La privatisation d'une partie des autoroutes française, ça r

Venez discuter et débattre de l'actualité économique
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34088
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 03 août 2009, 15:46:00

Bonjour,

 J'ai vu que le sujet des autoroutes Française faisait parler, donc voici un petit sujet :    En 2005, le Premier ministre, Dominique de Villepin, vend les participations de l’Etat dans ASF (Autoroutes du Sud de la France), APRR (Autoroutes Paris-Rhin-Rhône) et la Sanef pour 14,8 milliards d’euros.   « Cette décision est intervenue au moment où les réseaux, amortis, commençaient à gagner de l’argent », affirme le président du MoDem, François Bayrou, qui reproche surtout à l’Etat d’avoir « bradé les bijoux de famille : d’ici à 2032, ces réseaux auraient rapporté 40 milliards ! » Lors du rachat d’ASF, le gouvernement « aurait pu demander 64 par action à Vinci » au lieu de 50 , confirme une étude des Ponts et Chaussées.    Pourquoi ? « Bruxelles voulait que la France se désendette, justifie un ancien conseiller de Thierry Breton, le ministre des Finances de l’époque. Vendre dans le bas de la fourchette nous permettait d’aller vite. »  Les actionnaires de ces deux sociétés se sont vu verser plus de 7 milliards d’euros de dividendes en trois ans !    Entre 2004 et 2009, les télétransactions (les péages automatiques) ont doublé, tandis que le nombre de salariés des concessionnaires diminuait de 9 %. Et ce n’est qu’une moyenne : en quatre ans, les « collaborateurs » d’ASF sont passés de 8 190 à 5 228, soit une chute de 36 %. « Dans la vallée du Rhône, 40 % des péages sont désormais déserts », grogne un syndicaliste.   Les pros du BTP (Vinci, Eiffage) qui ont racheté les sociétés d’autoroutes utilisent leur savoir-faire pour entretenir les réseaux à moindre coût. Depuis 2005, le budget consacré à l’entretien courant n’a d’ailleurs progressé que de 4,8 %, moins vite que l’inflation. « Désormais, on refait les couches de roulement tous les quinze ans, contre huit ans avant, et les ouvriers d’entretien sont presque deux fois moins nombreux », détaille un ingénieur d’ASF, pour qui « cette pente est dangereuse ». Un avis que le directeur des infrastructures au ministère de l’Ecologie, Marc Papinutti, ne partage pas : « les sociétés s’engagent sur un cahier des charges très strict en matière de sécurité ».    Officiellement, en cinq ans, le prix des péages n’a progressé que de 2,3 % par an. En réalité, grâce à des techniques éprouvées (lire page 2) , les concessionnaires ont souvent gonflé le prix des tronçons les plus empruntés de 30 %, 40 %, voire plus, en quelques années, dopant dans la foulée leur chiffre d’affaires. Celui de la Sanef a progressé de 8 % par an ces derniers temps. Mais le champion des additions salées reste Cofiroute. Cette société empoche un peu moins de 8 centimes d’euro par kilomètre alors que APRR, ASF et la Sanef touchent environ 6,5 centimes.    Tarifs en hausse, dépenses moindres, les concessions sont de plus en plus profitables. Entre 2001 et 2008, le résultat net d’ASF est passé de 218 à 562 millions d’euros (+ 160 %). L’an dernier, le bénéfice d’APRR représentait d’ailleurs 18 % de son chiffre d’affaires (26 % pour ASF). A eux deux, ces réseaux frôlent la barre du milliard d’euros de bénéfice. A ce rythme, les sommes empruntées en 2005 pour emporter le marché seront remboursées bien avant l’heure. Plusieurs analystes considèrent que la dette sera apurée en 2012, soit vingt ans avant la fin de la concession.    Des millions d’automobilistes vont se retrouver ce week-end sur les autoroutes de France. Le chassé-croisé entre juillettistes et aoûtiens va gonfler encore un peu plus le magot que les sociétés privées amassent ces dernières années. La société des Autoroutes Paris-Rhin-Rhône (APRR) compte ainsi récolter 40 millions d’euros à ses péages durant ce seul week-end.   Qu'en pensez vous ?    A plus tard,  
Modifié en dernier par politicien le 05 sept. 2009, 11:13:00, modifié 1 fois.
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Cépajuste
Messages : 514
Enregistré le : 18 déc. 2008, 00:00:00

Message non lu par Cépajuste » 03 août 2009, 16:54:00

Ils ont compressé le personnel, rendant les conditions de travail de plus en plus difficiles, ils ont automatisé les péages, ils ont réduit les coûts d’entretien au prix de la sécurité, et ils ont augmenté les tarifs des péages. Avec cet argent, ils n’ont pas investi dans des nouveaux tronçons ni dans l’amélioration du réseau (sauf lorsqu’il s’agit d’automatiser pour réduire le personnel), ni même dans le remboursement des emprunts (APRR continue de s’endetter). Tout ou presque passe dans la distribution de dividendes aux actionnaires.
Lorsqu’on a commencé à construire des autoroutes il y a une cinquantaine d’années, le discours officiel était le suivant : on fait payer des péages pour financer la construction du réseau, ensuite les autoroutes deviendront gratuites. Naturellement, ça ne s’est jamais réalisé, tout au contraire : depuis que le réseau est amorti, les péages n’ont jamais été aussi chers !
Modifié en dernier par Cépajuste le 05 sept. 2009, 11:13:00, modifié 1 fois.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 03 août 2009, 17:16:00

Ils ont compressé le personnel, rendant les conditions de travail de plus en plus difficiles,
Evidemment non, puisque beaucoup de points de péage n'ont plus de personnel ! Où est la difficulté ?

 
ils ont réduit les coûts d’entretien au prix de la sécurité,
En renouvelant les revêtements deux fois pous vite qu'avant ?
 et ils ont augmenté les tarifs des péages. Avec cet argent, ils n’ont pas investi dans des nouveaux tronçons ni dans l’amélioration du réseau (sauf lorsqu’il s’agit d’automatiser pour réduire le personnel), ni même dans le remboursement des emprunts (APRR continue de s’endetter). Tout ou presque passe dans la distribution de dividendes aux actionnaires.
Sauf que leurs emprunts ont été remboursés plus vite que prévu ... ce qui n'a d'ailleurs aucune importance, puisque les sommes empruntées impliquent des intérêts. Et comment améliorer un réseau qui frise la perfection absolue ?

Lorsqu’on a commencé à construire des autoroutes il y a une cinquantaine d’années, le discours officiel était le suivant : on fait payer des péages pour financer la construction du réseau, ensuite les autoroutes deviendront gratuites. Naturellement, ça ne s’est jamais réalisé, tout au contraire : depuis que le réseau est amorti, les péages n’ont jamais été aussi chers !
Et c'est tant mieux ! Les gens qui roulent pour raisons économiques amortissent ces frais, ceux qui s'amusent à brûler du pétrole paient pour ...
Modifié en dernier par mps le 05 sept. 2009, 11:13:00, modifié 1 fois.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 03 août 2009, 17:27:00

mps a écrit :Tu connais le montant de la vente des autoroutes ?
Peanuts par rapport à ce qu'elles peuvent rapporter.
Modifié en dernier par racaille le 05 sept. 2009, 11:13:00, modifié 1 fois.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
Bastien Vert
Messages : 752
Enregistré le : 01 déc. 2008, 00:00:00
Localisation : Toulouse

Message non lu par Bastien Vert » 03 août 2009, 17:33:00

"En renouvelant les revêtements deux fois pous vite qu'avant ?"

Tu as mal lu il est justement écrit qu'il les refont deux fois moins souvent.


Justement, si c'était rester au mains de l'Etat il aurait pu rendre l'autoroute gratuite si le réseau est parfait. Non seulement, ils l'ont bradé (on sait pourquoi, c'est pour favoriser des entreprises clientes, c'est le clientélisme d'Etat, une spécialité de l'UMP au pouvoir), mais en plus il l'ont vendu quand c'était le moins opportun. Et s'ils s'agissait de rembourser la dette, c'est avec des entrées d'argent égulières qu'on rembourse une dete pas en vendant les infrastructures qui génèrent les rentrées d'argent.
Modifié en dernier par Bastien Vert le 05 sept. 2009, 11:13:00, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Cépajuste
Messages : 514
Enregistré le : 18 déc. 2008, 00:00:00

Message non lu par Cépajuste » 03 août 2009, 17:45:00

mps a écrit :
Ils ont compressé le personnel, rendant les conditions de travail de plus en plus difficiles,
Evidemment non, puisque beaucoup de points de péage n'ont plus de personnel ! Où est la difficulté ?
Parce que les patrouilleurs, par exemple, ont vu leur zone d'intervention s'agrandir. Quant aux péages automatiques, ils génèrent parfois des difficultés qui obligent les agents à intervenir.
mps a écrit :
ils ont réduit les coûts d’entretien au prix de la sécurité,
En renouvelant les revêtements deux fois pous vite qu'avant ?
C'est l'inverse...
mps a écrit :Sauf que leurs emprunts ont été remboursés plus vite que prévu ... ce qui n'a d'ailleurs aucune importance, puisque les sommes empruntées impliquent des intérêts. Et comment améliorer un réseau qui frise la perfection absolue ?
l'article de Politicien ne prend comme exemple que ASF, mais APRR a vu son endettement croître alors qu'elle ne construit quasiment plus.
mps a écrit : Et c'est tant mieux ! Les gens qui roulent pour raisons économiques amortissent ces frais, ceux qui s'amusent à brûler du pétrole paient pour ...
Non ils ne paient pas pour le carburant, ils paient pour les actionnaires des sociétés d'autoroutes, alors qu'ils ont déjà payé le réseau depuis 50 ans qu'ils l'utilisent.
Modifié en dernier par Cépajuste le 05 sept. 2009, 11:13:00, modifié 1 fois.

Avatar du membre
artragis
Messages : 7962
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 03 août 2009, 18:04:00

Je suis partagé entre Mps et cepajuste...
Le raiseau Français est effectivement le meilleur d'Europe.
De plus au dessus de la loi la qualité des routes (souvant moins chères, puisque Cofee Route est moins cher que ASF et APRR) est de plus en plus grande et cette fois ci l'expérience de MPS est proche de la mienne puisque nos autoroute, en communication directes avec celles belges sont en très bon état.
Maintenant il est vrai que les patrouilleurs ont de plus en plus de boulot.

maintenant je ne comprends pas vos histoire de dête ...
je cite :
L’an dernier, le bénéfice d’APRR représentait d’ailleurs 18 % de son chiffre d’affaires (26 % pour ASF). A eux deux, ces réseaux frôlent la barre du milliard d’euros de bénéfice. A ce rythme, les sommes empruntées en 2005 pour emporter le marché seront remboursées bien avant l’heure. Plusieurs analystes considèrent que la dette sera apurée en 2012, soit vingt ans avant la fin de la concession.
Modifié en dernier par artragis le 05 sept. 2009, 11:13:00, modifié 1 fois.
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Avatar du membre
Cépajuste
Messages : 514
Enregistré le : 18 déc. 2008, 00:00:00

Message non lu par Cépajuste » 03 août 2009, 18:30:00

artragis a écrit :maintenant je ne comprends pas vos histoire de dête ...
je cite :
L’an dernier, le bénéfice d’APRR représentait d’ailleurs 18 % de son chiffre d’affaires (26 % pour ASF). A eux deux, ces réseaux frôlent la barre du milliard d’euros de bénéfice. A ce rythme, les sommes empruntées en 2005 pour emporter le marché seront remboursées bien avant l’heure. Plusieurs analystes considèrent que la dette sera apurée en 2012, soit vingt ans avant la fin de la concession.
L'article parle des sommes empruntées en 2005 lors de la privatisation et non de l'endettement total des sociétés d'autoroutes.
Modifié en dernier par Cépajuste le 05 sept. 2009, 11:13:00, modifié 1 fois.

Avatar du membre
artragis
Messages : 7962
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 03 août 2009, 18:52:00

Bah tu dis que leur endettement augmente alors qu'elles font du bénéfice... c'est bizare non? (à mon sens bénéfice = gains - dépense...)
Modifié en dernier par artragis le 05 sept. 2009, 11:13:00, modifié 1 fois.
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Avatar du membre
Cépajuste
Messages : 514
Enregistré le : 18 déc. 2008, 00:00:00

Message non lu par Cépajuste » 03 août 2009, 19:11:00

artragis a écrit :Bah tu dis que leur endettement augmente alors qu'elles font du bénéfice... c'est bizare non? (à mon sens bénéfice = gains - dépense...)
Non, le bénéfice est constitué des produits diminué des charges. Les emprunts sont au passif du bilan, seuls les intérêts impactent le résultat. ASF a réduit son endettement mais pas APRR. Les bénéfices sont en grande partie distribués aux actionnaires au lieu d'être utilisés pour désendetter la société.
Modifié en dernier par Cépajuste le 05 sept. 2009, 11:13:00, modifié 1 fois.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 03 août 2009, 22:13:00

Un peu faible comme réponse ?

On compte de qu'elles auraient pu rapporter en 40 ans, mais pas le financement des 14,5 milliards de dette que la vente a permis d'effacer, ni le coût des entretiens et du personnel pendant ces 40 ans ...

Tu t'es fait une fois encore manipuler :ok: :o
Modifié en dernier par mps le 05 sept. 2009, 11:13:00, modifié 1 fois.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 03 août 2009, 22:26:00

Tu as mal lu il est justement écrit qu'il les refont deux fois moins souvent.
Oui, Bastien, j'avais mal lu, excuse-moi !

Ceci dit, vu l'excellence de ses autoroutes, il est clair que le travail est mieux fait et plus durable.
Modifié en dernier par mps le 05 sept. 2009, 11:13:00, modifié 1 fois.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 03 août 2009, 22:30:00

Une remarque générale : c'est bien beau de supputer sur ce qu'auraient rapporté en 40 ans les péages des autoroutes, mais il ne faut pas "oublier" de décompter le coût de leur entretien et de leur personnel, ni surtout les intérêt de 14,5 milliards qui ont été immédiatement remboursés à la suite de la vente.
Modifié en dernier par mps le 05 sept. 2009, 11:13:00, modifié 1 fois.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Garance
Messages : 650
Enregistré le : 28 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Ile de France

Message non lu par Garance » 03 août 2009, 23:37:00

Chez moi, en Bretagne, toutes les voies rapides sont gratuites ... icon_cool ... Cofiroute aimerait faire basse sur le réseau, mais nous résistons ... 8-)


http://courrierdeslecteurs.blogs.letele ... /29/gerard…
Modifié en dernier par Garance le 05 sept. 2009, 11:13:00, modifié 1 fois.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 04 août 2009, 12:32:00

Aux dires de l'association de defense des automobilistes qui est plutôt favorable à la droite, cette privatisation s'est traduite par une augmentation des tarifs et par une reduction des dépenses d'entretien qui reduit la qualité des infrastructures (prejudiciable à la sécurité routière)

Par ailleurs, pour l'Etat, si cette vente a permis de réduire l'endettement, je crois que le résultat est assez decevant, compte tenu de la rentabilité que cela presentait.

Enfin, les autoroutes ayant été financé par les français, il est assez contestable d'avoir du abandonner cela aux privés alors même que les français devaient voir leur investissements s'amortir et donc devenir gratuit à terme....Une fois de plus, je pense qu'on s'est precipité pour rembourser une dette excessive sans penser à l'avenir et aux intérêts que presentaient ces entreprises.
Modifié en dernier par wesker le 05 sept. 2009, 11:13:00, modifié 1 fois.

Répondre

Retourner vers « Economie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré