La philosophie des lumières.

Vous souhaitez parler des problèmes de religion dans notre pays ou parler de philosophie c'est içi
Avatar du membre
muslim2009
Messages : 90
Enregistré le : 08 sept. 2009, 00:00:00

Message non lu par muslim2009 » 08 sept. 2009, 15:10:00

artragis a écrit : Connais-tu la différence (d'amplitude) entre une révolte et une révolution? Non parce que, oui il y a eu trois révolutions avant la française mais aucune de manière si générale (1ère révolution anglaise : habeas corpus, indépendance des USA, 2ème révolution anglaise : monarchie parlementaire, révolution Française : république, puis monarchie constitutionnelle, puis empire, puis république, puis empire puis république...)
ben voyons
une chanson te dirai "ici tout est joué d'avance et l'on n'y peut rien changer, tout dépend de ta naissance et moi je ne suis pas bien né"... A l'époque ça paraissait normal au peuple d'être traité ainsi, non ils n'étaient pas capables de penser d'eux même.
non loin de la , en témoigne les insurrection a répétition qui ont eu lieu dans le pays

Avatar du membre
artragis
Messages : 8005
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 08 sept. 2009, 17:40:00

Connais-tu la différence (d'amplitude) entre une révolte et une révolution?
apparamment tu ne la connais pas... De plus je ne vois aucun argument de ta part... Tes sources elles mêmes te contredisent...
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Avatar du membre
Libre penseur
Messages : 2167
Enregistré le : 17 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : Vendée

Message non lu par Libre penseur » 08 sept. 2009, 21:53:00

racaille a écrit :Un grand des Lumières dont on cite rarement le nom, et pourtant nous lui devons notre conception moderne de la justice : Beccaria ("des délits et des peines").

Michel onfray a consacré une années de cours aux Lumières, en particulier les "gauchos" des Lumières mais aussi, en creux, sur les plus connus - ceux cités dans le premier post de ce topic. Il parle notamment d'Helvetius, du baron d'Holbach, de Meslier, de Sade, des matérialistes quoi. C'est un regard peu habituel sur les Lumières, ont a plutôt tendance à nous parler des pré-libéraux tels que Voltaire ou des vieux réacs tels que Rousseau. C'est peut-être aussi pourquoi cette période ne m'avait pas tant intéressé que ça lorsque je l'avais étudié à l'école :)
Tu oublies Diderot qui est, à mon sens, le philosophe matérialiste le plus reconnus de ce siècle. (et celui la, on a éventuellement la chance de l'étudier à l'école :D )

D'un point de vue général, je trouve que, le siècle des lumières, fut le siècle de la symbiose entre Science et Philosophie; ce savant mélange mit en évidence la vérité matérialiste, notamment grâce aux travaux de Galilée, ce dernier fut un précurseur indéniable pour les philosophes qui ont suivis.

Sans vouloir t'offenser, à l'époque Voltaire et Rousseau n'étaient pas considérés comme réactionnaire, c'est ta vue moderne qui te fait penser ça, globalement les philosophes des lumières remirent en cause la religion de culte, allant du simple déiste comme Voltaire, au plus matérialiste comme Holbach.

Avatar du membre
muslim2009
Messages : 90
Enregistré le : 08 sept. 2009, 00:00:00

Message non lu par muslim2009 » 09 sept. 2009, 00:29:00

"la verité materialiste" allons bon , cette la je ne la connaisait pas , sinon oui les lumiéres ont ete une revolution en europe mais ça s'arrete la ;)

Avatar du membre
Dark Kaar
Messages : 79
Enregistré le : 16 nov. 2008, 00:00:00

Message non lu par Dark Kaar » 09 sept. 2009, 18:44:00

Libre penseur a écrit :
racaille a écrit :Un grand des Lumières dont on cite rarement le nom, et pourtant nous lui devons notre conception moderne de la justice : Beccaria ("des délits et des peines").

Michel onfray a consacré une années de cours aux Lumières, en particulier les "gauchos" des Lumières mais aussi, en creux, sur les plus connus - ceux cités dans le premier post de ce topic. Il parle notamment d'Helvetius, du baron d'Holbach, de Meslier, de Sade, des matérialistes quoi. C'est un regard peu habituel sur les Lumières, ont a plutôt tendance à nous parler des pré-libéraux tels que Voltaire ou des vieux réacs tels que Rousseau. C'est peut-être aussi pourquoi cette période ne m'avait pas tant intéressé que ça lorsque je l'avais étudié à l'école :)
Pourquoi quand c'est MOI qui cite Beccaria , personne ne s'en rend compte . icon_eek
Image

Répondre

Retourner vers « Philo / Religion »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré