14 juillet

Venez discuter de l'actualité politique.
Avatar du membre
Gis
Messages : 4939
Enregistré le : 13 oct. 2008, 00:00:00
Localisation : Loire-Atlantique

Message non lu par Gis » 14 juil. 2009, 11:00:00

Bonjour,


Le 14 juillet est un des symboles de la République.. et le défilé traditionnel.

Je voulais faire un petit rappel. On ne peut pas évoquer le 14 juillet 1789 et la prise de la Bastille, cette prison royale et symbole, elle, de l'absolutisme. On peut dire que cet évènement à été le moteur dans la chute de l'Ancien Régime (ou monarchie française).

Depuis 1880, le 14 juillet est la fête nationale française. Elle fait référence au 14 juillet 1790, journée qui commémore l'anniversaire de la prise de la Bastille. A l'époque, on a voulu qu'elle représente l'unité des Français.

à plus

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 14 juil. 2009, 11:17:00

C'est aussi mon anniversaire de mariage icon_biggrin

Nous avons rangé la guillotine, et gardé les feux d'artifice ...
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
Gis
Messages : 4939
Enregistré le : 13 oct. 2008, 00:00:00
Localisation : Loire-Atlantique

Message non lu par Gis » 14 juil. 2009, 12:01:00

Bon anniversaire mps ! également à ton mari.
Je t'embrasse.

Euh, là, je ne veux pas évoquer la guillotine dans ce sujet, même si elle a été utilisée dans cette période.. ce jour de commémoration est le symbole de la Nation française, de sa réconciliation et de son unité.

Pour tous ceux qui veulent se remémorer les paroles de notre hymne, voici les paroles :

Allons enfants de la Patrie
Le jour de gloire est arrivé !
Contre nous de la tyrannie
L'étendard sanglant est levé
Entendez-vous dans nos campagnes
Mugir ces féroces soldats?
Ils viennent jusque dans vos bras.
Égorger vos fils, vos compagnes!

Aux armes citoyens
Formez vos bataillons
Marchons, marchons
Qu'un sang impur
Abreuve nos sillons


Que veut cette horde d'esclaves
De traîtres, de rois conjurés?
Pour qui ces ignobles entraves
Ces fers dès longtemps préparés?
Français, pour nous, ah! quel outrage
Quels transports il doit exciter?
C'est nous qu'on ose méditer
De rendre à l'antique esclavage!

Quoi ces cohortes étrangères!
Feraient la loi dans nos foyers!
Quoi! ces phalanges mercenaires
Terrasseraient nos fils guerriers!
Grand Dieu! par des mains enchaînées
Nos fronts sous le joug se ploieraient
De vils despotes deviendraient
Les maîtres des destinées.

Tremblez, tyrans et vous perfides
L'opprobre de tous les partis
Tremblez! vos projets parricides
Vont enfin recevoir leurs prix!
Tout est soldat pour vous combattre
S'ils tombent, nos jeunes héros
La France en produit de nouveaux,
Contre vous tout prêts à se battre.

Français, en guerriers magnanimes
Portez ou retenez vos coups!
Épargnez ces tristes victimes
À regret s'armant contre nous
Mais ces despotes sanguinaires
Mais ces complices de Bouillé
Tous ces tigres qui, sans pitié
Déchirent le sein de leur mère!

Nous entrerons dans la carrière
Quand nos aînés n'y seront plus
Nous y trouverons leur poussière
Et la trace de leurs vertus
Bien moins jaloux de leur survivre
Que de partager leur cercueil
Nous aurons le sublime orgueil
De les venger ou de les suivre!

Amour sacré de la Patrie
Conduis, soutiens nos bras vengeurs
Liberté, Liberté chérie
Combats avec tes défenseurs!
Sous nos drapeaux, que la victoire
Accoure à tes mâles accents
Que tes ennemis expirants
Voient ton triomphe et notre gloire !
[url=mailto:comments@marseillaise.org?subject=Marseillaise%20liberal%20translation]mailto:comments@marseillaise.org?subject=Marseillaise%20liberal%20translation[/url]

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 14 juil. 2009, 12:43:00

Euh, là, je ne veux pas évoquer la guillotine dans ce sujet, même si elle a été utilisée dans cette période.. ce jour de commémoration est le symbole de la Nation française, de sa réconciliation et de son unité.
Je ne comprends pas comment on a pu choisir le 14 juillet, et faire de la période la plus meurtirère, la plus injuste, la plus basse avec son climat de délation générale "une fête" !

En province, on estime le nombre d’exécutés dans l’ensemble, à 42000 guillotinés dont 17000 à la suite d’un procès. 332 exécutés à Orange par la guillotine mais aussi par fusillade, le rendement de la guillotine n’étant pas suffisant notamment le 28 mai 1793 ou il y eu 16 guillotinés pour 45 fusillés, 298 exécutions à bordeaux, 391 à Arras, 267 à Rennes etc… On compte environs 25000 exécutions par simple décision administrative pour ces quelques motifs : hors-la-loi, rebelles, émigrés ou déportés rentrés clandestinement…

Plus de la moitié des exécutés de province n'ont même pas eu droit à un simulacre de procès.

Et bien entendu, Paris a tué plus du double de gens, y compirs des gosses de 14 ans, sous prétexte qu'ils étaient 'aristos".

Ce qui fait au bas mot 100.000 morts, sans aucune raison autre que de désaltérer une populace sanguinaire, et quasi psychopathe.

Alors, bonne fête à tous les français, jolis bals populaires, mais de grâce, cessez de glorifier l'abjection sans pareille de la Révolution.

C'est comme si le Rwanda célébrait son génocide.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
Cépajuste
Messages : 514
Enregistré le : 18 déc. 2008, 00:00:00

Message non lu par Cépajuste » 14 juil. 2009, 13:00:00

Il ne faut pas confondre 1789 et 1792-93.
Il y a eu en fait deux révolutions : la première, en 1789, est une libération, avec la fin des privilèges de l’ancien régime et la déclaration des droits de l’homme.
Puis il y a eu une deuxième révolution, celle de la Terreur qui commence avec les massacres de septembre 1792.
Lorsqu’on fête le 14 juillet, on fête la première révolution.

Avatar du membre
Gis
Messages : 4939
Enregistré le : 13 oct. 2008, 00:00:00
Localisation : Loire-Atlantique

Message non lu par Gis » 14 juil. 2009, 13:14:00

Mps

On ne réécrit pas l'Histoire.. le 14 juillet a été choisi en 1790 et à moins d'inventer une machine à remonter le temps on ne pourra pas connaître cette réalité et les détails de ce choix (il y a juste les historiens).. tu n'as pas lu ce que j'ai écris ? " .. jour de commémoration est le symbole de la Nation française, de sa réconciliation et de son unité." Je ne glorifie pas évidemment tous ces morts mais quelle révolution s'est faite sans ? C'est de ces sacrifices, d'hier (et encore d'aujourd'hui dans d'autres domaines) que notre République existe.

Ce n'est pas dans mon propos d'émettre un quelconque jugement sur ce choix, cette date fait partie de l'Histoire, de notre culture enfin comme je parle pour moi je vais dire de ma culture, des données que je connais depuis toujours.

à plus
Cépajuste a écrit :Il ne faut pas confondre 1789 et 1792-93.
Il y a eu en fait deux révolutions : la première, en 1789, est une libération, avec la fin des privilèges de l’ancien régime et la déclaration des droits de l’homme.
Puis il y a eu une deuxième révolution, celle de la Terreur qui commence avec les massacres de septembre 1792.
Lorsqu’on fête le 14 juillet, on fête la première révolution.
C'est exact Cépajuste.. merci pour tes précisions.

Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Message non lu par Georges » 14 juil. 2009, 13:39:00

mps a écrit :
Euh, là, je ne veux pas évoquer la guillotine dans ce sujet, même si elle a été utilisée dans cette période.. ce jour de commémoration est le symbole de la Nation française, de sa réconciliation et de son unité.
Je ne comprends pas comment on a pu choisir le 14 juillet, et faire de la période la plus meurtirère, la plus injuste, la plus basse avec son climat de délation générale "une fête" !
En province, on estime le nombre d’exécutés dans l’ensemble, à 42000 guillotinés dont 17000 à la suite d’un procès. 332 exécutés à Orange par la guillotine mais aussi par fusillade, le rendement de la guillotine n’étant pas suffisant notamment le 28 mai 1793 ou il y eu 16 guillotinés pour 45 fusillés, 298 exécutions à bordeaux, 391 à Arras, 267 à Rennes etc… On compte environs 25000 exécutions par simple décision administrative pour ces quelques motifs : hors-la-loi, rebelles, émigrés ou déportés rentrés clandestinement…

Plus de la moitié des exécutés de province n'ont même pas eu droit à un simulacre de procès.

Et bien entendu, Paris a tué plus du double de gens, y compirs des gosses de 14 ans, sous prétexte qu'ils étaient 'aristos".

Ce qui fait au bas mot 100.000 morts, sans aucune raison autre que de désaltérer une populace sanguinaire, et quasi psychopathe.

Alors, bonne fête à tous les français, jolis bals populaires, mais de grâce, cessez de glorifier l'abjection sans pareille de la Révolution.

C'est comme si le Rwanda célébrait son génocide.
Tes ancêtres, des aristos, ont dû fuirent la France à cette époque pour se réfugier en Belgique. La voila la raison de ta haïne de la France et des Français, à l'exception de Sarkozi, peut-être parce qu'il est d'origine immigrée.

Avatar du membre
Gis
Messages : 4939
Enregistré le : 13 oct. 2008, 00:00:00
Localisation : Loire-Atlantique

Message non lu par Gis » 14 juil. 2009, 13:44:00

Mon cher Georges,


Pardon Georges, je pense que c'est de l'humour ce que tu dis, mais là j'ai fait ce post pour le 14 juillet, tu sais notre fête nationale associée à la Marseillaise .. et j'aurais souhaité que la discussion reste sur cette intention. Merci :)

à plus

Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Message non lu par Georges » 14 juil. 2009, 13:55:00

Gis a écrit :Mon cher Georges,

Pardon Georges, je pense que c'est de l'humour ce que tu dis, mais là j'ai fait ce post pour le 14 juillet, tu sais notre fête nationale associée à la Marseillaise .. et j'aurais souhaité que la discussion reste sur cette intention. Merci :)

à plus
Non, ce n'est pas de l'humour, je pense que c'est la réalité.

Pour moi 1789 c'est la révolution de la petite et grande bourgeoisie qui utilisa le petit peuple pour prendre la place de la noblesse. La petites et la grande bourgeoisie avait l'argent, il leur manquait le pouvoir. Le petit peuple a juste changé de maître, mais cela n'a rien changé à sa vie; les enfant de 8 ans ont continué de pousser les wagonnets dans les mines et les ouvriers et paysans ont continué à travailler aussi durement, mais au profit de la bourgeoisie au lieu de la noblesse.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 14 juil. 2009, 21:11:00

C'est de ces sacrifices, d'hier (et encore d'aujourd'hui dans d'autres domaines) que notre République existe.

Outre, qu'il s'agit de "sacrifices" non-consentants, et donc plutôt d'immolation injuste et sanguinaire, on ne peut pas dire que la Révolution ait amélioré la vie du peuple, ni amené la paix.

C'est du pur barbarisme.

Mais je comprends que tu sois dans un contexte où on t'a occulté cette réalité ç

La Liberté a précipité des masses de gens dans des cachots infâmes, et sans aucune raison objective.
L'égalité a multiplié les parias
La fraternité a été la plus grande vague de délation de l'Histoire, et la plus sanglante tuerie organisée d'Europe, avant nos dernières guerres ...

Ceci dit, j'espère que les français font la fête ce soir, et ont oublié ces tristes réalités.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
Gis
Messages : 4939
Enregistré le : 13 oct. 2008, 00:00:00
Localisation : Loire-Atlantique

Message non lu par Gis » 14 juil. 2009, 23:18:00

Bonsoir,


Mps, Je pense que tu n'as pas compris le sens de ma démarche qui est de parler des symboles de la République auxquels les Français sont attachés : la Fête nationale surtout et son défilé traditionnel et l'évocation du drapeau tricolore, de l'Hymne..

Tu dis ce qui suit : "Mais je comprends que tu sois dans un contexte où on t'a occulté cette réalité". On ne m'a pas occulté cette réalité puisque l'histoire est une des matières enseignées à l'école..

Cette date est le symbole, non d'atrocités mais celui du rassemblement, de l'unité des français avec sans doute à cette époque un sentiment d'appartenance à un groupe.. C'est de cette époque également (le 14 juillet 1789) que date l'origine des trois couleurs de notre drapeau.

Les trois mots que tu explicites correspondent à la devise de la République française : "Liberté, Égalité, Fraternité"
La signification des termes est extraite de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1793 pour les deux premiers et celle de 1795 pour le dernier.
Liberté : « La liberté est le pouvoir qui appartient à l’homme de faire tout ce qui ne nuit pas aux droits d’autrui ; elle a pour principe la nature ; pour règle la justice ; pour sauvegarde la loi ; sa limite morale est dans cette maxime : Ne fais pas à un autre ce que tu ne veux pas qu’il te soit fait ».
Egalité : « Tous les hommes sont égaux par nature et devant la loi. »
Fraternité : « Ne faites pas à autrui ce que vous ne voudriez pas qu'on vous fît ; faites constamment aux autres le bien que vous voudriez en recevoir ».

à plus


Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 15 juil. 2009, 09:10:00

Bien sûr que votre Fête Nationale est sympathique et pleine de bonnes intentions.

Mais elle repose tout de même sur un massacre effroyable, qu'il faudrait "oublier" parce que ses victimes, parfaitement innocentes, étaient des "nanties".

J'adore vos défilés, vos bals et vos feux d'artifice, mais avoir écrit la Déclaration des Droits de l'Homme pour la faire suivre d'un bain de sang inouï, ce doit être un paradoxe français icon_confused
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34088
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 15 juil. 2009, 10:36:00

Bonjour 

Mps, ce 14 juillet a un symbole particulier chez nous tout de même puisque La fête nationale française ou Quatorze Juillet est la fête nationale de la France, qui a lieu chaque 14 juillet depuis 1880. Elle commémore la fête de la Fédération en 1790, qui marqua elle-même le premier anniversaire de la prise de la Bastille et la fin de la monarchie absolue (comme gis l'a dit) 

Mais comme dans toute révolution il y a des armes, du sang et des larmes, et tout cela a commencé le 8 août 1788, puisque l'impossibilité de la monarchie à faire face à la crise financière, amène Louis XVI à convoquer les états généraux. Ceux-ci n'avaient pas été réunis depuis 1614. Sous la pression de l'opinion publique, le roi accepte le doublement des représentants du tiers état. Les 1 150 députés des trois ordres se réuniront à Versailles en mai 1789 et, bien qu'ils n'aient pas les mêmes objectifs, ils parviendront à former la première Assemblée nationale. 


Et c'est donc le 23 juin 1789 au cours d'une séance des Etats généraux ouverte le 4 mai 1789, le marquis de Dreux-Brézé, grand maître des cérémonies du roi, veut faire sortir le tiers-état de la salle. Le comte de Mirabeau, député du tiers état d'Aix-en-Provence, lui rétorque : "Allez dire au roi que nous sommes ici par la volonté du peuple et que nous n'en sortirons que par la force des baïonnettes". Mirabeau s'impose dès lors comme l'un des principaux orateurs du tiers état, puis de l'Assemblée nationale. 

Ensuite suivra le 14 juillet 1789, et la prise de la bastille qui marque le point de départ du mouvement révolutionnaire français. Le symbole de l'arbitraire royal est tombé, l'Ancien régime touche à sa fin.

Le 4 août 1789, les députés, inquiets par ses soulèvements, décident d'abolir les restes de féodalités : corvée, dîme, juridiction seigneuriale, etc. L'Assemblée se prépare alors à rédiger une grande Déclaration des droits. 

Voilà ce point d'histoire, qui je pense nous a permis de ne plus vivre dans une monarchie. 

Maintenant moi hier j'étais à ce 14 juillet, avec plus de 210 000 personnes sur les champs Elysée (un record), c'est aussi une des journées, où la politique est mise un peu de coté, quel rassemblement en France peut faire venir 210 000 personnes ? Contente d'être sur la plus belle avenue du monde ? oû sont applaudies les pompiers, les militaires, les gendarmes ?  

En tout cas j'ai passé une très bonne journée, au coté de personnes que je ne connaissais pas, mais avec un point commun être heureux d'être ici.     Voici 2-3 photos :  Image   Image  Image 
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 15 juil. 2009, 11:25:00

Mais comme dans toute révolution il y a des armes, du sang et des larmes
Plus de 100.000 personnes, y compris des femmes et de tous jeunes adolescents massacrés en interne, sans jugement, juste pour le sport, ne banalisons pas ...

Non, des révolutions sans sang, il y en a eu plein : la Révolition des oeillets au Portugal (1 mort) ; la Révolution belge de 1830 (quasi personne, et uniquement durant des combats)

Mais une révolution où des gens coupent la tête enn masse à leurs concitoyens,  ef en se marrant en plus, je n'en vois pas d'autre sauf au Kosovo ou au Rwanda.

Cela s'appelle, dans toutes les langues, un génocide.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
artragis
Messages : 7962
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 15 juil. 2009, 12:45:00

Mps il ne faut pas confondre la révolution et la période révolutionnaire durant laquelle la terreur a existée. En effet la révolution en elle même visait juste à renverser le pouvoir absolu. La terreur ne vient qu'après !
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Répondre

Retourner vers « L'actualité politique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré