Le souverainisme

Vous souhaitez discuter d'Histoire, des institutions, des concepts, des faits historiques marquants et des hommes politiques de notre pays c'est ici
Répondre
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34109
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 12 août 2009, 19:50:00

Bonjour,

Etymologie : de souverain (autorité suprême d'une monarchie), venant du latin superus, supérieur.

Le souverainisme est un mouvement ou une doctrine politique qui défend la souveraineté des nations en Europe. Il s'agit d'un mouvement récent lié à la construction de l'Union européenne. Les souverainistes militent pour une Europe confédérale, "l'Europe des Nations", où l'autonomie politique des nations est préservée et respectée. Ils s'opposent en cela aux partisans du fédéralisme européen et du "jacobinisme" de Bruxelles.

Comme le gaullisme historique, le souverainisme s'adresse à différentes familles politiques, qu'elles soient de droite ou de gauche, dans la mesure où la souveraineté nationale est associée à la souveraineté populaire.

A droite, en France, le souverainisme est incarné par :


- Le Mouvement pour la France (Philippe De Villiers),
- Le Rassemblement pour la France et l'Indépendance de l'Europe (Charles Pasqua)
- Debout la République (mouvement gaulliste)
- Ainsi que par différents mouvements royalistes (Rassemblement démocrate, l'Action française, Alliance Royale)
- Le Front National, le Mouvement national républicain et le POI peuvent aussi être considérés comme proches des souverainistes.

Comme les anti-mondialistes, les souverainistes de droite dénoncent le libre-échange international et la mondialisation qui se font au détriment des nations, européennes en particulier. Cependant, ils ne remettent pas en question l'économie capitaliste ni le libéralisme.

A gauche, on peut citer le Mouvement républicain et citoyen (Jean-Pierre Chevènement), ainsi que le Parti Communiste Français pour certaines de ses prises de positions.

Au Canada, les souverainistes désignent les partisans de l'émancipation politique du Québec et de l'obtention du statut d'Etat souverain pour cette provinceQue pensez vous du souverainisme ?

A plus tard,
Modifié en dernier par politicien le 12 août 2009, 21:02:00, modifié 1 fois.
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Cépajuste
Messages : 514
Enregistré le : 18 déc. 2008, 00:00:00

Message non lu par Cépajuste » 12 août 2009, 20:07:00

Dans ta liste, il manque : le FN, qui est sans doute le premier parti souverainiste, et le POI (le Parti Ouvrier Indépendant de Schivardi), qui est sans doute celui qui va le plus loin dans le souverainisme, puisqu’il prône purement et simplement la sortie de l’UE.

Cette liste même, qui va de l’extrême droite à l’extrême gauche, montre que la définition politique du souverainisme est difficile. En effet, rien de commun en apparence entre les nationalistes du FN et les internationalistes du PCF ou du POI.

Les souverainistes veulent un moins-disant européen, un retour à la CEE d’autrefois.
Mais quid de l’euro ?
Les partis qui veulent sortir de la zone euro, voire sortir de l’UE, ont une cohérence. Ce n’est pas le cas des autres. Car si l’on veut conserver une monnaie commune, il faut des politiques convergentes, donc plus d’intégration dans les domaines économiques, fiscaux, sociaux.
Modifié en dernier par Cépajuste le 12 août 2009, 21:02:00, modifié 1 fois.

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34109
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 12 août 2009, 21:06:00

Bonjour,

Merci pour ta remarque cépajuste j'ai rajouté ces 2 formations politique, mais donc est-ce que le souverainisme est il quelques chose de dépassé ? ou d'obselete ? Ou alors cela pourrait revenir dans les années futurs ? Comme argument que les autres politiques ont échoué ?

A plus tard,
Modifié en dernier par politicien le 12 août 2009, 21:02:00, modifié 1 fois.
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Cépajuste
Messages : 514
Enregistré le : 18 déc. 2008, 00:00:00

Message non lu par Cépajuste » 12 août 2009, 23:29:00

Oui, je pense que la politique européenne est en train d’échouer, parce qu’on a fait le grand marché (l’acte unique) puis l’euro, mais on n’a pas mené les politiques économiques convergentes qui auraient dû aller avec. Et aujourd’hui la situation est bloquée et la crise provoque un choc asymétrique qui aggrave les divergences. Mais je ne vois pas la solution dans le souverainisme, ou alors il faudrait que les souverainistes m’expliquent comment ils refont des états nations indépendants, donc avec la liberté de mener des politiques divergentes, en gardant l’euro ainsi que les frontières intra-européennes ouvertes. On est allé trop loin ou pas assez loin, mais ça a commencé avec l’acte unique instituant le grand marché européen, or à l’époque les souverainistes étaient pour.
Modifié en dernier par Cépajuste le 12 août 2009, 21:02:00, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Libre penseur
Messages : 2167
Enregistré le : 17 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : Vendée

Message non lu par Libre penseur » 05 sept. 2009, 15:24:00

 
Dans ta liste, il manque : le FN, qui est sans doute le premier parti souverainiste, et le POI (le Parti Ouvrier Indépendant de Schivardi), qui est sans doute celui qui va le plus loin dans le souverainisme, puisqu’il prône purement et simplement la sortie de l’UE.

Cette liste même, qui va de l’extrême droite à l’extrême gauche, montre que la définition politique du souverainisme est difficile. En effet, rien de commun en apparence entre les nationalistes du FN et les internationalistes du PCF ou du POI.
Oui, il est d'ailleurs intéressant de constater que la principale bipolarité qui constitue l'échiquier politique européen se répartis ainsi: d'un coté les souverainistes (confédéralistes) et de l'autre les fédéralistes européens, d'un coté comme de l'autre la gauche et la droite sont présentes.
Modifié en dernier par Libre penseur le 12 août 2009, 21:02:00, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Cépajuste
Messages : 514
Enregistré le : 18 déc. 2008, 00:00:00

Message non lu par Cépajuste » 05 sept. 2009, 15:53:00

C’est la cause de l’échec du souverainisme : il n’est pas clivant. Les souverainistes privilégient leurs appartenances politiques à tel ou tel parti ou camp politique avant de prendre en compte le souverainisme dans la détermination de leurs choix électoraux. Ca peut sembler bizarre puisque, pour un souverainiste, c’est l’avenir et l’identité de la France même qui sont menacés, on pourrait penser que c’est un objectif majeur et prioritaire avant toute autre considération politicienne. Or ce n’est pas le cas.
Modifié en dernier par Cépajuste le 12 août 2009, 21:02:00, modifié 1 fois.

anonyme
Messages : 1256
Enregistré le : 15 juin 2009, 00:00:00

Message non lu par anonyme » 05 sept. 2009, 17:33:00

Il n'y a pas que le souverainisme québécois au Canada, il y a également celui des Amérindiens, des Inuits et certains habitants des provinces comme l'Alberta qui agitent de temps en temps le drapeau de l'autonomie, voire de l'indépendance !!


Mais le plus beau : c'est qu'au Québec, quand les Amérindiens s'agitent en réclamant des droits, les politiciens québecois ne sont plus aussi souverainistes qu'on pourrait le croire.... Quelle blague !!
Modifié en dernier par anonyme le 12 août 2009, 21:02:00, modifié 1 fois.

Feu
Messages : 42
Enregistré le : 19 août 2009, 00:00:00
Localisation : STRASBOURG

Message non lu par Feu » 06 sept. 2009, 17:41:00

je rajouterais également le RIF (Rassemblement pour l'Indépendance et la souveraineté de la France) de Paul Marie Couteaux
Modifié en dernier par Feu le 12 août 2009, 21:02:00, modifié 1 fois.

Répondre

Retourner vers « Histoire »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré