Cyberattaque contre Twitter

Venez parler ici de l'actualité étrangère et européenne
Répondre
Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 08 août 2009, 19:59:00

Cyberattaque contre Twitter: un blogger géorgien accuse la Russie

(AFP) – Il y a 1 jour

TBILISSI — Un blogger géorgien, "Cyxymu", a accusé samedi la Russie d'être à l'origine de la cyberattaque qui avait paralysé jeudi le site de microblogs Twitter et perturbé Facebook et Livejournal.

Vendredi, la société F-Secure, spécialisée dans la sécurité sur internet, avait annoncé que l'attaque visait à réduire au silence un blogger pro-géorgien.

Le blogger en question a déclaré à l'AFP qu'il pensait que la Russie était derrière cette attaque afin de faire taire ses critiques sur le rôle de Moscou lors du conflit entre la Russie et la Géorgie en août 2008.

"Une attaque à si grande échelle nécessite beaucoup d'argent. C'est pour cela que je pense que certains organismes russes sont derrière cette attaque", a déclaré depuis Tbilissi, la capitale géorgienne, ce blogger de 34 ans. Il a également indiqué que son vrai nom était Giorgi et qu'il travaillait comme enseignant d'économie à l'université de Tbilissi.

"Je ne comprends pas pourquoi j'ai été visé mais le fait est que cette attaque prouve que j'ai fait quelque chose d'important", a-t-il dit. "Sur mon blog, j'ai écrit au sujet des préparatifs russes lors de la guerre qui a débuté le 7 août de l'an dernier et comment elle a débuté".

"Cyxymu" est la version latine de Sukhumi, la capitale de l'Abkhazie, territoire séparatiste géorgien, dont Giorgi affirme avoir fui durant la guerre du début des années 1990.

Selon Mikko Hyponnen, chercheur chez F-Secure, les attaques de "déni de service", qui consistent à paralyser un site en saturant les connexions à partir d'ordinateurs infectés de programmes malveillants, visaient un blogger baptisé "Cyxymu" qui dévoilait ouvertement ses sympathies pour la Géorgie.

"A notre avis, il y a de très fortes chances pour que les cybercriminels qui sont derrière cette attaque soient des nationalistes russes qui voulaient réduire au silence un adversaire trop visible", a avancé M. Hyponnen.

Biz Stone, le co-fondateur de Twitter avait reconnu la connotation "géopolitique des attaques subies" par son site, dans un courriel à l'AFP.

Les pages de "Cyxymu" sur les sites communautaires Facebook et LiveJournal avaient également été visées par la cyberattaque, qui avait perturbé leur fonctionnement.

Copyright © 2009 AFP. Tous droits réservés.
--> http://www.google.com/hostednews/afp/ar ... z0JHniA6Uk…

vous en pensez quoi ? Je suis tombé sur cette info par hasard et je trouve ça un peu gros...
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34136
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 09 août 2009, 12:43:00

Bonjour,

Tu as raison racaille c'est un peu gros, une attaque à cause de quelques écrits ? tu penses à quoi racaille ?

D'ailleurs pour François Paget, chercheur de menaces chez l'éditeur de logiciels de sécurité McAfee, «Twitter est un service très intéressant qui n'est pas à l'abri de nouvelles attaques de ce type». Le site s'est ainsi récemment illustré comme outil d'information et de mobilisation de l'opposition iranienne à Téhéran et a imposé son utilité pour diffuser très rapidement des informations, comme à Bombay et en Chine. Dans ces cadres, des «patriotes» pourraient être tentés d'allumer des contre-feux en initiant de nouvelles attaques. «C'est éminemment simple de lancer ce type d'attaques, soit soi-même, soit en sous-traitant. Il y a beaucoup d'offres sur le Net», indique François Paget.

Des pirates auraient ainsi déjà placé des liens piégés sur Google autour des mots clés «Cyxymu DDoS» pour installer des programmes malveillants sur des ordinateurs qui serviront de «zombies»… lors d'une prochaine attaque.

A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Répondre

Retourner vers « Actualité étrangère et européenne »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré