Comment marche le christianisme ?

Vous souhaitez parler des problèmes de religion dans notre pays ou parler de philosophie c'est içi
worldpeace
Messages : 568
Enregistré le : 02 juin 2009, 00:00:00
Localisation : Alsace

Message non lu par worldpeace » 03 sept. 2009, 09:50:00

Nous créons notre monde subjectif et nous pouvons influencer les autres. De là, on peut avoir l'illusion de créer tout ce qui se passe dans le monde. Cette illusion est renforcée par l'opposition spontanée face à l'ordre de rester humble. Or nous constatons plein de choses horribles, alors on culpabilise d'avoir créé ces choses. Pourtant, la seule chose que nous créons c'est notre perception. 8-)

Alors, pour éviter la punition, nous utilisons le principe de la réparation. Il s'agit de donner, de faire des choses pour les autres pour annuler notre culpabilité. Plus nous nous sentons coupables, plus nous serons avides d'être généreux.

Sinon, quand nous nous sentons coupables, avec le principe de punition des fautes, nous avons le sentiment que nous allons nous faire lyncher. On recherche alors à se sauver. Jésus-Christ est proposé comme sauveur universel, ce qui alors nous y attire. :shock:

Nous nous retrouvons en tant que groupe autour de ce personnage, qui reflète la souffrance qu'on pourrait subir si on était punis. On peut avoir alors l'illusion qu'il prend pour nous. Il y a alors la culpabilisation collective avec "Jésus est mort pour nos péchés". Jésus serait le bouc émissaire universel. ;glod;

Avec la culpabilité de groupe, on craint cette fois une punition mais groupale. Or qui aurait ce pouvoir, ce serait Dieu, qui est d'autant plus fâché que Jésus est censé être son fils. Nous avons alors peur que Dieu nous punisse tous. Nous voulons alors qu'il nous épargne et demandons sa miséricorde. :|

Dieu n'ayant besoin de rien, nous ne pouvons pas nous racheter en lui donnant quelque chose. Alors, pour lui plaire, nous nous soumettons aux injonctions de la Bible qui auraient été écrites par lui et nous nous humilions avec "Seigneur je ne suis pas digne de te recevoir, mais prononce une seule parole et je serai guéri". Nous serions alors malade. Mais la seule maladie ici est cette psychose venant de la culpabilisation. :wink:

Avatar du membre
Libre penseur
Messages : 2167
Enregistré le : 17 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : Vendée

Message non lu par Libre penseur » 05 sept. 2009, 01:47:00

Une seule chose à dire, arrêtons de culpabiliser pour des choses insignifiantes...

Avatar du membre
keserasera
Messages : 1582
Enregistré le : 11 avr. 2009, 00:00:00
Localisation : Carpentras
Contact :

Message non lu par keserasera » 05 sept. 2009, 09:24:00

La colonisation par exemple...
"je me suis souvent demandé et me le demande souvent encore, ce qui peut bien différencier une mauvaise bronchite d'une bonne" Pierre Dac

anonyme
Messages : 1256
Enregistré le : 15 juin 2009, 00:00:00

Message non lu par anonyme » 05 sept. 2009, 09:38:00

keserasera a écrit :La colonisation par exemple...


C'est vrai que la colonisation, ( et l'exemple de la conversion quasi forcée ) c'est au niveau de l'histoire chrétienne, assez... comment dit on déjà...? Ah oui - "insignifiant" !!  :lol:

worldpeace
Messages : 568
Enregistré le : 02 juin 2009, 00:00:00
Localisation : Alsace

Message non lu par worldpeace » 05 sept. 2009, 10:44:00

Il y a deux choses pour lesquelles on culpabilise à tort : les choses insignifiantes, et les choses énormes mais sur lesquelles nous n'avons pas de pouvoir.

Ce qui se passe dans le tiers-monde est très utilisé par l'église pour faire culpabiliser, ce qui n'empêche pas les papes d'ailleurs à déconseiller le préservatif et favoriser la surpopulation. Nous n'en sommes pas coupable, mais nous pouvons tenter d'y faire quelque chose, en informant le public par exemple de l'intrication des intérêts entre nos politiques et dirigeants de multinationales et les dictatures à travers le monde.

anonyme
Messages : 1256
Enregistré le : 15 juin 2009, 00:00:00

Message non lu par anonyme » 05 sept. 2009, 11:29:00

Le christianisme (comme l'Islam) est une religion d'endoctrinement, c'est à dire que quand les gens n'ont (ou n'avaient) pas le choix, c'était donc la conversion assurée à "tous les coups" ! 


Aujourd'hui en baptisant encore des millions de bébés qui n'ont rien demandé, l'Eglise Catholique continue à déclarer que la Religion est toujours en progression. Heureusement qu'en Occident (qui maintenant a le choix), cette façon de faire est en nette régression; elle pourrait l'être encore plus si l'Eglise reconnaissait la débaptisation. (Le sacrement du baptème est considéré comme indélébile par l'Église)

Avatar du membre
Dark Kaar
Messages : 79
Enregistré le : 16 nov. 2008, 00:00:00

Message non lu par Dark Kaar » 05 sept. 2009, 23:41:00

anonyme a écrit : Le christianisme (comme l'Islam) est une religion d'endoctrinement, c'est à dire que quand les gens n'ont (ou n'avaient) pas le choix, c'était donc la conversion assurée à "tous les coups" ! 


Aujourd'hui en baptisant encore des millions de bébés qui n'ont rien demandé, l'Eglise Catholique continue à déclarer que la Religion est toujours en progression. Heureusement qu'en Occident (qui maintenant a le choix), cette façon de faire est en nette régression; elle pourrait l'être encore plus si l'Eglise reconnaissait la débaptisation. (Le sacrement du baptème est considéré comme indélébile par l'Église)
Ce qu'il ne faut pas lire ...
Non , mais rassure moi ... tu blagues ?
Tu peux pas sortir autant de niaiseries à la minute, c'est pas possible !

D'une part , c'est les parents qui demandent le bateme , d'autre part, l'Eglise ne reconnait pas la débaptisation , mais il n'empeche que tu es pas catholique quoi que tu fasses !
.
Image

Avatar du membre
Libre penseur
Messages : 2167
Enregistré le : 17 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : Vendée

Message non lu par Libre penseur » 06 sept. 2009, 01:39:00

Bonsoir,

En fait, Dark kaar je ne vois pas la raison de ton opposition... anonyme décrit des réalités qui me semblent indiscutables.

Avatar du membre
artragis
Messages : 7962
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 06 sept. 2009, 08:44:00

Libre penseur a écrit :Bonsoir,

En fait, Dark kaar je ne vois pas la raison de ton opposition... anonyme décrit des réalités qui me semblent indiscutables.
Combien d'enfants sont baptisés?
combien font leur première eucharistie?
Combien font leur profession de foi?
Combien font leur confirmation?

il est inutile de préciser que ça va en décroissant. Le baptême est plus une tradition qu'une véritable preuve de foi catholique, énormément de gens, peu croyant et en aucun cas pratiquant, baptisent leurs enfants et ne vont pas plus loin. Le baptême ne signifie plus rien de nos jour pour plus de 50% des baptisé,sinon qu'ils ont une photo de plus dans leur album.
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

anonyme
Messages : 1256
Enregistré le : 15 juin 2009, 00:00:00

Message non lu par anonyme » 06 sept. 2009, 09:14:00

Dark Kaar a écrit :
anonyme a écrit :Le christianisme (comme l'Islam) est une religion d'endoctrinement, c'est à dire que quand les gens n'ont (ou n'avaient) pas le choix, c'était donc la conversion assurée à "tous les coups" ! 


Aujourd'hui en baptisant encore des millions de bébés qui n'ont rien demandé, l'Eglise Catholique continue à déclarer que la Religion est toujours en progression. Heureusement qu'en Occident (qui maintenant a le choix), cette façon de faire est en nette régression; elle pourrait l'être encore plus si l'Eglise reconnaissait la débaptisation. (Le sacrement du baptème est considéré comme indélébile par l'Église)





Ce qu'il ne faut pas lire ...
Non , mais rassure moi ... tu blagues ?
Tu peux pas sortir autant de niaiseries à la minute, c'est pas possible !

D'une part , c'est les parents qui demandent le bateme , d'autre part, l'Eglise ne reconnait pas la débaptisation , mais il n'empeche que tu es pas catholique quoi que tu fasses !
.




Dis donc, mon petit "Dark machin chose", tu gardes tes attaques ad hominem pour toi, parce que quand tu auras autant d'expérience que moi dans la matière, tu pourras dire ce que tu veux !! 


En plus, tu touves le moyen de confirmer ce que j'ai écrit en me faisant passer pour un imbécile : tu es sur que tu es très très net ? 


Bon je veux bien t'excuser car je devine derrière ton pseudo, un "vieil" ado ( forcément poussif ), agité par des idées assez floues, mais quand même !!


Le baptème, c'est peut être les parents qui choisissent mais c'est l'enfant qui le subit et quand ton cerveau aura compris ce fait très simple, tes propres parents pourront déboucher le champagne !!  :lol:   :lol:   :lol:


Par contre, comme en plus, tu ne te relis pas, je te confirme ton lapsus calami* : je ne suis pas catholique... du tout !!  :ok:


LCB


* cherche dans le dico, cela te fera apprendre un mot ( j'suis pas sympa ?)

Avatar du membre
Libre penseur
Messages : 2167
Enregistré le : 17 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : Vendée

Message non lu par Libre penseur » 06 sept. 2009, 10:03:00

artragis a écrit :
Libre penseur a écrit : Bonsoir,

En fait, Dark kaar je ne vois pas la raison de ton opposition... anonyme décrit des réalités qui me semblent indiscutables.
Combien d'enfants sont baptisés?
combien font leur première eucharistie?
Combien font leur profession de foi?
Combien font leur confirmation?

il est inutile de préciser que ça va en décroissant. Le baptême est plus une tradition qu'une véritable preuve de foi catholique, énormément de gens, peu croyant et en aucun cas pratiquant, baptisent leurs enfants et ne vont pas plus loin. Le baptême ne signifie plus rien de nos jour pour plus de 50% des baptisé,sinon qu'ils ont une photo de plus dans leur album.
Je n'ai jamais dit le contraire, mais ce qui me consterne, c'est que officiellement dès lors qu'on est baptisé on est considéré par l'Etat comme croyant, et il est effectivement très difficile, voire impossible de se débaptiser, (j'en tiens pour preuve mon père athée qui a justement voulus se débaptiser)

anonyme
Messages : 1256
Enregistré le : 15 juin 2009, 00:00:00

Message non lu par anonyme » 06 sept. 2009, 10:09:00

On peut se faire débaptiser : la démarche existe. Il y a aussi la chance que le registre paroissial des baptèmes soit détruit - Moi, c'est un coup de bol : quand j'ai demandé à voir celui-ci, j'ai appris qu'il avait été accidentellement détruit il y a 25 ans !!


http://atheisme.free.fr/Atheisme/Debapt ... marche.htm


Un curé m'a déclaré un jour que de toute façon, j'avais la religion de mes parents... Re coup de bol : ils étaient de religions différentes !!  :ok:

Avatar du membre
Libre penseur
Messages : 2167
Enregistré le : 17 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : Vendée

Message non lu par Libre penseur » 06 sept. 2009, 10:16:00

Mon père a écrit une lettre (je crois à l'évêque) pour se faire débaptiser, en guise de réponse on lui faisait comprendre piètrement qu'il ne pouvait pas se débaptiser.
Merci pour ton lien, je lui en toucherai un mot. :ok:

Avatar du membre
artragis
Messages : 7962
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 06 sept. 2009, 11:04:00

on est considéré par l'Etat comme croyant
lol... comme si ce genre de statistiques existaient en France...
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Avatar du membre
Dark Kaar
Messages : 79
Enregistré le : 16 nov. 2008, 00:00:00

Message non lu par Dark Kaar » 06 sept. 2009, 12:42:00

anonyme a écrit :
Dark Kaar a écrit :
anonyme a écrit :Le christianisme (comme l'Islam) est une religion d'endoctrinement, c'est à dire que quand les gens n'ont (ou n'avaient) pas le choix, c'était donc la conversion assurée à "tous les coups" ! 


Aujourd'hui en baptisant encore des millions de bébés qui n'ont rien demandé, l'Eglise Catholique continue à déclarer que la Religion est toujours en progression. Heureusement qu'en Occident (qui maintenant a le choix), cette façon de faire est en nette régression; elle pourrait l'être encore plus si l'Eglise reconnaissait la débaptisation. (Le sacrement du baptème est considéré comme indélébile par l'Église)






Ce qu'il ne faut pas lire ...
Non , mais rassure moi ... tu blagues ?
Tu peux pas sortir autant de niaiseries à la minute, c'est pas possible !

D'une part , c'est les parents qui demandent le bateme , d'autre part, l'Eglise ne reconnait pas la débaptisation , mais il n'empeche que tu es pas catholique quoi que tu fasses !
.





Dis donc, mon petit "Dark machin chose", tu gardes tes attaques ad hominem pour toi, parce que quand tu auras autant d'expérience que moi dans la matière, tu pourras dire ce que tu veux !! 


En plus, tu touves le moyen de confirmer ce que j'ai écrit en me faisant passer pour un imbécile : tu es sur que tu es très très net ? 


Bon je veux bien t'excuser car je devine derrière ton pseudo, un "vieil" ado ( forcément poussif ), agité par des idées assez floues, mais quand même !!


Le baptème, c'est peut être les parents qui choisissent mais c'est l'enfant qui le subit et quand ton cerveau aura compris ce fait très simple, tes propres parents pourront déboucher le champagne !!  :lol:   :lol:   :lol:


Par contre, comme en plus, tu ne te relis pas, je te confirme ton lapsus calami* : je ne suis pas catholique... du tout !!  :ok:


LCB


* cherche dans le dico, cela te fera apprendre un mot ( j'suis pas sympa ?)
Bon , alors déja , si tu arrives pas avec lettres , va consulter un orthaufaunystte , ensuite , j'ai dis que tu disais des niaiseries . Si tu n'arrives pas à te distinguer de tes propos (au point de confondre attaque envers tes propos et attaque Ad hominem), je pense que tu devrais te remettre en question ... Mais ce n'est peut-etre qu'une vue de l'esprit :roll:
Par ailleurs, c'est l'expérience qui te fais t'appuyer sur des clichés pour faire le portrait d'un individu ?
Wow , je suis bluffé, c'est mieux que tout pour faire une analyse fiable et précise ...
Je pense que les psy commencent par le mauvais bout : ils devraient commencer par demander le pseudo des gens sur internet ; plus besoin de poursuivre l'analyse ...
C'est comme ça que j'ai appris que j'étais un sataniste convaincu ainsi qu'un cannibal tueur d'enfants , c'est dire si c'est important !
Quant à tes excuses ...comment dire ça de manière diplomatique ... "elles auraient tout à fait leur place à un endroit en théorie moins adapté à l'introduction qu'à l'ejection" ?

Une fois de plus, ne confonds pas tes propos avec toi . Dans une discussion sur le foot , tout ce que je dirais sur le sujet serait une niaiserie . Pourtant , en reconnaissant cela , je ne me considère pas (plus) comme un imbécile (que le commun).

Au final , si tu es amené à penser que le bapteme est plus que de l'eau versée sur la tête , tu es plus croyant que je ne le suis ... Sinon, il s'agit d'une ..."fixation" (le terme est incorrect pour traduire avec exactitude ma pensée - je pense à quelque chose de BEAUCOUP moins fort), une psychothérapie te feras le plus grand bien :ok: .

Oui , de fait , je n'avais pas le temps de me relire , mais navré , je ne multiplie pas les lapsus lorsque je dis "tu sûr" au lieu de "tu es sûr" , navré ...
Image

Répondre

Retourner vers « Philo / Religion »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré