Les cigarettes vont augmenter

Venez discuter et débattre de l'actualité économique
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34109
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 06 sept. 2009, 16:40:00

Bonjour,

La dernière hausse du prix des cigarettes remonte au 6 août 2007 (+ 6 %) et la prochaine n’était pas attendue avant janvier 2010. Seule exception : en juillet, le prix des cigares a été relevé. Pourtant, selon nos informations, les cigarettes pourraient bien coûter plus cher d’ici à quelques semaines. Les Marlboro, les Camel ou encore les Dunhill devraient augmenter de 6 %, et ce, « dès le mois d’octobre ».   Le prix moyen d’un paquet étant de 5,30 €, la hausse atteindrait en moyenne 0,32 €.
Des discussions sont en cours du côté des fabricants pour présenter une proposition commune de relèvement des prix aux services des douanes qui doit ensuite la valider. C’est le 5 octobre que la décision ou pas d’homologuer les nouveaux tarifs doit avoir lieu. Chez Imperial Tobacco, on ne confirme pas mais on reconnaît : « Tout peut changer d’ici à octobre, on est encore à un mois de l’homologation », avant de faire remarquer : « La dernière hausse remonte déjà à 2007… »    Habituellement prompts à communiquer, Philip Morris comme British American Tobacco sont tout simplement aux abonnés absents. C’est que toute augmentation des prix (et non des taxes) doit se préparer dans une totale discrétion afin d’éviter le tollé qu’elle ne manquerait de provoquer chez les buralistes et risquer ainsi de faire capoter l’homologation.
Deux groupes ont intérêt à voir les prix augmenter. Philip Morris, tout d’abord, dont le prix des paquets de cigarettes dépasse les 5 € , alors que les produits de la concurrence restent vendus au-dessous de ce seuil psychologique. L’autre fabricant intéressé est Imperial Tobacco. L’anglais, qui a racheté en janvier 2008 l’espagnol Altadis (ex-Seita) pour 12,6 milliards d’euros, a besoin d’argent. En outre, la période est « propice » puisque les Français ont repris goût à la cigarette. Selon l’Office français des drogues et des toxicomanies, la consommation au premier semestre 2009 a en effet grimpé de 2,7 % par rapport à 2008 pour revenir à son niveau de 2004. Les buralistes craignent déjà l’effet dissuasif d’une telle hausse. « Pas question de laisser faire sans réagir, avertit Pascal Montredon, le président de leur confédération. Depuis les fortes hausses de 2003-2004, on a perdu 4 000 buralistes. »  Qu'en pensez vous ?   A plus tard,
  
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Message non lu par Georges » 06 sept. 2009, 17:05:00

Le prix des cigarettes augmente réguliérement, mais ils ne touchent pas aux cigares, merci Sarko.

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34109
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 06 sept. 2009, 19:59:00

Bonjour,   La ministre de l'Economie Christine Lagarde a démenti dimanche l'information selon laquelle le prix des cigarettes devrait augmenter le mois prochain. "A ma connaissance, il n'y a pas du tout ce type de mesure", a-t-elle affirmé lors du "Grand Rendez-vous" Europe-1/Le Parisien/Aujourd'hui en France. "Si les producteurs de tabac veulent vendre leurs cigarettes plus cher, c'est leur décision".  Mais dans le gouvernement on va pas dans le même sens, "Nous sommes obligés de valider, ce n'est pas le gouvernement qui fixe les prix du tabac", a rappelé à Eric Woerth, interrogé sur l'information révélée par le quotidien Le Parisien-Aujourd'hui en France dans son édition du dimanche 6 septembre, selon laquelle le paquet de cigarettes devrait augmenter de 6% en octobre, à 5,60 euros. "Le prix du tabac, contrairement à ce qu'on croit, est libre. Ce sont les producteurs de cigarettes qui le fixent. Il est juste validé par l'Etat pour que ce prix soit le même sur tout le territoire", a expliqué le ministre.

"La validation n'est pas une possibilité. L'Etat est obligé de valider ces prix", a insisté Eric Woerth, qui n'a pas souhaité commenter les propositions émises par les fabricants. "Les services des douanes ont obtenu des propositions de la part des producteurs de tabac, mais cela ne m'est pas encore remonté", a affirmé le ministre. Les prix des produits du tabac peuvent être revus chaque trimestre. Les fabricants déposent une liste auprès du ministère du Budget, responsable de l'homologation des prix. A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Libre penseur
Messages : 2167
Enregistré le : 17 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : Vendée

Message non lu par Libre penseur » 06 sept. 2009, 22:10:00

Ca tombe bien, j'ai décidé d'arrêter bientôt.
Je me souviens de l'époque ou les paquets de clopes étaient à 20 balles (y a pas si longtemps), aujourd'hui on est en moyenne à plus de 5 euros, soit environ 33 francs, soit 60% d'augmentation en 6/7 ans, dingue non?
En plus, l' industrie du tabac n'hésite à bourrer les clopes de tas de saloperies, on regretterais presque le temps des cigarettes d'après guerre...
Quant au gouvernement, Lagarde et Woerth peuvent dire ce qu'ils veulent, il est évident que l'Etat s'en met un peu dans les poches.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 07 sept. 2009, 10:20:00

On oublie la part de taxes dans les cigarettes ...
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
Libre penseur
Messages : 2167
Enregistré le : 17 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : Vendée

Message non lu par Libre penseur » 07 sept. 2009, 17:48:00

Oui, d'ailleurs j'aimerais bien connaître le chiffre exact de ces taxes?

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34109
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 07 sept. 2009, 21:17:00

Bonjour,   Révélée par «le Parisien» - «Aujourd'hui en France» de dimanche, la nouvelle hausse des prix du tabac se confirme. Lundi matin sur Europe 1, Eric Woerth a indiqué que les fabricants de cigarettes avaient bien demandé une augmentation du prix du tabac.    Le ministre du Budget a ajouté qu'il validerait «probablement» ces propositions des industriels. «Le prix du tabac n'est pas fixé par le gouvernement. Mais quand il y a une proposition des fabricants, on est obligé de la valider», a-t-il précisé.   Dimanche, «le Parisien» indiquait que les fabricants de tabac demandaient à l'Etat que le prix des cigarettes soit relevé de 6%. Cette hausse interviendrait le 5 octobre et porterait le prix moyen d'un paquet à 5,60 euros. Le ministre a proposé que cette augmentation se fasse «en liaison avec les distributeurs». Une affaire délicate : la confédération des buralistes a en effet appelé M. Woerth à «ne pas valider cette hausse», estimant que cela risquait d'encourager les achats de cigarettes à l'étranger ou via internet.   Eric Woerth n'a pas exclu une augmentation de la fiscalité sur le tabac, «ça le gouvernment jugera à un moment donné probablement (...) en fonction d'une politique de Santé, mais là, c'est à Roselyne Bachelot (ministre de la Santé) de faire des propositions». L'Etat perçoit 80% du produit de la vente des cigarettes sous forme de taxes, les fabricants près de 11%, les buralistes 6% et le distributeur de tabac.  A plus tard, 
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Message non lu par Georges » 08 sept. 2009, 22:56:00

Je m'en fout, je ne fûme que des cigares de contrebande, des cubains.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 10 sept. 2009, 13:29:00

En ce qui concerne les consommateurs, s'ils veulent éviter de subir ces hausses, il suffit de reduire ou d'arrêter leur consommation....Les buralistes, eux, devraient de voir proposer de nouveaux debouchés, telles qu'une revalorisation de la commission qu'ils perçoivent sur les jeux ou élargir au travers des offres medias leurs clientèles plutôt que de se voir proposer de la subventionnite inuitile.

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34109
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 30 sept. 2009, 21:23:00

Bonjour,

Le prix des cigarettes n'augmentera pas la semaine prochaine, contrairement à ce qui était prévu, et la hausse du tabac ne devrait pas intervenir avant la fin du mois d'octobre, selon «Les Echos» de mercredi. «La signature de l'arrêté ministériel précisant l'ampleur a été retardée», selon le quotidien qui ne cite pas ses sources.

La hausse ne devrait intervenir qu'après un discours de Nicolas Sarkozy sur le cancer à la fin octobre, explique «Les Echos». Le sujet fait polémique : les buralistes ne souhaitent pas que l'augmentation dépasse les 6% tandis que les associations antitabac et le ministère de la Santé estiment que seule une hausse supérieure à 10% et répétée chaque année peut contribuer à faire baisser les ventes.
Le ministre du Budget Eric Woerth avait confirmé début septembre que les fabricants de cigarettes avaient demandé une augmentation du prix du tabac, sans en préciser le taux.
La dernière hausse des prix des cigarettes remonte à août 2007 (+6%). En revanche, le prix des cigares et cigarillos a augmenté de 4% en juillet.

A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 04 oct. 2009, 09:38:00

Une fois de plus, la volonté de fanfaronner de Nicolas Sarkozy réapparaît et son Gouvernement fantoche doit se plier à ses desiderata au detriment des enjeux de santé publique regulièrement mis en avant pour justifier cette avalanche de taxe contre les fumeurs alors que les toxicomanes bénéficient de toutes les complaisances couteuses du système !

Avatar du membre
Libre penseur
Messages : 2167
Enregistré le : 17 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : Vendée

Message non lu par Libre penseur » 04 oct. 2009, 10:05:00

Ces hausses successives diminueront peu la consommation, et vont encore profiter à l'Etat et aux industriels.

Si le problème de santé publique était traité à la base, il faudrait commencer par supprimer tous les addictifs et produits toxiques mis volontairement par les fabriquants dans les cigarettes....

Les taxes sur les cigarettes, je crois que c'est 80% pour l'Etat, si quelqu'un peut confirmer.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 04 oct. 2009, 13:03:00

C'est exact...Mais ce n'est pas cela l'enjeu actuel....Ce que je dénonce est cette volonté de la part du chef de l'Etat que d'apparaître comme le heros, celui qui a tout réussi alors que sa carrière et sa politique ne sont faite que d'échecs et de renoncements !

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34109
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 07 oct. 2009, 21:18:00

Bonjour,
 La bouffée de cigarette va bientôt coûter encore plus cher aux fumeurs. Hier, la ministre de la Santé Roselyne Bachelot a créé la polémique en indiquant qu'elle était favorable à une augmentation importante du prix du tabac, avec une hausse qui pourrait atteindre 10 % par an pendant plusieurs années de suite ! Une stratégie qu'elle estime être « gagnant - gagnant pour tout le monde ». Si les fabricants de tabac n'ont pas souhaité faire de commentaires, les commerçants ont aussitôt vivement réagi. Pascal Montredon, président de la confédération des buralistes juge cette mesure « effrayante » et « inacceptable ». « Ce serait l'explosion du marché parallèle, que ce soit la contrefaçon, les achats à l'étranger ou via internet », a-t-il expliqué. Il rajoute : « Et je n'ai pas du tout envie de me retrouver comme en 2003 (ndr : à l'époque, le prix des cigarettes avait augmenté de 30 %), où nous n'avons pas été écoutés et où 4 000 buralistes se sont retrouvés au tapis. »  L'augmentation est également critiquée au sein de la majorité. Richard Mallié, Thierry Lazarro et Jean-Marie Binetruy, les trois députés UMP chargés de mission sur la situation des buralistes critiquent eux aussi les propos de Roselyne Bachelot : « En voulant aller trop vite et trop loin, c'est une fausse baisse de la consommation à laquelle nous allons assister, [avec un déplacement] des achats de cigarettes de la France vers l'Étranger ». À l'origine des discussions, une hausse du prix du tabac d'environ 6 % et demandée par les fabricants était prévue ce lundi 5 octobre. Mais celle-ci a finalement été reportée de quelques semaines, Bercy préférant s'assurer de « sa compatibilité avec le futur plan Cancer ». La dernière hausse du prix des cigarettes remonte à août 2007. À l'époque, les pouvoirs publics avaient décrété une hausse de 6 %. Une mesure qui avait suscité l'émotion au sein des commerçants. L'État a alors financièrement soutenu les buralistes. Un effort, qui toujours selon le ministère du budget, est estimé à 650 millions d'euros entre 2004 et 2008.  A plus tard, Image Image Image 
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 07 oct. 2009, 22:05:00

Je ne vois pas pourquoi les producteurs demandent une hausse, alors qu'ils sont par exemple capables de vendre en Egypte des fardes au prix d'un seul paquet en France ...
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Répondre

Retourner vers « Economie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré