Table ronde entre policiers et jeunes

Venez parler de notre sécurité ( la police, la violence... ) mais aussi venez parler de la sécurité sur le web ( piratage, compte bancaire... )
Répondre
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34088
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 31 août 2009, 18:47:00

Bonjour,   Brice Hortefeux l'avait annoncé après la mort d’un jeune motard à Bagnolet le 9 août dernier lors d'une course-poursuite avec la police. Une «table ronde» se tiendra lundi après-midi à 15h30 au ministère de l'Intérieur sur les relations entre les jeunes et la police.   Les responsables de 17 associations nationales ou de quartiers travaillant dans les milieux jeunes ou de banlieue, rencontreront Brice Hortefeux, Xavier Darcos, ministre de tutelle de la Ville et sa secrétaire d'Etat Fadela Amara en charge de ce secteur, ainsi que Martin Hirsch, haut commissaire à la jeunesse.   Seront également présents les directeurs généraux de la police, de la gendarmerie, le préfet de police Michel Gaudin, les directeurs centraux de la Sécurité publique et des CRS ainsi que le directeur de la police urbaine de proximité de la PP. «Cette initiative vise à établir les bases d'un dialogue serein et permanent entre le monde associatif de ces quartiers, ses habitants et la police», avait souligné Hortefeux, lorsqu'il en avait annoncé la tenue.  Le ministre de l'Intérieur était revenu sur la question le 21 août dans une école de police du Puy-de-Dôme. «Non, les policiers ne sont pas naturellement provocateurs, non les jeunes ne sont pas naturellement violents», avait-il affirmé. Aussi, «nous devons mettre fin aux caricatures, c'est la raison pour laquelle j'ai décidé cette réunion», avait-il expliqué. Des incidents se sont multipliés la semaine dernière : un guet-apens contre des policiers à Saint-Dizier en Haute-Marne, une rebellion suite à une interpellation à Marseille dans les Bouches-du-Rhône, des échauffourées après une arrestation à Villiers-sur-Marne dans le Val-de-Marne...   Qu'en pensez vous ?  A plus tard, 
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 01 sept. 2009, 23:22:00

Encore un "machin" qui ne servira à rien. Hortefeux a juste organisé cette rencontre afin de se racheter une virginité après son passage au ministère de la honte.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
lucifer
Messages : 4158
Enregistré le : 17 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Naoned

Message non lu par lucifer » 01 sept. 2009, 23:46:00

Pas faux, totalement inutile et deplaçé, chacun restera sur ses positions.
Hortefeux veut se faire de la pub.
De plus, on ne demande pas à un jeune "est ce que tu veux bien respecter les lois, s'il te plait ?".
C'est debile, mais pire, ça discredite les jeunes et encore plus le role de la police.

Bref, il serait peut etre bien, monsieur Hortefeux, d'arreter de faire du vent. Perso, c'est pas ce que j'attends du gouvernement.
Maintenant que j'habite en province, je suis devenu peace and love. Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ( surtout les descendants d'immigrés des cités que j'adore dorénavant )

Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 02 sept. 2009, 01:17:00

A mon avis ça ne peut pas faire de mal mais ça ne sera pas d'une grande portée. L'important étant dans l'effet d'annonce de toute façon, c'est comme ça que le gouvernement gouverne depuis que les publicistes sont au pouvoir - ce qui hélas ne date pas d'hier ;)

D'autant plus que je me demande bien ce qui est appelé "jeune" dans cette news. On y parle même des "milieux jeunes" haha, tout un programme. Je ne savais pas que toute la jeunesse française fréquentait un milieu unique... Trêve de plaisanterie, un "jeune" pour le ministère de l'Intérieur c'est un terme technique pour parler de "racaille", la clientèle habituelle du ministère en fin de compte, à tort ou à raison. Ce qui fait que finalement le gouvernement ne s'adresse pas à la jeunesse mais à une simple frange (très visible, certes) de cette population. Ne parlons donc pas d'une table ronde entre la police et la jeunesse mais d'une table ronde entre la police et sa clientèle.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 02 sept. 2009, 07:57:00

J'ai vu par hasard un débat de ce genre : trois policiers (en civil) et trois "jeunes" pas si jeunes d'ailleurs ...

Insupportable et crétin. On la jouait égalitaire", les flics essayant de convaincre les autres, qui se prenaient pour des juges, que quand ils devaient intervenir, s'ils ne repartaient pas instantanément, ce n'était pas "par provocation".

Bientôt, la Police devra demander l'autorisation des voyous pour pouvoir faire son job.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 03 sept. 2009, 00:38:00

Aujourd'hui j'ai vu à la télévision deux criminologues dans deux talk-shows différents et ils pensent eux aussi que ce genre de rencontre au sommet ne servira à rien à part faire de la pub pour le ministre.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
Liberté
Messages : 143
Enregistré le : 01 nov. 2008, 00:00:00

Message non lu par Liberté » 27 sept. 2009, 08:52:00

Au lieu de donner de la valeur aux délinquants en négociant avec eux, donnons plutot les moyens à nos policiers de lutter contre la délinquence.

Avatar du membre
lucifer
Messages : 4158
Enregistré le : 17 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Naoned

Message non lu par lucifer » 27 sept. 2009, 12:12:00

Je rejoins Liberté à 200%.
Maintenant que j'habite en province, je suis devenu peace and love. Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ( surtout les descendants d'immigrés des cités que j'adore dorénavant )

Avatar du membre
Gis
Messages : 4939
Enregistré le : 13 oct. 2008, 00:00:00
Localisation : Loire-Atlantique

Message non lu par Gis » 27 sept. 2009, 14:37:00

Bonjour,


Pour moi, "jeune" n'est pas égal à "délinquant". Ils ont bien parlé de relations entre les jeunes et la police.. Vu comment les jeunes y étaient représentés, certains seulement étaient visés, certains quartiers.. je rejoins donc les propos de racaille.

J'ai pas vraiment compris le but de cette initiative.. "mettre fin aux caricatures" raison invoquée par Hortefeux, "Non, les policiers ne sont pas naturellement provocateurs, non les jeunes ne sont pas naturellement violents", avait-il affirmé, ajoutant que "la relation police-jeunesse, ce n'est pas cela".
Alors pourquoi viser que certains jeunes ?? pourquoi pas présenter les actions de la police en général, organiser des débats dans les écoles, collèges, lycées... maisons de quartier, clubs.., des portes ouvertes.. créer un site pour susciter des échanges .. quelque chose qui ait plus d'envergure, qui touche le plus grand nombre.. les jeunes ne sont ils pas l'avenir ?
Les relations entre les jeunes et les policiers ne sont pas à couper du reste, des droits et des devoirs du futur citoyen..

à plus

Avatar du membre
lucifer
Messages : 4158
Enregistré le : 17 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Naoned

Message non lu par lucifer » 27 sept. 2009, 15:59:00

Justement, c'est là une caricature, cette reunion.
Mets des flics faces à des gosses de Neuilly, ils passeront pour des sauveurs
Mets les mêmes flics face à des gosses de banlieues, ils passeront pour des cow boys.
Bref, rien de nouveau, à part ce côté mediatique inutile.
Quand j'avais 20 ans, moi aussi, je me faisais arrété régulierement en voiture par les flics. Ben j'en suis pas mort.
Que les flics abusent pour arreter les jeunes au volant, rien de nouveau.
Mais en 20 ans, la délinquance, jusqu'à celle juvénile, à augmentée de façon gargantuesque.

Donc le pb n'est pas le rapport entre flics/jeune qui a augmenté, mais belle et bien avec une jeunesse beaucoup plus violente proportionnellement qu'il y a 20 ans.
Alors cette reunion, c'est du vent.


Une reunion avec les parents de delinquants ferait avancer les choses.
Elle permettrait justement au flics de cibler d'avantage leurs intervention, et aux parents de comprendre qu'ils sont responsables de leur progeniture.

Les principaux responsables des heurts flics/gamins sont les parents de ces gosses. Mais il est tellement plus facile de mettre ça sur le dos des jeunes ou des flics.
Le combat est ailleurs, une table ronde pour rapeller leurs devoirs aux parents serait bien plus utile (mais c'est vrai, moins mediatique, on peut pas tout avoir non plus)
Maintenant que j'habite en province, je suis devenu peace and love. Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ( surtout les descendants d'immigrés des cités que j'adore dorénavant )

Répondre

Retourner vers « Notre sécurité »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré