Le FN

Avatar du membre
Ramdams
Messages : 13178
Enregistré le : 18 mars 2013, 09:37:10

Re: Le FN

Message non lu par Ramdams » 24 août 2014, 19:20:40

Oui, il ne vote pas NPA, c'est sûr. icon_biggrin

Nico37
Messages : 18627
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le FN

Message non lu par Nico37 » 24 août 2014, 19:25:17

Toutes missions confondues, les personnels de la gendarmerie mobile effectuent en moyenne 215 à 220 jours de déplacements par an (Audition du général de corps d'armée Soubelet, directeur des opérations et de l’emploi de la gendarmerie nationale devant l’Assemblée nationale le 18 décembre 2013.)

Avatar du membre
Ramdams
Messages : 13178
Enregistré le : 18 mars 2013, 09:37:10

Re: Le FN

Message non lu par Ramdams » 24 août 2014, 19:33:52

Pour reprendre l'exemple de mon ami, sa caserne est située dans le Valenciennois mais il opère sur toute la région généralement, notamment sur Lille à 50 km de distance, donc sur de petits trajets. Il ne demanderait pas mieux de passer quelques jours dans les Antilles ou en Polynésie. icon_biggrin

Mais bon, cette étude de géographie électorale montre une fois de plus l'absurdité des modes de scrutin français. Cela me fait penser aux villes américaines qui recensent parmi leur population les "résidents" des prisons qui y sont éventuellement installées, ce qui est attractif pour le maire qui gagne en pouvoirs et en budget si sa ville a une population plus importante.

Avatar du membre
Caberlin
Messages : 1245
Enregistré le : 19 nov. 2011, 06:36:37

Re: Le FN

Message non lu par Caberlin » 24 août 2014, 23:27:10

Nombrilist » 24 Aoû 2014, 18:19: 33 a écrit :Inutile de te demander pour qui il vote celui-là ^^.
Pour un parti étatiste qui lui garantira son statut et les avantages qui lui sont liés, logique !
"Ils ne se révolteront que lorsqu’ils seront devenus conscients et ils ne pourront devenir conscients qu’après s’être révoltés" - George Orwell, «1984»

Nico37
Messages : 18627
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le FN

Message non lu par Nico37 » 25 août 2014, 11:16:14

Catorive à la dérive : pendant que le FN s'indigne, la majorité promet d'agir 20/08

Le 12 août, le maire Olivier Gacquerre publiait sur la page Facebook de la ville un message concernant de nouvelles incivilités survenues à Catorive.
Condamnant fermement la situation, il évoquait la tenue d'une réunion de crise, programmée lundi 18 août. Depuis, c'est presque silence radio. On ne saura rien avant vendredi 22 août. Ludovic Pajot, opposant FN, en profite pour taper sur la majorité en place et tenter de récolter des points auprès des habitants.

vision3000
Messages : 251
Enregistré le : 24 août 2014, 16:25:53

Re:

Message non lu par vision3000 » 25 août 2014, 12:42:09

politicien » 11 Juil 2009, 18:44:00 a écrit :Bonjour,

Le Front national (FN) est un parti politique français nationaliste, fondé en octobre 1972 et présidé, depuis lors, par Jean-Marie Le Pen. Son nom complet, à l'origine, était Front national pour l'unité française (FNUF).
Situé à l'extrême droite de l'échiquier politique par la plupart des observateurs politiques, le Front national se définit comme issu de la droite nationale , populiste  et souverainiste , au même titre que de nombreux mouvements européens ; la majorité de ses dirigeants récuse l'appartenance du parti à l'extrême droite (sauf au sens ancien, celui du positionnement le plus à droite), comme la majorité des dirigeants de l'extrême droite française depuis Charles Maurras. Jean-Marie Le Pen a également évoqué son appartenance à l'« opposition nationale».

Du milieu des années 1980 à 2007, selon les types d'élections, le Front national représentait entre 11 et 18 % de l'électorat français au niveau national, dépassant 30 % dans certaines villes et régions, ce qui en a souvent fait le troisième parti de France. Il était cependant presque systématiquement écarté des responsabilités politiques, à cause des systèmes électoraux français, qui le privaient d'élus, et du refus des autres partis de droite, le jugeant trop extrémiste, de s'allier avec lui. À partir de 2007, les scores du FN lors des élections autres que présidentielle n'excèdent jamais 4,8 % des suffrages exprimés, et ses élus sont de moins en moins nombreux. Cette nouvelle donne en fait un petit parti parmi tant d'autres, définitivement au ban du système politique français et sans influence sur ce dernier.

la forte limitation de l'immigration, accusée d'appauvrir les Français les plus démunis et d'enrichir les plus aisés en leur permettant de faire pression par là sur le coût du travail et d'être une menace pour la culture française, est un des points de son programme qui suscitent le plus de passion, dans un sens ou dans l'autre ; le thème de l'immigration n'est cependant apparu comme thème central dans le programme et le discours du Front national que dans les années 1980  ce que Patrick Weil analyse comme une perception de l'immigration vue comme un thème devenu payant au niveau électoral.

Qu'en pensez vous ?

A plus tard,

Les partis politiques n'ont vocation qu'à ruiner la France. Le parti politique de l'union des classes sociales pourrait faire de la France une grande puissance économique. Mais pour cela les électeurs doivent s'organiser et ne plus faire confiance à ces partis politiques qui n'ont rien à leur offrir, si ce n'est que souffrance et désolation...

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Re:

Message non lu par wesker » 25 août 2014, 12:50:01

vision3000 » Lun 25 Aoû 2014 - 13:42 a écrit :
politicien » 11 Juil 2009, 18:44:00 a écrit :Bonjour,

Le Front national (FN) est un parti politique français nationaliste, fondé en octobre 1972 et présidé, depuis lors, par Jean-Marie Le Pen. Son nom complet, à l'origine, était Front national pour l'unité française (FNUF).
Situé à l'extrême droite de l'échiquier politique par la plupart des observateurs politiques, le Front national se définit comme issu de la droite nationale , populiste  et souverainiste , au même titre que de nombreux mouvements européens ; la majorité de ses dirigeants récuse l'appartenance du parti à l'extrême droite (sauf au sens ancien, celui du positionnement le plus à droite), comme la majorité des dirigeants de l'extrême droite française depuis Charles Maurras. Jean-Marie Le Pen a également évoqué son appartenance à l'« opposition nationale».

Du milieu des années 1980 à 2007, selon les types d'élections, le Front national représentait entre 11 et 18 % de l'électorat français au niveau national, dépassant 30 % dans certaines villes et régions, ce qui en a souvent fait le troisième parti de France. Il était cependant presque systématiquement écarté des responsabilités politiques, à cause des systèmes électoraux français, qui le privaient d'élus, et du refus des autres partis de droite, le jugeant trop extrémiste, de s'allier avec lui. À partir de 2007, les scores du FN lors des élections autres que présidentielle n'excèdent jamais 4,8 % des suffrages exprimés, et ses élus sont de moins en moins nombreux. Cette nouvelle donne en fait un petit parti parmi tant d'autres, définitivement au ban du système politique français et sans influence sur ce dernier.

la forte limitation de l'immigration, accusée d'appauvrir les Français les plus démunis et d'enrichir les plus aisés en leur permettant de faire pression par là sur le coût du travail et d'être une menace pour la culture française, est un des points de son programme qui suscitent le plus de passion, dans un sens ou dans l'autre ; le thème de l'immigration n'est cependant apparu comme thème central dans le programme et le discours du Front national que dans les années 1980  ce que Patrick Weil analyse comme une perception de l'immigration vue comme un thème devenu payant au niveau électoral.

Qu'en pensez vous ?

A plus tard,

Les partis politiques n'ont vocation qu'à ruiner la France. Le parti politique de l'union des classes sociales pourrait faire de la France une grande puissance économique. Mais pour cela les électeurs doivent s'organiser et ne plus faire confiance à ces partis politiques qui n'ont rien à leur offrir, si ce n'est que souffrance et désolation...

Je partage entièrement votre volonté et invite les français à s'auto organiser, pour le bien du pays et non en fonction de considérations partisanes. Les formations politiques n'ont pas vocation à ruiner la France il y a, au sein de ces formations des bonnes volontés, des compétences pas toujours reconnues ou valorisées, il est par contre indispensable de s'unir, de construire un projet et d'avancer, les partis ne sont qu'un outil, la démocratie et la politique doivent, prioritairement servir la responsabilité, le réalisme et la crédibilité que le peuple doit et sait faire preuve, en se partageant le travail, en élaborant un budget coopératif et en dotant l'ensemble du territoire d'une structure représentative. Le peuple en est capable, les partis, défendent, leurs intérêts, leurs préoccupations, que le peuple s'organise pour en faire autant.

vision3000
Messages : 251
Enregistré le : 24 août 2014, 16:25:53

Re: Re:

Message non lu par vision3000 » 25 août 2014, 14:22:02

wesker » 25 Aoû 2014, 12:50:01 a écrit :
vision3000 » Lun 25 Aoû 2014 - 13:42 a écrit :
politicien » 11 Juil 2009, 18:44:00 a écrit :Bonjour,

Le Front national (FN) est un parti politique français nationaliste, fondé en octobre 1972 et présidé, depuis lors, par Jean-Marie Le Pen. Son nom complet, à l'origine, était Front national pour l'unité française (FNUF).
Situé à l'extrême droite de l'échiquier politique par la plupart des observateurs politiques, le Front national se définit comme issu de la droite nationale , populiste  et souverainiste , au même titre que de nombreux mouvements européens ; la majorité de ses dirigeants récuse l'appartenance du parti à l'extrême droite (sauf au sens ancien, celui du positionnement le plus à droite), comme la majorité des dirigeants de l'extrême droite française depuis Charles Maurras. Jean-Marie Le Pen a également évoqué son appartenance à l'« opposition nationale».

Du milieu des années 1980 à 2007, selon les types d'élections, le Front national représentait entre 11 et 18 % de l'électorat français au niveau national, dépassant 30 % dans certaines villes et régions, ce qui en a souvent fait le troisième parti de France. Il était cependant presque systématiquement écarté des responsabilités politiques, à cause des systèmes électoraux français, qui le privaient d'élus, et du refus des autres partis de droite, le jugeant trop extrémiste, de s'allier avec lui. À partir de 2007, les scores du FN lors des élections autres que présidentielle n'excèdent jamais 4,8 % des suffrages exprimés, et ses élus sont de moins en moins nombreux. Cette nouvelle donne en fait un petit parti parmi tant d'autres, définitivement au ban du système politique français et sans influence sur ce dernier.

la forte limitation de l'immigration, accusée d'appauvrir les Français les plus démunis et d'enrichir les plus aisés en leur permettant de faire pression par là sur le coût du travail et d'être une menace pour la culture française, est un des points de son programme qui suscitent le plus de passion, dans un sens ou dans l'autre ; le thème de l'immigration n'est cependant apparu comme thème central dans le programme et le discours du Front national que dans les années 1980  ce que Patrick Weil analyse comme une perception de l'immigration vue comme un thème devenu payant au niveau électoral.

Qu'en pensez vous ?

A plus tard,

Les partis politiques n'ont vocation qu'à ruiner la France. Le parti politique de l'union des classes sociales pourrait faire de la France une grande puissance économique. Mais pour cela les électeurs doivent s'organiser et ne plus faire confiance à ces partis politiques qui n'ont rien à leur offrir, si ce n'est que souffrance et désolation...

Je partage entièrement votre volonté et invite les français à s'auto organiser, pour le bien du pays et non en fonction de considérations partisanes. Les formations politiques n'ont pas vocation à ruiner la France il y a, au sein de ces formations des bonnes volontés, des compétences pas toujours reconnues ou valorisées, il est par contre indispensable de s'unir, de construire un projet et d'avancer, les partis ne sont qu'un outil, la démocratie et la politique doivent, prioritairement servir la responsabilité, le réalisme et la crédibilité que le peuple doit et sait faire preuve, en se partageant le travail, en élaborant un budget coopératif et en dotant l'ensemble du territoire d'une structure représentative. Le peuple en est capable, les partis, défendent, leurs intérêts, leurs préoccupations, que le peuple s'organise pour en faire autant.
Peu d'électeurs souhaitent s'investir dans la politique, et beaucoup se trouvent plongés dans la grande pauvreté. Avec quelques électeurs de Rouen et de normandie avec notre mouvement nous sommes parvenu à détruire le député maire de Rouen "Pierre Abertini" avec ses promesses mensongères...
Nous gagnons quelques petites victoires, mais nous ne sommes pas assez nombreux à nous battre contre ces politicards qui volent nos voix pour leur seuls intérêts...

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le FN

Message non lu par wesker » 27 août 2014, 13:50:03

C'est assez intéressant, mais, vu le contexte, avec une gauche qui s'inscrit dans une ligne social libérale, à rebours des attentes de ses électeurs, une droite qui sombre dans une sur enchère stérile et démagogique, et un front de gauche profondément divisé ainsi qu'un FN qui ne sert que de réceptacle à une colère sans réellement construire une alternative nationale qui serait parfaitement légitime, les citoyens, exaspérés, lucides des impasses dans lesquelles nous mènent ces professionnels de la politique peuvent et doivent s'organiser, ils en ont les capacités, les compétences, seuls leurs manque la volonté et la structure nationale de représentation, nécessaire pour pouvoir réellement peser.

Nico37
Messages : 18627
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le FN

Message non lu par Nico37 » 29 août 2014, 23:33:17

Réseau de bus : le FN tire la sonnette d’alarme DAVID ZANGA 28/08

Les deux élus frontistes du conseil d’agglomération sortent la kalachnikov. Dans leur ligne de mire : BBB. Les raisons ? « Le racket organisé du Sitac », selon Pascal Erre.

Les élus du Rassemblement Bleu Marine n’y vont jamais avec le dos de la cuillère. C’est toujours cash.

(…)

Nico37
Messages : 18627
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le FN

Message non lu par Nico37 » 30 août 2014, 22:26:53

Le Front national y va aussi Eric JONNEAU 30/08

L’Aisne (3 sénateurs) figure parmi le tiers des départements renouvelables à l’occasion des élections sénatoriales du 28 septembre. Celui-ci ne propose qu’un seul tour, selon un scrutin de liste proportionnel. Ce sont les élus qui votent. Des députés aux délégués municipaux, le département compte 1752 électeurs, chacun disposant d’une voix.
La liste de gauche emmenée par Yves Daudigny, sénateur sortant socialiste, aura pour principal adversaire celle de l’UMP. Mais là aussi, l’ouverture a prévalu. Sénateur sortant, Antoine Lefèvre a confié le rôle de nº2 à la Saint-Quentinoise Pascale Gruny, histoire d’assurer la succession de Pierre André, qui ne se représente pas. Mais il a nommé nº3 un membre de l’UDI en la personne de Nicolas Fricoteaux, maire et conseiller général de Rozoy-sur-Serre, lequel siège à Laon comme leader du groupe des Indépendants.
Même s’il dispose a priori d’un socle moins affirmé, le Front national se lance également dans la bataille. Franck Briffaut, maire de Villers-Cotterêts, renoncera à son siège au conseil régional s’il est élu. La conseillère municipale de Saint-Quentin Sylvie Saillard sera son numéro 2.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le FN

Message non lu par wesker » 31 août 2014, 18:59:13

Je pense que les effets de la réforme territoriale, même si la gauche et la droite parviennent à se mettre d'accord, suscitera des désaccords, des mécontentements au sein des collectivités, je ne serais pas étonné de les voir se prononcer en faveur d'un candidat FN qui s'opposera, de toute façon à tout et qui permettra d'exprimer le mécontentement que les collectivités ressentent !

Nico37
Messages : 18627
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le FN

Message non lu par Nico37 » 31 août 2014, 23:55:32

Les coups d'éclat de " Super-Ménard " Libie Cousteau 08/08

Elu voilà quatre mois avec le soutien du FN, le maire de Béziers enchaîne les mesures symboliques et... médiatiques. Faute de vrais moyens pour redresser une ville en crise ? Voyage en Ménardie.

La mine grave, le regard tendu vers leur chef, les conseillers municipaux, alignés en rang d'oignons, attendent, bouche cousue, le début de la réunion extraordinaire convoquée la veille, via une procédure d'urgence. Ce jeudi 10 juillet, la quasi-totalité des 49 élus ont répondu à l'appel du premier magistrat de la ville. Robert Ménard fait son entrée et prend place au centre de l'immense tablée d'élus. Debout, derrière lui, bras croisés, se tient son directeur de cabinet, André-Yves Beck. Dans un coin, Emmanuelle Duverger, l'épouse et éminence grise du maire, scrute l'assemblée. La salle du conseil municipal est pleine. Journalistes et citoyens ont pris place dans les travées qui leur sont allouées.

(...)

Avatar du membre
Vincendix
Messages : 2491
Enregistré le : 01 oct. 2011, 16:50:32

Re: Le FN

Message non lu par Vincendix » 01 sept. 2014, 17:17:50

C’est le cirque à Hayange depuis que le FN a pris possession de la mairie, une sérieuse mésentente parmi les élus majoritaires, le « divorce » entre le maire et sa première adjointe à qui il a retiré toutes les délégations. Sans compter la grogne de certains employés municipaux qui se plaignent d’une véritable dictature (Ils n’osent le dire tout haut, par peur d’être virés). Une fois de plus, le succès du FN est un boomerang, il met en exergue l’incompétence notoire de ces « élus-baudruches » et permet d'ouvrir les yeux aux électeurs séduits par de beaux discours démagogiques.
Comme un collier de joyaux rares dont le fil rompu laisse lentement tomber des gouttes de lumière, la vie égrène nos jours.Georges Clemenceau

Nico37
Messages : 18627
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le FN

Message non lu par Nico37 » 02 sept. 2014, 01:31:54

Robert Ménard à Béziers, 100 jours après : des idées (parfois bonnes) mais pas cohérentes Coquemont Christophe Membre de l'UCH Jean Moulin Édité par Akhillé Aercke 22/07

l y a 4 mois, le FN raflait une quinzaine de villes aux municipales. Des citoyens méfiants ont aussitôt créé des collectifs de vigilance pour surveiller l'action de ces nouveaux élus, le plus emblématique étant Robert Ménard à Béziers. Christophe Coquement, militant PS bittérois, a co-fondé l'Union citoyenne humaniste. Il tire le bilan de l'action de son maire.

Après 100 jours à la tête de la mairie de Béziers, il reste difficile de tirer un bilan sur l’action de Robert Ménard et son équipe. Nous n’avons que des effets d’annonce comme la baisse des impôts, ou de pseudos arrêtés municipaux qui sont des leurres envoyés en direction de son électorat mais qui ne sont pas appliqués ni même applicables.

À chaque conseil municipal, Robert Ménard nous assène de petits messages, réflexions sur ce qu’il imagine comme des vœux pieux prononcés à la messe attendant le miracle divin…

Le contribuable paie les blouses

Non, plus sérieusement, le maire ne porte pas de réel projet pour la ville. Il nous parle de rigueur budgétaire, il annonce une réduction du budget du CCAS, le centre communal d'action sociale, pour un montant de 365.000 euros, mesure surprenante quand on sait que Béziers est la troisième ville la plus pauvre de métropole.

En parallèle, il décide de créer une dépense supplémentaire avec l’achat de blouses scolaires pour la rentrée prochaine. Où est la cohérence ? Des blouses scolaires ! Est-ce vraiment l’urgence ? D’autant que les élèves n’auront pas obligation de les porter.

(...)

Répondre

Retourner vers « Mieux connaitre vos partis »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré