Sans pesticides point de salut, toute une éducation...

Vous souhaitez parler des problèmes d'écologie, c'est ici
Avatar du membre
Bastien Vert
Messages : 752
Enregistré le : 01 déc. 2008, 00:00:00
Localisation : Toulouse

Message non lu par Bastien Vert » 17 juil. 2009, 16:41:00

Et en plus ca tue les abeilles qui facilitent la pollinisation, comment sans les abeilles ferra on pousser nos cultures?

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 17 juil. 2009, 16:42:00

Témoignage vécu !  Merci, frédo :-)

En fait, en Belgique (francophone, je ne sais pas en Flandre), c'est plus simple. Nous avons le centre agronomique de Gembloux, qui analyse en permanence de niveau des différents risques, et avertit les agriculteurs par mail en leur signalant les zones exposées, les traitements et les quantités scientifiquement mesurées.

Cela évite les "pulvérisations à tout hasard", qui sont la source principale des excès.

En outre, beaucoup d'agriculteurs sont "sous contrat". Ils concèdent par exemple 30 Ha à une grande firme de légumes surgelés ou en boite pour l'année, le montant de leur récolte étant fixé d'avance, ce qui leur laisse l'esprit libre pour le reste ... Ce sont alors les ingénieurs agronomes de la firme qui fournissent les semences, suivent toute la croissance, et bien entendu analysent la situation hebdommadairement, jusqu'à ce qu'ils donnent le feu vert pour la récolte. Là aussi, ce contrôle constant limite fortement les emplois abusifs de pesticides.

Bref, l'agriculteur qui se lève un beau matin en se disant qu'il balancerait bien quelques tonnes de DDT sur ses champs, des fois que ... cela n'existe plus, ni les représentants au nez qui tourne icon_biggrin
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
Bastien Vert
Messages : 752
Enregistré le : 01 déc. 2008, 00:00:00
Localisation : Toulouse

Message non lu par Bastien Vert » 17 juil. 2009, 16:52:00

Au Etats Unis c'est courrant. En France, un peu moins, mais j'ai vu des agriculteurs le faire, de part chez moi. 

Frédo
Messages : 57
Enregistré le : 16 juil. 2009, 00:00:00
Localisation : 13 au soleil

Message non lu par Frédo » 17 juil. 2009, 19:13:00

mps a écrit :Témoignage vécu !  Merci, frédo :-)

En fait, en Belgique (francophone, je ne sais pas en Flandre), c'est plus simple. Nous avons le centre agronomique de Gembloux, qui analyse en permanence de niveau des différents risques, et avertit les agriculteurs par mail en leur signalant les zones exposées, les traitements et les quantités scientifiquement mesurées.

Cela évite les "pulvérisations à tout hasard", qui sont la source principale des excès.

En outre, beaucoup d'agriculteurs sont "sous contrat". Ils concèdent par exemple 30 Ha à une grande firme de légumes surgelés ou en boite pour l'année, le montant de leur récolte étant fixé d'avance, ce qui leur laisse l'esprit libre pour le reste ... Ce sont alors les ingénieurs agronomes de la firme qui fournissent les semences, suivent toute la croissance, et bien entendu analysent la situation hebdommadairement, jusqu'à ce qu'ils donnent le feu vert pour la récolte. Là aussi, ce contrôle constant limite fortement les emplois abusifs de pesticides.

Bref, l'agriculteur qui se lève un beau matin en se disant qu'il balancerait bien quelques tonnes de DDT sur ses champs, des fois que ... cela n'existe plus, ni les représentants au nez qui tourne icon_biggrin
Alors la 1ère chose c'est les représentants au nez qui tourne...il est quand même là pour gagner sa vie, pour toucher un pourcentage sur ce qu'il vend. Alors choisir de traiter avec le produit qu'il vend ou de pas vendre le produit...son avis doit quand même être un peu influencé, c'est humain. De plus le producteur est souvent réceptif, une culture ça se traite sinon c'est mal fait.

Ensuite tout le soutien technique est orienté dans le sens du produit parfait, faut assurer le zéro défaut...moins de traitement mais moindre qualité est une option rarement choisie.
Et puis le consommateur est habitué dans le sens zéro défaut, y a qu'à regarder le rayon fruits et légumes du supermarcher...

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 18 juil. 2009, 14:53:00

Philippe de Villiers connaît bien le sujet pour s'être confronté à BASF au sujet du Regent et du Gaucho responsable de la mort d'abeilles.

J'invite d'ailleurs chacun d'entre vous à lire l'ouvrage "lorsque les abeilles meurent, les jours de l'homme sont comptés" qui est, au sujet des pesticides, très appronfondies et proposent des methodes alternatives qui existent ailleurs avec un certain succès même si cela necessite des investissements et l'imposition de certaines normes des produits phytosanitaires.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 18 juil. 2009, 15:26:00

Sais pas. Les pesticides sont certainement peu favorables aux abeilles, mais il semble aussi que de vastes contrées on en n'utilise pas voient aussi leurs populations décliner.

On parle d'un virus ...
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Frédo
Messages : 57
Enregistré le : 16 juil. 2009, 00:00:00
Localisation : 13 au soleil

Message non lu par Frédo » 18 juil. 2009, 15:54:00

mps a écrit :Sais pas. Les pesticides sont certainement peu favorables aux abeilles, mais il semble aussi que de vastes contrées on en n'utilise pas voient aussi leurs populations décliner.

On parle d'un virus ...
Regardes les bienfaits de OGM (qui sont censés nous protéger des pesticides) + pesticides (juste le Round'up qui était censé être sans danger et biodégradable et qui est l'inséparable de son OGM résistant)...

http://www.la-croix.com/article/index.j ... rubId=5547

Remarques que les marchands d'OGM sont aussi des marchands de pesticides...si tu utilises un OGM Monsanto, tu t'engages à utiliser l'herbicide associé...de chez Monsanto.

Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Message non lu par Georges » 18 juil. 2009, 19:15:00

Je suis pour que l'on nomme comme ministre de l'agriculture un des patrons de Monsanto, ce serait plus clair, vu que d'ici peu ce sont des multinationales comme Monsanto qui décideront de l'orientation et l'organisation de notre agriculture.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 18 juil. 2009, 20:32:00

Je crois qu'il convient que les pouvoirs publics ne prennent en consideration que l'intérêt général face aux lobbies...C'est hélàs pas le cas aujourd'hui où les connivences et les inimitiés entre le pouvoir politique et les affaires se rapprochent dangereusement.

Frédo
Messages : 57
Enregistré le : 16 juil. 2009, 00:00:00
Localisation : 13 au soleil

Message non lu par Frédo » 18 juil. 2009, 22:41:00

kpmpf a écrit :Je crois qu'il convient que les pouvoirs publics ne prennent en consideration que l'intérêt général face aux lobbies...C'est hélàs pas le cas aujourd'hui où les connivences et les inimitiés entre le pouvoir politique et les affaires se rapprochent dangereusement.


En tout cas la commission européenne a l'air d'être obligée de reculer devant les opinions publiques face aux OGM...

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 19 juil. 2009, 07:28:00

La Commission ne peut bloquer toute recherche ou toute expérimentation. Elle détermine un cadre général, mais chaque pays est libre de ses propres règles plus restrictives.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Frédo
Messages : 57
Enregistré le : 16 juil. 2009, 00:00:00
Localisation : 13 au soleil

Message non lu par Frédo » 19 juil. 2009, 09:08:00

mps a écrit :La Commission ne peut bloquer toute recherche ou toute expérimentation. Elle détermine un cadre général, mais chaque pays est libre de ses propres règles plus restrictives.
La commission a tenté à plusieurs reprises d'obliger les pays ayant décréte un moratoire aux OGM de le lever et pas il y a 10 ans :

http://www.cafebabel.com/fre/article/29 ... son-morato…

http://www.infogm.org/spip.php?article3969

Nico37
Messages : 18629
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Sans pesticides point de salut, toute une éducation...

Message non lu par Nico37 » 24 nov. 2013, 14:28:56


Répondre

Retourner vers « Ecologie / Environnement / Agriculture »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré