Le FN

bye 2
Messages : 412
Enregistré le : 18 mai 2010, 00:00:00

Message non lu par bye 2 » 11 août 2010, 12:54:00

Je me trompe rarement sur l'odeur!

Avatar du membre
keserasera
Messages : 1582
Enregistré le : 11 avr. 2009, 00:00:00
Localisation : Carpentras
Contact :

Message non lu par keserasera » 11 août 2010, 13:07:00

Ils sont en France ? Ils sont Français ? Donc la loi (laïque) française doit leur être appliquée. Ils sont "étrangers" ? Retour au pays. Point.
"je me suis souvent demandé et me le demande souvent encore, ce qui peut bien différencier une mauvaise bronchite d'une bonne" Pierre Dac

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34069
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 11 août 2010, 13:13:00

Bonjour,

Si ce post ne devient pas plus calme, il sera verrouillé définitivement, tout simplement.


A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 58936
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 11 août 2010, 13:22:00

OK, j'ai mal formulé ma question. Que fais tu de ceux qui sont polygames dans l'esprit (c'est à dire monogames par rapport au droit français, mais libertins dans la vie) ?

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 11 août 2010, 13:33:00

La polygamie est le fait de contracté plusieurs mariages, contrairement à l'adultère qui est prévu au droit civil français....

Le problème étant que des valeurs, ou pratiques qui peuvent se comprendre ou se tolérer ailleurs peuvent entrer en conflit avec celles qui sont le plus communément admises dans notre pays.

Par conséquent et comme tout invité, pour que les droits des minorités soient respectés, il convient que ces dernières respectent les valeurs majoritaires, s'en imprègnent et tendent à s'assimiler.

L'intégration ayant, depuis longtemps, démontré son inefficacité, c'est bien de modèle de société qu'il faut changer.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 58936
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 11 août 2010, 13:38:00

"Le problème étant que des valeurs, ou pratiques qui peuvent se comprendre ou se tolérer ailleurs peuvent entrer en conflit avec celles qui sont le plus communément admises dans notre pays."

Et c'est quoi les valeurs les plus communément admises en matière de relations sexuelles, dans notre pays ?

Avatar du membre
FIFE
Messages : 3242
Enregistré le : 11 mars 2009, 00:00:00
Parti Politique : Front National (FN)
Localisation : Paris

Message non lu par FIFE » 11 août 2010, 15:41:00

Ne pas avoir 4 maitresses sous son toit !

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 58936
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 11 août 2010, 15:44:00

Et si les toits sont séparés ?

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26049
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Message non lu par El Fredo » 11 août 2010, 16:02:00

L'usage et les valeurs c'est bien joli, mais on a un truc qui s'appelle la loi, qui est la même pour tous sans distinction, et qui n'interdit à personne ni la vie en communauté ni la possibilité de faire des enfants. Et à partir ou la loi n'est pas violée, par définition ce n'est pas illégal.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 58936
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 11 août 2010, 16:08:00

Le problème est que certains veulent rendre cette liberté illégale... pour les personnes d'origine étrangère. Mais les blancs qui le souhaitent pourront continuer sans crainte.

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26049
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Message non lu par El Fredo » 11 août 2010, 16:11:00

Nombrilist a écrit :Le problème est que certains veulent rendre cette liberté illégale...
D'ailleurs je suis fortement intéressé par la façon dont ils comptent s'y prendre...
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 58936
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 11 août 2010, 16:19:00

L'idée ne dérangeait pas Besson, mais même lui restait dubitatif sur les moyens à mettre en oeuvre.

Conscience

Message non lu par Conscience » 11 août 2010, 16:19:00

.
Ue pétition vient d être lancée.

[table cellpadding="0" cellspacing="0" border="0"][tr][td colspan="1" rowspan="1" align="left" valign="top" width="551" bgcolor="ffffff"][/td][/tr][tr][td colspan="1" rowspan="1" align="left" valign="top" width="551"][table cellpadding="0" cellspacing="0" border="0"][tr][td colspan="1" rowspan="1" align="left" valign="top" width="20" bgcolor="ffffff"][/td][td colspan="1" rowspan="1" align="left" valign="top" width="531" bgcolor="ffffff"]Le discours de Grenoble embarrasse même la majorité : enquête auprès d'hommes politiques, de juristes, de politologues. Et nous hébergeons la pétition "Nous sommes tous français" lancé par le constitutionnaliste Olivier Duhamel.[/td][/tr][/table][/td][/tr][/table]

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 58936
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 11 août 2010, 16:32:00

Faut payer pour voir un ton lien Conscience. T'en as pas un autre ?

Conscience

Message non lu par Conscience » 11 août 2010, 16:36:00

Nombrilist a écrit :Faut payer pour voir un ton lien Conscience. T'en as pas un autre ?

Pétition : «Nous sommes tous français»




Une confédération républicaine pour faire barrage au FN?



Craignant un retour triomphal du FN, Bertrand Renouvin appelle sur son blog les gaullistes et souverainistes à se réunir en confédération. Objectif ? Choisir un candidat pour 2012, indépendant des partis et de l'oligarchie.





  • Image Pour Bilger, voyou et République ne font pas bon ménage
  • Image Sarkozy se moque de sa fonction et les médias le lui rendent bien
  • Image Internet, pire ennemi de Sarkozy?[/list:u]


    La raison de l’offensive xénophobe des sarkozystes ? La peur. La peur de perdre la prochaine élection présidentielle, que la droite tente de conjurer en utilisant les recettes sécuritaires et discriminantes de la campagne de 2007. A la liste habituelle des boucs émissaires, on a ajouté les Tsiganes pour la première fois depuis l’Occupation… Bien entendu, les nouvelles dispositions répressives seront censurées par le Conseil constitutionnel tant elles sont contraires aux principes fondamentaux de notre droit. Mais les sarkozystes pourront se dire qu’ils ont repris l’avantage pendant quelques semaines.


    Cette manœuvre ne suffira pas à dissiper les frayeurs. Je ne suis pas le seul à avoir souligné l’importance de l’article publié dans Le Monde par Dominique Reynié. Ce politologue proche de la majorité rappelle que celle-ci a perdu près d’un millier de positions locales et annonce que les prochaines élections cantonales « prolongeront le supplice de la droite ». La gauche pourrait conquérir le Sénat en 2011 et elle a de bonnes chances de remporter la présidentielle. Or, selon Dominique Reynié, l’UMP ne pourra pas retrouver des forces dans l’opposition car ce parti subira durement la concurrence du Front national : « Une dislocation sans précédent de la droite de gouvernement, dans un contexte de crise exaspérant l’opinion, offrirait au FN et à sa nouvelle patronne l’opportunité inédite, et rêvée, d’accueillir une flopée d’électeurs exaspérés, de sympathisants découragés, de militants humiliés et de nombreux élus sonnés, enfonçant plus encore la droite de gouvernement dans des difficultés qui pourraient devenir insurmontables pour longtemps, car la concurrence du Front national limitera fortement, voire interdira le retour du balancier en faveur de l’UMP. »


    Le retour triomphal du Front national, bientôt présidé par Marine Le Pen, est en effet un risque à prendre d’autant plus au sérieux que la future présidente est en train de se dégager de l’extrême droite : elle appartient à une génération qui n’a pas connu les rescapés de la Collaboration et qui est aussi étrangère à l’intégrisme catholique qu’au paganisme néonazi. Telle que Philippe Cohen la décrit dans Marianne, c’est une jeune femme à l’aise dans son époque, qui cherche des idées nouvelles et qui développe une thématique anti-oligarchique et protectionniste très appréciée dans les classes moyennes et populaires. Favorable au droit du sang (au mépris de la tradition nationale), elle est en mesure de récupérer la propagande xénophobe d’un gouvernement incapable de lutter contre l’insécurité.


    La menace frontiste ne concerne pas seulement la droite. Marine Le Pen peut prendre des électeurs au Parti communiste, à l’extrême gauche et aux « souverainistes » en récupérant les thèses des économistes hétérodoxes qui dénoncent le carcan de l’euro et les conséquences catastrophiques du libre-échange.

    Cela fait plus d’un an que nous sommes quelques-uns à nous inquiéter de cette perspective et il est bon que le scénario noir d’une percée nationaliste soit publiquement examiné. Sur son blog Horizons, Xavier Malakine ouvre un débat capital pour l’avenir du courant souverainiste et national-républicain. Face à la percée probable de Marine Le Pen, explique-t-il, trois tactiques sont possibles :


    1/ L’opposition radicale au Front national par la multiplication de candidatures souverainistes qui permettraient de disperser les voix de l’électorat tenté par les formules musclées du nationalisme de droite. L’UMP pourrait encourager cette manœuvre qui profiterait à son candidat.


    2/ Voir en Marine Le Pen « une représentante légitime de la famille républicaine et une héritière du gaullisme » - ce que la future présidente du Front cherche à devenir puisqu’elle souhaite que son parti se désigne comme républicain. Mais Xavier Malakine souligne avec raison qu’une telle attitude provoquerait la division du camp souverainiste – déjà fort désuni.


    3/ Reste une troisième possibilité, qui a la préférence de Xavier Malakine : « Elle serait une version inversée de la seconde, où l’initiative du rassemblement serait prise par la famille républicaine, préalablement unifiée et organisée. Les républicains pourraient en effet prendre Marine Le Pen au mot et lui proposer d’intégrer pleinement et officiellement l’arc républicain, éventuellement sous certaines conditions. Il s’agirait alors d’organiser la famille souverainiste dans une forme de confédération, où chacun conserverait son identité et sa sensibilité tout en évitant une concurrence frontale et stérile entre les différentes branches de la famille. » S’ensuit une longue réflexion sur la manière de dépasser les querelles de personnes et d’organisations, au terme de laquelle Xavier Malakine propose de renoncer au mythe de l’homme providentiel « pour renouer avec l’esprit initial de la Vème (de 58 et non de 62) en présentant une personnalité capable d’incarner la Nation, de rassurer l’opinion française comme internationale et de garantir que la transition sera conduite avec professionnalisme et sens de l’Etat. Cette autorité morale, ce président à l’Allemande pourrait être un politique en fin de carrière, un économiste chevronné, un haut fonctionnaire à la retraite, un ancien diplomate, un intellectuel reconnu, voire pourquoi pas, d’un héritier de la famille royale ou impériale ! ».


    Cette perspective est très intéressante et je souhaite vivement qu’une réflexion s’engage sur le choix d’une personnalité nationale, indépendante des partis et de l’oligarchie. Les exemples de pays voisins (l’Espagne, la Grande-Bretagne) seraient à cet égard utiles à méditer. Cela dit, je crains que l’intégration de Marine Le Pen dans « l’arc républicain » ne soit une décision purement formelle car la future présidente du Front national est en position de force – une force écrasante qui va lui permettre de mener une stratégie conquérante sans avoir besoin de faire de compromis. A ses interlocuteurs souverainistes, elle ne laissera d’autre choix que le ralliement ou la marginalisation.


    Pour nous, la soumission à la représentante du nationalisme de droite est inacceptable à tous points de vue : doctrinal, stratégique, tactique. Lesquels doivent demeurer indissolublement liés. Laissons aux petits mufles réalistes et aux héritiers de Brasillach les grandes déclarations et les petits arrangements qui leur permettront d’obtenir un siège aux régionales… ou au Parlement européen.






    Pour éviter la récupération, Xavier Malakine préconise la création d’une confédération réunissant tous les groupes gaullistes, souverainistes, républicains de gauche et la Nouvelle Action royaliste. Cette proposition sera accueillie favorablement par mes camarades royalistes car notre mouvement a toujours recherché l’alliance avec les gaullistes authentiques et a participé activement à la campagne du Pôle républicain en 2002. Quant au projet de confédération, nous n’avons aucune revendication à formuler, aucune candidature à présenter. Pour que la Nouvelle Action royaliste adhère effectivement au projet de Xavier Malakine, il faut que deux conditions soient réunies :
    a) les groupes gaullistes et souverainistes doivent démontrer leur volonté unitaire afin de donner consistance à l’idée de confédération. La Nouvelle Action royaliste n’a pas à intervenir dans ce processus ;
    b) tous les groupes intéressés par le projet national-républicain ont à se mettre d’accord sur un programme de reconstruction qui devrait recevoir le soutien de la gauche patriote. Jacques Sapir a publié les premiers éléments de ce programme en vue d’une discussion qui tarde alors qu’il serait d’ores et déjà possible d’argumenter victorieusement contre les oligarques de droite et de gauche et contre Marine Le Pen.


    Que l’on ne perde plus de temps !


    Je vois que je ne suis pas la seule à m inquiéter !

Répondre

Retourner vers « Mieux connaitre vos partis »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré