Devons nous réduire la durée du temps de travail ?

Venez discuter des problèmes du travail dans notre pays, mais aussi des problèmes sociaux ( retraites, chomage...)
Avatar du membre
Bastien Vert
Messages : 752
Enregistré le : 01 déc. 2008, 00:00:00
Localisation : Toulouse

Message non lu par Bastien Vert » 18 août 2009, 13:53:00

Il y a eu des problèmes liés aux 35h mais ils ont été du à l'application très partielle qui en a été faite par le PS.

Je suis pour le passage à 32 h hebdomadaire pour:

-réduire le nombre d'accidents de travail qui se produisent presque toujours dans les dernières heures travaillés

-augmenter la productivité, des salariés moins fatigués font du meilleur travail

-permettre aux salariés d'avoir une vrai vie de famille et plus de loisirs (ce qui relancera par ricochet l'industrie des loisirs et du tourisme).

-et bien sur réduire le chomage.

Et les résultats des 35h dans les entreprises qui les ont réellement appliqués sont bon: c'est comme d'habitude la droite masque ses échecs en disant c'est la faute des 35h, de la gauche, des étrangers, pour éviter d'affronter les vrais problèmes. Un comportement très enfantin: "c'est pas moi c'est lui"!.

Avatar du membre
Magicfly
Messages : 1599
Enregistré le : 29 juil. 2009, 00:00:00
Localisation : Sud Ouest

Message non lu par Magicfly » 18 août 2009, 14:06:00


Bastien Vert a écrit :Il y a eu des problèmes liés aux 35h mais ils ont été du à l'application très partielle qui en a été faite par le PS.
Je suis pour le passage à 32 h hebdomadaire pour:

-réduire le nombre d'accidents de travail qui se produisent presque toujours dans les dernières heures travaillés

-augmenter la productivité, des salariés moins fatigués font du meilleur travail

-permettre aux salariés d'avoir une vrai vie de famille et plus de loisirs (ce qui relancera par ricochet l'industrie des loisirs et du tourisme).

-et bien sur réduire le chomage.

Et les résultats des 35h dans les entreprises qui les ont réellement appliqués sont bon: c'est comme d'habitude la droite masque ses échecs en disant c'est la faute des 35h, de la gauche, des étrangers, pour éviter d'affronter les vrais problèmes. Un comportement très enfantin: "c'est pas moi c'est lui"!.
Juste celui que j'ai mis en bleu, pas le temps, il faut que je parte: C'est du rassis ton truc, c'est ce qui se disait pour les 35h tu crois qu'avec  un salaire encore réduit les gens vont pouvoir se payer des loisir?
C'est une usine à fabriquer des cossards. La France est devenu un pays d'assistés et de fainéants, il faut tout leur faire et tout leur donner et cela sur le dos des générations futures. On le voit particulièrement avec l'EN ou d'année en année et de génération en génération le niveau baisse. Bientôt on donnera les diplômes avant de commencer l'année. Si c'est ça votre programme de démago, vous n'êtes pas prêt à gagner les élections!
JC

"Jouis et fais jouir, sans faire de mal ni à toi ni à personne..."
Chamfort

Avatar du membre
Cépajuste
Messages : 514
Enregistré le : 18 déc. 2008, 00:00:00

Message non lu par Cépajuste » 18 août 2009, 14:18:00

Il y a en France 1,3 million petites entreprises de moins de 5 personnes qui auraient du mal pour la plupart à mettre en place le système préconisé par Larrouturou car elles sont isolées et fragiles. Elles pourraient participer à des GIE pluridisciplinaires pour y transférer leur gestion administrative, sociale, juridique, fiscale, etc. sur le modèle de ce qui se fait en Italie avec les associations d’entreprises artisanales. Les Chambres de Commerce et d’Industrie pourraient en assurer la mise en œuvre. Ces GIE permettraient ainsi la création de plusieurs milliers d’emplois.

Avatar du membre
Cépajuste
Messages : 514
Enregistré le : 18 déc. 2008, 00:00:00

Message non lu par Cépajuste » 18 août 2009, 14:33:00

Magicfly a écrit :La France est devenu un pays d'assistés et de fainéants
Le but du partage du travail est justement qu’il y ait moins d’assistés et d’exclus…

Le slogan « travailler plus pour gagner plus » est une imposture car il ne tient pas compte des réalités :

- La croissance diminue : elle était de 5.6 % dans les années 60, de 3.7 % dans les années 70, de 2.2 % dans les années 80, de 2 % dans les années 90, et de 1.6 % dans les années 2000…

- Compte tenu de l’épuisement des ressources, des problèmes environnementaux, du surendettement de la plupart des pays, le potentiel de croissance dans les années qui viennent est de 0.8 % dans le meilleur des cas (moins en cas de krach financier).

- La productivité continue de progresser, ce qui veut dire qu’on produit de plus en plus avec de moins en moins de main d’œuvre.

Dans ces conditions, il est illusoire de penser qu’en travaillant plus, on va générer une croissance supplémentaire créatrice d'emplois. Le modèle sarkozyste ne marche pas. Travailler plus pour ceux qui ont un emploi, ça veut dire plus de chômage et de précarité pour les autres.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 18 août 2009, 15:58:00

Pourquoi croyez-vous que la réduction de temps de travail ne soit à l'ordre du jour dans aucun pays civilisé ?
Pourquoi croyez vous que le très socialiste pays qu'est la Suède est toujours à 40 heures ?
D'où vous vient l'idée que chacun purrait partir "une fois son travail fait",comme si, dans de très nombreux cas, il est important que le salarié soit disponible pour des imprévus ?
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
Cépajuste
Messages : 514
Enregistré le : 18 déc. 2008, 00:00:00

Message non lu par Cépajuste » 18 août 2009, 16:24:00

mps a écrit :Pourquoi croyez-vous que la réduction de temps de travail ne soit à l'ordre du jour dans aucun pays civilisé ?
D’abord ce n’est pas vrai, il y a eu en 1984 des accords sur la réduction du temps de travail en Allemagne dans les secteurs de la metallurgie, de l’imprimerie, et d’autres secteurs ont suivi cet exemple. Et que je sache, la France qui a réduit son temps de travail est resté un pays civilisé…

Deuxième remarque : on vit dans un monde dominé par le libéralisme qui préfère un partage du travail anarchique, injuste et source de problèmes sociaux plutôt qu’un partage rationnel et équitable.

Troisième point : le chômage arrange bien le patronat, ça lui permet de faire pression sur les salaires. Ainsi depuis 1982, la part des salaires dans la valeur ajoutée est passé de 79 à 67 %.
mps a écrit : D'où vous vient l'idée que chacun purrait partir "une fois son travail fait",comme si, dans de très nombreux cas, il est important que le salarié soit disponible pour des imprévus ?
La question de la réduction du temps de travail ne se pose pas dans ces termes, il y a à l’heure actuelle une durée légale du travail et un nombre de jours ouvrables travaillés, ce sont ces paramètres-là qui sont en jeu, réduire la durée légale et le nombre de jours travaillés n’a pas d’incidence sur l’implication et la disponibilité d’un salarié (qui peut varier en fonction de son statut dans l’entreprise).

Avatar du membre
mareaction
Messages : 453
Enregistré le : 12 avr. 2009, 00:00:00
Localisation : partout

Message non lu par mareaction » 18 août 2009, 18:45:00

Magicfly a écrit :Le passage aux 35 H a déjà été une catastrophe pour notre pays et d'aucuns voudraient encore le réduire! Chaque fois que vous réduisez le temps de travail, vous augmentez les charges de l'entreprise et celle-ci ne peut plus entrer en concurrence avec les entreprises des autres pays. Notre balance commerciale s'est éffrondrée à cause de cela et notre économie aujourd'hui est à genoux. Les entreprises ferment ou délocalisent et vos embauchés se retrouvent au chômdu en entrainant ceux qui n'y étaient pas avant leur arrivée. Super résultats! icon_evil   Voici ce qui fait la différence entre la droite et la gauche; au contraire de la première, la gauche ne se remet jamais en question des conneries qu'elle a fait! On le voit aujourd'hui avec les chamailleries de cour de récré du PS.
Puis en plus, il faudrait combien de salariés par entreprises pour effectuer le travail? ou les ouvertures de bureaux? mais c'est vrai, que c'est vu par la gauche, donc très populaire, sauf pour ceux qui ont quelques notions de gestions d'entreprises.


Avatar du membre
mareaction
Messages : 453
Enregistré le : 12 avr. 2009, 00:00:00
Localisation : partout

Message non lu par mareaction » 18 août 2009, 18:47:00

Magicfly a écrit :
Cépajuste a écrit :Dans votre exemple, vous ne prenez pas en compte le fait que l'employeur ne paierait plus de cotisations unedic pour ses 10 anciens employés. Je reviendrai sur le cas des très petites entreprises et des difficultés qu'elles pourraient rencontrer.
Je ne savais pas, mais ça ne fait tjrs pas le compte! Et puis, ça veux dire que seuls les salariés paieront l'assurance chômage! Vous croyez cela possible? Qui va payer les chômeurs sinon les c.. tribuables!
Un autre pb occulté: Il faut s'attendre comme pour les 35H (où les fonctionnaires n'étaient pas concernés au départ) à ce que les fonc. réclament haut et fort: ce sont les contribuables qui vont payer ce nouvel afflut de 500 000 fonctionnaires de plus alors que nous en avons déjà 2000 000 de trop!
Vous avez raison, mais c'est encore une idée de gauche, et du n'importe quoi, réalisent ils seulement, que si les employeurs ne paient plus de cotisations pour le chomage, la caisse sera vite vide, et pour la remplir, ils mettront encore un impot supplémentaire, toujours payé par les 42% de cochons payeurs, et les entreprises naturellement..

Avatar du membre
Cépajuste
Messages : 514
Enregistré le : 18 déc. 2008, 00:00:00

Message non lu par Cépajuste » 18 août 2009, 18:51:00

La réduction du temps de travail peut créer 2 millions d’emplois, ça veut dire davantage de cotisants et moins d’allocataires, davantage de consommateurs, davantage de contribuables... Par conséquent le budget de l'Etat serait largement gagnant.

Avatar du membre
artragis
Messages : 7962
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 18 août 2009, 20:15:00

Cépajuste a écrit :La réduction du temps de travail peut créer 2 millions d’emplois, ça veut dire davantage de cotisants et moins d’allocataires, davantage de consommateurs, davantage de contribuables... Par conséquent le budget de l'Etat serait largement gagnant.
Ca veut aussi dire une économie en sale état. Surtout en France, où les PME sont très, très nombreuses, embaucher une personne de plus c'est serrer la ceinture. Ou alors, si, c'est favoriser les contrats d'apprentissages qui, moins chers et rapportant aux régions n'empêchent en aucun cas le chômage.
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Avatar du membre
Cépajuste
Messages : 514
Enregistré le : 18 déc. 2008, 00:00:00

Message non lu par Cépajuste » 18 août 2009, 21:21:00

artragis a écrit :
Cépajuste a écrit :La réduction du temps de travail peut créer 2 millions d’emplois, ça veut dire davantage de cotisants et moins d’allocataires, davantage de consommateurs, davantage de contribuables... Par conséquent le budget de l'Etat serait largement gagnant.
Ca veut aussi dire une économie en sale état. Surtout en France, où les PME sont très, très nombreuses, embaucher une personne de plus c'est serrer la ceinture. Ou alors, si, c'est favoriser les contrats d'apprentissages qui, moins chers et rapportant aux régions n'empêchent en aucun cas le chômage.
J’ai expliqué plus haut que la proposition de réduction du temps de travail telle qu’exposée par Pierre Larrouturou se faisait sans impact sur la compétitivité des entreprises. Est-ce que les contrats d’apprentissage compteraient dans les embauches ? La question est à étudier mais je pense que oui, au moins partiellement.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 18 août 2009, 21:45:00

La réduction du temps de travail peut créer 2 millions d’emplois, ça veut dire davantage de cotisants et moins d’allocataires, davantage de consommateurs, davantage de contribuables... Par conséquent le budget de l'Etat serait largement gagnant.
Comment, dans ce cas, l'invention géniale des 35 heures a-t-elle eu l'effet inverse ? icon_biggrin
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
lucifer
Messages : 4158
Enregistré le : 17 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Naoned

Message non lu par lucifer » 18 août 2009, 21:51:00

mps a écrit :
La réduction du temps de travail peut créer 2 millions d’emplois, ça veut dire davantage de cotisants et moins d’allocataires, davantage de consommateurs, davantage de contribuables... Par conséquent le budget de l'Etat serait largement gagnant.

Comment, dans ce cas, l'invention géniale des 35 heures a-t-elle eu l'effet inverse ? icon_biggrin
Car l'etat a laisser faire les patrons, qui en ont profiter pour geler tous les salaires, sans embaucher pour autant;

Forçon dejà les assistés à bosser, car tant que la france payera des gens à rien foutre, ce sera toujours les travailleurs qui payeront par leur sueur.
Pour l'instant, la logique va vers un non sens. Travailler plus et plus longtemps pour ceux qui bossent.
Ne surtout pas forcer les bon à rien à bosser, et les aider à vivre sans travailler.

Bref, tant qu'on ne forcera pas les gens à bosser, on en demandera toujours + à ceux qui se lèvent le matin et vont pointer. La baisse du nombre d'heures est une untopie et une hypocrisie, même si elle m'arrangerait bien moi aussi.
Maintenant que j'habite en province, je suis devenu peace and love. Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ( surtout les descendants d'immigrés des cités que j'adore dorénavant )

Avatar du membre
Cépajuste
Messages : 514
Enregistré le : 18 déc. 2008, 00:00:00

Message non lu par Cépajuste » 18 août 2009, 21:56:00

mps a écrit :
La réduction du temps de travail peut créer 2 millions d’emplois, ça veut dire davantage de cotisants et moins d’allocataires, davantage de consommateurs, davantage de contribuables... Par conséquent le budget de l'Etat serait largement gagnant.
Comment, dans ce cas, l'invention géniale des 35 heures a-t-elle eu l'effet inverse ? icon_biggrin
Avec la première loi Aubry, les 35 H ont permis de créer des emplois car il y avait une vraie réduction du temps de travail. Malheureusement, avec la deuxième loi Aubry, on pouvait signer un accord 35 H en restant à 38 H de durée réelle, et les exonérations ont coûté cher sans obligation de créer des emplois.
Les 35 H ont quand même créé entre 300.000 et 350.000 emplois bien que la durée réelle du temps de travail n’a en fait baissé que de 4 %. En passant à la semaine de 4 jours, on aurait un effet beaucoup plus important.

Avatar du membre
Magicfly
Messages : 1599
Enregistré le : 29 juil. 2009, 00:00:00
Localisation : Sud Ouest

Message non lu par Magicfly » 18 août 2009, 22:37:00

Cépajuste a écrit :
mps a écrit :
La réduction du temps de travail peut créer 2 millions d’emplois, ça veut dire davantage de cotisants et moins d’allocataires, davantage de consommateurs, davantage de contribuables... Par conséquent le budget de l'Etat serait largement gagnant.

Comment, dans ce cas, l'invention géniale des 35 heures a-t-elle eu l'effet inverse ? icon_biggrin
Avec la première loi Aubry, les 35 H ont permis de créer des emplois car il y avait une vraie réduction du temps de travail. Malheureusement, avec la deuxième loi Aubry, on pouvait signer un accord 35 H en restant à 38 H de durée réelle, et les exonérations ont coûté cher sans obligation de créer des emplois. Les 35 H ont quand même créé entre 300.000 et 350.000 emplois bien que la durée réelle du temps de travail n’a en fait baissé que de 4 %. En passant à la semaine de 4 jours, on aurait un effet beaucoup plus important.
Vous n'avez aucune preuve tangibe que les 35 h ont créé 300 000 emplois: c'est du pipo. Les qqes emplois créés l'ont été par l'Etat et les collectivités locales c'est à dire payé par les c.. tribuables et surtout seront payés par ceux qui rembourseront notre dette astronomique dans 2 ou 3 générations!
JC

"Jouis et fais jouir, sans faire de mal ni à toi ni à personne..."
Chamfort

Répondre

Retourner vers « Travail »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré