Le FN

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 21778
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Le FN

Message non lu par Jeff Van Planet » 16 oct. 2013, 18:48:10

exactement freeze.
L'éducation c'est aussi le vivre ensemble(qui est inculqué comment?)
l'EN c'est aussi l'instruction civique, la géographie(qui peut aussi être politisée)

Bref la politisation des enfants par l'EN se fait à chaque instants.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Nico37
Messages : 18623
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le FN

Message non lu par Nico37 » 17 oct. 2013, 02:09:32

A Tarascon, l’instit’ du FN qui interdirait bien les djellabas Nolwenn Le Blevennec 25/04

Valérie Laupies, 47 ans, sera la candidate du Front national à Tarascon, ville des Bouches-du-Rhône que le parti de Marine Le Pen espère bien emporter en 2014.

Les blagues islamophobes font passer le temps. Dans les ruelles de Tarascon – qui a placé Le Pen en tête au premier tour de la présidentielle –, une quinqua à qui je demande mon chemin et qui m’accompagne un peu dit en riant :

« Si c’est votre première fois, ne vous inquiétez pas, il n’y a pas une épidémie d’oreillons. »

Comme je ne comprends pas, elle pose ses mains à plat sur ses oreilles pour mimer le voile musulman.

(...)

Avatar du membre
Ramdams
Messages : 13178
Enregistré le : 18 mars 2013, 09:37:10

Re: Le FN

Message non lu par Ramdams » 17 oct. 2013, 10:35:51

Blagues "islamophobes" ? Il faudrait que Rue89 arrête de jouer ses vierges effarouchées. C'était une petite boutade sans prétention. Surtout qu'elle vient de la gauche et vous saviez bien que l'islamophobie est l'apanage exclusif de la droite.

manolo
Messages : 2729
Enregistré le : 20 mars 2012, 23:26:04

Re: Le FN

Message non lu par manolo » 17 oct. 2013, 11:41:13

En même temps, c'est un article de Nolwenn Le Blevennec, donc tout est normal quoi ^^
C'est la championne pour guetter le moindre petit truc utilisable et monter une mayonnaise avec ^^

Tout le monde s'est marré avec le film "Case Départ" et personne n'a rien trouvé à redire.
Mais là, une pauvre blague à deux balles met tout le monde en émoi :mrgreen: ! Enorme ^^
Du moment qu'elles font encore le ménage toussa, où est le problème ?
Pas taper :) !

Avatar du membre
punkach
Messages : 177
Enregistré le : 10 juin 2013, 15:00:49

Re: Le FN

Message non lu par punkach » 17 oct. 2013, 14:28:56

manolo » 17 Oct 2013, 11:41:13 a écrit :En même temps, c'est un article de Nolwenn Le Blevennec, donc tout est normal quoi ^^
C'est la championne pour guetter le moindre petit truc utilisable et monter une mayonnaise avec ^^

Tout le monde s'est marré avec le film "Case Départ" et personne n'a rien trouvé à redire.
Mais là, une pauvre blague à deux balles met tout le monde en émoi :mrgreen: ! Enorme ^^
Oui enfin ça ne serait que la blague cela ne mériterait pas un article effectivement .. mais il y aussi cela :
Quand elle a voulu adopter, elle s’est naturellement imaginée avec un enfant venant d’Asie. Mais quand on lui a dit qu’elle avait 90% de chances de tomber sur un Maghrébin dans les Bouches-du-Rhône, elle a dit « désolée, je ne peux pas ».

« Ce n’est pas une culture que j’apprécie. Pas parce que je suis méchante, mais parce que je ne m’y reconnais pas.

– Oui, mais si l’enfant est élevé avec vous, c’est votre culture qu’il acquiert.

– Quelle est la part de la nature et la culture ? J’ai posé la question à mon pédiatre, c’est une question qui me travaille beaucoup. Je pense que la nature domine. Je connais des gens qui ont adopté des enfants du Cambodge, ils boivent de la soupe chinoise dans leur biberon. A un moment donné, vous êtes l’héritier de tous vos ancêtres. »
en d'autres termes, d'après ses critères, les maghrébins sont par nature "mauvais" ....

Cela porte un nom : du racisme ...

freeze
Messages : 8547
Enregistré le : 19 juin 2013, 16:29:06

Re: Le FN

Message non lu par freeze » 17 oct. 2013, 17:03:47

un peu comme valls avec les roms..............

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le FN

Message non lu par wesker » 17 oct. 2013, 21:04:17

mordred, ta petite vidéo a t-elle un lien avec le FN ?

Je m'interroge réellement sur ton objectivité. On a le droit d'être en désaccord, voire trés critique sur le FN, je le suis moi même, tant au regard des investitures qui sont accordées, qu'aux difficultés du parti à se structurer de manière satisfaisante, mais de là à faire des raccourcis douteux et à accuser un parti d'être ce qu'il n'est pas il y a un pas que je refuse de franchir et je m'étonne, mordred, que tu le franchisses. Pour ma part, je suis un indépendant mais je reste un minimum objectif, dans le but de respecter la part de vérité de chacun !

Nico37
Messages : 18623
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le FN

Message non lu par Nico37 » 17 oct. 2013, 23:32:38

Ramdams » Jeu 17 Oct 2013 - 10:35 a écrit :Blagues "islamophobes" ? Il faudrait que Rue89 arrête de jouer ses vierges effarouchées. C'était une petite boutade sans prétention. Surtout qu'elle vient de la gauche et vous saviez bien que l'islamophobie est l'apanage exclusif de la droite.
Le MRC c'est la gauche nationaliste or la gauche comme tu l'écris avec Wesker est internationaliste...
Collectif Racine : le FN à l’école

Avec un nom évoquant tout à la fois la culture classique (Jean Racine), un des dadas nationalistes (« l’enracinement ») et un prénom désormais omniprésent au FN (Marine), le Collectif Racine est une nouvelle tentative de séduction du Front national en direction des enseignants, du primaire au supérieur. Mais ce n’est pas la première fois que le FN s’organise pour diffuser sa vision de l’école : en quoi cette initiative se distingue-t-elle des expériences passées ?

Il y a des années que le Front national n’avait plus de structure pour diffuser son projet éducatif. En fait, il faut remonter à plus de vingt ans pour en retrouver une un peu solide. Au milieu des années 1980, le FN crée de nombreuses structures (les « cercles »), chargés de diffuser les idées du FN un peu partout, en particulier dans les milieux professionnels. Il se crée ainsi en 1987 un Cercle National de l’Enseignement, qui s’adresse à la fois aux parents d’élèves et aux enseignants, et qui va devenir en 1995 le Mouvement pour une Éducation Nationale (MEN). Le MEN déclare lors de sa création : « Aujourd’hui le combat pour la sauvegarde de la nation et de l’identité française passe prioritairement par l’école, principal enjeu politique de cette fin de siècle ». Le projet est ambitieux, puisqu’il reprend l’idée de la Nouvelle Droite d’une nécessaire « reconquête culturelle », préalable à toute conquête politique : en effet, « l’éducation ne doit pas être laissée aux mains des syndicats marxistes inféodés au nouvel ordre éducatif mondial » tonne son président, Olivier Pichon, également élu au comité central du FN. Revendiquant 2000 adhérents et sympathisants, le MEN va éditer un bulletin, diffuser des plaquettes, et tenter sans succès de se présenter aux élections professionnelles (il réussit cependant à créer une quinzaine d’associations locales de parents d’élèves qui présenteront des listes).

En 1999, Bruno Mégret, numéro 2 du FN, quitte avec fracas le parti, emmenant avec lui bon nombre de cadres, dont la quasi-totalité des dirigeants du MEN, qui vont rejoindre le Mouvement National Républicain (MNR), le nouveau parti de Mégret. Olivier Pichon se fait élire sous l’étiquette MNR comme conseiller régional, avant de quitter le mouvement en 2003. On le retrouve deux ans plus tard comme l’un des leaders de la très réactionnaire « Révolution bleue », aujourd’hui totalement oubliée, une sorte de Printemps français avant l’heure et en miniature, créée à la suite des émeutes de 2005. Chroniqueur régulier sur Radio Courtoisie, il s’en fait virer en 2007, pour monter par la suite une webradio avec le nationaliste-révolutionnaire Jean-Gilles Malliarakis.

Après l’expérience du MEN, la question éducative ne revient dans le discours frontiste que de façon perlée, pour dénoncer la violence scolaire et le coût exhorbitant de l’éducation dans le budget de l’État, accuser les enfants issus de l’immigration de faire baisser le niveau, et surtout conspuer les enseignants, tous « gauchistes », qui, lorsqu’il ne sont pas en grève, distillent perfidement leur idéologie antinationale et mondialiste : le FN caresse ainsi dans le sens du poil son électorat massivement hostile au corps enseignant…

Il faut attendre l’année dernière pour que Marine Le Pen réalise que plus d’un million de personnes travaillent dans l’Éducation nationale, que la plupart sont d’honnêtes citoyens débordant de sens civique, et donc des électeurs en puissance. En septembre 2012, lors d’un colloque sur l’éducation de son think tank Idée Nation, elle déclare ainsi, s’adressant aux profs : « Il y a eu un malentendu entre nous. Nous n’avons pas su vous parler. » Huit mois plus tard, au mois de mai 2013, des enseignants signent une tribune dans Le Figaro, « Appel pour le redressement de l’École », annonçant au passage la création (dans l’indifférence générale) du Collectif Racine, une structure regroupant des professeurs du primaire au supérieur se retrouvant dans les idées du Front national. La plupart d’entre eux présentent un profil assez lisse : souvent candidats du Rassemblement Bleu Marine aux prochaines élections municipales (Gilles Lebreton à Pont-Lévêque, Catherine Rouvier à Aix-en-Provence, par exemple), ils ont rarement un engagement politique connu ailleurs, à l’exception d’Alain Avello, intervenu il y a quelques années lors d’une « université » du Parti Communautaire National-Européen (PCN), un micro-parti d’inspiration nationale-bolchévique, ou d’Emmanuel Protin, membre du Snalc, un petit syndicat de profs ultra-réac.

Après une nouvelle tentative durant l’été d’annoncer leur création, le collectif Racine revient à la charge ce samedi 12 octobre pour tenter une fois encore de faire parler de lui, en proposant une « journée d’étude » à Paris sur le thème du « redressement de l’école », avec en bouquet final un discours de Marine Le Pen… Alors, ce collectif apporte-t-il quelque chose de neuf ? Pour l’essentiel, non.

Il y a vingt ans, le MEN organisait son discours autour de six idées principales, reprises pour l’essentiel par le collectif Racine :

1) « défendre l’école du savoir et du mérite », c’est-à-dire pour l’essentiel revenir aux méthodes d’enseignement des années cinquante (cours magistral, cloisonnement des disciplines), dont la médiocrité a tout récemment été prouvée (une enquête de l’OCDE publiée le 8 octobre dernier montre qu’en France, ce sont les 45-65 ans qui sont les moins performants pour lire comme pour compter), et surtout mettre au feu toute innovation pédagogique ;

2) « diverisifier les filières dès la sixième », c’est-à-dire promouvoir l’orientation précoce et en finir avec le collège unique (un des rares dispostifs de l’Éducation nationale visant un accès égal pour tous aux savoirs) afin de fournir au patronat une petite armée de précaires prêts à jouer les variables d’ajustement ;

3) « pour une véritable neutralité scolaire », c’est-à-dire « interdire les manifestations politiques dans les écoles » ; mais l’agitation anti-mariage pour tous ayant passé par là, avec la propagande qui l’a accompagnée dans les écoles privées, ce point du programme du MEN a été « oublié » provisoirement par le collectif Racine ;

4) « pour le respect de la discipline », c’est-à-dire dans la version 2013 contre la « culture laxiste de l’excuse » : le FN recase ici l’essentiel de son discours sécuritaire qu’il applique au domaine scolaire, associée à la valorisation du « dépassement de soi par l’effort » ;

5) « pour un enseignement national », c’est-à-dire faire la promotion d’une histoire réinventée à la Lorant Deutsch, des langues anciennes et des cours de morale ;

6) « revaloriser la fonction enseignante » : si le MEN rappelait à l’occasion le principe de préférence nationale (déjà appliqué par l’État), le collectif Racine se contente de reprendre le discours « syndicaliste » de protection et de soutien des personnels du MEN, en y ajoutant ce qui est finalement la seule touche originale du Collectif Racine, en droite ligne du nouveau rapport du discours du Front national avec l’État.

En effet, dans les années 1990, le FN s’inscrit dans la continuité du mouvement pour une école « libre », et les établissements privés sont montrés en exemple : autonomie des établissements, renforcement des pouvoirs du chef d’établissement, etc. Il inscrit son projet pour l’école dans son programme plus général d’inspiration libérale, voire ultra-libérale. Aujourd’hui, le FN explique que c’est au contraire le désengagement de l’État qui est la cause de tous les maux, et revendique une « recentralisation de l’administration de l’Éducation nationale », un revirement qui peut sembler étonnant, alors que pour l’essentiel, encore, le programme économique et sociale reste libéral (dérèglementation du code du travail, dénonciation de « l’assistanat », suppression de l’ISF, etc.). C’est que pour le FN, la menace sur les « libertés » telles qu’il les entend vient de Bruxelles : renforcer les prérogatives de l’État-Nation, c’est lutter contre les « instances supranationales » qui veulent la mort de la France, en distillant une pédagogie dévoyée et des enseignements politiquement orientés (que ce soit sur l’histoire du monde ou la question du genre, par exemple) et en voulant priver les nations du façonnage des jeunes esprits pour en faire de « bons citoyens ».

Le Collectif Racine, au final, ne propose pas grand-chose de neuf, et a du mal à se détacher du sempiternel « c’était mieux avant ». En revanche, il s’inscrit dans la droite ligne du projet mariniste d’un État-nation autoritaire et fermé sur lui-même, qui, pour être mené à bien, ne peut pas faire l’impasse sur la formation des générations futures.

Avatar du membre
Ramdams
Messages : 13178
Enregistré le : 18 mars 2013, 09:37:10

Re: Le FN

Message non lu par Ramdams » 18 oct. 2013, 09:52:38

Nico37 » 17 Oct 2013, 22:32:38 a écrit :
Ramdams » Jeu 17 Oct 2013 - 10:35 a écrit :Blagues "islamophobes" ? Il faudrait que Rue89 arrête de jouer ses vierges effarouchées. C'était une petite boutade sans prétention. Surtout qu'elle vient de la gauche et vous saviez bien que l'islamophobie est l'apanage exclusif de la droite.
Le MRC c'est la gauche nationaliste or la gauche comme tu l'écris avec Wesker est internationaliste...
Toi aussi, tu confonds nationalisme et souverainisme.

Nico37
Messages : 18623
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le FN

Message non lu par Nico37 » 19 oct. 2013, 00:09:00

Ramdams » Ven 18 Oct 2013 - 09:52 a écrit :
Nico37 » 17 Oct 2013, 22:32:38 a écrit :
Ramdams » Jeu 17 Oct 2013 - 10:35 a écrit :Blagues "islamophobes" ? Il faudrait que Rue89 arrête de jouer ses vierges effarouchées. C'était une petite boutade sans prétention. Surtout qu'elle vient de la gauche et vous saviez bien que l'islamophobie est l'apanage exclusif de la droite.
Le MRC c'est la gauche nationaliste or la gauche comme tu l'écris avec Wesker est internationaliste...
Toi aussi, tu confonds nationalisme et souverainisme.
Tu n'as plus qu'à démontrer que le MRC ne sont pas des nationalistes...
J'ai même rencontré des enseignants bleu Marine Véronique Soule 13/10[/url]

Qu'est-ce qui qui distingue un prof lepeniste d'un prof classique ?  Quand il parle d'école, en à peine trois minutes, il place au moins une fois les mots "autorité", "discipline", "règles" et "mérite", et il honnit "le pédagogisme", "le laxisme", "le communautarisme" et "l'ultralibéralisme". C'est ce qui ressort de la réunion de lancement du collectif Racine, samedi 12 octobre à Paris en présence de Marine Le Pen.

Le collectif Racine - fine allusion à l'auteur de théâtre et aux racines de la France - est censé marquer la "percée" du Front national dans les milieux enseignants réputés à gauche. Une percée microscopique puisqu'il revendique 90 à 100 adhérents sur 850 000 enseignants au total. Mais selon ses animateurs, pas mal de sympathisants auraient peur de se dévoiler...

(...)

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le FN

Message non lu par wesker » 19 oct. 2013, 09:53:35

Nico37, la gauche est effectivement internationaliste, comme la droite est majoritairement mondialiste, mais peut être existe t-il un espace, dans le pays pour des formations qui, précisément refusent cet internationalisme ou mondialisme au profit d'échanges, plus équilibrés, plus respectueux et moins destructeurs de valeurs, de richesses, d'environnement ? Et c'est cet espace qu'il faut que ceux qui, à gauche ou à droite, en s'unissant, en rassemblant leur force puisse occuper pour proposer une véritable alternative qui pourrait, à mon sens apporter les réponses structurelles aux difficultés de notre pays.

freeze
Messages : 8547
Enregistré le : 19 juin 2013, 16:29:06

Re: Le FN

Message non lu par freeze » 19 oct. 2013, 10:47:17

le vrai visage du fn
http://www.leparisien.fr/politique/le-f ... 237493.php
une de leurs candidates aux municipales comparer la garde des Sceaux Christiane Taubira à un singe.

et ça continue .................
Anne-Sophie Leclere a reçu des témoignages de soutien

Interrogée vendredi après-midi par l'AFP, Anne-Sophie Leclere estime une nouvelle fois qu'elle «n'a pas eu de propos racistes» mais reconnaît que ses «commentaires à la télévision ont été maladroits». La jeune femme, militante au FN depuis deux ans, affirme avoir reçu de «nombreux messages de soutien», mais également des «consignes de discrétion» de la part de ses responsables départementaux. «J'attends des nouvelles de mon parti et du conseil de discipline avant d'en dire plus», a-t-elle conclu, avant de s'éclipser en laissant la parole à son compagnon, Hervé Combraye, un artisan menuisier de 46 ans, lui-même militant au FN

«Au FN, on a le vent en poupe, alors, évidemment, on est attaqué de toute part et de façon injuste», a-t-il poursuivi en expliquant que sa compagne était «novice et un peu naïve vis-à-vis de la presse». «Elle a eu la mauvaise question, elle s'est emballée et a commis une erreur. On assume ces propos tous les deux et si Anne-Sophie est sacrifiée par le parti, cela ne nous empêchera pas de voter toujours pour nos idées», a affirmé Hervé Combraye.

en gros soyez racistes mais ne le dites pas a la presse
;france;

freeze
Messages : 8547
Enregistré le : 19 juin 2013, 16:29:06

Re: Le FN

Message non lu par freeze » 19 oct. 2013, 10:55:08

la nullité des candidats fn est époustouflante
une ribambelle de bras cassés avec un qi proche d'une huitre

Avatar du membre
Ramdams
Messages : 13178
Enregistré le : 18 mars 2013, 09:37:10

Re: Le FN

Message non lu par Ramdams » 19 oct. 2013, 11:13:40

C'est clairement un très mauvais choix. Le plus important, c'est qu'elle ait été suspendue.

Avatar du membre
Narbonne
Messages : 15001
Enregistré le : 04 sept. 2011, 16:12:50
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: Le FN

Message non lu par Narbonne » 19 oct. 2013, 13:21:57

Elle a été suspendue après que l'émission sur France 2 a été diffusée alors que tout le monde était au courant depuis des mois.
Cette émission était intéressante car les membres du FN faisaient bien propre sur eux mais des que le sujet était immigration, ils pétaient les plombs.
Le FN n'a pas changé.
Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait.

Répondre

Retourner vers « Mieux connaitre vos partis »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré