Une sortie politique dans un supermarché qui fait du bruit

Venez discuter de l'actualité politique.
Répondre
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34109
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 19 août 2009, 23:11:00

Bonjour,
  Lors d'une visite dans un Intermarché, lundi, le ministre de l'Education nationale a été questionné par des «clientes» à l'attitude un peu trop condescendante. La direction du supermarché reconnaît, gênée, qu'il s'agissait en fait de ses employées.  Image   Intermarché voulait rendre service à Luc Chatel, c'est raté. Lundi, le ministre de l'Education nationale, accompagné du secrétaire d'Etat au Commerce, Hervé Novelli, était en visite dans un supermarché de Villeneuve-le-Roi, en région parisienne. But de l'opération : constater, devant les caméras, la baisse des prix des fournitures scolaires.   Sur place, le ministre rencontre quelques clientes, venues justement acquérir stylos et cahiers pour leurs enfants. Ces mères de familles se montrent très informées de l'opération menée par le ministère, «les Essentiels de la rentrée» et s'avèrent enthousiastes,        La scène interpelle plusieurs journalistes présents lors de cette visite, qui ont pour certains vu arriver ces clientes modèles ensemble et pour d'autres ont constaté qu'elles abandonnaient leur chariot une fois le ministre parti. Mardi, Libération et France Inter relatent l'affaire, en émettant l'hypothèse que des militants UMP seraient venus faire la claque pour les caméras.   A l'appui de cette théorie, les constatations des journalistes présents. Mais surtout, une certaine Virginie Meyniel, qui fait partie des clientes interrogées. Cette dame se trouve être également conseillère municipale de Vulaines-sur-Seine, municipalité de droite située à 50 km de l'hypermarché. Un peu loin pour faire ses courses, comme le relate Rue89.         La polémique enfle jusqu'à mercredi, où le groupe Intermarché décide d'avouer : les clientes sont des employées du groupe. La direction du distributeur indique ainsi avoir «pris l'initiative d'inviter un certain nombre de (ses) salariés à l'occasion de la venue des ministres dans l'un de ses magasins à Villeneuve-le-Roi».   «Cette initiative est le seul fait d'Intermarché et en aucun cas ni le ministre, ni ses collaborateurs n'y ont été associés ni même informés. Intermarché regrette cette initiative inappropriée et tient à présenter aux ministres et aux journalistes présents ses excuses», poursuit le communiqué du groupe, qui précise que deux des personnes interrogées étaient des salariées d'Intermarché.     Luc Chatel s'est fendu mercredi d'une lettre à plusieurs médias, dans laquelle il «condamne fermement» le procédé et assure qu'il n'a «jamais imaginé une mise en scène artificielle de nature à tromper le grand public ou la presse» dans aucun de ses déplacements. Il regrette par ailleurs que plusieurs médias aient «publié, diffusé ou relayé des hypothèses et non des faits pourtant vérifiables».   Mis en cause, Libération a réagi par la voix de son directeur, Laurent Joffrin, estimant que son quotidien n'avait «pas écrit» que le ministre était à l'origine de la supercherie. Le quotidien de gauche publiera jeudi un nouvel article sur le sujet.    Qu'en pensez vous ?     A plus tard,  
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Ayahuasca
Messages : 1095
Enregistré le : 13 août 2009, 00:00:00

Message non lu par Ayahuasca » 19 août 2009, 23:32:00

Le bruissement fait du bruiT ;)

Je pense qu'il y a carrière à faire en tant qu'intermittent de l'UMP (plus qu'au PS, c'est certain). Je sais que cette pratique est vieille, mais il semblerait qu'elle soit devenue une véritable habitude pour un gouvernement intouchable. J'vais aller passer le casting.
"Oh, but you can't expect to wield supreme executive power just because some watery tart threw a sword at you." Dennis, Monty Python's Holy Grail

Garance
Messages : 650
Enregistré le : 28 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Ile de France

Message non lu par Garance » 20 août 2009, 13:39:00

Bientôt, les barres délabrées des HLM seront transformées en villages Potemkine ... vive le royaume enchanté de notre noble et fière Sarkozie ! icon_mrgreen

Avatar du membre
Bastien Vert
Messages : 752
Enregistré le : 01 déc. 2008, 00:00:00
Localisation : Toulouse

Message non lu par Bastien Vert » 20 août 2009, 13:48:00

Peut on accepter en démocratie de telles tentatives de manipulation de l'opinion publique? Des excuses ne sont pas suffisantes il devrait y avoir un procès. 

Avatar du membre
Pardaillan
Messages : 12
Enregistré le : 19 août 2009, 00:00:00
Localisation : Amiens

Message non lu par Pardaillan » 20 août 2009, 14:19:00

Et on ne nous dit pas si les "clientes" ont touché une prime. Moi, je pense plutôt que si elles refusaient, elles étaient virées. Quand on connait les conditions de travail dans les supermarché...

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 21 août 2009, 09:16:00

Ce besoin de s'adonner à la politique spectacle decredibiliser la politique et devalorise les fonctions que les hommes publics incarnent.

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34109
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 21 août 2009, 11:16:00

Bonjour,

Donc vous pensez que c'est une manoeuvre poliitique ? Peut être qu'il y ait pour rien M. Chatel, d'ailleurs la direction d'Intermarché a reconnu avoir invité un certain nombre de ses salariés.

«J'ai pris acte des excuses d'Intermarché mais je tiens à vous indiquer que je condamne fermement ce procédé. Cette initiative me choque parce qu'elle est à l'opposé de mes convictions et de mes pratiques», a-t-il écrit dans un communiqué. 

A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Bastien Vert
Messages : 752
Enregistré le : 01 déc. 2008, 00:00:00
Localisation : Toulouse

Message non lu par Bastien Vert » 21 août 2009, 12:46:00

Il reste la conseillère municipale, qui était sans doute là sur ordre du parti. 

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 21 août 2009, 15:27:00

politicien a écrit : Bonjour,

Donc vous pensez que c'est une manoeuvre poliitique ? Peut être qu'il y ait pour rien M. Chatel, d'ailleurs la direction d'Intermarché a reconnu avoir invité un certain nombre de ses salariés.

«J'ai pris acte des excuses d'Intermarché mais je tiens à vous indiquer que je condamne fermement ce procédé. Cette initiative me choque parce qu'elle est à l'opposé de mes convictions et de mes pratiques», a-t-il écrit dans un communiqué. 

A plus tard,
Bof, difficile a croire quand on voit le cérémonial des visites provinciales de son éminence Nicolas 1er. Une lecture du canard enchainé est a ce propos très instructive.

Evidemment, il n'est pas possible pour l'auteur de cette mascarade de reconnaitre les faits d'ou l'explication fournie, a la hate ...

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 21 août 2009, 15:29:00

Bastien Vert a écrit : Il reste la conseillère municipale, qui était sans doute là sur ordre du parti. 
Cela doit être un pur hasard, elle devait avoir des courses à faire ... a moins que l'UMP ne l'ai envoyé en mission ... comme vous dites, mais la c'est méchant parce que le Nico il fait que du bien a la France et tout ce Ki dit ben c'est vrai.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 23 août 2009, 08:55:00

Encore une franco-zouzouterie ! icon_biggrin

J'ai vu la séquence, où une nana parle du prix des navets, ou que sais-je ?

Quelle différence qu'elle soit connue ou inconnue de la direction du super-marché ? Strictement aucune.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
Pardaillan
Messages : 12
Enregistré le : 19 août 2009, 00:00:00
Localisation : Amiens

Message non lu par Pardaillan » 23 août 2009, 12:21:00

La différence ? Tout simplement que le gouvernement, une certaine presse, et la direction du magasin ont prix les français pour des imbéciles. On a prétendu montrer aux infos un reportages sur des français faisant leurs courses dans un magasin où les prix avaient baissés. Ces consommateurs sont semble-t-il satisfaits, et discutent avec leur ministre...

Or, tout est bidon. Les consommateurs n'en sont pas. Ce sont des employés du magasin (donc des acteurs otages de leur direction) et des membres du parti du ministre. On se croirait revenu dans la Russie soviétique des années 50 (ce qui est un comble lorsqu'on sait qui gouverne...). On nous montre des consommateurs Potemkine. Tout est communication, comme Mme Lagarde qui nous explique que le pays va mieux parce que le nombre de chômeur augmente... moins que le mois précédent.

Pour ce genre de comportement, il est des pays VRAIMENT DEMOCRATIQUES dans lesquels des ministres se comportant ainsi seraient immédiatement virés.

Garance
Messages : 650
Enregistré le : 28 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Ile de France

Message non lu par Garance » 23 août 2009, 14:42:00

En période estivale, l'Insee doit être en manque d'enquêteurs, pour qu'un ministre soit contraint d'endosser ce rôle indigne de sa fonction ... icon_mrgreen

Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 25 août 2009, 20:13:00

politicien a écrit :Mardi, Libération et France Inter relatent l'affaire, en émettant l'hypothèse que des militants UMP seraient venus faire la claque pour les caméras.   [/justify][justify]A l'appui de cette théorie, les constatations des journalistes présents. Mais surtout, une certaine Virginie Meyniel, qui fait partie des clientes interrogées. Cette dame se trouve être également conseillère municipale de Vulaines-sur-Seine, municipalité de droite située à 50 km de l'hypermarché.
Ahah ouais j'ai bien ri en entendant cette news, la fameuse conseillère municipale UMP en question bosse à la mairie de mon bled (pas "Vulaines sur seine" mais "Villennes sur seine"). En plus elle était loin d'être seule, ces bonnes dames y sont allé à trois voitures pleines. Au centre-ville on ne parle que de ça ! :)
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Répondre

Retourner vers « L'actualité politique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré