Le FN

Avatar du membre
marco
Messages : 1541
Enregistré le : 10 févr. 2011, 00:00:00

Message non lu par marco » 10 juil. 2011, 13:34:00

je ne comprends pas!
les capitalistes mondialistes ne sont pas nationalistes puisque pour eux seul le meilleur profit compte ou qu'il soit effectué  et pas le sort de leur pays respectif national.
http://compte-a-rebours-francois-hollande.fr/
Le défaut du capitalisme c'est qu'il répartit inégalement la richesse; la qualité du socialisme c'est qu'il répartit la misère équitablement.

Nico37
Messages : 18634
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Message non lu par Nico37 » 10 juil. 2011, 13:40:00

marco a écrit :je ne comprends pas!
les capitalistes mondialistes ne sont pas nationalistes puisque pour eux seul le meilleur profit compte ou qu'il soit effectué  et pas le sort de leur pays respectif national.
Evidemment mais c'est le cas de tous les capitalistes en dehors des professions libérales et encore (pensons aux architectes et autres professions intellectuelles qui peuvent être intéressées à bosser ailleurs car mieux rémunérées, postes plus "prestigieux" etc.).

Avatar du membre
Ilikeyourstyle
Messages : 4387
Enregistré le : 06 déc. 2010, 00:00:00
Localisation : La Perle
Contact :

Message non lu par Ilikeyourstyle » 10 juil. 2011, 13:43:00

Vilaine a écrit :
Nico37 a écrit :Erreur c'est exactement la même chose : soit tu es anticapitaliste et donc internationaliste, soit pro-capitaliste et donc nationaliste  icon_exclaim


Ah ben alors, je suis vraiment navree de ne pas rentrer dans tes petites cases toutes bien formatees !!
Ben lui, il a un virus sérieux dans le formatage. Quel taré ... mon Dieu.

A part çà, calme plat côté FN . MLP a t'elle exclu Benedetti ? icon_cheesygrin

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34138
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 10 juil. 2011, 13:50:00

Bonjour,

Ilike évite ce genre de petite phrase s'il te plait...

Pour ta question, voici la réponse :


 
 La présidente du Front national a exclu pour deux ans Yvan Benedetti, proche de Bruno Gollnisch.

Bruno Gollnisch doit se sentir de plus en plus seul au Front national. Après l'exclusion de plusieurs soutiens en avril, le député européen vient de perdre son bras droit, Yvan Benedetti.  
Après consultation de la commission des conflits, Marine Le Pen a en effet décidé de l'exclure pendant deux ans du parti. 
La présidente du FN lui reproche notamment d'avoir agressé un jeune militant du FNJ à Lyon et d'avoir tenu des propos antisémites sur le site Trans-Europe-Extrêmes tenu par des étudiants en journalisme de l'ESJ Lille. Propos qu'il a démenti par la suite. 
"J'aurais aimé davantage de mansuétude"
Ancien de L'Oeuvre française, Yvan Benedetti avait été l'un des grands animateurs de la campagne interne de Bruno Gollnisch face à Marine Le Pen.  
Contacté par le site d'information Préférence-nationale.net, Bruno Gollnisch s'est dit "très déçu" par cette décision. "Je déplore cette exclusion, c'était un militant de très grande qualité, j'aurais aimé que Marine Le Pen fasse preuve de davantage de mansuétude à son égard dans cette période de ralliement venant de bords très divers", a t-il ainsi ajouté. 
Dans l'entourage de l'eurodéputé, on cherche désormais à relativiser l'importance de son départ. "Bruno Mégret et Carl Lang ont claqué la porte du FN et ne s'en sont jamais remis. Bruno Gollnisch l'a compris et continuera donc à se battre mais en interne", promet l'un de ses proches.  

L'express.fr
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Ilikeyourstyle
Messages : 4387
Enregistré le : 06 déc. 2010, 00:00:00
Localisation : La Perle
Contact :

Message non lu par Ilikeyourstyle » 10 juil. 2011, 13:56:00

Gollnisch est pathétique avec sa canne , son quadruple pontage, sa raideur militaire. J'ai appris ici qu'il avait cafté Mégret en 1998, celà m'a beaucoup déçu sur le personnage, mais il est vraiment pathétique maintenant. Tout son FN rhonalpin est à feu et à sang, il se retrouve seul mais il reste au FN. Il est vrai qu'avec la casserole qu'il traine depuis 98, c'est encore l'endroit où il aura le bol de soupe le plus surement, car ses ex-amis du MNR ou PDF ne doivent pas beaucoup l'aimer.

Quant à Benedetti, il va former un groupuscule extrémiste de plus et disparaitra dans l'oubli.

Avatar du membre
marco
Messages : 1541
Enregistré le : 10 févr. 2011, 00:00:00

Message non lu par marco » 10 juil. 2011, 14:05:00

Nico37 a écrit :
marco a écrit :je ne comprends pas!
les capitalistes mondialistes ne sont pas nationalistes puisque pour eux seul le meilleur profit compte ou qu'il soit effectué  et pas le sort de leur pays respectif national.

Evidemment mais c'est le cas de tous les capitalistes en dehors des professions libérales et encore (pensons aux architectes et autres professions intellectuelles qui peuvent être intéressées à bosser ailleurs car mieux rémunérées, postes plus "prestigieux" etc.).
?????????? on peut donc être capitaliste et internationaliste du benef ,il n'y a qu'a voir Total!  CQFD. icon_mrgreen
http://compte-a-rebours-francois-hollande.fr/
Le défaut du capitalisme c'est qu'il répartit inégalement la richesse; la qualité du socialisme c'est qu'il répartit la misère équitablement.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 10 juil. 2011, 14:28:00

ILYS, Gollnisch est exemplaire et adopte une attitude conforme à ses convictions et à la doctrine nationale.

L'intérêt de la cause que nous servons dépasse l'intérêt des personnes que nous sommes. Dès lors, Marine Le Pen representant la cause nationale et développant des axes stratégiques pour la faire avancer, il se doit de soutenir une campagne alors même qu'il ne croit pas en l'efficacité de cette stratégie.

Pour ma part, sur le cas de Benedetti, je déplore que Marine Le Pen ait pris cette décision car les qualités militantes de ce dernier furent apprécié de tous, j'ai eu d'ailleurs l'occasion de dire que cette éviction comportait davantage de risque que de suivre l'avis de la commission. Mais, en s'affranchissant des pressions, Marine Le Pen confirme qu'elle dispose de l'envergure d'une chef d'Etat cherchant à préserver l'intérêt supérieur sur les intérêts des lobbies.

Avatar du membre
Ilikeyourstyle
Messages : 4387
Enregistré le : 06 déc. 2010, 00:00:00
Localisation : La Perle
Contact :

Message non lu par Ilikeyourstyle » 10 juil. 2011, 16:08:00

wesker a écrit :ILYS, Gollnisch est exemplaire et adopte une attitude conforme à ses convictions et à la doctrine nationale.

L'intérêt de la cause que nous servons dépasse l'intérêt des personnes que nous sommes. Dès lors, Marine Le Pen representant la cause nationale et développant des axes stratégiques pour la faire avancer, il se doit de soutenir une campagne alors même qu'il ne croit pas en l'efficacité de cette stratégie.

Pour ma part, sur le cas de Benedetti, je déplore que Marine Le Pen ait pris cette décision car les qualités militantes de ce dernier furent apprécié de tous, j'ai eu d'ailleurs l'occasion de dire que cette éviction comportait davantage de risque que de suivre l'avis de la commission. Mais, en s'affranchissant des pressions, Marine Le Pen confirme qu'elle dispose de l'envergure d'une chef d'Etat cherchant à préserver l'intérêt supérieur sur les intérêts des lobbies.
Ma foi, je te laisse juger, je ne suis point fronstiste, et ces querelles ne m'intéressent guère. Force est de dire que le FN de ce point de vue est un parti comme un autre, avec beaucoup de rivalités et de luttes de clan. MLP joue les gros bras, mais si elle fait un score médiocre en 2012 , les longs couteaux ressortiront de dessous les imperméables et les luttes seront sévères.

Cobalt

Message non lu par Cobalt » 10 juil. 2011, 16:22:00

Nico37 a écrit :
marco a écrit :je ne comprends pas!
les capitalistes mondialistes ne sont pas nationalistes puisque pour eux seul le meilleur profit compte ou qu'il soit effectué  et pas le sort de leur pays respectif national.

Evidemment mais c'est le cas de tous les capitalistes en dehors des professions libérales et encore (pensons aux architectes et autres professions intellectuelles qui peuvent être intéressées à bosser ailleurs car mieux rémunérées, postes plus "prestigieux" etc.).
Je me suis renseignée sur les professions libérales et les petites entreprise,comme mon expert comptable par exemple,les mesures de l'agité du bocal,ils n'en ont bénéficié aucunement et c'est sans doute une partie de ces gens qui ont voté pour lui.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 11 juil. 2011, 13:24:00

Encore une fois ILYS, tu préjuges de ce qui se passerait, au sein du mouvement national en cas de mauvais résultats, mais tu sais, le FN a déjà connu revers et sa cohésion, son ancrage et ses convictions en sont toujours sorties renforcés. C'est dans les épreuves qu'on progresse !

Nico37
Messages : 18634
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Message non lu par Nico37 » 11 juil. 2011, 20:29:00

Image
En période estivale, il est recommandé de plonger dans la vogue Marine. L'héritière Le Pen surfe sur la vague pour tenter d'imposer à la présidentielle de l'an prochain un nouveau 21 avril. Et elle a plus d'un tour dans son sac de plage. Elle feint d'avoir gardé le meilleur de Jean-Marie et d'avoir jeté le pire. Elle a exclu quelques furieux au bras tendu proches de son rival Gollnisch et elle en a terminé avec les jeux de mots douteux de son papa sur la Shoah. Cela s'appelle repeindre la devanture, mais le fonds de commerce a-t-il changé ?


'' Les Dossiers du Canard '' ont passé au crible la nouvelle Marine, son programme et ses amis, pour découvrir qu'elle reste bien la fille de son père et que sa rupture est dans la parfaite continuité d'un parti d'extrême droite d'autant plus dangereux qu'il feint de ne plus l'être. Pour ne pas se laisser ensabler par la fausse rupture de Marine, il est donc recommandé de déguster bien frais ce nouveau numéro des '' Dossiers '', en vente chez tous les kiosquiers.


''Les dégâts de la Marine'', le nouveau numéro des '' Dossiers du Canard '', est en kiosques : 84 p., 5,35 €.

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34138
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 12 juil. 2011, 11:39:00

Bonjour,


Jean-Pierre Chevènement n'entend pas "gouverner avec le Front national." Dans un communiqué publié lundi, le président du MRC a refusé la main tendue par Marine Le Pen.

Depuis 2002 et la montée en puissance de Marine Le Pen au sein du Front national,le parti frontiste défend un programme laïciste et républicain. Dans son désir de rénover l'image du mouvement, la nouvelle présidente du Front en est venue à tendre la main à Jean-Pierre Chevènement.    La réponse de l'ancien ministre de l'Intérieur a été expéditive. Dans un communiqué publié sur son site lundi, le sénateur du Territoire de Belfort a balayé d'un revers de main la possibilité d'une alliance avec le Front national. "Pour gouverner ensemble, il faut être deux et pour ma part, je n'ai nulle envie de gouverner avec Madame Le Pen", a-t-il déclaré de manière laconique.   "Le FN ne sera jamais le parti de la citoyenneté" Interviewé par France Soir lundi, Marine Le Pen avait estimé que le président d'honneur du Mouvement républicain et citoyen (MRC) partageait "une analyse assez similaire à "celle du FN "sur un certain nombre de points" et qu'elle "serait prête à gouverner avec lui".  

 Contacté par LEXPRESS.FR, l'actuel président du MRC, Jean-Luc Laurent, juge que "Jean-Pierre Chevènement avait déjà répondu à Marine Le Pen en mars dernier et sa réponse n'a pas évolué depuis". "Nous n'avons rien en commun avec le Front national", insiste le maire du Kremlin-Bicêtre.    Dans une tribune publiée sur Marianne2.fr, l'ancien ministre de l'Intérieur avait estimé que "quoi qu'il fasse, le Front national restera le parti de l'ethnicité et ne deviendra jamais celui de la citoyenneté".  

 Dépasser le clivage gauche-droite  Comme Jean-Marie Le Pen en son temps, sa fille cherche à tirer parti de la désaffection des Français pour les clivages traditionnels droite-gauche en proposant une nouvelle alternative au système politique.    Le président d'honneur du FN parlait d' "UMPS" et de "bande des quatre", Marine Le Pen évoque aujourd'hui la "démondialisation" comme le nouveau curseur du paysage politique français. "La vraie division s'opère désormais entre les mondialistes et les patriotes", a-t-elle ainsi expliqué à France Soir.    "Marine Le Pen revisite un vrai sujet qui est celui de la souveraineté populaire mais avec des valeurs qui sont celles de l'extrême droite. Elle ne remet pas en question les logiques du système capitaliste", rétorque le secrétaire national du Parti de Gauche, Eric Coquerel, qui a appartenu au MRC. 

 "On attend que Chevènement réagisse en homme d'Etat"  Apprenant la réponse de Jean-Pierre Chevènement, le conseiller de Marine Le Pen, Laurent Ozon a répondu qu'il "pardonne à Jean-Pierre Chevènement de réagir en homme de gauche mais le FN attend désormais qu'il réagisse en homme d'Etat."    Résolument optimiste, ce membre du bureau politique du Front national a estimé que le président d'honneur du MRC "fait partie des gens capables de s'émanciper de ces dispositions ostracisantes, nous restons convaincus qu'un espace de travail est possible entre nous."  

 Une simple manoeuvre politicienne pour Eric Coquerel qui estime qu'avec "Chevènement, Marine Le Pen cherche simplement une caution républicaine à son discours d'extrême droite."   Quoi qu'il en soit, le FN continue de s'ouvrir à l'extérieur et de brasser large. Lors des prochaines législatives, le Front national envisage ainsi de créer une "plateforme électorale" dont un "tiers des circonscription" sera réservé à des candidats n'appartenant pas au mouvement...   
L'express.fr
 
Qu'en pensez vous ?

A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 12 juil. 2011, 13:56:00

Clairement, le MRC s'inscrit dans une démarche de gauche patriotique et les valeurs, analyses auraient pu rapprocher les deux formations.

Au lieu de cela, M. Chevènement se cantonne à n'être qu'un supplétif d'un PS mondialiste acquis à la cause inverse à celle que défendent à travers lui, ses électeurs.

Ces derniers apprécieront cette position, très rigides et ancrées résolument dans la gauche sociale libérale qui a pourtant fait tant de dégâts. Refusant de dépasser un vieux clivage, Chevènement se décrédibilise, par rapport à Marine Le Pen qui apporte, précisément la confirmation de sa deconsidération pour ce clivage.

Avatar du membre
Ilikeyourstyle
Messages : 4387
Enregistré le : 06 déc. 2010, 00:00:00
Localisation : La Perle
Contact :

Message non lu par Ilikeyourstyle » 12 juil. 2011, 16:40:00

wesker a écrit :Clairement, le MRC s'inscrit dans une démarche de gauche patriotique et les valeurs, analyses auraient pu rapprocher les deux formations.

Au lieu de cela, M. Chevènement se cantonne à n'être qu'un supplétif d'un PS mondialiste acquis à la cause inverse à celle que défendent à travers lui, ses électeurs.

Ces derniers apprécieront cette position, très rigides et ancrées résolument dans la gauche sociale libérale qui a pourtant fait tant de dégâts. Refusant de dépasser un vieux clivage, Chevènement se décrédibilise, par rapport à Marine Le Pen qui apporte, précisément la confirmation de sa deconsidération pour ce clivage.
Chevènement est Chevènement, un homme de gauche d'abord depuis 50 ans qu'il est dans la politique. Il ne tombera pas dans les bras de Marine Le Pen, il a son éthique et sa propre ligne de conduite.

Nico37
Messages : 18634
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Message non lu par Nico37 » 12 juil. 2011, 22:12:00


 
Argumentaire anti-FN

Par le Mouvement politique d’éducation populaire (M’PEP).

Le 12 juillet 2011.


Le jeudi 23 juin 2011 sur la chaîne de télévision France 2, lors de l’émission animée par le journaliste David Pujadas à 20h35 « Des paroles et des actes », Madame Le Pen a été mise en scène. Jacques Nikonoff, porte-parole du M’PEP, participait à l’émission. Tous les thèmes du FN ont été passés au laminoir : l’immigration, la politique nataliste, le communautarisme, la préférence nationale, la sortie d’extrême droite de l’euro, le protectionnisme…

Jacques Nikonoff a montré que Marine Le Pen était une politicienne attrape-tout que le microcosme politico-médiatique nourrit tout en se défendant du contraire. La version d’extrême droite de la sortie de l’euro qu’elle préconise enfoncerait davantage encore le pays dans la crise et n’a rien à voir avec la sortie de gauche de l’euro.

Pour accéder au compte rendu intégral de cette émission, cliquez ici : 
http://www.m-pep.org/spip.php?article2089
http://www.m-pep.org/spip.php?article2089

Répondre

Retourner vers « Mieux connaitre vos partis »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré