Le FN

Avatar du membre
Ilikeyourstyle
Messages : 4387
Enregistré le : 06 déc. 2010, 00:00:00
Localisation : La Perle
Contact :

Message non lu par Ilikeyourstyle » 28 juin 2011, 17:14:00

politicien a écrit :Bonjour,


 

 "Vous savez que le père de M. Joffrin est un des meilleurs amis de mon père”. La réplique est de Marine Le Pen qui en profite pour attaquer Laurent Joffrin à travers son père. La patrone du FN rajoute une couche au virulent échange jeudi sur France 2, en soulignant les liens qui ont uni le père du journaliste et Jean-Marie Le Pen.
Dans les Grandes gueules, sur RMC, elle raconte que Laurent Joffrin “a eu l'occasion de passer des vacances, une croisière, lorsqu'il avait à peu près 25 ans, avec son père, et Jean-Marie Le Pen. A l'époque la fréquentation de Jean-Marie Le Pen ne lui hérissait pas le poil, mais peut-être qu'il veut faire oublier cela, ce qui serait d'ailleurs absurde", a-t-elle poursuivi. Interrogée sur les raisons pour lesquelles elle n'a pas dit ça sur le plateau de France 2, Marine Le Pen s'est justifiée en disant ne pas avoir "envie de donner le sentiment d'une bataille de chiffonniers".


Laurent Joffrin répond
"Les liens de mon père avec Jean-Marie Le Pen sont connus de longue date (...) Depuis plus de quarante ans, j’ai des idées opposées à celles de mon père, qui reste néanmoins mon père. Cela arrive...", a répondu Laurent Joffrin sur le site du Nouvel Obs, hebdomadaire qu'il dirige. "J’ai ainsi parlé, dans ma carrière, avec des terroristes, des braqueurs, des apparatchiks staliniens en Pologne ou en Chine, un trafiquant de drogue au Mexique. J’ai aussi parlé avec Jean-Marie Le Pen", a-t-il expliqué.
Jeudi soir, invitée du plateau de "Des paroles et des actes", sur France 2, la présidente du FN avait eu des échanges virulents avec ses contradicteurs, Caroline Fourest et Laurent Joffrin. Depuis, des sites internet proches du FN, ainsi que le compte Twitter officiel du parti d'extrême droite, ont relayé des textes ou des vidéos soulignant les liens entre Jean-Marie Le Pen et le père de Laurent Joffrin. Et font tout pour relancer la polémique...


Le Jdd.fr




 
Encore un bel indice de la collusion évidente entre le FN et le PS !

Avatar du membre
GIBET
Messages : 3256
Enregistré le : 02 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Finistère

Message non lu par GIBET » 28 juin 2011, 18:04:00

Ilikeyourstyle a écrit : Encore un bel indice de la collusion évidente entre le FN et le PS !
Et çà:
laurent Joffrin a écrit : Les liens de mon père avec Jean-Marie Le Pen sont connus de longue date (...) Depuis plus de quarante ans, j’ai des idées opposées à celles de mon père, qui reste néanmoins mon père. Cela arrive...", a répondu Laurent Joffrin sur le site du Nouvel Obs, hebdomadaire qu'il dirige. "J’ai ainsi parlé, dans ma carrière, avec des terroristes, des braqueurs, des apparatchiks staliniens en Pologne ou en Chine, un trafiquant de drogue au Mexique.
Bof tu n'es pas à çà près ...sacré Ilike! icon_biggrin
GIBET
Le silence est un ami qui ne trahit jamais

Avatar du membre
FIFE
Messages : 3242
Enregistré le : 11 mars 2009, 00:00:00
Parti Politique : Front National (FN)
Localisation : Paris

Message non lu par FIFE » 28 juin 2011, 20:10:00

Toujours aussi crédible !      Image  Image  Image

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34339
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 28 juin 2011, 20:42:00

Bonjour,

Fife ça serait bien d'arrêter ce genre de petite phrase, et plutôt de débattre.

Merci d'avance.
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
FIFE
Messages : 3242
Enregistré le : 11 mars 2009, 00:00:00
Parti Politique : Front National (FN)
Localisation : Paris

Message non lu par FIFE » 28 juin 2011, 21:08:00

Débattre de quoi ? Et avec qui ? Quelqu’un qui a une telle obsession anti FN qu'il ne lit même pas les articles, et qui en conclut, selon son TOC: FNPS ?

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34339
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 28 juin 2011, 21:12:00

Je ne parlais pas spécialement de débattre avec Ilike, mais ça serait bien d'éviter ce genre de petite phrase qui font dériver les débats.

Merci,

Voici un petit article assez intéressant (mai 2011)

   
 

Quelle image les Français ont-ils, en 2011, du Front national, désormais dirigé par Marine Le Pen ? Au-delà du résultat des cantonales, c’est une question capitale. Le FN d’aujourd’hui est-il ou non la copie conforme du FN de Jean-Marie Le Pen ? Est-il ou non un parti « comme les autres » ? Souhaite-t-il un jour participer au pouvoir, ou bien poursuivra-t-il dans le registre protestataire et ultra ? A-t-il sérieusement des « solutions » à proposer ? Autrement dit, la volonté de Marine Le Pen de « dédiaboliser » son parti, selon l’expression qu’elle affectionne, a-t-elle ou non trouvé à ce jour un écho chez les Français ? Des Français qui sentent bien que « quelque chose » se passe de ce côté-là. Mais quoi ? Et jusqu’où ?

Cinq phrases-test
France-Soir a donc demandé à l’Ifop de soumettre cinq phrases à un échantillon représentatif des Français en leur demandant, pour chacune des phrases, de dire si, selon eux, elle s’appliquait bien ou mal au FN. Les résultats sont contrastés et passionnants.
 1. On observe d’abord un changement radical : 84 % des sondés (et même 95 % des sympathisants FN) estiment que le FN a « pour objectif » d’arriver un jour au pouvoir. Une évidence ? Pas du tout car, du temps de Jean-Marie Le Pen, ce n’était pas la perception que les Français avaient du FN. On peut ajouter que ce n’était pas, au-delà d’apparences, le désir profond du président de l’époque.

2. Deuxième évolution, qui tranche moins avec le passé mais qui est désormais spectaculaire : le FN est un parti, disent 59 % des sondés (et 72 % des sympathisants UMP), qui « aborde » des sujets et des thématiques qui « préoccupent » les Français, en tout cas une bonne partie d’entre eux. Avertissement à la droite, avertissement aussi au PS et, au-delà, à toute la gauche.
3. Si le parti d’extrême droite – qui se bat pour se faire appeler « droite nationale » – soulève de « vrais » problèmes, a-t-il pour autant des « solutions efficaces » à proposer ? Oui, disent comme un seul homme 99 % des sympathisants FN. Pour le reste, le scepticisme reste massif : 35 % seulement des Français (toutes tendances confondues) le croient. Parmi eux : 38 % des sympathisants UMP.

4. Reste « la » question. Le FN est-il un parti « comme les autres » ? Là, on devine des Français partagés et, parfois partagés en eux-mêmes. 45 % des sondés (dont 50 % des sympathisants UMP) disent : « Oui, c’est un parti comme les autres. » A priori, c’est une évolution impressionnante par rapport à l’époque de Le Pen père. En même temps, quand on leur demande, en référence à une interrogation récurrente depuis la création du FN en 1972, si ce parti est ou non « dangereux pour la démocratie », 64 % répondent oui. Dont 80 % des sympathisants de gauche et 61 % des sympathisants UMP. Il y a même, curieusement, 17 % des sympathisants FN pour dire que oui, leur parti est « dangereux pour la démocratie ».

L’enquête de l’Ifop met en lumière à la fois les constantes et les mues du FN ainsi que les regards très différents – selon l’âge ou le métier – que portent sur lui les Français d’aujourd’hui. Ainsi, les 18-24 ans sont-ils les plus sévères ou les plus allergiques ? Ils jugent à 73 % le FN « dangereux pour la démocratie », ne sont que 34 % à le tenir pour « un parti comme les autres », et 28 % seulement considèrent qu’il propose des pistes. Seule concession : 48 % estiment qu’il parle souvent de « thématiques » intéressantes. A l’inverse, si l’on s’en tient aux tranches d’âges, qui sont les plus sensibles à la « logique Marine Le Pen » ? Les 50-64 ans. Eux sont 65 % à trouver que les « sujets » qu’elle évoque correspondent à leurs préoccupations, et 52 % à juger que le FN est un parti « comme les autres ». C’est aussi le cas, par catégories socio-professionnelles cette fois, de 59 % des ouvriers, qui se retrouvent à 62 % dans les thèmes frontistes et estiment à 46 % qu’il a des « solutions ».
Le retour des adhésions
Le FN s'est offert une nouvelle machine. « 600 cartes d'adhérents imprimées par heure, contre 200 avec la précédente », se félicite Sandrine Leroy, responsable du service adhésions. Officiellement, le parti de Marine Le Pen refuse de communiquer le chiffre exact de ses adhérents : ils seraient aujourd'hui un peu plus de 35.000. Le record de 40.000 – qui date de 1998 – devrait donc tomber cette année. L'année 2007, avec seulement 8.000 cartes, ce n'est déjà plus, à Nanterre, qu'un mauvais souvenir.
Difficilement vérifiables, les chiffres annoncés traduisent néanmoins la dynamique dont bénéficie Marine Le Pen. Sur six mois, l'augmentation des adhésions serait de + 75 %. Le téléphone de Sandrine Leroy chauffe particulièrement au lendemain des interventions médiatiques majeures de sa patronne et amie. A vous de juger, sur France 2, en décembre ? 2.500 adhérents. Le sondage du Parisien, qui plaçait pour la première fois la présidente du FN en tête des intentions de vote du premier tour ? 600 nouvelles cartes par jour, pendant une petite semaine. « On scrute les profils des nouveaux adhérents, confie le secrétaire général du FN, Steeve Briois. Pour en faire demain des contributeurs et – pourquoi pas ? – des cadres du parti. »



FranceSoir.fr
 
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Nico37
Messages : 18645
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Message non lu par Nico37 » 29 juin 2011, 00:19:00

Ilikeyourstyle a écrit :
wesker a écrit :concernant le pouvoir d'achat, je te renvoie à sa conférence de presse :

http://www.frontnational.com/?p=6942

Tu y découvriras des propositions de baisse de la TIPP, de veille des prix dans la grande distribution, de relance des baisses de cotisations pour les travailleurs.....



Ouais, et de hausse du SMIC et de retour à la retraite à 60 ans, et d'embauches de fonctionnaires. On se demande d'ailleurs où Marine Le Pen va prendre tout cet argent. Elle va peut-être proposer un très Grand Emprunt National de 1500 milliards d'€ pour rembourser la dette ? icon_biggrin icon_biggrin icon_biggrin icon_biggrin


ça pourrait si le patronat était durement taxée mais vu qu'elle est comme son père financée par le patronat... elle va pas mordre la main qui la nourrit...
Dans un tout autre contexte ceux qui y ont cru ont été éliminés durant la nuit des longs couteaux, avis aux amateurs...



http://anonymouse.org/cgi-bin/anon-www. ... fr/?p=3878


LE FNJ PRIS À PARTI PAR DES MILITANTS DU NPA : IL N’EXISTE PAS DE ZONES DE NON-DROIT !
Publié par Paul-Alexandre Martin le 27 juin 2011 – 20 h 29 min


Communiqué de presse de Perceval Noet, Secrétaire départemental du Front national de Paris


Le Front national de la jeunesse d’île-de-France avait prévu, en cette matinée du 27 juin, une distribution de tracts avec l’aide de quinze militants devant l’usine PSA de Citroën à Aulnay-sous-Bois afin de dénoncer la possible délocalisation du site auprès des ouvriers. Alors même que nos militants se mirent en action, une trentaine de militants du NPA et du syndicat SUD les ont violemment pris à parti en les injuriant et en tentant de saisir leurs tracts pour les déchirer.


Un de nos militants d’origine extra-européenne a été insulté pour la seule raison d’être un patriote français, les militants d’extrême-gauche jugeant « qu’il trahissait sa couleur et ses origines« . Nos militants y compris les femmes ont été bousculées, de façon à être intimidés.


Le Front national de la jeunesse dénonce cette preuve du communautarisme du NPA et de leurs sbires qui pensent avoir le monopole du vote des français d’origine immigrée.


Par la suite, alors que nos militants voulurent mener à bien leur action, invoquant que la démocratie supposait que le débat d’idées puisse avoir lieu partout, le camp d’en face leur rétorqua « qu’il emmerdait la démocratie« .


Le Front national de la jeunesse d’Île-de-France dénonce fermement ce terrorisme intellectuel et cette impunité des militants d’extrême gauche qui, comme les caïds des quartiers populaires, pensent qu’il existe des zones de non-droit sur lesquelles ils exercent la loi.


Le FNJ tient également à rappeler que, contrairement au NPA, il est un grand mouvement patriotique et républicain dont la vocation est le rassemblement de tous les Français autour de la nation et qu’il n’exerce aucune forme de discrimination sur la base de l’origine sociale, ethnique, ou religieuse.


Enfin le Front national de la jeunesse d’Île-de-France, qui s’est fait étiqueter ce matin de « serviteur de la bourgeoisie« , rappelle au NPA que d’après les sondages, Marine le Pen serait largement en tête chez les ouvriers et le classes populaires. Le FNJ certifie cependant qu’au vu des positions du NPA sur l’immigration, ce parti n’est rien d’autre que le serviteur des intérêts de Madame Parisot et du grand capital.
PSA-Aulnay: le FN rate son opération 27.06.11


Une dizaine de militants FN ont voulu tracter lundi 27 juin à PSA-Aulnay


Le FN avait prévu lundi 27 juin de faire une diffusion de tracts devant l'usine Citroën d'Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), une usine menacée de fermeture, comme l'a révélé la CGT, ce que dément de manière alambiquée et pas vraiment convaincante la direction du groupe automobile.


Rendez-vous était donc pris porte 3 en tout début d'après-midi au moment du changement d'équipe. Une petite dizaine de militants frontistes -tous extérieurs à l'usine- se sont rendus sur place emmenés par Cyril Bozonnet, le responsable FN d'Aubervilliers, et par Gilles Clavel, le secrétaire départemental du 93. Un "comité d'accueil" beaucoup plus important en nombre les y attendait, formé de syndicalistes SUD et CGT locaux auxquels s'étaient joints des militants du NPA d'Olivier Besancenot.


Après une longue période d'observation des deux côtés du site, et à l'arrivée des premiers cars des équipes de l'après-midi, Cyril Bozonnet donnait le signal. "On va aller à la rencontre des masses laborieuses" intimait-il à sa petite troupe. "Non aux délocalisations!, il faut sauver PSA à Aulnay", "Délocalisations = licenciements, une solution : la Nation!", "Ne laissons pas mourir nos industries; avec Marine Le Pen, remettons l'économie au service des Français", pouvait-on lire sur les tracts du FN. Des tracts qui ont vite fait de rejoindre le bitume, après qu'un détachement de syndiqués SUD et de quelques NPA a déboulé au tout début de la diffusion. Bousculades, empoignades, cris : "FN dégage", "On veut pas des fascistes", d'un côté ; "Collabos", "On est en démocratie", de l'autre.


Dialogue. - "Vous vous trompez de combat. On vient là pour donner un coup de main aux salariés!


-Vous n'avez rien à faire ici !


- Dans trois ans, vous avez plus d'usine!


- C'est nouveau que les fascistes défendent les ouvriers! Dehors!"


Pendant ce temps là, cars, voitures et motos s'engouffrent dans l'usine, saluant de la main ou du klaxon, les syndicalistes à l'entrée, dont Mohamed Khenniche, le secrétaire général de SUD-Peugeot Citroën Aulnay. Lesquels distribuent leurs propres tracts en réponse. Devant l'entrée, ils sont en grande majorité, noirs ou maghrébins. Ce qui déclenchera la réflexion à voix haute d'une militante frontiste, évoquant l'éventuelle fermeture du site: "Ils vont être contents, ils vont toucher et les allocs et le chômage". Les militants du FN partiront quelques minutes plus tard.


Un peu plus tôt, Philippe Julien de la CGT, rappelait qu'il y avait une tradition de syndicalisme qui a parfois flirté avec l'extrême droite à PSA-Aulnay. Il citait les scores du SIA (syndicat indépendant de l'automobile) - qui a pris le relais des anciennes structures CSL et CFT- : 36% dans le collège ouvrier et 40% tous collèges confondus.

Avatar du membre
Ilikeyourstyle
Messages : 4387
Enregistré le : 06 déc. 2010, 00:00:00
Localisation : La Perle
Contact :

Message non lu par Ilikeyourstyle » 29 juin 2011, 01:39:00

Nico37 a écrit :ça pourrait si le patronat était durement taxée mais vu qu'elle est comme son père financée par le patronat... elle va pas mordre la main qui la nourrit...
Dans un tout autre contexte ceux qui y ont cru ont été éliminés durant la nuit des longs couteaux, avis aux amateurs...
Elle n'est pas financée par le patronat. Si les soces reviennent au pouvoir, elle sera à nouveau financée de manière occulte par les sous-marins du PS.
FIFE a écrit : Débattre de quoi ? Et avec qui ? Quelqu’un qui a une telle obsession anti FN qu'il ne lit même pas les articles, et qui en conclut, selon son TOC: FNPS ?


Pffff ... quelle misère intellectuelle chez cette frontiste ! icon_biggrin

Avatar du membre
Francis XV
Messages : 465
Enregistré le : 28 mai 2011, 00:00:00
Localisation : Seine-Saint-Denis
Contact :

Message non lu par Francis XV » 29 juin 2011, 04:13:00

Ilikeyourstyle a écrit : On se demande d'ailleurs où Marine Le Pen va prendre tout cet argent. Elle va peut-être proposer un très Grand Emprunt National de 1500 milliards d'€ pour rembourser la dette ? icon_biggrin icon_biggrin icon_biggrin icon_biggrin
Oui mais attention ce sera un emprunt purement national, il faudra être français de souche pour y souscrire ! icon_mrgreen icon_mrgreen icon_mrgreen

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 29 juin 2011, 13:36:00

ILYS, les seuls, dans ce pays à s'être déplacé pour faire voter pour des candidats sociales face à des candidats FN furent les Xaviers Bertrand, les Nathalie Kosciusko Morizet....et pas l'inverse.

C'est bien ton Président qui fit entrer des anciens socialistes et des anciens communistes dans son Gouvernement. C'est encore l'UMP qui, aux régionales, votent la quasi totalité des hausses d'impôts, tout en les dénonçant publiquement, avec le PS.


Dès lors, très objectivement la collusion entre l'UMP et le PS semble plus importante qu'entre le FN et le PS, il suffit d'être honnête ou réveillé.

Concernant l'attitude de M. Joffrin, elle fut scandaleuse et indigne d'un responsable journalistique qui se doit, toujours de faire preuve d'une certaine objectivité dans ses interview. Il a, là, montré un esprit partisan et éloigné des réalités.

Avatar du membre
Francis XV
Messages : 465
Enregistré le : 28 mai 2011, 00:00:00
Localisation : Seine-Saint-Denis
Contact :

Message non lu par Francis XV » 30 juin 2011, 03:29:00

wesker a écrit :ILYS, les seuls, dans ce pays à s'être déplacé pour faire voter pour des candidats sociales face à des candidats FN furent les Xaviers Bertrand, les Nathalie Kosciusko Morizet....et pas l'inverse.

C'est bien ton Président qui fit entrer des anciens socialistes et des anciens communistes dans son Gouvernement. C'est encore l'UMP qui, aux régionales, votent la quasi totalité des hausses d'impôts, tout en les dénonçant publiquement, avec le PS.


Dès lors, très objectivement la collusion entre l'UMP et le PS semble plus importante qu'entre le FN et le PS, il suffit d'être honnête ou réveillé.
Oui biensur la collusion entre l'UMP et le PS est importante ils ont fréquenté les mêmes écoles (l'ENA, Science Po ...)

Mais la Collusion entre le FN et la bourgeoisie n'en reste pas moins tout aussi importante.

Alors biensur dans la Bourgeoisie Française il y a les plus pour la mondialisation qui préféreront UMP et PS , et les plus pour le protectionnisme qui préféreront le FN. Mais sans mauvais jeu de mots, dans les 3 cas UMP PS ou FN, les prolétaires seront marrons dans l'affaire.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 30 juin 2011, 13:55:00

Disons que les prolétaires n'existent que la tête des idéologues.

Les travailleurs, les plus pauvres subissent les aléas de la concurrence internationale. En s'attaquant à ce fléau, on est alors en mesure de promouvoir le progrès social, qui devient alors possible par l'obtention aussi du progrès économique. C'est une politique économique cohérente qu'il faut mener pour apporter les réponses aux difficultés.

Et réduire le FN aux seules mesures protectionnistes revient à omettre les autres propositions (en matière agricole, environnementale, fiscale....) que les nationaux proposeront aux français.

Avatar du membre
Francis XV
Messages : 465
Enregistré le : 28 mai 2011, 00:00:00
Localisation : Seine-Saint-Denis
Contact :

Message non lu par Francis XV » 30 juin 2011, 15:47:00

wesker a écrit :Disons que les prolétaires n'existent que la tête des idéologues.
Ben non prolétaires, ça regroupe travailleurs pauvres, précaires, chômeurs, gens au RSA, globalement ceux qui n'ont pas accès à la propriété privée de leur logement et de leur moyen de subsistance.

Du moins c'est ce que moi j'entends par prolétaire
wesker a écrit : Les travailleurs, les plus pauvres subissent les aléas de la concurrence internationale. En s'attaquant à ce fléau, on est alors en mesure de promouvoir le progrès social, qui devient alors possible par l'obtention aussi du progrès économique. C'est une politique économique cohérente qu'il faut mener pour apporter les réponses aux difficultés.
En fait les travailleurs subissent surtout la tyranie de la bourgeoisie via le capitalisme et le le viol économique qu'est devenu propriété privé d'une minorité sur les terres, logements, et moyens de production.
wesker a écrit : Et réduire le FN aux seules mesures protectionnistes revient à omettre les autres propositions (en matière agricole, environnementale, fiscale....) que les nationaux proposeront aux français.
Agricole ? Remettent-il en cause l'existence de grande propriété ? préconisent-il le partage des grandes propriétés agricoles entre les citoyens pour que chacun ait sont lopin de terre ?

Environemental ? C'est vrai que sur certain points ya de l'idée, mais remettent-ils en cause le nucléaire et la croissance ?

Fiscale ? Supprimer l'ISF c'est ça ? icon_cheesygrin icon_cheesygrin icon_cheesygrin

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34339
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 30 juin 2011, 16:49:00

Bonjour,

J'ai divisé votre message, ou vous parliez d'agriculture, car le sujet me semble intéressant, voici le nouveau lien pour continuer votre débat : Comment produire mieux, en produisant moins ?

Par contre je vous demanderais de rester sur le sujet du FN.

Merci,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 01 juil. 2011, 11:28:00

Je crois que le FN s'inscrit dans le paysage politique et Marine Le Pen rencontre une réelle audience.

Les orientations stratégiques et programmatique permettent au mouvement d'être en mesure de confronter ses idées à celles de ses détracteurs alors qu'il occupa, injustement, jusqu'à présent, une fonction tribunicienne.

Ces orientations apporteront, je l'espère et le crois, des résultats lors des prochaines échéances et feront, de ce mouvement une force incontournable de la vie politique.

Répondre

Retourner vers « Mieux connaitre vos partis »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré