Free 4ème opérateur mobile

Venez discuter et débattre de l'actualité économique
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34088
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 01 août 2009, 17:53:00

Bonjour,    Le groupe Iliad, maison mère du fournisseur d'accès à internet Free, s'est réjoui samedi du lancement de l'appel à candidatures pour un quatrième opérateur mobile français, auquel il sera certainement candidat. "Iliad se réjouit de l'ouverture de l'appel à candidatures pour la quatrième licence de téléphonie mobile", a indiqué le groupe dans une déclaration transmise à l'AFP."L'émergence d'un quatrième opérateur de téléphonie mobile est une chance pour les consommateurs français", a ajouté celui qui promet de réduire la facture télécoms des Français de moitié s'il devient ce nouvel opérateur.
Le fournisseur d'accès internet a réitéré à plusieurs reprises, ces derniers mois, son intérêt pour cette licence.
Mi-juin, son directeur général Maxime Lombardini avait confirmé que son groupe était un "candidat très décidé à cette quatrième licence".
L'augmentation du prix, de 206 à 240 millions d'euros, "ne remet absolument pas en cause le projet", avait-t-il assuré, ajoutant: "Ce qui est important, c'est que l'appel à candidatures soit lancé très vite. On est prêt".


Mais France Télécom ne l'entend pas de cet oreille, il a annoncé samedi à l'AFP qu'il allait saisir la Commission européenne pour contester le prix de la quatrième licence de téléphonie mobile, fixé par le gouvernement à 240 millions d'euros. "Sur la base du prix publié par le Journal Officiel ce matin, France Télécom va saisir la Commission européenne pour aide d'Etat, c'est-à-dire avantage accordé au quatrième entrant par rapport aux trois autres détenteurs de fréquences mobiles", a déclaré à l'AFP une porte-parole de l'opérateur historique français.
France Télécom estime que le nouvel opérateur devrait payer un "prix équitable", soit la même somme qui avait été déboursée par SFR, Bouygues Telecom et lui, au début des années 2000.
Ils avaient payé chacun 619 millions d'euros pour obtenir leur licence.
Les fréquences ont cependant cette fois été divisées en trois lots, dont un réservé à un nouvel entrant, et le gouvernement a donc décidé de diviser le prix payé par trois (206 millions), puis de l'augmenter légèrement (240 millions) pour être "inattaquable" par les autres opérateurs.
France Télécom estime que la règle de trois ne peut être appliquée car, si les fréquences distribuées sont certes réduites, le droit d'utiliser la licence pour devenir opérateur mobile reste le même. 
Qu'en pensez vous ? Pensez vous que Free peut casse les prix ? 

A plus tard,
Modifié en dernier par politicien le 05 mars 2011, 16:50:00, modifié 1 fois.
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 01 août 2009, 20:25:00

J'espère, mais je n'y crois guère. Le gateau rapporte trop et 4 ou 5 ... cela ne va pas changer grand chose. 
Modifié en dernier par lancelot le 05 mars 2011, 16:50:00, modifié 1 fois.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 07 août 2009, 11:41:00

Je crois que la concurrence est saine tant pour le consommateur que pour les opérateurs qui se doivent de se remettre en cause et de faire les efforts necessaire pour offrir une meilleure qualité de service au meilleur coût.

Par conséquent, et conformement aux differentes engagements que nous avons pris, il me semble que le Gouverneemnt doit s'engager dans cette orientation qui apportera à terme une offre plus large et plus competitivité en matière de téléphonie.
Modifié en dernier par wesker le 05 mars 2011, 16:50:00, modifié 1 fois.

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34088
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 01 sept. 2009, 09:32:00

Bonjour,

L'opérateur SFR va contester, comme son concurrent Orange (France Télécom), le prix de la quatrième licence mobile devant la Commission européenne car il l'estime "bradée", a déclaré mardi le président du directoire de Vivendi, sa maison-mère, Jean-Bernard Lévy.
"La décision (de porter l'affaire devant la Commission européenne) est prise et les motifs détaillés sont en train d'être rédigés.

Mais il est clair que nous allons porter plainte", a expliqué M. Lévy, lors d'une conférence de presse téléphonique.
"Nous ne comprenons pas pourquoi ces fréquences sont vendues à un quatrième entrant moins cher que ce que nous les avons achetées il y a plusieurs années et sans qu'on nous ait demandé si nous étions prêts à les acheter plus cher", a déploré M. Lévy, confirmant une information des Echos.

"C'est une façon de brader le patrimoine national qui est un peu étonnante", a-t-il ajouté, en soulignant qu'il y avait "manifestement une aide" en faveur du quatrième entrant.
Le prix de la quatrième licence mobile a été fixé à 240 millions d'euros par la gouvernement. SFR, Bouygues Telecom et Orange avaient déboursé chacun 619 millions d'euros au début des années 2000 pour obtenir leur ticket d'entrée.
Mais cette fois, les fréquences ont été divisées en trois lots, dont un seul réservé à un nouvel entrant.
Dès la publication du tarif au Journal Officiel, le 1er août, France Télécom avait annoncé qu'il allait "saisir la Commission européenne pour aide d'Etat, c'est-à-dire avantage accordé au quatrième entrant par rapport aux trois autres détenteurs de fréquences mobiles".
Interrogé pour savoir s'il allait également déposer un recours à Bruxelles, le PDG de Bouygues Telecom, Martin Bouygues, a déclaré vendredi que, "oui", son groupe était "en train très sérieusement de regarder ce problème".

Rappelant le contexte, le président du directoire de Vivendi a noté que "dans de nombreux pays, on est passé de quatre à trois" opérateurs, comme "en Australie". "En Espagne, le quatrième opérateur (...) va très très mal", a-t-il ajouté.
"Si le quatrième opérateur n'est pas viable, à quoi ça sert de brader les fréquences, pour soi-disant stimuler le marché?", s'est-il interrogé.
M. Lévy a affirmé que, "bien sûr", son groupe "serait prêt au moment où l'éventuel quatrième opérateur lancera ses services, s'il voit le jour", rappelant que plusieurs appels d'offres précédents avaient été "infructueux".

A plus tard,
Modifié en dernier par politicien le 05 mars 2011, 16:50:00, modifié 1 fois.
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
artragis
Messages : 7962
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 01 sept. 2009, 09:37:00

il faut ajouter à cela que Orange n'a pas la possibilité (par la loi) de baisser les prix, donc si on lui met un concurrent de plus on le tue... Franchement si l'état commençait par libérer orange de ses contraintes...
Modifié en dernier par artragis le 05 mars 2011, 16:50:00, modifié 1 fois.
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 01 sept. 2009, 09:40:00

Que les operateurs actuels refusent l'arrivée de ce 4ème opérateur est le signe que cette orientation est saine pour la concurrence.

Outre la remise en cause et les efforts en matière de rapport qualité/prix que les operatezurs devront fournir, cette concurrence peut s'avérer bénéfique pour le consommateur, c'est pourquoi j'estime qu'il faut permettre à ce nouvel opérateur de pouvoir diffuser sa gamme de produit sur le marché national.
Modifié en dernier par wesker le 05 mars 2011, 16:50:00, modifié 1 fois.

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34088
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 01 sept. 2009, 10:16:00

Bonjour,

Tout à fait d'accord avec toi kpmpf, j'ai hâte de voir free sur le marché des mobiles, qui semble prêt à casser les prix, le consommateur aurait une large gamme pour choisir. Mais je pense que cela va se faire.

A plus tard,
Modifié en dernier par politicien le 05 mars 2011, 16:50:00, modifié 1 fois.
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Message non lu par Georges » 01 sept. 2009, 11:49:00

kpmpf a écrit :Que les operateurs actuels refusent l'arrivée de ce 4ème opérateur est le signe que cette orientation est saine pour la concurrence.
Outre la remise en cause et les efforts en matière de rapport qualité/prix que les operatezurs devront fournir, cette concurrence peut s'avérer bénéfique pour le consommateur, c'est pourquoi j'estime qu'il faut permettre à ce nouvel opérateur de pouvoir diffuser sa gamme de produit sur le marché national.
Ce n'est pas que cette concurance est saine c'est que les parts du gâteaux seront moins grosses. La concurance comme dans d'autres domaine c'est du bidon, car il y a entente sur les prix et qu'en gros ils pratiquent les mêmes tarifs.
Modifié en dernier par Georges le 05 mars 2011, 16:50:00, modifié 1 fois.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 01 sept. 2009, 20:30:00

La concurrence a produit des vertus autrement plus importante que les monopoles etatiques qui s'adonnaient à des pratiques commerciales plus que contestables.

a l'heure actuelle, la situation d'oligopole et de maitrise des parts de marché par les trois opérateurs actuels fait prendre du retard à la France, en matière de communication de nouvelle génération.

L'arrivée sur le marché d'un 4ème operateur ne peut apporter que du positifs à la fois aux consommateurs et aux professionnels existants qui accelereront ainsi les programes de recherche aboutissant à l'innovation, à la croissance et à l'emploi.
Modifié en dernier par wesker le 05 mars 2011, 16:50:00, modifié 1 fois.

Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 01 sept. 2009, 23:48:00

De quelle concurrence parles-tu Kpmpf ? Celle où les opérateurs se mettent d'accord entre eux pour pratiquer les mêmes tarifs ? ;)
Modifié en dernier par racaille le 05 mars 2011, 16:50:00, modifié 1 fois.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 03 sept. 2009, 10:06:00

C'est exactement ce qui se passe aujourd'hui.

L'arrivée de ce 4ème opérateur qui voudra réussir son implantation sur le marché des télécommunications se traduira par une offre concurrentielle compétitive...Et c'est cela qui incitera les autres à se remettre en cause.

Les entreprises ont besoin d'une saine concurrence d'une part et les consommateurs ont à y gagner, par conséquent, il me paraît nécessaire et je me réjouis que l'on ait retenu l'idée d'une 4ème licence.
Modifié en dernier par wesker le 05 mars 2011, 16:50:00, modifié 1 fois.

Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Message non lu par Georges » 03 sept. 2009, 11:18:00

kpmpf a écrit :C'est exactement ce qui se passe aujourd'hui.
L'arrivée de ce 4ème opérateur qui voudra réussir son implantation sur le marché des télécommunications se traduira par une offre concurrentielle compétitive...Et c'est cela qui incitera les autres à se remettre en cause.

Les entreprises ont besoin d'une saine concurrence d'une part et les consommateurs ont à y gagner, par conséquent, il me paraît nécessaire et je me réjouis que l'on ait retenu l'idée d'une 4ème licence.
Mais non, il s'alignera sur les autres.
Modifié en dernier par Georges le 05 mars 2011, 16:50:00, modifié 1 fois.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 03 sept. 2009, 13:49:00

S'il arrive en offrant les mêmes conditions que les operateurs existants connu et bénéficiant d'une clientèle, d'une credibilité et d'une notoriété, comment parviendra t-il à attirer de nouveaux clients ?

Ce n'est jamais ainsi que cela se passe dans le monde moderne !
Modifié en dernier par wesker le 05 mars 2011, 16:50:00, modifié 1 fois.

Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Message non lu par Georges » 03 sept. 2009, 14:59:00

Ce n'est jamais ainsi que cela se passe dans le monde moderne !

Il les attirera par la nouveauté, et quelques "avantages" non financier; mais attendons et nous verrons.
Modifié en dernier par Georges le 05 mars 2011, 16:50:00, modifié 1 fois.

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34088
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 21 oct. 2009, 21:22:00

Bonjour,
 L'opérateur Bouygues Telecom a déposé deux recours auprès du Conseil d'Etat, selon le journal La Tribune, pour contester la procédure d'attribution de la quatrième licence pour les téléphones mobiles, qu'il juge anticoncurrentielle.    «L'esprit de ces recours est de mettre en avant le caractère excessif des avantages cumulés accordés au quatrième opérateur, et qui créent une distorsion de concurrence en défaveur de Bouygues Telecom», estime le groupe industriel, cité par le quotidien économique.    Bouygues conteste notamment le prix de la quatrième licence, de 240 millions d'euros, quand bien même elle ne porte que sur un tiers de la bande de fréquence. C'est pour la même raison, l'inéquité entre opérateurs, que France Télécom a déjà annoncé son intention de saisir la Commission européenne. Actuellement, trois opérateurs détiennent une licence 3G en France: Orange et SFR depuis 2001, et Bouygues Telecom depuis 2002. Les entreprises avaient dû payé 619 millions pour ouvrir leur réseau haut débit. L'appel à candidatures pour la quatrième licence de téléphonie mobile, qui doit permettre l'émergence d'un nouvel opérateur en France, a été publié le 1er août au Journal officiel et arrive à échéance le 29 octobre.  Candidat malheureux en 2007 pour des raisons financières, Free, filiale du groupe Iliad, fait toujours figure de favori. D'autres opérateurs pourraient être intéressés parmi lesquels MVNO-Kertel, Numericable, Virgin Mobile et l'égyptien Orascom. Le nouvel entrant, qui mettra des années pour construire son réseau, pourra dans un premier temps louer ceux des autres, à condition qu'il puisse déjà couvrir seul un quart de la population.  A plus tard, 
Modifié en dernier par politicien le 05 mars 2011, 16:50:00, modifié 1 fois.
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Répondre

Retourner vers « Economie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré