particulier qu’il est administré par Nicolas Reynès, militant FN et candidat aux législatives.

Nicolas Reynès est le responsable de « Les Jeunes Avec Marine » dans le Nord Pas-de-Calais et le candidat Front National aux législatives dans la deuxième circonscription du Nord. C’est également le webmaster de ce site internet érotique et pornographique, les Élégances, dont il fait régulièrement la publicité sur sa page Facebook et son compte Twitter.

Le site du militant d’extrême-droite est un agrégat de photos de jeunes femmes trouvées sur la toile. Les modèles ont toutes un point commun : elles sont blanches, souvent rousses et blondes, et représentent dans l’esprit torturé de l’étudiant de Lille 3 la pureté raciale qui serait en train de disparaître par la faute du métissage.

Dans ce site, les femmes ne sont considérées que comme des objets sexuels (voir la rubrique « Porno chic » qui n’a de chic que le nom), ou comme les matrices de la race ; jamais comme des individues libres pouvant disposer de leurs corps et faire leurs choix.

Objets sexuels, à travers des photos dégradantes et misogynes, ou les femmes se retrouvent dans des postures de soumission (tenues en laisse, aspergées de sperme, etc). Ces photos phallocentrées reproduisent les rapports de domination entre hommes et femmes, l’hétéronormativité, et la supériorité masculine dans les rapports sexuels. Dans l’article « Mystifions nos femmes », Nicolas Reynès souhaite que « chacun trouve sa place et son vagin sans nuire à l’avenir commun ». Tout est dit.

Matrice de la race, puisque ce site prône l’eugénisme (le terme est employé sans complexe). Reynès met en scène des femmes blanches « certifiées vieille France » vendant leurs ovaires ou mères porteuses. Il écrit sur une photo de jeune femme blanche « Je suis une héritière. Je suis un héritage ». Aux femmes blanches, donc, de transmettre la race blanche, protégées par des hommes blancs, en formant des « couples alpha ».

Ce site est directement dirigé vers les hommes, pour les hommes. Non seulement il leur offre des images de femmes sexuellement avilissantes, mais en plus il défend une idée on ne peut plus conservatrice de la masculinité, faisant des hommes des géniteurs, des chefs de famille, les propriétaires des femmes. Des dominants.
Dans un article intitulé « Avoir des responsabilités », on peut par exemple lire :
Il fit de la femme du premier homme qu’il tua, sa maîtresse. Les veuves qu’il fit et prit à ses ennemis, il les donna à ses fils, à ses amis, à son personnel ou les vendit pour entretenir son château. Il fit des moins jolies, des domestiques, des plus jolies, des mères. Même en vacances, il emporte toujours quelques souvenirs du travail.
Voilà qui donne une belle idée de ce que le Front National pense de la famille.

Entre les séries de photographies érotiques et les clichés pornographiques, Reynès intercale donc des textes eugénistes, mais aussi des images « humoristiques » racistes, islamophobes, à la gloire du 3ème Reich ou du terroriste norvégien Anders Breivik. Petit florilège :

Attention, les deux captures d’écran suivantes sont dégradantes pour l’image des femmes et choquent :
Les images du site sont reprises sur internet et intentionnellement détournées de leurs buts premiers. Tout esprit clair et sain aura compris ce détournement, ceux chez qui existe un doute, vous êtes décidemment trop c... et priez de ne plus mettre les pieds ici. Pour lecas où existeraient des copyrights et que vous en avez connaissance, merci là encore d'utiliser la page contact pour me le signaler afin qu'elles soient retirées. Les noms et prénoms mises en avant sont bien sûr de fiction, comme tout ce à quoi ce site fait référence... une l'élégance romancée, dont la trame s'efface.

manolo
Messages : 2729
Enregistré le : 20 mars 2012, 23:26:04

Re: Le FN

Message non lu par manolo » 18 avr. 2012, 01:06:56

Merci pour l'article, Nico37 ;)
Au passage, merci pour ton travail, tu alimentes assez régulièrement le sujet d'articles très révélateurs.

En même temps, je partage vraiment ce que j'ai entendu de Bernard Tapie, à savoir que "maintenant, les gens savent ce qu'ils font quand ils votent FN, il n'y a plus d'excuse".
Le mot "maintenant" fait évidemment référence à l'Histoire, ceux qui votent FN ont été "prévenus", le passé a déjà parfaitement montré ce que ce genre d'idéologie amène.

Mais tu as raison quand même Nico de diffuser tout ça, le martèlement, il n'y a que ça de vrai:)
La preuve, malgré toutes ces preuves d'une flagrance inouie, il y a encore 1/5ème de la population qui est capable de voter pour ce parti.
Du moment qu'elles font encore le ménage toussa, où est le problème ?
Pas taper :) !

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le FN

Message non lu par wesker » 18 avr. 2012, 13:17:43

Nico37, au risque de te surprendre, il y a des "cas", partout, dans toutes les formations mais cela ne signifie aucunement que l'on approuve les délires individuels de personnes qui se servent d'une formation politique comme caisse de résonance à des obsessions.

manolo
Messages : 2729
Enregistré le : 20 mars 2012, 23:26:04

Re: Le FN

Message non lu par manolo » 18 avr. 2012, 14:04:48

Oui enfin bon, il y a des indices.
Le père, ancien président.
La fille, nouvelle présidente.
Qui est le vice-président ? Ah, tiens, étrange, c'est le copain de la fille!
A parier que si MLP devenait présidente, elle prendrait Louis Aliot comme premier ministre.

Rien que dans le parti lui-même, il n'y a rien de démocratique.

Et ça ne te dérange pas?
Du moment qu'elles font encore le ménage toussa, où est le problème ?
Pas taper :) !

Nico37
Messages : 18634
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le FN

Message non lu par Nico37 » 19 avr. 2012, 00:22:30

manolo a écrit :Merci pour l'article, Nico37 ;)
Au passage, merci pour ton travail, tu alimentes assez régulièrement le sujet d'articles très révélateurs.

En même temps, je partage vraiment ce que j'ai entendu de Bernard Tapie, à savoir que "maintenant, les gens savent ce qu'ils font quand ils votent FN, il n'y a plus d'excuse".
Le mot "maintenant" fait évidemment référence à l'Histoire, ceux qui votent FN ont été "prévenus", le passé a déjà parfaitement montré ce que ce genre d'idéologie amène.

Mais tu as raison quand même Nico de diffuser tout ça, le martèlement, il n'y a que ça de vrai:)
La preuve, malgré toutes ces preuves d'une flagrance inouie, il y a encore 1/5ème de la population qui est capable de voter pour ce parti.
1/6ème des votants (7 millions) ce qui est loin de faire 1/5è de la population (13.25 millions).
Sinon le FN a fait fermer le site, ce n'est que le 3è depuis le début de la campagne...
L'avertissement de Sarkozy aux électeurs du FN Charles Jaigu 18/04

Nicolas Sarkozy tenait mercredi un meeting à Arras.
Le président-candidat a répété plusieurs fois que le vote Le Pen servirait Hollande.

Dans les derniers mètres avant la ligne d'arrivée, le candidat Sarkozy a choisi de parler aux électeurs tentés par le vote Front national. Mercredi matin, sur BFMTV, Nicolas Sarkozy a expliqué qu'un vote pour Marine Le Pen revenait à «envoyer un coup de pied dans la fourmilière et, a-t-il ajouté, à l'arrivée, on a les socialistes, plus d'impôts, plus de taxes». Dans l'après-midi à Arras, au cœur des terres de la France du non, le président-candidat a multiplié les appels du pied aux électeurs du Front national.

(...)

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le FN

Message non lu par wesker » 19 avr. 2012, 13:00:21

Manolo, un parti qui désigne sa présidence par un vote, dont les adhérents élisent les membres du comité directeur, c'est à dire du Parlement du parti afin de débattre de diverses stratégies, de différents thèmes de campagnes pour ensuite se déterminer en vue des élections, cela me semble totalement démocratique. Et concernant le Premier ministre, d'abord cela ne serait pas le compagnon de Marine Le Pen qui n'a pas vocation à occuper des postes, et ensuite, ce n'est pas l'enjeu de cette élection qui a vocation à traiter des vrais enjeux de notre pays.

Nico37
Messages : 18634
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le FN

Message non lu par Nico37 » 19 avr. 2012, 20:51:44

Vin et présidentielle- Marine Le Pen : " j'aime surtout les blancs ! " 13 avril

Marine Le Pen clame sa préférence pour le vin blanc. La candidate du Front National à l'élection présidentielle évoque aussi la loi Evin, dont le bilan n'est pas très positif à ses yeux.

(...)

manolo
Messages : 2729
Enregistré le : 20 mars 2012, 23:26:04

Re: Le FN

Message non lu par manolo » 20 avr. 2012, 21:01:25

wesker a écrit :Manolo, un parti qui désigne sa présidence par un vote, dont les adhérents élisent les membres du comité directeur, c'est à dire du Parlement du parti afin de débattre de diverses stratégies, de différents thèmes de campagnes pour ensuite se déterminer en vue des élections, cela me semble totalement démocratique. Et concernant le Premier ministre, d'abord cela ne serait pas le compagnon de Marine Le Pen qui n'a pas vocation à occuper des postes, et ensuite, ce n'est pas l'enjeu de cette élection qui a vocation à traiter des vrais enjeux de notre pays.
Tout ça n'empêche pas de faire la constatation que j'ai faite :
une présidente qui est la fille de l'ancien président, et un vice-président qui est son compagnon.
Tout cela ressemble plus régime "dynastique" qu'à un régime démocratique.
Je te mets au défi de trouver un autre parti où on constate autant de liens de parenté au sein d'une même direction.
Du moment qu'elles font encore le ménage toussa, où est le problème ?
Pas taper :) !

Nico37
Messages : 18634
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le FN

Message non lu par Nico37 » 20 avr. 2012, 21:33:13

manolo a écrit :
wesker a écrit :Manolo, un parti qui désigne sa présidence par un vote, dont les adhérents élisent les membres du comité directeur, c'est à dire du Parlement du parti afin de débattre de diverses stratégies, de différents thèmes de campagnes pour ensuite se déterminer en vue des élections, cela me semble totalement démocratique. Et concernant le Premier ministre, d'abord cela ne serait pas le compagnon de Marine Le Pen qui n'a pas vocation à occuper des postes, et ensuite, ce n'est pas l'enjeu de cette élection qui a vocation à traiter des vrais enjeux de notre pays.
Tout ça n'empêche pas de faire la constatation que j'ai faite :
une présidente qui est la fille de l'ancien président, et un vice-président qui est son compagnon.
Tout cela ressemble plus régime "dynastique" qu'à un régime démocratique.
Je te mets au défi de trouver un autre parti où on constate autant de liens de parenté au sein d'une même direction.
toute la famille Le Pen a été à un moment ou un autre au comité central sauf la dernière petite fille car trop jeune...
Ras l’front : face au retour en force du FN, Hebdo Tout est à nous ! 144 (12/04/12), Propos recueillis par Alain Pojolat

René Monzat, fondateur de Ras l’front, nous a accordé un entretien, durant le Forum social antiraciste (FSA) le 7 avril dernier.

En 1990, l’appel de 250 personnalités avait permis de dégager un espace politique pour lancer le réseau Ras l’front. Alors que le FN progresse, il semble que la situation soit plus compliquée aujourd’hui.

Je pense que c’est difficile effectivement, pour des raisons qui tiennent au changement de contexte politique. Quand l’Appel des 250 a été lancé, le Front national était un phénomène massif encore relativement nouveau. Il avait une activité militante contre laquelle il était « facile » de se mobiliser. De plus, le contexte politique faisait que, d’une certaine façon, Ras l’front pouvait exprimer un certain nombre de choses qui étaient au cœur de sa démarche, qui étaient aussi des valeurs qui, sur le papier en tous cas, étaient partagées par l’ensemble du champ politique à gauche.
Rien de tout cela n’existe aujourd’hui, le FN existe depuis longtemps, il a diminué, puis il a remonté... Donc les gens se disent qu’il ne constitue pas un réel danger, qu’il va baisser de nouveau, et, surtout, il y a une division très profonde, le FN n’est pas vu simplement comme un parti raciste, mais comme un parti qui pose, de façon peut-être extrême, des problèmes qui sont réels, qui sont les problèmes de l’identité française, de le mauvaise intégration de populations musulmanes, etc. Ils pensent que c’est le fond. Peut-être que s’il y avait une initiative, par exemple après les présidentielles, il pourrait y avoir un écho. Aujourd’hui, on se voit au FSA, il y a du monde, ce n’est pas extrêmement large, il n’y a pas les organisations politiques et syndicales majoritaires de la gauche, néanmoins il y a une initiative unitaire, ici à Saint-Denis, une manifestation de rue, plein d’initiatives dans plein d’endroits : Lille, Grenoble, Lyon... Je pense que de ce point de vue, les choses reprennent.

Avec un FN qui pèse autour de 15 %, et qui va de toute façon compter dans la période qui vient, les contradictions internes à la droite, on peut envisager une alliance entre une partie de la droite institutionnelle et le FN, et l’aspiration d’une représentation proportionnelle au Parlement.
Existe-t-il d’après toi un risque de recomposition politique entre une partie de la droite et le FN ?


Oui, c’est la stratégie de Marine Le Pen. Elle parie sur la défaite de Sarkozy et un éclatement de l’UMP, et une recomposition entre le FN et une partie de l’UMP dont on a vu depuis des mois qu’il reprend des termes qui chaque semaine sont plus proches de ceux de l’extrême droite. Ce sera vraiment une autre situation politique, lourde de dangers. Il faut se préparer à des choses surprenantes et pas forcément agréables après les élections.
Le retour à une forme de proportionnelle fait partie des propositions du PS, ce qui est une chose juste par ailleurs. Cela ne nous fera certainement pas plaisir s’il y a des députés du FN à l’Assemblée, mais il ne faut pas revenir sur ce principe démocratique au prétexte que le FN pourrait en bénéficier.

Dans l’Appel des 250 était écrit que l’on commençait le combat contre les fascistes en les nommant comme tels. Il y avait une continuité générationnelle (Résistance, guerre d’Algérie, Mai 68) qui permettait de le faire. Nous ne sommes plus dans cette dynamique. Doit-on alors mener le combat contre le FN en le traitant comme un parti comme les autres ? Par exemple, pour la tenue du meeting central à Paris au Zénith le 17 avril, on assiste à une hésitation des forces politiques à gauche pour prendre une initiative à cette occasion.

Il y a d’une part le débat « académique » sur la définition de ce qu’est le FN. C’est un parti de la « droite révolutionnaire » mais différent du fascisme et du nazisme, mais c’est le même courant politique fondamental incarné de façon différente. C’est un débat qu’il faut avoir. Le problème est qu’un tel parti, avec son programme de préférence nationale, un parti autoritaire, qui s’inscrit dans une tradition antidémocratique, même si aujourd’hui il prétend le contraire, ne doit pas être traité de la même façon qu’un parti de la droite parlementaire traditionnelle. Il est légitime de manifester, de dire des choses, et de souligner que sur le fondspolitique, il n’a pas changé. Il suffit de gratter un peu. En réalité, le FN ne s’est pas transformé en parti classique, démocratique, ce n’est pas vrai. Il est dans l’approfondissement de ce qu’il a toujours été, avec plus de capacités et l’intelligence politique de dire fondamentalement les mêmes choses de façon plus « séduisantes ». Le problème est qu’il va sans doute connaître des succès directement électoraux avec une activité militante qui pour l’instant reste extrêmement faible. Donc oui, cela a un sens de manifester le 17 contre le FN, mais ce serait une illusion d’en rester là !

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le FN

Message non lu par wesker » 21 avr. 2012, 18:59:55

manolo a écrit :
wesker a écrit :Manolo, un parti qui désigne sa présidence par un vote, dont les adhérents élisent les membres du comité directeur, c'est à dire du Parlement du parti afin de débattre de diverses stratégies, de différents thèmes de campagnes pour ensuite se déterminer en vue des élections, cela me semble totalement démocratique. Et concernant le Premier ministre, d'abord cela ne serait pas le compagnon de Marine Le Pen qui n'a pas vocation à occuper des postes, et ensuite, ce n'est pas l'enjeu de cette élection qui a vocation à traiter des vrais enjeux de notre pays.
Tout ça n'empêche pas de faire la constatation que j'ai faite :
une présidente qui est la fille de l'ancien président, et un vice-président qui est son compagnon.
Tout cela ressemble plus régime "dynastique" qu'à un régime démocratique.
Je te mets au défi de trouver un autre parti où on constate autant de liens de parenté au sein d'une même direction.
Je ne sais pas Martine Aubry est la fille de Jacques Delors, par exemple, et je crois que les électeurs fondent leur jugement sur les idées, les convictions, les compétences car c'est la dessus que se déterminent l'avenir du pays.

manolo
Messages : 2729
Enregistré le : 20 mars 2012, 23:26:04

Re: Le FN

Message non lu par manolo » 21 avr. 2012, 22:32:20

wesker a écrit : Je ne sais pas Martine Aubry est la fille de Jacques Delors, par exemple, et je crois que les électeurs fondent leur jugement sur les idées, les convictions, les compétences car c'est la dessus que se déterminent l'avenir du pays.
Quelle coincidence alors ! Toutes les meilleures idées, convictions, et toutes les personnes les plus compétentes sont déjà dans une même famille, la famille Le Pen! Au moins, ça fait gagner du temps, pas la peine d'aller aux quatre coins du pays pour chercher les meilleurs éléments, tout est déjà sur place!

Aubry et Delors n'ont pas été aux responsabilités au même moment, il y a une génération d'écart.
Du moment qu'elles font encore le ménage toussa, où est le problème ?
Pas taper :) !

Nico37
Messages : 18634
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le FN

Message non lu par Nico37 » 23 avr. 2012, 19:42:56

L'UMP s'apprête à tendre la main aux électeurs du FN LAURE EQUY
Reportage Au QG de Sarkozy, militants et responsables pointent les mesures de leur candidat qui pourraient séduire les électeurs de Marine Le Pen.

(...)

Répondre

Retourner vers « Mieux connaitre vos partis »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré