La croissance Française

Venez discuter et débattre de l'actualité économique
Avatar du membre
Lucas
Messages : 7289
Enregistré le : 30 janv. 2011, 00:00:00
Parti Politique : Les Républicains (LR)

Re: La croissance Française

Message non lu par Lucas » 15 mai 2012, 18:47:07

Pourtant cette crise existe, crise financière, crise des dettes souveraines, crise de l'euro. Ces crises successives ont bien existé, et perdure encore.

Et il évident que ces crises plombent la croissance...

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26110
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Re: La croissance Française

Message non lu par El Fredo » 15 mai 2012, 18:49:07

Dans la famille "Une crise ? Quelle crise ? Tout va bien, l'austérité ça marche", je demande les Pays-Bas :

http://www.latribune.fr/actualites/econ ... ssion.html
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
Lucas
Messages : 7289
Enregistré le : 30 janv. 2011, 00:00:00
Parti Politique : Les Républicains (LR)

Re: La croissance Française

Message non lu par Lucas » 16 mai 2012, 09:45:33

Au niveau de la croissance, seule l'Allemagne résiste, mais pour combien de temps ? Car si ces partenaires européens sont en récession, ça ne va pas durer pour l'Allemagne...

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34088
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Re: La croissance Française

Message non lu par politicien » 14 juin 2012, 10:34:52

Bonjour,
Le ministre de l'Economie et des Finances, Pierre Moscovici, a ouvert la porte jeudi à une révision des prévisions de croissance pour la France, en indiquant que le gouvernement était « en train d'ajuster ça ».

Le ministre était interrogé par France 2 pour savoir si Paris allait devoir revoir ses prévisions de croissance à la baisse.

« C'est vrai qu'il y a plusieurs indicateurs, notamment ceux de la Banque de France, qui ont soulevé des questions. Nous sommes en train d'ajuster ça », a-t-il répondu. en cours. Elle ne table plus sur une stabilité du produit intérieur brut (PIB) mais sur un léger recul de 0,1 % par rapport au début de l'année.

Le président François Hollande avait bâti son projet et sa promesse de réduction du déficit public sur une hypothèse de croissance de 0,5% cette année, et vise 1,7% en 2013. Mais plusieurs indicateurs ont signalé récemment une dégradation de l'économie. La Banque de France, mais aussi le Medef, qui par la voix de sa présidente Laurence Parisot, a évoqué une détérioration « frappante » depuis un mois.

(...)
L'intégralité de cet article sur Les Echos.fr
Qu'en pensez vous ?

A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Re: La croissance Française

Message non lu par mps » 14 juin 2012, 11:51:31

La Banque de France, mais aussi le Medef, qui par la voix de sa présidente Laurence Parisot, a évoqué une détérioration « frappante » depuis un mois

Après une grosse grippe, tout le monde dort beaucoup. La convalescence des pays endettés passe par un tassement normal.

Dans le cas de la France, on en a surajouté avec le Président youplaboum et ses promesses à la c...

Le tassement moral était déjà clair au premier trimestre, mais depuis les élections, il a manifestement empiré sévèrement.

Il faudrait autre chose que quatre jours supplémentaires de congés à la Toussaint pour changer la donne ...
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Re: La croissance Française

Message non lu par mps » 14 juin 2012, 12:00:08

El Fredo a écrit :Dans la famille "Une crise ? Quelle crise ? Tout va bien, l'austérité ça marche", je demande les Pays-Bas :

http://www.latribune.fr/actualites/econ ... ssion.html
Hum ... le chiffre de la dette publique hollandaise m'avait fait bondir !

En fait, elle est à peine supérieure à 70 % !


http://epp.eurostat.ec.europa.eu/cache/ ... -AP-FR.PDF
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26110
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Re: La croissance Française

Message non lu par El Fredo » 14 juin 2012, 12:13:05

mps a écrit :
El Fredo a écrit :Dans la famille "Une crise ? Quelle crise ? Tout va bien, l'austérité ça marche", je demande les Pays-Bas :

http://www.latribune.fr/actualites/econ ... ssion.html
Hum ... le chiffre de la dette publique hollandaise m'avait fait bondir !

En fait, elle est à peine supérieure à 70 % !


http://epp.eurostat.ec.europa.eu/cache/ ... -AP-FR.PDF
Le problème ici c'est la croissance et pas la dette.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Re: La croissance Française

Message non lu par mps » 14 juin 2012, 15:53:46

El Fredo a écrit :
mps a écrit :
El Fredo a écrit :Dans la famille "Une crise ? Quelle crise ? Tout va bien, l'austérité ça marche", je demande les Pays-Bas :

http://www.latribune.fr/actualites/econ ... ssion.html
Hum ... le chiffre de la dette publique hollandaise m'avait fait bondir !

En fait, elle est à peine supérieure à 70 % !


http://epp.eurostat.ec.europa.eu/cache/ ... -AP-FR.PDF
Le problème ici c'est la croissance et pas la dette.
Quand on cite un article avec une bourde aussi monumentale, il faut bien remettre les pendules à l'heure.

La croissance en zone euro sera faible partout, sauf où elle sera négative, mais c'est symptôme de g..... de bois, pas d'invalidité.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26110
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Re: La croissance Française

Message non lu par El Fredo » 14 juin 2012, 16:31:01

Il n'y a pas de bourde concernant le chiffre de 223% PIB de dette puisqu'il s'agit de la dette globale (publique + privée), la dette publique étant de 70% PIB. Ce qui veut dire que la dette privée est de 153% PIB, soit plus du double (essentiellement due au secteur immobilier selon l'article). C'est le problème quand on veut citer des chiffres sans les comprendre.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
Lucas
Messages : 7289
Enregistré le : 30 janv. 2011, 00:00:00
Parti Politique : Les Républicains (LR)

Re: La croissance Française

Message non lu par Lucas » 14 juin 2012, 16:56:20

politicien a écrit :Bonjour,
Le ministre de l'Economie et des Finances, Pierre Moscovici, a ouvert la porte jeudi à une révision des prévisions de croissance pour la France, en indiquant que le gouvernement était « en train d'ajuster ça ».

Le ministre était interrogé par France 2 pour savoir si Paris allait devoir revoir ses prévisions de croissance à la baisse.

« C'est vrai qu'il y a plusieurs indicateurs, notamment ceux de la Banque de France, qui ont soulevé des questions. Nous sommes en train d'ajuster ça », a-t-il répondu. en cours. Elle ne table plus sur une stabilité du produit intérieur brut (PIB) mais sur un léger recul de 0,1 % par rapport au début de l'année.

Le président François Hollande avait bâti son projet et sa promesse de réduction du déficit public sur une hypothèse de croissance de 0,5% cette année, et vise 1,7% en 2013. Mais plusieurs indicateurs ont signalé récemment une dégradation de l'économie. La Banque de France, mais aussi le Medef, qui par la voix de sa présidente Laurence Parisot, a évoqué une détérioration « frappante » depuis un mois.

(...)
L'intégralité de cet article sur Les Echos.fr
Qu'en pensez vous ?

A plus tard,
Je me pose une question, le gouvernement va revoir à la baisse le taux de croissance, et dans le même le gouvernement dit qu'il tiendra les objectif de déficit sans mesure de rigueur supplémentaire, comme c'est possible ?

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26110
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Re: La croissance Française

Message non lu par El Fredo » 14 juin 2012, 17:37:20

Je crois qu'ils comptent sur l'effet combiné de l'inflation et du gel des dépenses en valeur nominale (cf débat de ce matin sur France Info), mais je n'ai pas plus de détails. En effet même avec 0.1% de récession et une inflation de 2.3%, vu que la croissance tient compte de l'inflation ça fait une augmentation du PIB de 2.2% en valeur nominale et donc une baisse du déficit de 2.2% (pourcents, pas points, attention !) en valeur relative, soit environ 0.1 point (le déficit étant de 5.2% PIB en 2011). Ça reste très insuffisant bien entendu, mais c'est toujours ça de pris. Et là-dessus il faut rajouter des hausses d'impôts/baisses de niches fiscales.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Re: La croissance Française

Message non lu par mps » 14 juin 2012, 18:30:30

El Fredo a écrit :Il n'y a pas de bourde concernant le chiffre de 223% PIB de dette puisqu'il s'agit de la dette globale (publique + privée), la dette publique étant de 70% PIB. Ce qui veut dire que la dette privée est de 153% PIB, soit plus du double (essentiellement due au secteur immobilier selon l'article). C'est le problème quand on veut citer des chiffres sans les comprendre.

Voila qui est plaisant ? Et comment calculte-t-on la dette privée ? Avoir un financement d'investissement est-il considéré comme "dette" ?

Tu vois alors l'absurdité de la démarche ? Un pays de propriétaires serait en plus grand péril qu'un pays de locataires ? Une entreprise qui finance son expansion serait un "mauvais indice", mais une boiter qui ne peut rien emprunter parce qu'elle est au bord de la faillite, ce serait "bon signe" ?
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34088
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Re: La croissance Française

Message non lu par politicien » 14 juin 2012, 18:37:17

Je pense que le mieux est d'ouvrir un sujet sur la dette privée, car c'est un sujet intéressant, mais là le sujet est bien la croissance Française.
Si j'ai un peu de temps j'ouvre le sujet ce soir...

Merci d'avance,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34088
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Re: La croissance Française

Message non lu par politicien » 26 juin 2012, 22:20:53

Bonjour,
L'Insee prévoit une progression du PIB de 0,4% cette année, après 1,7% en 2011.

L'Europe est «sous tension», la France est «peu dynamique». Dans la note de conjoncture qu'il publiera mercredi, l'Institut national de la statistique et des études économiques dresse un panorama de la fin de l'année qui ne laisse pas encore entrevoir de sortie du tunnel. L'Hexagone connaît «un déficit d'activité, avec une croissance qui est trop faible, un déficit du commerce extérieur et un déficit de crédibilité budgétaire», a souligné le ministre de l'Économie, Pierre Moscovici, sur France Info.

Les chiffres tout juste publiés traduisent ces faiblesses françaises. L'Insee prévoit une progression du PIB limitée à 0,4% en 2012. Après un début d'année atone, la croissance repartirait un peu au second semestre.

L'investissement des entreprises s'est «nettement replié» durant les premiers mois de 2012. «Avec la faiblesse des perspectives d'activité et le resserrement des conditions d'octroi du crédit», souligne l'Insee, il ne devrait pas repartir cette année. Seules les exportations accéléreraient un peu «sous l'effet du regain de croissance mondiale et de la dépréciation passée de l'euro».

Quant à la consommation des ménages, elle n'est plus le moteur de la croissance hexagonale. Elle ne croîtrait que très modérément en fin d'année grâce à une baisse du taux d'épargne (qui finirait fin 2012 à 15,1%). Et ce pour compenser un recul du pouvoir d'achat de 0,6% sur l'année: la baisse de l'inflation et la hausse des prestations ne suffiront pas à compenser l'accroissement des impôts et le ralentissement des revenus lié à la dégradation de l'emploi (25.000 postes devraient être supprimés sur l'année et le chômage atteindrait 9,9% en France métropolitaine en décembre).

(...)
L'intégralité de cet article sur Le Figaro.fr
Qu'en pensez vous ?

A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Lucas
Messages : 7289
Enregistré le : 30 janv. 2011, 00:00:00
Parti Politique : Les Républicains (LR)

Re: La croissance Française

Message non lu par Lucas » 26 juin 2012, 22:46:25

Ce n'est pas très étonnant, il faudra veiller à ne pas entrer en récession, car là tous les voyants seraient au rouge, mais de toute façon tant que le consommation des Français ne redémarrera pas nous n'auront pas de croissance.

Répondre

Retourner vers « Economie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré