Des primaires au PS ?

Venez discuter de l'actualité politique.
Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 27 août 2009, 21:08:00

Magicfly a écrit :Je crois qu'Aubry, forcée de faire, parle des adhérents des partis amis du PS, donc de gens encartés chez les verts, les cocos, Mélenchon, Chevénement etc, certainement les anciens de la gauche pluriel et peut être le Modem. Je pense que ces derniers demandront que des noms issus de chez eux soient mis en lice. Maintenant ts ceux-là ne posent pas de pb, ils sont relativement peu nbreux etfacile à identifier, mais quid des sympatisants non encartés qu'il faut faire voter; ils sont des millions, près de 50% des votants: un beau bordel en perspective icon_mrgreen
Tu as raison, si le PS se limite aux encartés des partis "amis" alors il y aura un moyen de contrôler un minimum qui vote quoi et de faire éventuellement des projections. Mais si le PS fait une journée vote "portes ouvertes" à qui veut bien venir voter - de gauche comme de droite - alors il s'expose éventuellement à un débordement incontrôlable. Cette histoire de primaires ouvertes est intéressante en théorie mais elle me semble difficile à mettre en pratique de façon à contenter tout le monde tout en étant sûr qu'il n'y aura pas de sabotage. En fait ce parti est tellement aux abois qu'il en vient à imaginer des procédés électoraux relativement douteux quant à leur efficacité...
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
Magicfly
Messages : 1599
Enregistré le : 29 juil. 2009, 00:00:00
Localisation : Sud Ouest

Message non lu par Magicfly » 27 août 2009, 21:55:00

racaille a écrit :
Magicfly a écrit :Je crois qu'Aubry, forcée de faire, parle des adhérents des partis amis du PS, donc de gens encartés chez les verts, les cocos, Mélenchon, Chevénement etc, certainement les anciens de la gauche pluriel et peut être le Modem. Je pense que ces derniers demandront que des noms issus de chez eux soient mis en lice. Maintenant ts ceux-là ne posent pas de pb, ils sont relativement peu nbreux etfacile à identifier, mais quid des sympatisants non encartés qu'il faut faire voter; ils sont des millions, près de 50% des votants: un beau bordel en perspective icon_mrgreen
Tu as raison, si le PS se limite aux encartés des partis "amis" alors il y aura un moyen de contrôler un minimum qui vote quoi et de faire éventuellement des projections. Mais si le PS fait une journée vote "portes ouvertes" à qui veut bien venir voter - de gauche comme de droite - alors il s'expose éventuellement à un débordement incontrôlable. Cette histoire de primaires ouvertes est intéressante en théorie mais elle me semble difficile à mettre en pratique de façon à contenter tout le monde tout en étant sûr qu'il n'y aura pas de sabotage. En fait ce parti est tellement aux abois qu'il en vient à imaginer des procédés électoraux relativement douteux quant à leur efficacité...
N'étant pas de gauche, il m'est facile de critiquer et de faire des Yaka et des Fautkil, mais tout de même, si ces candidats n'ont que leur nom à proposer sans un vrai programme d'union, ça mènera au mieux à une Royal déconfiture comme en 2007! Car il leur sera bien plus difficile de s'entendre sur un programme que sur une primaire.
JC

"Jouis et fais jouir, sans faire de mal ni à toi ni à personne..."
Chamfort

Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 27 août 2009, 22:03:00

Je pense que beaucoup de sympathisants PS attendent l'arme secrète pour 2012 : DSK.

Remarque ça devrait faire plaisir à la droite de gouvernement que DSK soit président, c'est le politicien "de gauche" préféré des gens de droite après Eric Besson :D
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
Magicfly
Messages : 1599
Enregistré le : 29 juil. 2009, 00:00:00
Localisation : Sud Ouest

Message non lu par Magicfly » 27 août 2009, 22:30:00

racaille a écrit :Je pense que beaucoup de sympathisants PS attendent l'arme secrète pour 2012 : DSK.
Remarque ça devrait faire plaisir à la droite de gouvernement que DSK soit président, c'est le politicien "de gauche" préféré des gens de droite après Eric Besson :D
Je préférais ton avatar d'avant! icon_cheesygrin
JC

"Jouis et fais jouir, sans faire de mal ni à toi ni à personne..."
Chamfort

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 28 août 2009, 01:41:00

http://actu.orange.fr/articles/a-la-une ... e-a-des-pr…

Je trouve tout de même assez cocasse pour ne pas dire aberrant de se prononcer sur le choix du leader alors même que ce dernier ne connaît pas encore le projet qu'il ou elle devra défendre.

Il semble autrement plus cohérent de definir d'abord le projet que le leader investi au travers de primaire, si cela est le choix du PS et de la gauche, devra defendre et porter en vue de la prochaine présidentielle.

Là où je suis d'accord avec Racaille est sur la designation d'une personnalité, à gauche qui serait capable de porter et de defendre de manière sérieuse le projet de la gauche me semble être DSK.

Mais encore une fois, tant que le projet n'est pas élaboré, il me semble puèril et totalement inutile de designer un leader qui defendra un projet à élaborer et qui ne manquera pas de provoquer des tensions auprès des différentes composantes qui ne se sentiront pas reconnues au travers de ce projet.

Lou
Messages : 228
Enregistré le : 12 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par Lou » 28 août 2009, 10:08:00

cela fait un peu plus de deux ans que le PS se déchire, il faudrait peut être passer à la vitesse supérieur penser à se réveiller, il y à un leader à elle de se faire entendre respecter et remettre à leur place cretains qui se prenne pour des cadors.

Avatar du membre
Magicfly
Messages : 1599
Enregistré le : 29 juil. 2009, 00:00:00
Localisation : Sud Ouest

Message non lu par Magicfly » 28 août 2009, 11:15:00

Lou a écrit :cela fait un peu plus de deux ans que le PS se déchire, il faudrait peut être passer à la vitesse supérieur penser à se réveiller, il y à un leader à elle de se faire entendre respecter et remettre à leur place cretains qui se prenne pour des cadors.
Le pb c'est qu'une grosse majorité, pour des raisons diverses, ne pense pas qu'elle soit le leader de la gauche icon_mrgreen
JC

"Jouis et fais jouir, sans faire de mal ni à toi ni à personne..."
Chamfort

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 28 août 2009, 13:38:00

Je crois que Lou met l'accent sur les nécessités qui s'imposent au PS.

Plutôt que de faire élire un leader au travers de primaires ouvertes, il eût été d'abord nécessaire de fixer le projet sur lequel les canddiats doivent s'engager.

Mais bon, la gauche s'oriente vers l'acceptation de la bipolarisation de la vie politique, ce qui revient à dire qu'il cherche à s'ancrer dans un mode de pensée qui ne lui sera pas favorable à court terme et qui devra le contraindre à unir au sein d'un même camps du PC au modem qui a du mal à se positionner.

Avatar du membre
Cépajuste
Messages : 514
Enregistré le : 18 déc. 2008, 00:00:00

Message non lu par Cépajuste » 28 août 2009, 13:41:00

kpmpf a écrit :Plutôt que de faire élire un leader au travers de primaires ouvertes, il eût été d'abord nécessaire de fixer le projet sur lequel les canddiats doivent s'engager.
Ces primaires ne sont pas pour tout de suite, qui vous dit que le PS ne va pas élaborer auparavant un nouveau projet en vue des élections de 2012 ?

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 28 août 2009, 16:57:00

Decider dès à présent d'aborder la question du mode de designation me paraît totalement hors de propos alors que le PS est attendue sur le projet de société alternatif qu'il conviendrait de proposer si le pays disposait d'une opposition digne de ce nom.

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 28 août 2009, 17:43:00

Le projet viendra quand les choses se seront un peu décantées et que chaque parti aura pris conscience de ce qu'il pèse réellement. A ce moment, une union sera certainement possible du PS au modem en passant par europe écologie, voire d'autres et le programme sera établi en fonction de la sensibilité particulière de celui qui sera appellé a conduire cette union.

y'a pas le feu de toute façon, les régionales constitueront un test. Si ça fonctionne pas trop mal, le mari de la chanteuse aura quelques soucis ... car lui, du haut de ses 28%, il est au plein du plein ..., quoique l'apport de de villiers lui apportera peut être 1 point tout au plus ...

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 29 août 2009, 14:12:00

Sauf que l'appui du MPf est indispensanme pour reconquérir les Pays de la Loire et probablement Poitou Charentes où la droite peut faire un résultat significatif.

Mais au delà de cela, la participation du MPF vise surtout à permettre aux valeurs qu'il incarne de pouvoir se traduire en participation aux responsabilités...Autrement plus utiles que de se satisfaire du projet des autres partis de la majorité qui l'appliqueraient si la droite remportait les reginoales, comme je le crois.

Enfin, face au bipartisme qui vise à niveller les débats, refuser de faire entendre, au sein de la droite nos valeurs, reviendrait laisser cette dernière deriver sur les idée sdes autres partis intégrés à l'UMP sans tambours ni trompettes.

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34136
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 29 août 2009, 20:02:00

Bonjour,

Une petite info, les communistes ne veulent pas entendre parler de primaires à gauche. Les primaires, «c'est le chemin de la défaite à gauche», a ainsi lancé Marie-George Buffet, secrétaire nationale du PCF ce samedi au lendemain du discours de Martine Aubry ouvrant le chemin à des primaires avant l'élection présidentielle de 2012.
«Des primaires», c'est aussi «dire : "vous êtes inscrit dans ce régime présidentiel et on n'en bouge plus"» alors que «la gauche doit porter une réforme complète des institutions», a poursuivi la secrétaire nationale du PCF.


Sur les primaires, «l'arnaque de l'affaire», selon Mme Buffet, «c'est dire qu'on va additionner les électorats PCF, Verts, MoDem et à coup sûr, ça va nous assurer des majorités. Mais ceux qui vont gagner aux régionales et en 2012, ce sont ceux qui vont mobiliser l'électorat sur un projet correspondant aux attentes populaires.»

Mais vu les scores qu'ils font, pourquoi ne pas être pour les primaires ?

A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Cépajuste
Messages : 514
Enregistré le : 18 déc. 2008, 00:00:00

Message non lu par Cépajuste » 29 août 2009, 21:18:00

C’est tout à fait compréhensible que le PCF refuse les primaires pour les présidentielles. Il désire une politique différente de celle des socialistes, il est normal qu’il veuille défendre sa ligne au premier tour, quitte bien sûr à soutenir le candidat de gauche le mieux placé au second tour, comme il l’a pratiquement toujours fait pour ce type d’élections (sauf en 1974 où il avait appelé à voter Mitterrand dès le premier tour, mais il y avait à l’époque le programme commun de gouvernement). En revanche, il faut espérer qu’en 2012, les partis du Front de Gauche se mettront d’accord sur un seul candidat.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 30 août 2009, 13:06:00

EN réalité, que le PCF refuse les primaires ne me surprend guère en revanche, comment peut il se faire entendre ou peser sur le projet de la gauche en refusant de conclure un accord avec les autres formations de la gauche ?

En réalité, le PCF n'est pas en mesure d'exercer des responsabilités de gestion sur le projet qu'il incarne, par conséquent, il se doit de conclure des accords de majorité avec les autres partis de gauche.

Répondre

Retourner vers « L'actualité politique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré