Sans abris

Vous souhaitez parler des Français, de leurs origines (régions françaises, de leur cultures... ), et ceux dont on ne parle pas (SDF, sans papiers...) c'est ici
Avatar du membre
Norbert
Messages : 1520
Enregistré le : 05 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Val de Marne
Contact :

Message non lu par Norbert » 14 janv. 2009, 16:44:00

Certains n'ont peut être pas choisi mais il faut tout de même admettre qu'il est facile de ne pas tomber dans la rue.
Image

lambertini
Messages : 3119
Enregistré le : 29 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : normandie

Message non lu par lambertini » 14 janv. 2009, 19:20:00

bonsoir ,.
au contraire il est facille ,trop facille de se retrouvé a la rue, surtout avec la crise,.
tu perd ton emploie, et si tu ne peut plus payers ton loyer, et que tu na pas d enfants, tu verra si tu est longtemps , a te retrouvé a la rue.
tout les jours ou presque je voie des gens qui ce retrouvent a la rue,.
il faut parler des chosses que l ont connais,.
la miseres des petites gens commence méme, avec un travaille.
vas te logers avec un smig :?:.
biensur norbert tu est fonctionnaire, et tu ne connais pas la precarité.aujourdhuis les fonctionaires sont un peu privilegiers non :?:
la caravane passe et les chiens aboient

Avatar du membre
Norbert
Messages : 1520
Enregistré le : 05 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Val de Marne
Contact :

Message non lu par Norbert » 14 janv. 2009, 19:57:00

Je ne suis pas fonctionnaire!!! La RATP n'est pas l'Etat et je ne suis à l'abri de rien, il y a des licenciements tous les jours!
De plus, je ne suis agent de la fonction publique que depuis 4 ans, j'ai travaillé pour 11 sociétés avant de me fixer dans ce job. Je sais que lorsqu'on veut travailler on le peut, je sais aussi qu'on peut vivre avec un SMIC, sans aucun soucis, je sais aussi que lorsqu'on en veut, on arrive à faire beaucoup de choses.
Tomber dans la rue est une chose, y rester durant 15 ans en est une autre.
Image

lambertini
Messages : 3119
Enregistré le : 29 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : normandie

Message non lu par lambertini » 14 janv. 2009, 20:56:00

alors tu a de la chance de trouver du travaille, tu est de ceux qui pense que les trois millions de chaumeurs sont des fénéants :?:

moi j ai 50 ans, j abitte en province, et en interime, (pour depanage) je ne trouve rien..
la caravane passe et les chiens aboient

Avatar du membre
Gis
Messages : 4919
Enregistré le : 13 oct. 2008, 00:00:00
Localisation : Loire-Atlantique

Message non lu par Gis » 14 janv. 2009, 21:35:00

Norbert a écrit :Certains n'ont peut être pas choisi mais il faut tout de même admettre qu'il est facile de ne pas tomber dans la rue.
Bonsoir à tous,
 
Je ne suis pas d'accord avec toi Norbert, tu ne peux dire cela sans être obligé de juger la vie de ceux qui sont dans la rue sans la connaître leur vie ?
Je pense que les galères peuvent arriver à n'importe qui, après la façon et la capacité de réagir dépend de chacun : de sa personnalité, de son éducation peut-être ? des aides aussi que l'on peut avoir... enfin de tout un ensemble...
Et puis parfois, la personne peut baisser les bras, découragée, fatiguée, sans goût pour se battre... d'accord, il est certes plus facile de laisser tomber que de se relever mais qui sommes-nous pour juger ?

J'ai le même genre d'approche pour ceux qui recherchent un travail... ce qui est d'ailleurs un "travail" à plein temps, sans congé !  et pour revenir au sujet initial : être sans abri et rechercher du travail devient un vrai casse tête non ?  Ceci dit, je suis d'accord avec toi quand tu dis  "je sais aussi que lorsqu'on en veut, on arrive à faire beaucoup de choses."  La volonté sert de moteur en quelque sorte.   à plus tard,

lambertini
Messages : 3119
Enregistré le : 29 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : normandie

Message non lu par lambertini » 14 janv. 2009, 21:56:00

bonsoir , .
la vie est pas simples, le systeme capitaliste, laisse des milliers de gens sur le bord de la route, tout le monde n est pas perfornant, ou rentable,.
mais tout le monde a le droit de manger et d etre loger..
dans un pays ou l ont chauffe les pelouses des terrains de foots..
rentabilité oblige
la caravane passe et les chiens aboient

Avatar du membre
Gis
Messages : 4919
Enregistré le : 13 oct. 2008, 00:00:00
Localisation : Loire-Atlantique

Message non lu par Gis » 14 janv. 2009, 23:18:00

Salut Lambertini,

Ben, je serais plutôt d'accord avec toi sur ce que tu dis... cela faisait un moment non ?
 Euh chauffer les pelouses des terrains de foot ? mais pourquoi faire ? Les arroser ok, mais les chauffer, je ne vois pas.. Bon, les terrains de foot, c'est pas forcément ma tasse de thé. à plus tard.

Avatar du membre
Norbert
Messages : 1520
Enregistré le : 05 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Val de Marne
Contact :

Message non lu par Norbert » 15 janv. 2009, 13:21:00

lambertini a écrit :alors tu a de la chance de trouver du travaille, tu est de ceux qui pense que les trois millions de chaumeurs sont des fénéants :?:

moi j ai 50 ans, j abitte en province, et en interime, (pour depanage) je ne trouve rien..
De la chance???? Certainement pas! Dans les périodes creuses de ma vie, j'ai bossé en intérim et mon temps libre, je le passais à démarcher les entreprises diverses des environs. D'ailleurs, j'habitais également en Province.
Ces périodes creuses représentent en tout et pour tout 3 semaines de ma vie.

Et puis un jour, j'ai passé un concours, j'ai travaillé pour le réussir, j'ai travaillé dur pour passer le permis de transport en commun en 2 semaines 1/2, et voilà qu'aujourd'hui, je fais partie des travailleurs "privilégiés", de ceux qui ont le droit de payer des impôts pour que d'autres aient le droit de se plaindre du chômage.

Le chômage et la misère ne sont pas des fatalités, loin de là!
Image

lambertini
Messages : 3119
Enregistré le : 29 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : normandie

Message non lu par lambertini » 15 janv. 2009, 19:23:00

bonsoir baucoups de gens aimerais payers des impots, mois le premier.. d ailleur ton travaille t apporte un certain confort?, sinon tu ne travaillerais pas
le probleme est que seul les meilleur et les plus performant, reussis, .
ou les gens qui savent se vendre.
mais dans une societée qui fonctionne bien, tout le monde doit avoir sa place,,.
GIS la difference que nous avont c est sur l imigration,car je la subit toutes les jours.. Pour le reste je ne voie rien de flagrant..
la caravane passe et les chiens aboient

En ligne
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 31027
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 15 janv. 2009, 21:13:00

Bonsoir,

Je ne pense pas que ce l'on se retrouve dans la rue par choix, mais je pense que c'est un échec pour quelqu'un de se retrouver sans rien complétement démunie, et je suis d'accord avec toi Lambertini tout le monde doit avoir sa place, c'est important je trouve.

A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Gis
Messages : 4919
Enregistré le : 13 oct. 2008, 00:00:00
Localisation : Loire-Atlantique

Message non lu par Gis » 15 janv. 2009, 21:55:00

Bonsoir,

Lambertini - c'est vrai, l'immigration est un sujet où nous sommes pas d'accord..

mais sur ce sujet, j'aime bien ta phrase "mais dans une societée qui fonctionne bien, tout le monde doit avoir sa place"... et ce serait pas mal si tout le monde pensait cela, il y aurait sans doute moins de sans abris (ils auraient été aidés avant de se retrouver là).

bye 

Avatar du membre
Norbert
Messages : 1520
Enregistré le : 05 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Val de Marne
Contact :

Message non lu par Norbert » 15 janv. 2009, 22:23:00

La place de certains doit donc être attribuée au détriment de ceux qui travaillent dur pour obtenir la leur?
Je ne suis définitivement pas socialiste!
Image

Avatar du membre
Gis
Messages : 4919
Enregistré le : 13 oct. 2008, 00:00:00
Localisation : Loire-Atlantique

Message non lu par Gis » 15 janv. 2009, 23:04:00

Salut Norbert,

Tu crois que seuls les socialistes voient la société de cette façon ?

Et puis, il n'y a pas d'attribution, ce ne sont pas des places de cinéma !.. 
Je voudrais te poser une question : pourquoi tu ne peux pas envisager qu'il y ait des personnes qui accumulent galères et qui n'arrivent pas à s'en sortir ? et je te l'ai déjà dit, comment tu peux juger la situation d'un sans abri sans connaître son histoire ?

à plus tard

Avatar du membre
Norbert
Messages : 1520
Enregistré le : 05 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Val de Marne
Contact :

Message non lu par Norbert » 16 janv. 2009, 11:44:00

Salut Gis,

Mon histoire m'a permis de croiser un certain nombre de personnes et si je me permets de juger c'est en toute connaissance de cause.
Les personnes réellement détruites par la vie sont extrêmement rares, et elles sont bien malheureusement, le plus souvent, irrécupérable car mentalement anéanties.
Les autres sont bien souvent des gens tombés par manque de volonté, par fatalité, par l'attente d'aide extérieure, ces personnes là sont récupérables mais je ne pense pas que ce soit le rôle de la société, ça doit être une démarche individuelle inscrite dans un processus de reconstruction sociale personnelle.

Pour sortir d'un galère, il faut d'abord le vouloir et ne pas compter sur la société.
Image

lambertini
Messages : 3119
Enregistré le : 29 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : normandie

Message non lu par lambertini » 16 janv. 2009, 16:29:00

c est grave de dire cela, .
je connais une usine qui a fermée, (delocalisation) des gens qui ont travaillers 25 ans ou 30 ans, sur des chaines de production,
sur 130 personnes seul 25 ont retrouvés un travaille, les autres sont trops vieux, 50 ans ou plus.
certain sont ont galere, imposible a recyclés..car apret des dizaines d années en usine, tu sais rien faire d autre que ce que l ont te demande sur ta chaines..
a notre epoque en recycle bien les ordures, mais pas les hommes..
dans un pays comme le notre, chacun a le droit d avoir un minimun vitale, mémes les betes ont les rentre quand il fait froid.., chez nous ont dit ..pour leurs chiens ils ont des cliniques, pour leurs voitures des garages, et pour les SDF, il ny a que la rue[/b]..
il y a beuzoin de tout pour faire un peuple, chez nous il y a une personne qui ne travaille pas, mais elle fait des petites chosses, qui depanne bien,,et dejas sa presence est un cadeaux, (elle fait de la musique). tout le monde ne peut travaillées, (dejas qu il ny a pas de travaille pour tous).
et on est pas fait dans le méme moule..certain sont plus forts que d autres, certains gagne plus, mais tout le monde manges, , chez nous un proverbe dit se qui n est pas manger ou partager et perdu
la caravane passe et les chiens aboient

Répondre

Retourner vers « La France sa diversité et ses oubliés »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré