Le FN

fab380
Messages : 128
Enregistré le : 02 oct. 2013, 14:26:29

Re: Le FN

Message non lu par fab380 » 11 oct. 2013, 15:41:16

La torgnole de Brignoles François Delapierre, Secrétaire national du Parti de Gauche

Que faut-il de plus ? La déroute de Brignoles démontre en grandeur nature l’impasse de la stratégie du rassemblement sans contenu face au FN. Dans ce canton, le candidat PCF arborait aussi le poing et la rose. Il le faisait convaincu de la puissance bénéfique du talisman qui allait bientôt le frapper. On vit ainsi les militants communistes brignolais user leurs semelles à distribuer dans toutes les boîtes l’appel mortifère d’Harlem Désir à voter pour leur candidat. Quel contresens ! Dans toutes les dernières partielles, locales par nature, chemine une recherche qui est, elle, nationale. La colère, la déception, le désarroi qui n’ont cessé à juste titre de monter contre ce gouvernement cherchent leur chemin. A tâtons, comme ils le peuvent, là où surgit une ligne de force ou un interstice assez large pour être perçu et exploité. C’est l’explosion de l’abstention, que l’on aurait tort de prendre pour un silence politique car elle exprime pour une large part le rejet profond du système. C’est le vote pour l’extrême-droite. Comment serait-ce le vote pour le Front de Gauche si celui-ci oublie sa raison d’être ? S’il fait mine de croire au « rassemblement de la gauche » avec les représentants d’un pouvoir qui habille de ce nom la soumission au MEDEF et le mépris des attentes populaires ?

Cette conviction en la nécessité impérieuse d’une voix autonome face aux solfériniens est massivement partagée au sein du Front de Gauche. Si le PG la porte unanimement, elle est en réalité le cœur de nos textes communs. Et je ne changerais pas une ligne à la réaction de Marie-George Buffet au soir du désastre dimanche dernier. « Voilà aussi l’urgence d’une alternative claire à gauche. Face au danger, l’heure est moins à l’appel au front républicain sans contenu qu’à une mobilisation sans précédent sur les contenus d’une politique de gauche redonnant sens et efficacité à la politique dans la vie quotidienne de nos compatriotes. Voilà, pour moi, c’était cela la raison d’être du Front de gauche, qu’est-il devenu ? »

Un hasard cruel fit que les Brignolais votaient au moment où le conseil national du PCF discutait des municipales. Pierre Laurent y déclara que « le maître mot ce n’est pas autonomie, c’est rassemblement. » Mais quel rassemblement peut-on construire sans autonomie sinon la confusion destructrice de Brignoles ? Quel est le sens d’une union qui interdirait de proposer au peuple une alternative européenne, nationale et locale à l’austérité qui le frappe et que manient à tous ces niveaux les faces de pierre avec lesquelles il faudrait se rassembler ? C’est le mouvement qui permet le rassemblement. C’est la clarté qui produit la discussion. C’est l’intransigeance qui crée la confiance. Le Front de Gauche n’est pas une juxtaposition électorale. C’est une stratégie de politisation du peuple. Nous n’avons jamais placé nos espoirs dans une diplomatie interne à « la gauche », car nous avons rompu avec l’illusion que le PS pourrait évoluer favorablement par l’effet de nos arguments, aussi puissants soient-ils. Nous avons créé depuis le premier jour le Front de Gauche pour demander aux citoyens de trancher les immenses controverses qui nous opposent au PS. S’ils nous trouvent excessifs et sont prêts à accompagner la politique de Hollande, eh bien qu’ils votent pour ses représentants. Mais s’ils veulent une autre politique, une autre culture, une stratégie de résistance, le bulletin Front de Gauche se présente à eux rempli de confiance et éblouissant de clarté. Ce n’était pas le cas à Brignoles. Cela doit l’être aux municipales.
Quand même il abuse Delap à dénoncer ceux qui distribuent des tracts avec le poing et la rose, il a passé une bonne partie de sa vie à le faire. Et quand à appeler les socialistes des "solfériniens", ce procédé fait très lepéniste, c'est vraiment n'importe quoi. Il tient un discours complètement opposé à celui qu'il tenait il y a encore 5 ou 6 ans. Mais ce qu'il reproche aux socialistes il aurait déjà pu leur reprocher sous Mitterrand ou sous Jospin. Or quand Mélenchon était ministre de Jospin, Delap était son directeur de cabinet ou quelque chose du genre.
Les fascistes de demain se feront appeler "anti-fascistes" (Winston Churchill)

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 58079
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Le FN

Message non lu par Nombrilist » 11 oct. 2013, 16:17:45

"Et quand à appeler les socialistes des "solfériniens", ce procédé fait très lepéniste"

Pourquoi ? Si le FG fait la différence, c'est justement pour ne pas mettre tous les socialistes dans le même sac. Hollande et sa tribu = solfériniens.

Nico37
Messages : 18623
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le FN

Message non lu par Nico37 » 11 oct. 2013, 16:49:04

En effet il était en 2000 dans le cabinet de Mélenchon et a quitté le PS il y a tout juste 5 ans alors que d'autres l'ont quitté bien plus tôt...

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 25948
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Re: Le FN

Message non lu par El Fredo » 11 oct. 2013, 18:39:59

Nombrilist » 11 Oct 2013, 16:17 a écrit :"Et quand à appeler les socialistes des "solfériniens", ce procédé fait très lepéniste"

Pourquoi ? Si le FG fait la différence, c'est justement pour ne pas mettre tous les socialistes dans le même sac. Hollande et sa tribu = solfériniens.
Ce faisant il se coupe de 80% de la population qui n'y entrave que dalle. icon_mrgreen
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

freeze
Messages : 8547
Enregistré le : 19 juin 2013, 16:29:06

Re: Le FN

Message non lu par freeze » 11 oct. 2013, 18:41:21

si on doit se mettre au niveau de tf1 pour capter l'attention
c"est pas gagné ^^

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le FN

Message non lu par wesker » 11 oct. 2013, 21:28:42

Sarkozy avait annoncé la fin du FN et fanfaronnait au Parlement Européen, sous estimant la volonté des citoyens, montrant qu'il était déconnecté des réalités et qu'il ignorait les souffrances, les déceptions nées des politiques de gauche et de droite auprès de citoyens qui n'en peuvent plus de subir et d'entrevoir le déclin, économique, social et le creusement des déficits budgétaires malgré des efforts toujours plus importants qui sont douloureuses pour les classes populaires

Avatar du membre
Ramdams
Messages : 13178
Enregistré le : 18 mars 2013, 09:37:10

Re: Le FN

Message non lu par Ramdams » 11 oct. 2013, 21:34:52

Si Marine Le Pen l'a empêché de briguer un second mandat, comme le répètent à l'envi les sympathisants frustrés de l'UMP, j'en suis bien heureux.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le FN

Message non lu par wesker » 12 oct. 2013, 08:41:58

Et moi donc !

Entendre l'UMP déplorer que le FN fait le jeu des socialistes quand eux même affirment vouloir voter socialiste pour empêcher le FN de conquérir prête à sourire.

Et voir, qu'ils s'égarent sur des orientations politiques néo libérales amplement déconnectées des préoccupations quotidiennes des millions de français et des entreprises qui, quel que soit son appartenance à la gauche ou à la droite, n'ont pas la taille ni les moyens d'investir sur des prospects étrangers démontre une réelle déconnexion des réalités économiques et de la construction de l'économie française de nos structures économiques.

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 58079
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Le FN

Message non lu par Nombrilist » 12 oct. 2013, 10:37:40

"Ce faisant il se coupe de 80% de la population qui n'y entrave que dalle."

Mélenchon explique très bien ce qu'il veut dire par-là. De fait, soit les gens n'écoutent pas ses interventions et alors ils n'ont jamais entendu le mot "solférinien", soit les gens écoutent ses interventions et alors ils savent ce que ça veut dire. De toute façon, il a raison d'employer ce terme car ce faisant, il évite de se couper de l'aile gauche du PS.

Avatar du membre
albert
Messages : 9997
Enregistré le : 20 août 2011, 11:21:55

Re: Le FN

Message non lu par albert » 12 oct. 2013, 14:01:09

Modifié en dernier par albert le 14 oct. 2013, 16:29:54, modifié 1 fois.
« le capitalisme est cette croyance stupéfiante que les pires des hommes feront les pires choses pour le plus grand bien de tout le monde » (Keynes)

freeze
Messages : 8547
Enregistré le : 19 juin 2013, 16:29:06

Re: Le FN

Message non lu par freeze » 12 oct. 2013, 15:17:04

les commentaires sur cet article sont pas mal aussi

Nico37
Messages : 18623
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le FN

Message non lu par Nico37 » 12 oct. 2013, 17:40:33

Rassemblement : Pas de fachos dans nos écoles !

Samedi 12 octobre, à 14h, 164 rue Javel à Paris, se tient une journée d’étude du Collectif Racine, collectif d’enseignants affilié au Rassemblement Bleu Marine. Cette réunion de lancement, dédiée au thème du « redressement de l’école » sera clôturée par un discours de Marine Le Pen.

Autoritarisme, nationalisme, théories anti-progressistes, anti-féministes et anti-LGBT, ce rassemblement condense toutes les idées d’extrême droite largement diffusées ces dernières années, et notamment par le FN.

Le Collectif Racine compte promouvoir un projet dangereux fondé sur l’ultra-discipline, et fait des origines sociales un déterminisme. Il prône le rétablissement d’une autorité professorale totalitaire, un système de notation rigide, un enseignement de l’histoire qui fait l’apologie de la « nation française », et une orientation professionnelle dès le collège. Cette conception de l’enseignement est celle d’une l’école-caserne, régressive et répressive, qui est totalement défavorable aux intérêts des classes populaires.

Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si la remise en question de l’ordre moral par les contestations étudiantes, lycéennes, et enseignantes en mai-juin 1968 constitue pour eux un anti-modèle.

Le Collectif Racine est également un détracteur des études de genre, champ d’étude universitaire intrinsèquement lié aux luttes féministes et LGBT. En prétendant qu’il existe une « théorie du genre » qui menacerait les valeurs traditionnelles et l’institution de la famille, il participe au matraquage anti-féminisme et anti-LGBT organisé par la « Manif Pour Tous ». Il veut ainsi décrédibiliser la lutte contre les discriminations faites aux femmes, contre l’homophobie et la transphobie.

Cette opération rentre dans la stratégie du FN consistant à se fabriquer une respectabilité de façade. Pourtant, la liste des intervenants venant présenter ce collectif est éclairante : par exemple Valérie Laupies, candidate du FN aux municipales à Tarascon, qui explique qu’il faudrait interdire les djellabas dans les lieux publics ; Gilles Lebreton qui a été contraint par ses collègues universitaires du Havre de démissionner de ses responsabilités administratives du fait de ses opinions ; ou encore Alain Avello, membre du Parti Communautaire National-Européen (PCN) fondé par un néo-nazi.

Enfin, cet évènement se tient à proximité du Local d’Ayoub. Ceci, ajouté à la connaissance des liens de Marine Le Pen avec Troisième Voie (dont un militant a assassiné Clément Méric le 5 juin), vient nous rappeler encore une fois le danger de laisser le fascisme se développer.

Sous couvert d’un collectif, le FN entend bien pouvoir légitimer une intervention militante sur nos lieux de travail et d’étude. EnseignantEs, étudiantEs, lycéenNEs, parentEs, organisons la riposte contre l’invasion des idées d’extrême droite et des fascistes dans nos écoles !

Ensemble, prenons des initiatives contre le Collectif Racine, à commencer par samedi, à l’occasion de sa réunion de lancement : Rassemblement samedi 12 Octobre à 13h30 au M° Convention

(déclaré en Préfecture) Antifascistes, par tous les moyens nécessaires !

CAPAB

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le FN

Message non lu par wesker » 12 oct. 2013, 21:27:36

Mélenchon est effectivement un bon pédagogue, s'il ne parvient pas à convaincre c'est, je pense en raison du fait que les solutions qu'il propose semblent excessives, irréalistes et trop simplistes y compris à des salariés modestes qui n'éludent pas, eux la question de l'identité ou de l'immigration ainsi que celle du protectionnisme, mis à mal par l'Union Européenne.

Si le FN progresse, c'est davantage par le fait qu'il s'adresse à un électorat oublié par les partis, tant de gauche que de droite qui ne sont ni entendus, ni représentés et qui subissent, plus douloureusement que d'autres les conséquences d'une mondialisation sauvage, et sans règles.

Nico37
Messages : 18623
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le FN

Message non lu par Nico37 » 13 oct. 2013, 11:03:14

Mélenchon n'a pas encore les moyens de sa politique qui est de toute façon trop personnelle, la collégialité au XXIème siècle c'est le seul moyen de réussir...
Dans l’Éducation nationale comme ailleurs : l’extrême droite n’a pas sa place Communiqué SUD éducation - FTE-CNT- CNT-SO 11/10

Le samedi 12 octobre, le Front national lancera son « Collectif Racine » censé matérialiser le ralliement d’enseignant-es au parti d’extrême droite. En fait de ralliement, ils ne seront tout au plus que quelques dizaines… pour près d’un million de personnels enseignant-es et d’éducation.
Nous affirmons que les valeurs défendues par l’extrême droite sont contraires à celles au nom desquelles nous agissons au quotidien.
Syndicalistes, nous luttons pour l’égalité des droits et une société débarrassée de toute discrimination : l’extrême droite est notre pire ennemie. Pour nous une injustice faite à l’un ou l’une est une injustice faite à toutes et tous.
Enseignant-es et personnels d’éducation, nous accompagnons nos élèves dans la découverte et l’apprentissage des valeurs de tolérance, de respect, d’égalité et de solidarité, pour qu’ils deviennent des individus libres. Nous les mettons en garde contre les régimes dictatoriaux et autoritaires que nos sociétés ont pu connaître par le passé.

Aujourd’hui la « lepénisation des esprits » a fait des ravages et ce n’est pas en s’attaquant aux Roms comme le fait Valls qu’on y mettra un coup d’arrêt. À ce titre, nous luttons contre toutes les politiques de discrimination, d’où qu’elles viennent.
Nous rejetons viscéralement les « idées » du FN : racisme, homophobie, ultra-libéralisme, retour des femmes au foyer, anti-syndicalisme et politique sécuritaire... C’est en nous mobilisant contre toutes les régressions de nos droits sociaux et démocratiques et pour des alternatives sociales que nous mettrons un coup d’arrêt à la menace fasciste.
Nous appelons les personnels de l’éducation à la plus grande vigilance antifasciste et antiraciste, à rejeter et dénoncer toute action ou initiative du « Collectif Racine » et à se mobiliser contre les idées d’extrême droite et les structures et partis qui lui sont liés.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le FN

Message non lu par wesker » 13 oct. 2013, 12:09:51

Peut être devraient ils s'interroger sur la sincérité de ceux qui ont de la sympathie ou partagent les idées du FN tout en refusant les excès, le racisme ou la haine ? Peut être comprendraient ils alors que ceux qui se reconnaissent, sincèrement dans les idées de Marine Le Pen subissent souvent la haine de leur détracteurs !

Répondre

Retourner vers « Mieux connaitre vos partis »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré