La mère d'un garçon handicapé porte plainte contre l'EN.

Venez nous parler des problèmes de nos écoles ( service minimum, l'accueil des enfants, effectifs dans les classes ... )
anonyme
Messages : 1256
Enregistré le : 15 juin 2009, 00:00:00

Message non lu par anonyme » 09 sept. 2009, 18:36:00

Non, ecoute, atrargis, quand on en est à ne pas savoir faire la différence entre un mongol (insulte d'écolier attardé) et un mongolien (mot encore usité par ceux qui ne savant pas), c'est qu'on est totalement ignorant du fait.


La personne porteuse d'une T21 est parfaitement capable de s'intégrer dans la société du moment qu'on lui en donne les moyens. 


Elles sont, d'ailleurs, parmis les PH mentales, hormis leurs problème de santé, celles qui sont le moins dysharmoniques et ne présentent, de fait, que rarement des troubles du comportement.


Sauf en cas de pathologie multiple, mais, c'est un autre problème !!

En ligne
Avatar du membre
artragis
Messages : 7980
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 09 sept. 2009, 18:40:00

La T21 ne pose pas que des problèmes mentaux mais aussi d'apparence physique, de locution et de dificulté d'apprentissage, sur le reste, je te rejoins, mais il faut faire du cas par cas.
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

anonyme
Messages : 1256
Enregistré le : 15 juin 2009, 00:00:00

Message non lu par anonyme » 09 sept. 2009, 20:00:00

En fait, surtout des problème de cardiopathie dans le cas de T21 et, de façon plus ou moins marquée, des anomalies musculo-squelettiques entrainant des difficultés tel que certaines malformations ( displasies )... Les problèmes d'élocution peuvent exister en raison de problème purement physique ( displasies mandibulaires )


La grande majorité des personnes atteintes de T21 parviennent grace aux progrès médicaux à atteindre des âges absolument inespérés il y a une vingtaine d'années : preuve que si on leur en donne les moyens, ces personnes si fragiles (apparemment) peuvent bien "tenir" le choc !


Pour ceux qui n'y connaissent rien, il faut savoir qu'il y a d'autres formes de Trisomie tel que le syndrome de Klinefelter ou les T13 et T18 (grave)... Il ya aussi des trisomiques qui font des études supérieures sans aucun problème (T47 XYY) à part des problèmes de peau et la tête dans les nuages !!  :P

anonyme
Messages : 1256
Enregistré le : 15 juin 2009, 00:00:00

Message non lu par anonyme » 09 sept. 2009, 20:28:00

Il y a aussi de véritables handicapés mentaux qui sont dans une situation tragique, hélas, mille fois hélas, ce sont les personnes dénommées "porteuses de troubles envahissant du développement" (TED) comprenant les personnes autistes typiques et atypiques, les personnes porteuses du syndrome d'Asperger et du syndrome de Rett et les TEDNS.


On a pas réussi pour l"instant à cerner les causes de ces TED, même si dans plus de deux tiers dans des cas, ces troubles s'accompagnent de dysharmonies, de retard intellectuel et dans un quart des cas, porteurs de troubles comitiaux. (Sauf les TEDNS)


Ce sont ces enfants qui très souvent sont totalement exclus du cadre scolaire : notre fils, par exemple, né en 1988 n'a jamais été accepté ni dans une école maternelle, ni dans une école primaire !

Avatar du membre
lucifer
Messages : 4158
Enregistré le : 17 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Naoned

Message non lu par lucifer » 09 sept. 2009, 21:55:00

Bon, anonyme, tu connais mon avis sur la question, donc inutile d'en rajouter.
En tout cas merci, à artragis et à toi, j'en apprend bien plus de ce débat que dans ce que j'ai entendu jusqu'alors dans les médias.
Maintenant que j'habite en province, je suis devenu peace and love. Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ( surtout les descendants d'immigrés des cités que j'adore dorénavant )

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 10 sept. 2009, 08:49:00

C'est tout de même marrant ( et surtout pitoyable ) vous voulez absolument avoir raison et vous ne savez manifestement pas faire la différence entre un "mongol" et un "mongolien" !!! (sachant que le terme "mongolien" n'est, d'ailleurs quasiment plus utilisé, on dit "Personne Trisomique, sachant qu'il y a plusieurs sorte de trisomie selon le gène atteint)
Marre de ce maniérisme sans objet, alors qu'on discute d'un sujet plus sérieux.

En Belgique, on dit"mongol" et on est à la pointe en matière d'accueil de ces enfants.

Mais je suppose que vous êtes du genre qui ne dit plus "aveugle", mais "non-voyant" ; du style qui dit "mal-entendant" plutôt que "sourd" ;
de ceux qui pensent que dire "homo" est bien, mais "pédé" est mal, alors que l'un est l'abréaviation d'homosexuel, et l'autre de pédérastre ; ou qui hurlent si on dit 'analphabète" et exigent qu'on dise 'illettrés".

Bientôt, on ne dire plus "mort", mais "moins vivant" ...

Bonjour les Précieuses ridicules ...
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

anonyme
Messages : 1256
Enregistré le : 15 juin 2009, 00:00:00

Message non lu par anonyme » 10 sept. 2009, 11:58:00

Vous êtes sure que vous allez bien ?  :shock:


En Belgique francophone, c'est à dire, en Wallonie et à Bruxelles, on parle FRANCAIS, pas un sabir particulier, et là-bas aussi un "mongol" ne peut être qu'un habitant de la Mongolie et c'est donc, en Belgique francophone aussi, une insulte que de détourner la réalité du sens de ce mot...


En plus votre intervention est bien maladroite en faisant un amalgame douteux entre pédéraste et homosexuel ce qui n'est pas la même chose : n'importe quel dictionnaire acheté à Namur ou à Charleroi vous l'indiquera aussi bien que moi !!!

Un conseil : arrétez de vous justifier, vous vous enfoncez !!  ;)

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 10 sept. 2009, 12:17:00

Bien sûr, utiliser mongol comme abéviation de mongolien est un crime contre l'humanité icon_biggrin icon_biggrin icon_biggrin

Pédérastie (Larousse) : pratiques homosexuelles entre hommes. Et "pédéraste", celui qui s'adonne à la pédérastie.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

anonyme
Messages : 1256
Enregistré le : 15 juin 2009, 00:00:00

Message non lu par anonyme » 10 sept. 2009, 12:25:00

Décidément ce n'est pas la mauvaise foi qui vous étouffre : "mongol" n'est en aucun cas une abréviation, quant au reste :
pédéraste 
  nom masculin singulier 
1 celui qui a des relations sexuelles avec un jeune garçon 
2 homosexuel 


abréviation : pédé --> terme à connotation péjorative et insultant

Avatar du membre
Gis
Messages : 4939
Enregistré le : 13 oct. 2008, 00:00:00
Localisation : Loire-Atlantique

Message non lu par Gis » 10 sept. 2009, 13:18:00

Mps et anonyme,


Désolée d'intervenir.. mais c'est lassant de voir dans un tel sujet et tout ce qu'il peut évoquer, vos derniers échanges.. alors que s'ils portaient sur le thème, le débat serait intéressant.

Je sais que Sarkozy n'est pas responsable de tous les problèmes ; mais le fait de scolariser des enfants handicapés dans une école classique quand c'est possible faisait partie de ces propositions quand il était candidat..  qu'en est-il aujourd'hui ?


à plus

anonyme
Messages : 1256
Enregistré le : 15 juin 2009, 00:00:00

Message non lu par anonyme » 10 sept. 2009, 16:34:00

Très bien Gis,

Votre question mérite un historique des faits...

---------------

Avant de lire mon texte :
En fait, je sais que ce que je vais écrire va faire hurler certains et on va me prendre pour un affabulateur, mais tout ce que j'écris est parfaitement vérifiable et j'indiquerais toutes les références à chaque argument.
Je tiens également à préciser que je suis un des premiers à avoir lancé seul (en la promouvant) l'idée de scolariser tous les enfants handicapés mentaux, quasiment sans exception, en milieu ordinaire : d'autres y avaient, bien sur, pensé avant moi, mais personne ne s'était lancé dans cette aventure au niveau politique et médiatique !


----------------------


Tout commence, en fait, avec les 5 ans de mon fils, c'est à dire en 1993. Je sais que Jean-Laurent (c'est son prénom) doit être "obligatoirement" scolarisé en école primaire alors qu'il a été refusé en école maternelle. Mais des "bonnes âmes" l'ont accepté en jardin d'enfants jusqu'à 4 ans révolu et donc, psychologiquement et socialement parlant, il peut être scolarisé en temps partiel dans une école maternelle, puis en école primaire...


Malheureusement, l'EN et l'inspecteur d'Académie ne l'entendent pas de cette oreille et refusent très nettement l'inscription de mon fils. Je décide de rendre public ce refus en m'adressant à la nation pour dénoncer le fait qu'on refuse encore des enfants à l'école !


Alors entre 1995 et 1998, je me lance dans ce que les journaux appelleront le "combat d'un père" : 70 courriers auprès de journaux, 577 lettres adressées personnellement à chaque député +  environ 350 à chaque sénateur et environ 200 aux conseillers généraux et régionaux de mon secteur, et elles sont toutes écrites à la main !!!


Le premier courrier sera publié dans le journal "Le Monde" du 6 mars 1995 page "courrier horzons-éditoriaux".  Le second dans "Lien social" du 9 mars 1995 (magazine spécialisé) et il est adressé aux candidtats à l'élection présidentielle de 1995. Un petit article parait dans le journal "Le Monde" du 29 octobre 1995 intitulé "la prise en charge des autistes" et signé de mon nom.


Le "Nouvel Observateur" (4 juillet 1996), le "Dauphiné Libéré" (14 octobre 1996), puis plusieurs fois, et "VSD" (5 septembre 1996, page 6)  publient ma pétition qui est devenue une pétition nationale pour soutenir la scolarisation du "Petit Prince sans école". le magazine "Famili"  publie intégralement la pétition le 26 octobre 1996 suivi par "Famille Magazine" de novembre.


Le 15 novembre 1996, je reçois le soutien offciel du LOSC, équipe de foot professionnel. Tout le monde a signé la pétition y compris l'entraineur et le directeur adjoint Thierry Janas. le Président du CNPF, Jean Gandois soutient mon action. RMC et Europe N°1 lise ma pétition sur l'antenne.


Avec la complicité d'Alain Ayache, outré par la situation de mon fils, le magazine "Spécial Dernière" consacre entièrement sa une du 19 avril 1997. Le magazine... "Le journal des enfants" publiera la pétition dans un bel article initulé "coup de coeur en mai 1997... Puis ce sera l'article de 4 pages sur Jean-Laurent et la situation des enfants autistes et handicapés mentaux non scolarisés dans "L'Express", encore visible en ligne aujourd'hui :
http://www.lexpress.fr/actualite/scienc ... -sante_493… ( L'express du 05 juin 1997 )


Grace à mon activité professionnelle dans le médico-social, je finis par rencontrer beaucoup de monde mais rien ne semble avancer... Jean-Laurent végète en Hôpital de Jour et à la maison et même un place en structure spécialisée semble impossible : pas assez de place !!


D'un seul coup, coup de tonnerre, après avoir reçu un tas de courrier tous aussi inutiles les uns que les autres de la part des hommes et femmes politiques de ce pays qui m'expliquent qu'ils ne peuvent pas faire grand chose (il faut dire que j'avais réussi à me mettre à dos le ministère, suite à mes passages sur TF1, grace à Claire Chazal et FR3 avec le très gentil Louis Laforge, à l'époque à Grenoble), un homme politique, simple député à l'époque, m'écrit : il va s'occuper du dossier de Jean-Laurent et des enfants handicapés non scolarisés !! 

Son nom ?? Un certain NICOLAS SARKOZY....


( à suivre... )


anonyme
Messages : 1256
Enregistré le : 15 juin 2009, 00:00:00

Message non lu par anonyme » 10 sept. 2009, 20:20:00

En fait, ce ne fut pas forcément un gros "coup de tonnerre", mais de quoi, espérer, quand même...


Nicolas Sarkozy, nous le connaissions en 1998, bien sur : c'était un ancien ministre d'Edouard Balladur (à l'époque, Lionel Jospin est chef du gouvernement depuis un an) qui a réussi sans difficulté (député de Neuilly) à survivre à la fameuse dissolution de Jacques Chirac et il n'était vraiment pas en odeur de sainteté, ni à gauche ni, même à droite.


Nous avons donc été très étonné de recevoir ce courrier, directement signé de sa main et à l'entête de la mairie de Neuilly avec la copie de son intervention à l'AN ou il interpelle (par écrit) le ministre Claude Allègre et sa ministre déléguée à l'enseignement; une certaine Ségolène Royal.


Nous avions, bien sur, reçus d'autres réponses de la part de député dont celle de Madame Bachelot,  MM Kucheida, Gremetz, Moyne-Bressand Terrot, Chossy et Dubernard qui nous avaient promis d'intervenir mais aucun n'avait l'aura et l'envergure d'un ancien ministre bien connu des médias.


Donc, va pour monsieur Sarkozy ! Nous nous disons qu'il est très bien qu'un homme connu comme lui décide de soutenir notre action. Je lis donc sur le journal officiel son intervention en faveur de la scolarisation des enfants handicapés (question n°8881 du 19 janvier 1998) et... stupeur ! C'est la copie intégrale de ma référence à la Loi de 1975 au mot près - mais bon, un texte, c'est un texte : rien n'est rajouté au niveau personnel comme dans l'intervention de MM Kucheida et Terrot.


Cela n'éveille aucun soupson, pour l'instant et nous comprendrons plus tard. J'écris donc à Monsieur Sarkozy pour le remercier et j'en profite pour évoquer mon idée de droit opposable à la scolarisation - Cette idée, je l'avais eu en rencontrant quelques mois auparavant Jean-Baptiste Eyraud, créateur du DAL ( et accessoirement père d'un jeune autiste ) qui venait de trouver à cette époque cette idée pour réquisitionner les logements. Je n'ai fais que transposer cette idée pour la scolarisation.


Je pensais, à l'époque, que c'était une bonne idée mais, aujourd'hui, avec le recul, c'est une très mauvaise idée...


Quoiqu'il en soit, cette proposition n'est pas tombé dans l'oreille d'un sourd et presque 10 ans plus tard, nous allions tomber des nues en entendant cette vieille idée, ressortir.... de la bouche de Monsieur Sarkozy !!!


( à suivre... )

Avatar du membre
Libre penseur
Messages : 2167
Enregistré le : 17 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : Vendée

Message non lu par Libre penseur » 11 sept. 2009, 21:08:00

Bonjour anonyme,

J'applaudis ton courage et ta détermination.
J'ai effectivement trouver pas mal d'infos sur le net sur tes différentes interventions.
En fait, je voulais savoir si il était possible de voir tes passages à la tv sur le net, si oui, as-tu un lien ?

Bien cordialement.

anonyme
Messages : 1256
Enregistré le : 15 juin 2009, 00:00:00

Message non lu par anonyme » 26 sept. 2009, 17:03:00

Non strictement aucun lien, hélas. je peux essayer de filmer cette vidéo gardé chez moi sur une vieille K7 VHS sur mon finepix pour essayer de passer cela sur DailyMotion - Résultat pas garanti, mais je vais quand même essayer. (je vous tiendrais au courant)


Pour terminer ma petite intervention :


Nicolas Sarkoy, alors candidat à l'élection de 2007, a ressorti mon petit plaidoyer vieux de 10 ans et qui n'avait plus raison d'être, face à une Ségolène, certes, pas bien dégourdie, mais qui sur le sujet, en connaissait plus que l'ancien député de Neuilly, c'est une évidence... Le débat tourna au désaventage de la dame, ce qui, franchement, hors de tout contexte politicien, m'horripila...


Le handicap et tout ce qui s'y rattache, a toujours été une chasse gardée des chiraquiens, à droite et de l'ancienne garde ségoléniste, à gauche : autour de Nicolas il n'y a vraiment personne qui soit intéressé par le sort des Personnes handicapées (sauf peut-être Nadine Morano, mais elle trop exubérante et superficielle pour avoir des idées vraiment claires) 


Résultat : selon le vieil adage "Qui n'avance pas recule" : eh bien c'est exactement ce qui se passe dans le cadre de la scolarisation et de la prise en charge des PH mentales sous ce gouvernement actuel, en 2009/2010...


FIN

Avatar du membre
Gis
Messages : 4939
Enregistré le : 13 oct. 2008, 00:00:00
Localisation : Loire-Atlantique

Message non lu par Gis » 26 sept. 2009, 18:31:00

Salut anonyme,


Whow.. Je ne m'attendais pas à une telle intervention suite à mon mini recadrage..

Il est triste que les politiques n'aient pas donné de suite à leur promesse.

Répondre

Retourner vers « Nos écoles »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré